09/08/2013

Parc animalier des Angles, les états d'âme du "gros"

le gros (ours).jpg


L’ours des Angles est vexé. L’ourse Viviane fait la une de la presse. Il s’en plaint et porte un regard original sur ses voisins du parc.

bouquetin.jpgLes soigneurs m’appellent « le gros », mais je ne suis pas gros, juste un peu enrobé. Parisien d’origine, je vivais dans un 4 x 4, un blockhaus béton de 16 m2. Débarqué dans le parc en décembre 1994, je suis le pensionnaire le plus photographié. J’avais l’honneur de la presse, Viviane me l’a ravie. Ils ne parlent que de cette ourse qui s’est « tirée » de son parc. Heureusement, ils l’ont retrouvée. Ils n’ont qu’à la faire venir ici, sûr elle « fera pas sa valise ». Moi je ne bouge pas, même pas je boude. La marmotte est mon amie. Elle vient me voir, me tiens au courant de la vie locale. Quand elle est bien grasse, je me dis que j’en ferais bien mon quatre heures. Gros mangeur de fruits et légumes, je ne crache pas sur un peu de viande. Mais, c’est mon amie, alors… Je suis le plus sympa, les enfants m’aiment bien. Ce n’est pas comme le bouquetin, fier, planté sur son rocher, qui te regarde sans te voir, et ne t’adresse pas la parole. Des fois du bout de mon enclos, j’aperçois le cerf, suffisant, arrogant, avec son trophée. Ça doit-être lourd à porter. En mars, quand ses bois tombent, il ne fait plus le malin, il ne ressemble à rien. C’est idem pour tous les membres de sa famille de cervidés. Les daims, rennes, chevreuils, bien fait pour eux. Je me méfie des loups, ils sont peureux, « pas francs du collier ». Le renne, il fait toujours « la gueule ». Remarque, ça fait longtemps qu’il n’a pas vu le père noël. Et les bisons, quel caractère de cochon, ils sont imprévisibles. Les sangliers n’arrêtent pas de se souiller dans la boue pour chasser les parasites. Les mouflons ont de drôles d’attitudes durant le rut. Ils se battent, tête baissée, ça fait un boucan. Ha, le rut ! L’isard, lui je l’aime bien, c’est un vrai pyrénéen. Vif, curieux, hâbleur avec un fort accent catalan. C’est une drôle de ménagerie qu’il y a dans ce parc, mais je m’y plais. Bon je vous laisse. Venez demain, je ferai le pitre, n’amenez rien, ici je suis bien nourri.

Pratique  le parc en été est ouvert tous les jours de 9 h à 18 h

Il vous en coûtera 13 € pour un adulte, 11 € pour un enfant (4 à 14 ans)

Renseignements  04.68.04.17.20.    www.faune-pyrenees.fr

mouflon.jpgchevreuil.jpg

marmotte.jpgdaims.jpg

cerf.jpgisard.jpg

 

toute la faune pyrénéenne vous attend au parc animalier des Angles.

15/07/2013

Les Bouillouses : la nature sans voitures

IMG_3426_modifié-1.jpg


A 2000 mètres d’altitude, le site naturel des Bouillouses, espace de nature extraordinaire voit durant l’été, son accès régulé, pour une protection de cet environnement sublime, mais fragile, et le plaisir de ses visiteurs.

Quelle bonne idée a eu le conseil général des Pyrénées orientales, lorsqu’il a décidé en 2000, de réguler l’accès aux Bouillouses. Site classé, reconnu espace naturel fragile, il  subissait durant l’été, un  incessant aller et retour de voitures. « se croiser dans l’accordéon, quand il y avait de la circulation, c’était souvent risqué » se souvient un pécheur. La mise en place de navettes a un effet bénéfique sur la pollution et la sécurité. On est passé du « je monte, clic clac photo et je redescends », à « je prends le temps de découvrir ce site extraordinaire ».

IMG_3488_modifié-1.jpgQuel site : tous les visiteurs sont unanimes, « que c’est beau !». Le lac, les Pérics majestueux qui s’y reflètent, le Carlit dominateur, les cols rouges paradis des mouflons. Des sentiers balisés (1 h 30 à 5 h), vous invitent à pénétrer au cœur de cet écrin. Boucle des étangs du Carlit, de la Pradella, du lac d’Aude, les étangs des Esquits. Un jeu d’orientation, avec 14 balises à découvrir, permet aux enfants, à l’aide d’un plan de s’initier à l’orientation. Paradis des pêcheurs, de nombreux lacs pour « taquiner » la truite leurs sont accessibles, pourvu qu’ils soient munis d’un permis de pêche. Avec cent mille visiteurs par an, le site est propre et peu pollué. Le public est sensibilisé à adopter un comportement éco citoyen et y adhère.

Le point info : véritable office du tourisme des Bouillouses, c’est un lieu incontournable et fortementIMG_3446_modifié-1.jpg fréquenté. Situé à hauteur du barrage, en rive droite, vous y trouverez, information, documentation, carte des sentiers balisés, toilettes écologiques, point d’eau, portes bébés et un accueil sympathique. Une bibliothèque de livres de montagne à consulter sur place, la possibilité d’envoyer une carte postale par internet à vos proches ou amis, complètent ces services. Côté animation, tous les mardi et jeudi, du 9 juillet au 22 août, par demi journée des balades sont proposées, encadrées par ces accompagnateurs en montagne. Les 24 juillet et 21 août, des initiations à la pêche sont organisées par la fédération départementale de pêche. Tous ces services et animations sont gratuits.

N’hésitez pas, allez y.

Des nouveautés 

Visitez les Bouillouses à partir de Perpignan pour 7 euros : au départ de Perpignan, empruntez-le bus à 1 €. A Mont-louis une correspondance vous dépose au parking du Pla de Barrès, point de départ des navettes des Bouillouses, où vous achèterez votre titre de passage à 5 €. Au retour, le bus à 1 € vous conduira à Mont-Louis avec correspondance pour Perpignan.

IMG_3496_modifié-1.jpgActions pédagogiques auprès des scolaires : à partir de septembre les Bouillouses accueilleront des scolaires du département pour une découverte du site et de sa biodiversité. Transport et encadrement sont mis à disposition par le conseil général.

 Pratique

Accès au Bouillouses : par la navette bus à partir du parking du Pla de Barrès. Du 29 juin au 1 septembre et les week-ends des 7/8 et 14/15 septembre. Cout adultes 5 €, enfants 3.5 €. Par le télésiège de la Calme sud (station de Font-Romeu) du 6 juillet au 25 août. Coût adulte 805 €, enfant 5.5 € (04.68.30.68.30.)

Dormir et manger, boire un verre aux Bouillouses :

Refuge du CAF 04.68.04.93.88. www.refugedesbouillouses.ffcam.fr

Auberge du Carlit 04.68.04.22.23. www.aubergeducarlit.free.fr

Hôtel Les  Bones Hores 04.68.04.24.22 www.boneshores.com

Renseignements/réservation animations : 04.68.04.24.61. www.cg66.fr

Auberge du Carlit 04.68.04.22.23.

 

Ils ont apprécié les Bouillouses

 

Catherine, Guenael, Jean Claude, Anne Marie.jpgCatherine, Guenaël, Jean Claude, Anne Marie, originaires de Charentes, en vacances à St Pierre del Forcats. «nous étions déjà venu aux Bouillouses il y a trente ans. Le site est très propre et les navettes un bon moyen d’accès. On est allé au fond du lac des Bouillouses. Il y a du monde, mis ce n’est pas gênant. Les gens sont sympas et il y a de la place. Les paysages sont magnifiques, et la neige sur les montagnes avec l’eau au pied c’est très beau ».

 



Christophe, Cyril, Anaïs, Véronique, Maxime, habitant dans l’Aude, en vacances àChristophe, Cyril, Anaïs, Véronique, Maxime.jpg Formiguères. « on vient habituellement skier à Formiguères et on a voulu découvrir le pays l’été. On a fait la magnifique boucle des 9 lacs. C’est calme, de jolis points de vue. Le parcours est bien balisé, vallonné mais pas trop difficile, adapté aux familles. Le site est propre, l’accès navette intéressant. La présence de neige rajoute du piment à la beauté des paysages ».

 




Jérome, Marie Pierre, Paola, Andréa.jpgJérôme, Marie Pierre, Paola, Andréa, originaires de Montauban, en vacances à Egat. une redécouverte, pour Jérome qui y venait enfant. « on a fait la balade le long du lac avec une pause pique nique au bord de l’eau. Le site est magnifique, les gens semblent respectueux. Le fait de prendre les navettes, les informations, nous rendent éco-citoyens. On a l’impression de s’être posés dans un splendide site naturel, ressourçant, fleuri. Les enfants sont ravis ».

 



Marjorie, chargée d’accueil au point-info. « beaucoup de personnes passent au point info. Météo,Marjorie.jpg document des sentiers balisés, réglementation de la pêche sont leurs demandes prioritaires. La majorité des visiteurs sont agréables et souvent ravis. La propreté du site et l’absence de voitures sont mis en avant, en particulier par ceux qui ont connu le site avant les navettes. Après leur balade, ils repassent me voir, me font part de leur périple, de leurs émotions ».


25/09/2012

La CCI en visite d'entreprises dans les hauts cantons

IMG_3722_modifié-1.jpg


Une délégation de la CCI, conduite par son président départemental, en compagnie d’élus locaux et territoriaux ont visité des entreprises en montagne.

 La Chambre de Commerce et d’industrie des PO réalise, tous les mois, des visites de terrain, à la rencontre d’entreprises et de leurs dirigeants. «cela nous permet de faire le point, voir où elles en sont dans leurs projets de développement, évoquer les problèmes rencontrés et les aider à les résoudre » précise Jean Pierre Navarro, président de la CCI des PO.

IMG_3737_modifié-1.jpgQuatre entreprises : thermes de Saint Thomas et Authentica beauté, boutique des thermes, station de ski de la Quillane (la Llagonne), Parc animalier des Angles et hôtel le clos cerdan à Mont-Louis étaient au programme de ce périple. Des entreprises bien implantées sur le territoire, avec un impact important sur l’économie et l’emploi. Des chiffres d’affaires qui varient de 100 000 à  600 000 €, et des emplois permanents ou saisonniers allant de 2 à 15 équivalent temps plein. Des situations financières en équilibre, mais qui sont soumises aux aléas climatiques et saisonniers, et qui demandent des investissements ou des démarches commerciales accrues, pour pérenniser leur activité. « fortes contributions sociales, crise financière et frilosité des banques, ne facilitent pas la vie des entreprises » affirme le président.

Un accompagnement : aide au montage de dossiers financiers et de recherche de subventions, suivi des dossiers, mise en relation avec différents  partenaires, ingénierie de projets, la chambre de commerce s’est fortement investie auprès de ces entreprises. Une mission qui pour Jean Pierre Navarro est légitime. « aider nos entreprises à se développer, c’est préserver et augmenter les emplois, ce qui n’est pas chose facile dans les hauts cantons ». Une visite qui aura permis de vérifier le dynamisme local au travers des projets de développement, ce qui réjouit le président de la CCI « des chefs d’entreprise qui ont envie d’entreprendre, cela me donne beaucoup d’espoir ».

 

IMG_3720_modifié-1.jpg

élus CCI et territoriaux intéressés de constater un esprit d’entreprendre.