31/08/2013

Ils ont fait l'actualité cet été en Capcir

Qu'ils soient sportifs, éleveurs, responsables de spectacles ou encore bénévoles, vous les avez sans doute croisé, ou en avez peut-être entendu parler. Zoom aujourd'hui sur ceux qui ont marqué l'été en Capcir.


1 - Antoine Frances (2).jpgAntoine Frances

Depuis onze années, Antoine, gère l’été, pour le compte du Conseil Général, la fréquentation touristique du site classé des Bouillouses. Accueil du public, navettes, balisages, animations… Tout est mis en œuvre pour que les 100 000 visiteurs, dont 60 % accèdent par navette, soient bien accueillis, découvrent la nature sans voiture, et repartent avec des souvenirs impérissables.

 

2 - Véronique Vieujot.jpgFrédérique Vieujot

Originaire d’Espousouille, Frédérique a grandi dans l’environnement de cette caverne mystérieuse. Guide, elle vous invite à découvrir les richesses de ce joyau naturel. Avec beaucoup d’humour, de précision, d’explications claires sur les diverses concrétions, adaptées aux adultes et aux enfants, c’est une passion qu’elle transmet avec plaisir aux visiteurs.

 

3 - Jonathan Sandoz (2).jpgJonathan Sandoz

Animateur à la régie municipale des Angles, Jonathan est spécialisé dans les spectacles vivants de rue, le théâtre, les sons et lumières. Il met en place des résidences d’artistes aidant ainsi à la création culturelle. Durant l’année, il programme l’évènementiel ludique et culturel, pour le plus grand plaisir des vacanciers qui résident sur la station ou en Capcir.

 

4 - René Fouet,Michel Ferrand.jpgRené Fouet et Michel Ferrand

Passionnés de vtt et de randonnée montagne, René et Michel, sont chargés, au sein de la communauté de communes Capcir/Haut Conflent, de la conception, du plan de balisage, des éditions et topos guides de ces disciplines. Cinquante sentiers pédestres, 30 circuits vtt, de tous niveaux, permettent à tous de découvrir le territoire et ses grands espaces.

 

6 - Jean Viguier (2).jpgJean Viguier

Jean a deux passions, la montagne et le parapente. La montagne, il l’a tutoyée au travers de son métier de gardien du refuge des Bouillouses. Vice président de l’association Appel d’Air, il milite bénévolement pour la pratique du parapente de loisir ou sportif, et la formation des jeunes locaux. En décorateur du ciel, il développe ce sport de nature lié aux conditions météos.

 

7 - Sylvie Coudau (2).jpgSylvie Coudau

Responsable du patrimoine, archéologue de formation Sylvie conduit depuis 10 ans, les visites guidées et la recherche historique sur Mont-Louis. En une heure, elle vous fait découvrir les secrets de l’histoire militaire de Vauban, la vie de la citadelle au 17è siècle, son évolution, le fonctionnement du CNEC. Une belle découverte de ce site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

8 - Bernadette Planes.jpgBernadette Planés

Habitante de Railleu, Bernadette a travaillé a la promotion et l’animation touristique des Garrotxes, auprès de l’association « Garrotxes Conflent ». Son investissement a débouché sur la réalisation d’un guide pratique de découverte du territoire et à un programme d’animation. Des outils qui durant l’été ont permis aux vacanciers d’être informés et de découvrir le pays.

 

9 - Jean Palau, Denis Corrieu.jpgJean Palau, Denis Corrieu

Jean le fromager et Denis l’éleveur, se sont associés pour le fonctionnement de la ferme du Rialet de La Llagonne. Plaisir des vacanciers adultes et enfants, qui trouvent sur place des produits fromagers artisanaux et une ferme pédagogique. Animaux de ferme, animaux domestiques pyrénéens menacés, balades à poney, un lieu éducatif et ludique.

 

10 - Gilbert Blanc (2).jpgGilbert Blanc

Garde pêche au lac de Balcère, Gilbert accueille les pécheurs. Informer sur le fonctionnement et la réglementation, vendre les cartes journalières de pêche, protéger l’environnement font partie de ses tâches. Truites arc en ciel et fario, saumons de fontaine, sont versées deux fois par semaine dans le lac, ici, les pêcheurs rentrent rarement bredouilles.

 

5 - Pierre Payré dit Pilou.jpgPierre Payré, dit Pilou

Moniteur de ski alpin et de voile, Pilou a créé la base nautique de l’Ourson. Ce site unique, dans la forêt de la Matte et au bord du lac de Matemale, réunit activités nautiques, restaurant, détente. Mettre la mer à la montagne, un pari audacieux et réussi. Trente ans plus tard, le projet a évolué, s’est entouré de diverses activités, pour le plus grand plaisirs des familles.

03/02/2012

Ces habitants du Capcir qui ont marqué l'année 2011

Culture, arts, sport, vi sociale et associative, la vie du territoire et de leur commune est influencée par leur investissement personnel au service de tous. Retour sur celles et ceux qui ont marqué l’année 2011, à leur manière.

 

Francine Guiraud.jpgFrancine Guiraud Samson, les Angles

Présidente de l’association « mémoire’Angles », elle œuvre à la sauvegarde du patrimoine et à la mémoire des anciens. Collecte de photos, papiers de famille, souvenirs, des documents conservés à la maison Petxique. J’adore mon village natal, je connais tour le monde, je m’intéresse à la vie des anciens, pour revivre ma mémoire d’enfant.

 



Claude Michel.JPGClaude Michel, les Angles

Président du club de l’Aventure, qui organise le festival du même nom, accueillant des aventuriers de tous bords durant une semaine en janvier, qui apportent leurs aventures dans le monde entier, nous font rêver et parfois suscitent des vocations parmi les jeunes. Une vitrine pour la station, des rencontres qui intéressent habitants et vacanciers.

 



Claudie Perrin.JPGClaudie Perrin, Formiguères

Présidente de l’association intercommunale de sauvegarde de la chapelle de Villeneuve, elle œuvre avec des bénévoles pour la rénovation, la vie cultuelle et culturelle de la chapelle. Outre les 3 « aplecs », l’association organise durant l’été des concerts et conférences, et propose de visites guidées de la chapelle.

 



Georges Wursteisen.JPGGeorges Wursteisen, Cabestany et Capcir

Architecte, après un début sur le littoral avec Candilis, il a exercé une bonne partie de son activité dans les hauts cantons. Respectueux de la nature, il a été président du comité de liaison pour l’environnement. C’est aussi un membre fondateur en 1972 du Centre Ecole de Ski de fond du Capcir, discipline qu’il pratique encore à 77 printemps.

 



Monique Laberty.JPGMonique Laberty, Railleu

Garrotxine pur sang, native et habitante de Railleu où elle a exercé durant 3 ans son activité d’institutrice, elle est aussi membre fondatrice de l’association Garrotxes Conflent. Luttant pour un accès routier sécurisé, elle participe à l’animation culturelle, la mise en valeur du patrimoine et l’accueil de nouveaux habitants.

 



Lucien Mitjaville.JPGLucien Mitjaville, Ayguatebia

Natif et vivant à Ayguatebia, il a assuré durant 55 ans la fonction de maire. Premier mandat « par hasard » en 1957, amoureux de son village, il a assumé sa tâche contre vents et marées. Décoré de la Légion d’Honneur par le ministre des collectivités territoriales, c’est un moment fort en émotions qui récompense un investissement au service de tous.

 



Lilian Olive.JPGLilian Olive, Les Angles

Blessé du rugby qui l’éloigne des stades il découvre le triathlon, sport ludique. Avec le club les Angles Triathlon qu’il préside, il a donné au triathlon du Capcir une renommée internationale avec en particulier « l’altriman » considéré comme le plus dur au monde. Le club c’est aussi une école de triathlon qui prépare de jeunes compétiteurs locaux à devenir les champions de demain.

 



Tierry Vergés.JPGThierry Vergés, Matemale

Gérant d’une auberge familiale, n’a pas oublié ses origines paysannes. Président de l’association « les pieds sur terre », il œuvre à la valorisation de la culture de la pomme de terre de montagne marquée parc, et à la mise en marché au travers de la fête de la patate en automne. Octobre 2012, c’est le 20è anniversaire.

 



Corine et Marcel Pérarnaud.jpgCorinne et Marcel Pérarnaud, Formiguères

Paysans fermiers, comme ils se définissent, ils gèrent une exploitation de vaches laitières et allaitantes. Sur leurs pâturages, pas d’engrais chimiques, que du fumier des vaches pour protéger la biodiversité. En 2011 ils ont reçu le premier prix des prairies fleuries au niveau du département et de la chaîne des Pyrénées.

 

Alexandre Artaud.JPGAlexandre Artaud, Rieutort

Gérant de gîte, passionné de pêche à la mouche, ancien président de la société de pêche en Capcir, il est le défenseur d’une étique de la pêche sportive. Avec ses collègues et la fédération de pêche, il s’est impliqué dans la mise en place de parcours no kil (sans tuer) en Capcir, favorisant la pratique de la pêche en rivière.

 



Véronique Gomez.JPGVéronique Gomez, Formiguères

Présidente de l’association « loisir et culture », qui œuvre à l’animation de la vie du village toute l’année. Des actions qui s’adressent à tous les publics, tous âges, vacanciers ou habitants. Aidée par les adhérents et l’animatrice municipale, elle met son énergie au service des autres, une belle philosophie.

 



Norbert Canjuzan.JPGNorbert Canjuzan, Mont-Louis

Président de l’association « moto club plein pot », passionné et pratiquant de la moto tout terrain (cross, trial, enduro), il anime bénévolement le circuit de Bolquère, qui accueille de nombreux compétiteurs dont l’équipe de France et a pour objectif la création d’une école de mini moto, et d’une section moto au lycée de Font-Romeu.

 



Jean Brice Leroy.jpgJean Brice Leroy, Capcir

Gardien du refuge de Camporells, montagnard averti, c’est un homme stratégique pour la vie du massif. Conseils et secours aux randonneurs, accueil au refuge, protection de l’environnement du site, autant de missions qu’il accomplit hiver comme été pour le plus grand plaisir des amoureux de la montagne.

 



Lucien Marc.JPGLucien Marc, Espousouille

Préside l’association école de musique Capcir Haut-Conflent, qui initie à la musique et la pratique d’instruments enfants et adultes. Une mission de service public, aidée par des communes et le département, avec la volonté de maintenir un enseignement de qualité, à un tarif non prohibitifs, et ils sont une soixantaine à en bénéficier.

 



Simon et Martin Fourcade.JPGSimon Martin Fourcade, La Llagonne

Frères et enfants de la Llagonne,  empreints de la même passion, le biathlon, ils se soutiennent dans l’effort, et cet hiver, ont à leur palmarès de superbes podiums internationaux. Bien calés dans leur vie et leur sport, ce sont de merveilleux symboles positifs pour les jeunes des hauts cantons, sportifs ou pas.

 

Valérie Janny.JPGValérie Janny, La Llagonne

Musicienne, elle anime la chorale « l’air de rien » et met au service du groupe ses compétences musicales, qui vont jusqu’à la réalisation des arrangements des partitions. Chanter a capella, et à plusieurs, c’est un partage d’énergie et de plaisir, que le groupe qu’elle dirige, fait partager au public lors des concerts.

 



Béatrice Garcia.jpgBéatrice Garcia, La Llagonne

Ancienne compétitrice de ski de fond et élève du sport étude à Font Romeu, présidente du club de ski nordique Capcir Haut-Conflent, elle participe au développement de la pratique auprès des jeunes et leur transmet sa passion pour ce sport de plaisir. Avec ses bénévoles actifs, le club organise des compétitions dont la célèbre traversée du Capcir.

 



Virginie Garcia.jpgVirginie Garcia, Matemale

Le rugby, petite elle y est tombée dedans, au travers de ses parents. Elle n’est ni sur le stade, ni sur le devant de la scène, mais son poste de secrétaire est fondamental pour le club local, le RACC, qui aujourd’hui réunit 180 licenciés de l’école de rugby aux équipes séniors femmes et hommes. Un engagement apprécié par tous.

 



Jean Francois Pellicer.JPGJean François Pellicer, Les Angles

Chef du centre de secours des sapeurs pompiers de son village, il est pompier volontaire depuis 34 ans. Au départ, c’était une envie de participer à la vie de la commune en rendant service à la population. Beaucoup de disponibilité, de professionnalisme, de gestion, et une belle satisfaction du service rendu à autrui.

 



Marie Josée Pastor, Monique Di Napoli.JPGMarie Josée Pastor, Monique Di Napoli Matemale

Elles ont mis à profit le temps libre que leur laissait leur retraite pour s’impliquer dans la vie du village. Depuis février 2011, elles animent la bibliothèque municipale. Autour du livre, elles organisent des animations enfants, des conférences pour le plus grands, facilitant l’accès à la culture aux 42 lecteurs inscrits.