23/09/2013

Grotte de Fontrabiouse, une vraie fausse trentenaire

IMG_7852_modifié-1.jpg


En Capcir, les journées du patrimoine ont été sublimées par la grotte de Fontrabiouse qui, pour ses trente ans, a accueilli élus locaux et habitants, pour une superbe visite.

IMG_7917_modifié-1.jpg28 août 1958, lors de l’explosion de la volée à la carrière de Fontrabiouse, la grotte s’ouvre au regard des humains. Quelques courageux vont, par une corde descendre dans le trou, et c’est l’émerveillement. Les spéléos de Perpignan informés, explorent la grotte. Une mission qui continue aujourd’hui. C’est en 1983, qu’elle va être ouverte à la visite du public.

Un bel outil  Pierre Bataille, maire et Conseiller Général, retrace le cheminement de la grotte. Rappelant le travail de ses prédécesseurs, Madame Vélia Escané, Monsieur Henri Pubill, et de l’intercommunalité Capcir, il met l’accent sur l’impact positif de cet outil sur l’emploi. Il met aussi à l’honneur les deux exploitants de la grotte. La SETSN (Société d’ExploitationIMG_7879_modifié-1.jpg Touristique de Sites Naturels) gère la partie aménagée au travers d’une délégation de service public. L’entente spéléo du Roussillon, basée à Perpignan explore régulièrement la partie non aménagée. Et de conclure « trente ans, cela nous paraît énorme dans notre vie, mais à l’échelle de la grotte, ce n’est que quelques millimètres de concrétion ».

Belle visite sous la conduite de Caroline, les présents ont visité cette trentenaire qui se développe depuis six millions d’années. Pour certains c’est une première et un enchantement. Pour « les récidivistes », c’est encore pus fort « à chaque visite, je découvre de nouvelles concrétions, et c’est toujours un émerveillement ». Sollicitée par Pierre Bataille à prendre la parole, Madame Mireille Bossy, Sous-préfet de Prades, a IMG_7912_modifié-2.jpgapprécié la visite « une belle découverte, de ce véritable bijou pour le Capcir, qui va évoluer grâce à l’action du spéléo club ». Reprenant sa casquette de Sous-préfet, elle relève « cet exemple du sucés de délégation de service public, dans la mise en valeur du patrimoine. L’Etat est à vos côtés pour vous accompagner dans votre démarche ».Jean Pierre Lauret, directeur de la SETSM, présente son futur successeur Emmanuel Drapier, et invite les présents à poursuivre ce moment de convivialité autour du verre de l’amitié, prolongé par une grillade

allocution du maire de fontrabiouse.jpg

13/09/2013

le parc naturel régional dévoile les secrets des bâtisseurs

rempart Mt Louis et Canigou.jpg


Dans le cadre des Journées du patrimoine, le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes organise des chantiers et des visites autour du patrimoine bâti.

 Des forteresses militaires, aux villages traditionnels, l’utilisation de la pierre demeure multiple et omniprésente. Pour lutter contre la disparition de ces témoignages d’une vie passée, le parc s’emploie à les préserver et les valoriser, au travers de stages de formation qui perpétuent les savoir faire.

mur pierres cèches (2).JPGMurs en pierre les constructions participent à l’identité paysagère et architecturale des paysages catalans, et à son attractivité touristique. Certaines, tels les murs en pierre sèche qui abritent insectes et rongeurs, ont un rôle dans le maintien de la biodiversité. Le parc depuis trois ans, organise des initiations a la construction en pierre sèche.

Rendez vous dans le cadre des journées du patrimoine, le parc organise deux animations autour de la pierre. Vendredi 13 et samedi 14 septembre, au musée de Cerdagne à Ste Léocadie,  l’entreprise d’insertion « El Mener » de Sahorre, restaurera un des murets de la vigne. Venez observer, questionner les artisans etéchauguette Mont Louis_modifié-1.jpg assister à une démonstration de taille de pierre. Le Musée organise, samedi et dimanche, des visites accompagnées de découverte des expositions, du jardin-potager ainsi que des réserves (entrée libre). Samedi 14, à Evol, de 9 h à 17 h, participez à un stage d’initiation à la construction en pierres sèches. Guidés par un artisan-formateur agréé, apprenez les gestes techniques, tout en bâtissant un muret de soutènement. Limité à 12 personnes, le stage est gratuit et il est indispensable de vous inscrire.

Le parc est impliqué dans la gestion des forteresses Vauban, reconnues par l’UNESCO. Des visites guidées de Mont-Louis et Villefranche sont organisées durant ce week-end, par les offices du tourisme et le CNEC. A noter l’exposition

sur les travaux de restauration et de conservation de Mont-Louis menés cet été dans le cadre d’un chantier international de bénévoles avec l’association Concordia, coordonné par le Parc avec le soutien de la DRAC, de la Mairie et du CNEC.

Renseignements musée 04 68 04 08 05 www.pyrenees-cerdagne.com  Parc 04 68 04 97 60 ou contact@parc-pyrenees-catalanes.fr Mont-Louis  04 68 04 21 97 ou www.mont-louis.netVillefranche04 68 96 22 96 ou www.villefranchedeconflent.fr

Et d'aventure... de port en port, les voiles latines s'ouvrent

IMG_7525_modifié-1.jpg


Dans le cadre des journées du patrimoine, samedi 13 et dimanche 14, du Barcarès à Cerbère, les associations de voiles latines vous ouvrent leurs voiles.

IMG.jpgLa plupart des ports de la côte catalane, comptent des passionnés de voile traditionnelle. Du plus petit «cassou » (petit bateau à fonds plat) au plus grand « sardinal » (grande barque de 11 à 12 m pour la pêche à la sardine), ces embarcations, construites au début du 20è siècle, sont entretenues et naviguent au long de l’année. Pour la fête du patrimoine de ce week-end, découvrez-les et rencontrez leurs équipages qui vous conteront leur histoire.

Quel patrimoine fleurons du patrimoine maritime catalan, ces barques à voile latine, construites dans les ateliers de Banyuls, Barcarès, ou Collioure, affrontent encore les sautes d’humeur de la Méditerranée. Elles sont le reflet des charpentiers de marine des années 1900, et portent leur signature originale. Gréés d’une voile triangulaire, appelée à l’origine « alla trina » (à trois pointes) et dite aujourd’hui voile latine, les premiers seront équipés de moteurs au début desIMG_7483_modifié-1.jpg années 20. Jusque là, voile et rame étaient « le moteur » du déplacement, quelle galère.

La passion  dépassées par les nouvelles formes de pêche et les bateaux modernes, ces barques ont été peu à peu délaissées. Entassées sur les plages, véritables cimetières marins, elles finiront par être brûlées. Dans les différents ports de la côte catalane, des passionnés se sont mobilisés pour sauver quelques beaux spécimens qui naviguent et se « tirent la bourre » lors des « trobadas » (rencontres de voiles latines). Le Conseil Général des PO leur a emboité le pas en créant l’atelier des barques à Paulilles. Regroupées au sein de  GAPAMAR (Groupement des Associations du Patrimoine Maritime Roussillonnais), ces amoureux du patrimoine maritime catalan vous accueillent sur leurs sites respectifs. Visites, échanges, débats improvisés, au rendez vous de ce week-end.


Programme de port en port, du nord au sud

 

Saint-Hyppolite, La font del Port (étang)

Samedi et dimanche, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, visite du site, de la barraca en « sanills », présentation des bateaux, du sardinal en reconstruction le « AA », exposition de photos maritimes.

Barcarès, village des pêcheurs

Samedi et dimanche, expositions photos, peintures, dédicaces d’auteurs locaux, visite libre du village, à 11 h visite guidée. 14 h présentation du film de la « trobada » d’aout, discussion avec le public.

Dimanche, 18 h sardanes, 20 h repas (15 €), 21 h habaneres et cramat (1€).

Canet, quai Florence Arthaud

Samedi et dimanche, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, présentation et visite des bateaux du patrimoine, rencontre et échange avec les propriétaires, exposition sur le patrimoine maritime.

Collioure, quai du vora mar

Samedi et dimanche de 10 h à 17 h, découverte du bateau « l’Ufana » avec promenades gratuites commentées, visite du sardinal « Rigo Rigo », exposition « les bateaux naissent en forêt », présentation de matériel de pèche.

Port-Vendres, quai Jolycat, hall de la Plaisance

Samedi et dimanche, visite de  l'exposition "Port-Vendres en 1900".

Paulilles, atelier des barques

Samedi et dimanche, visite libre de 9 h à 18 h, visite guidée à 9h30, 10h30, 15h30, 16h30. Exposition « flash » autour du livre de Claude Simon « le tramway». Dans cet ouvrage, l’auteur raconte le voyage en tramway pour aller la mer depuis Perpignan jusqu'à Canet.

IMG_5176_modifié-1.jpg

22/08/2013

Si la grotte de Fontrabiouse m'était contée

IMG_6558_modifié-1.jpg


A 2000 printemps, le papillon, plus jeune concrétion de la grotte de Fontrabiouse, nous présente son environnement.

le papillon.jpgLes mauvaises langues disent que je suis une aberration de la nature. Pourtant, c’est moi que l’on admire. Je suis la Marylin Monroe de la grotte. D’un blanc cristallin, je déploie mes ailes gracieuses de papillon, prends la pause photo. Clic clac, clic clac, cela n’arrête pas, la star, c’est moi. Je suis entourée de vieilles concrétions, tordues, rouillées, bourrées de rhumatismes, qui depuis des millénaires, accumulent autour de leur corps, le calcaire de l’eau qui ruisselle. Pourtant, elles en « jettent » encore avec leurs couleurs vives. Celle que l’on appelle la  « tour de pise » est née il y a six millions d’années, c’est la doyenne.  La nuit, quand tout est calme, je décolle de ma paroi et je fais le tour du propriétaire. Je me pose par ci, par là, au gré de mes envies.IMG_6553_modifié-2.jpg Je brave mes concurrentes, les aragonites d’un blanc étincelant. Tiens, l’autre jour, j’étais sur la méduse géante, même pas peur. Elle impressionne, avec ses couleurs rouille foncé, ses filaments en sole pleureur. Mon coup de cœur, c’est le lac du parcours du haut. Son eau est limpide, fraîche. Les jeunes stalactites me narguent, mais ils sont creux. Je les frôle d’un battement d’aile et fait tomber la goutte à côté de leur moitié de stalagmite, ils ne sont pas près de se rejoindre. Du monde j’en voie passer, je ne m’ennuie pas. Je me méfie de ceux qui m’approchent de trop près. Même qu’un jour, un imbécile a essayé de me voler. Il m’a cassé le bout de la queue. Dans cent ans, il n’y paraîtra plus. Bon, je vous laisse, je retourne à ma place, les visites ne vont pas tarder à démarrer.

Pratique

Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h. Il vous en coûtera 9.40 € pour un adulte, 5.9 € pour un enfant. Prenez une petite laine, la visite sera plus confortable.

Tél 04 68 30 95 55   www.fontrabiouse.fr

 

Ils l’ont visitée

 

Sylviane, Jean, Laurent, Claude, Jane, Pierre, Rose, Jane.jpg"Voyage dans l’imaginaire"

Jean, Laurent, Jane, Pierre, Jane, Claude, Rose, Sylviane, originaires de l’Aube, en vacances à Formiguères. « c’est un beau voyage dans l’imaginaire. Chacun y voit ce qu’il veut, des dinosaures, bouddha, un fantôme… la nature fait de très belles choses. Une guide intéressante, avec de l’humour et des commentaires  adaptés aux adultes et aux enfants. On a été impressionnés par la sonorité des stalactites ».

 

 

"Une visite généreuse"

Hannah, Evea, Roland, Fanny, Patrick, originaires de Besançon, en vacances à Matemale. « laPatrick, Hannah-Evea, Fanny, Roland.jpg grotte est fantastique, très belle, d’une grande richesse. Sa taille, la diversité des concrétions. Nous en avons visité d’autres, c’est celle que l’on préfère. Le parcours est très accessible, le circuit est long, mais dans le bon sens du terme. Rajoutez à cela la qualité du guide, c’est une visite très généreuse »

 

Judith, Isalda, Arnau, Laia, Marti.jpg"C’est du Gaudi"

Laia, Judith, Marti, Isalda, Arnau, originaires de Barcelone, en vacances à Dorres. « nous avons beaucoup aimé. Elle est étroite, intimiste, beaucoup de concrétions très variées. Elle nous rappelle des éléments de Gaudi du parc Güell et même de la Sagrada Familia, l’impression d’être dans une cathédrale. Le lac est magnifique. Le fil conducteur de la guide et son humour rendent la visite très agréable ».

 

"Visite éducative"

Ouahid, Samira, Ayyoub, Leina, originaires de Lille, en vacances à Font-Romeu. « c’était uneOuahid, Ayyoub, Leina, Samira.jpg première visite de grotte réelle. C’est impressionnant, le petit lac est superbe. On apprécie de faire découvrir aux enfants l’univers d’une grotte, un vocabulaire. Le circuit est très accessible même pour un enfant de 4 ans. La guide est intéressante, avec de bonnes explications. On a pris de nombreuses photos ».

13:16 Publié dans visite guidée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grotte

16/03/2013

"Palabres d'aqui", découvrir et parler du territoire

découvrir, territoire


Des ateliers créatifs et des parcours de découverte, pour parler de l’avenir du territoire, c’est ce que vous propose le PNR dans le cadre de « palabres d’aqui »

Jusqu’à fin avril, le Syndicat mixte du Parc naturel régional des
Pyrénées catalanes propose une série d’animations sous le titre
générique Palabres d’aquí. Il invite la population à participer à des
ateliers créatifs, des projections-débats, des parcours de
découverte sur différents thèmes : culture, patrimoine, agriculture,
tourisme, habitat, déplacements... Cette programmation a pour vocation
d’ouvrir la discussion sur le devenir du Parc naturel régional, cet
espace de vie composé de 67 communes.

Ces rencontres sont l’occasion pour les salariés du Syndicat mixte du
Parc, d’aborder les choix à faire pour la préservation et la valorisation
des Pyrénées Catalanes. Ainsi seront abordées les propositions rédigées dans l’avant projet de charte du parc, outil d’orientation de l’avenir du territoire de 2014 à 2026.

En attendant de consulter ce document, qui sera soumis au vote des 67
conseils municipaux et à la validation de l’Etat, le Syndicat mixte vous
donne rendez-vous pour un atelier d’écriture ce dimanche 17 mars à Evol,
puis pour une excursion sonore le samedi 23 mars depuis le col de Creu
vers le refuge del Torn, suivi d’un atelier de land’art le samedi 6
avril à Thués-entre-Valls.

Pour suivre l’actualité des Palabres d’aquí et s’exprimer sur les
projets du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes :
http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com.
04.68.04.97.60 contact@parc-pyrenees-catalanes.fr

découvrir, territoire


              cheminer en discutant, un vrai plaisir de découverte du parc

25/12/2012

visite contée à la grotte de Fontrabiouse

stalagmite, fraicheur, grotte

1958 : un tir de mine trop fort, à la carrière d’Onyx de Fontrabiouse, laisse apparaître une brèche apparemment profonde dans le sol. La curiosité aiguisée des ouvriers entraîne l’un d’eux à descendre accroché à une corde, une lampe à la main. Il découvre avec émotion un univers de concrétions. Il faudra attendre trente quatre ans pour que la grotte, soit aménagée et s’ouvre au public. Stalagmites, stalactites, fistuleuses, draperies, colonnes, cristaux, et autres bouquets d’aragonite ravissent le plus exigeant des visiteurs. C’est une visite intimiste à laquelle vous êtes conviés. Pas de grande salle, pas de précipice impressionnant, tout est à votre portée, vous êtes en communion avec la grotte. En famille, entre amis, pénétrez ce monde magique. Imaginez ! Voilà des millénaires que l’eau a creusé cette veine calcaire, pour vous offrir aujourd’hui des merveilles naturelles, des couleurs pures, des concrétions vivantes encore en activité. Comme le dit Germaine ma voisine de 83 ans, « la grotte elle est magnifique, elle vaut le détour. La température est un peu fraîche, mais avec une petite laine,  tot va be».

Fiche technique :

La grotte accueille 20 000 visiteurs par an et emploie 6 personnes.

La visite dure 45 minutes, le parcours en deux niveaux est de 1 km

Ouverte tous les jours,  hormis les 24,25,31 décembre et 1 janvier

Départ des visites 10 h30, 11 h 30, 14 h 30, 15 h 30, 16h 30

Tarif : adulte 9,40 €, enfant 5.90 € (5 à 12 ans)

Renseignements 04.68.30.95.55.   www.fontrabiouse.fr

stalagmite, fraicheur, grotte

Aujourtd'hui, à 18 h, une visite guidée contée de la grotte prolongera la magie de l'ouverture des cadaux

30/08/2012

Féérique grotte de Fontrabiouse

IMG_2808_modifié-1.jpg


Colorée, préservée, toujours en activité, la grotte de Fontrabiouse découverte en 1958, vous convie à une découverte intimiste du milieu souterrain.

IMG_2803.JPGC’est accidentellement, que la grotte de Fontrabiouse est découverte il y a plus de cinquante ans. Située sous une carrière de marbre, une explosion fortement dosée, ouvrira une brèche qui intriguera la curiosité locale. C’est accroché au bout d’une corde, éclairé par une bougie, que le premier curieux « foulera un sol, non pas lunaire, mais féerique ». Restée longtemps le terrain de jeu des spéléologues, il faudra attendre 1983 pour qu’elle soit accessible au grand public. Familiale durant les vacances, groupes scolaire ou en voyages organisés hors vacances, la grotte touche tous les publics. Ouverte du 5 décembre au dernier jour des vacances scolaires de Toussaint, c’est un site très visité. « ce qu’apprécient les visiteurs, c’est la proximité desIMG_2886_modifié-1.jpg concrétions, le rapport intimiste avec ce milieu souterrain » affirme notre guide Caroline qui précise « c’est une grotte vivante, toujours en activité, avec 80 % d’humidité en moyenne. Au printemps, c’est magique, féérique, les murs ruissellent et font scintiller les concrétions. A la fonte des neiges, ont entend la rivière souterraine qui a un débit important ». Très colorée, du blanc pur du calcaire, en passant par le rouille cuivré du fer jusqu’au noir intense du manganèse, la grotte étonne. De superbes bouquets d’aragonite, sortes de flocons de neige géants, des draperies multicolores, le bénitier porte bonheur, le lac et ses eaux cristallines, le papillon symbole de la grotte dont seulement deux exemplaires sont recensés dans le monde, à chaque pas vous découvrez un monde vivant et expressif de concessions. Observez, vous êtes dans un site où l’imaginaire vous fait voyager. Là un bateau suspendu, plus loin la mâchoire d’un  requin, des orgues musicales. Le long du parcours d’un kilomètre, les concertions se succèdent et sont à portée de main. Surtout ne les touchez pas, elles sont fragiles.

La visite dure environ une heure, et se termine autour d’un verre d’apéritif. Quelle que soit la saison, la température de la grotte est constante et une petite laine est la bienvenue.

Pour la visite il vous en coûtera 9,20 € pour un adulte, 6,90  € pour un enfant (de 5 à 12ans).

Téléphone 04.68.30.95.58.

Ils l’ont visitée

"Superbe accueil"

Pierre et Monique.jpgPierre et Monique, originaires du Calvados, en vacances à Font-Romeu. C’est une belle découverte. L’accueil est formidable, la guide très sympathique, elle donne de bonnes explications. On peut prendre des photos ce qui n’est pas toujours le cas. La grotte est bien éclairée, on se sent en sécurité, même si l’on est un peu claustrophobe. Une heure de visite, cela passe très vite, ce qui prouve l’intérêt de la grotte.



"Des couleurs, des formes"

Brigitte et Dorian, originaires du Tarn, en vacances à Fontrabiouse. Cette grotte est vraimentBrigitte et Dorian.jpg magnifique. La nature a beaucoup de force, elle nous apprend beaucoup. C’est le papillon qui a retenu particulièrement l’attention de Dorian. Les couleurs sont variées, superbes, les formes impressionnantes rappellent des têtes  d’animaux. L’ambiance est feutrée, un peu mystique, presque religieuse, on se sent ailleurs.


"Une visite ludique"

Floran, Thomas, Emmanuelle.jpgFloran, Thomas, Emmanuelle, animateurs d’une colonie originaire de Toulouse en vacances à Irravals. Durant le séjour, les enfants ont parcouru la montagne, aujourd’hui ils découvrent son sous-sol. La grotte est magnifique, elle a beaucoup intéressé les enfants qui étaient à l’écoute de la guide. Les formes, l’éclairage qui met en valeur les couleurs, les petits jeux questions réponses, la visite est très intéressante.



"Une découverte originale"

Betty, Joël, Marie, Francis, Périne, Mélissa, originaires du Tarn et de l’Aveyron, en vacances àBetty, Joël, Marie, Francis, Mélissa, Périne.jpg Formiguères. C’est une belle grotte, avec beaucoup de concrétions dans un espace réduit. On a été impressionnés par le lac, son eau pure, cristalline, sa profondeur. Une découverte originale, agréable. Les enfants ont apprécié, la légende du papillon les a intéressées. L’été, c’est une climatisation naturelle très agréable.