03/08/2013

Hommage au chanteur catalan Jordi Barre ce samedi

chanson catalane, tradition, hommage

Infatigable ambassadeur de la langue catalane, Jordi Barre était l’un des chanteurs compositeurs les plus populaires des Pyrénées Orientales. Véritable monument de notre culture, il a laissé des traces indélébiles dans le cœur des catalans. Bernard Fourès, qui a eu l’honneur et le plaisir de l’accompagner à la contrebasse, lors de certains de ses concerts, a un grand respect pour l’homme et le chanteur aujourd’hui disparu. Avec ses copains Michel Cazenove et Hervé Capdevila, il crée le groupe « cantem Jordi » pour honorer sa mémoire et perpétuer son œuvre. Au travers le département, le trio rend à Jordi un vibrant hommage en interprétant son répertoire.

Retrouvez les samedi 3 août à 21 h, pour un concert en l’église Saint Romain de Réal. Une participation « à la corbeille » est prévue.

18/10/2012

Le terroir à l'honneur pour la traditionnelle foire

IMG_1455.JPG


Dimanche, Olette vous invite à sa foire annuelle, marché du terroir, exposition de bestiaux, animation musicale, concert de trompe de chasse et repas catalan au programme.

IMG_1930_modifié-1.jpgFoire ancestrale, qui selon les habitants « perdure depuis la nuit des temps », c’est un lieu de rencontre, d’échanges commerciaux pour tous les habitants du canton et d’ailleurs. Autrefois, c’est à la foire que les habitants du territoire achetaient ou vendaient vaches, moutons, chèvres, vêtements, outils, en quelque sorte, tout ce qui est utile à l’agriculture de montagne.

Au programme : organisée par la municipalité en partenariat avec la chambre d’agriculture, c’est à un programme couleur terroir auquel vous êtes conviés. Toute la journée, sur la place du village, 25 producteurs locaux et artisans vous proposent fromages, confitures, miel, charcuterie, pain bio, produits de la truffe, pommes, jus deIMG_1930_modifié-1.jpg fruits… Une exposition d’animaux de la ferme avec veaux, vaches, génisses, taureaux, moutons, chèvres, autruches, complète ce marché. « Eric el catala », animera la fête avec son micro baladeur, sa disco mobile, alternant avec les mini concerts de trompes de chasse interprétés par « Rallye sempre en davant ». Durant l’apéritif (muscat, banyuls, jus de fruits du pays) offert par la municipalité, les éleveurs vous invitent à déguster des grillades de rosée des Pyrénées. Le déjeuner catalan avec assiette de charcuterie, bolas de picolat haricots, fromage, pâtisserie, café et vin, est proposé à 17 € pour les adultes, 8.50 € pour les enfants de moins de 10 ans.

Tombola et concert : une tombola est organisée avec en lot un panier garni de produits du terroir. Pour gagner, il vous suffit d’estimer le bon poids d’un veau. Vers 17 h 15, le concert gratuit d’œuvres classiques de trompes de chasse et orgue, donné en l’église Saint André, clôturera la fête.

Une belle journée festive à ne pas manquer.

Réservez votre repas en téléphonant à Alex 04.68.96.09.42. ou à la mairie 04.68.97.02.86.

 

IMG_1942.JPG

10/09/2012

Aplec de Font-Romeu : la "Moreneta" honorée

IMG_3519_modifié-2.jpg


Rassemblés à Font-Romeu, de nombreux fidèles ont participé à la messe de Mgr Marceau Evêque de Perpignan, en l’honneur de l’anniversaire de la vierge de l’Ermitage.

Depuis plus de 7 siècles, le 8 septembre, aujourd’hui le dimanche le plus proche du 8, la vierge noireIMG_3554_modifié-2.jpg part en procession depuis l’ermitage de Font-Romeu pour rejoindre sa résidence  d’hiver, l’église Saint Martin d’Odeillo. Hier, ils étaient plusieurs milliers, membres de la communauté catholique, à l’accompagner, et à prier ensemble au cours de la messe célébrée par Mgr Marceau, évêque de Perpignan.

IMG_3461_modifié-1.jpgTradition sacrée : venus des Pyrénées orientales, des départements voisins, de catalogne sud, ils ont perpétué cette tradition, se rassemblant dans un esprit de partage et de solidarité, en ce « presque » jour de Nativité de la vierge Marie. « Une tradition très profonde, avec beaucoup de sens pour la communauté catholique » précise Jean Louis Démelin maire de Font-Romeu. C’est autour d’une légende et de la fontaine du pèlerin, que les habitants d’Odeillo ont construit la chapelle primitive, qui depuis a évolué et s’est dotée d’un superbe retable. Un chef d’œuvre réalisé par  Joseph Sunyer entre 1704 et 1707, puis doré et polychromé par Félix Escriba.

Double fête : pèlerinage traditionnel et ouverture de l’année de la foi étaient au cœur de la journée. « l’occasion est donnée de mettre en valeur tous les services et mouvements qui dans le diocèse portent la proposition de la foi, de prendre la mesure de ce que nous faisons » précise Mgr Marceau. L’occasion pour l’évêque de lancer un appel à IMG_3546_modifié-1.jpgtoujours se mobiliser pour porter l’évangile « mobiliser les gens pour montrer ce que l’église et les chrétiens font au service des autres, là où il faut être présent. Un message de solidarité, d’amour, que l’église porte très fort auprès des jeunes pour les sensibiliser ». Un message qui se concrétise dans des actions de terrain, comme la présence dans les prisons, l’aide aux malades du sida, le secours catholique. Une solidarité développée dans « Diaconia 2013 » qui vise à resensibiliser les chrétiens à l’entraide, de dire aux gens engagés « regardez autour de vous,  identifiez les  gens en détresse et aidez les ».

Sardanes, pique nique, marché local ont aussi fait partie de cette fête perturbée en fin de journée par un orage, bien venu malgré tout.

 

IMG_3535_modifié-2.jpg

beaucoup de monde autour de la « Moreneta » et de la messe célébrée par Mgr Marceau

14/08/2011

A Matemale, aujourd'hui c'est la fête traditionnelle

fête, village, tradition

Deuxième dimanche d’août, c’est ainsi, à Matemale, on fait la fête. C’est aujourd’hui, le village est mobilisé, le comité des fêtes au top, pour vous accueillir, n’hésitez pas à les rejoindre.

fête, village, traditionC’est fou ce que l’on fait la fête dans le département en été, et à Matemale on n’y échappe pas, c’est une tradition, en voici la recette. Constituez un groupe de jeunes, enfin presque des quadragénaires, qui ont encore cette notion de « clocher » qui est acceptable, quand on n’en fait pas un cheval de bataille. Mettez en place un programme, qui, reconduit d’année en année, plait toujours aux vacanciers, et on ne change pas un « programme qui gagne ». Mais attention, qui dit programme dit ingrédients. Alors notez, voici la recette matemalaise, je vous la livre, mais je ne vous ai rien dit, d’accord ? Un tiers de marché local, artisanal, commercial, un tiers de repas et buvette, un tiers d’animation, et un grand tiers de bal jusqu’au bout de la nuit. Je sais, vous allez me direfête, village, tradition que cela fait quatre tiers. D’accord, mais bon, c’est la fête, pas un test de mathématiques. Donc, les ingrédients sont repérés, il faut les mettre en musique. Marché, buvette, animation enfants (ludopark, trampolines, stand maquillage), animation de rue avec la batucada « Belem », c’est toute la journée. Le déjeuner, paella géante cuite au feu de bois sous vos yeux, selon une recette typique et locale, accompagnée d’une entrée, de fromage et d’un dessert, c’est à partir de 13 heures. Quelque soit le temps, le chapiteau vous abrite du soleil ou de la pluie, c’est selon le bon vouloir de « Zeus ». Pour déguster ce succulent repas, il vous en coûtera 12 €, les tickets sont en vente à la buvette à partir de 10 heures. A 15 h, concours de pétanque en triplettes formées. Le quatrième tiers est prévu à partir de 21 h 30. C’est le bal gratuit, animé par l’orchestre Zénith, qui va mettre le feu, au sens figuré, on se calme, jusqu’au bout de la nuit. Enfin, si vous tenez le coup. J’oubliais, des grillades sont aussi prévues à partir de 19 h.

Comptez le nombre d’années, durant lesquelles cette fête locale s’est déroulée. Si vous arrivez à 30, ce qui est le cas, vous avez créé une tradition. Priez pour qu’elle dure, car celle-ci, elle est vraiment sympa.

 

fête, village, tradition

quand vous aurez lu le texte ci-dessus, lâchez tout et courrez à Matemale.

18:42 Publié dans fête, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fête, village, tradition

16/09/2010

Les Rois de Majorque sont de retrour

Sanche 1er de Majorque, son épouse, reviennent demain en calèche à Formiguères, avec leur garde équestre, leur cour et le fou du Roi. Nobles locaux, gens du peuple, commerçants, en costumes de circonstance, vont les accueillir au cours d'une fête où vous êtes tous conviés à participer

 

IMG_1491.JPG

IMG_1481.JPGChaque année, le premier dimanche de Septembre, Formiguères renoue avec son passé historique. Traditionnellement, le

roi Sanche 1er de Majorque, venait soigner son asthme dans ce village Capcinois, qui en devenait ainsi la capitale. L'altitude, le climat des hauts plateaux, étaient appréciés par le souverain, et excellents pour sa santé. C'était aussi un moment de détente au cours duquel le roi et sa cour pratiquaient la chasse à l'isard et au sanglier. Des vraies vacances, n'est-il pas ! Désirant redonner vie à cette tradition, et dans le but fortement avoué d'en faire une journée de fête, les habitants se mobilisent depuis quatre ans pour faire revivre cette riche histoire lors de leur « festa major ». La population costumée, accueille tout ce beau monde, et vous entraine dans des animations festives,  vous fait découvrir boissons et mets royaux.

Animations médievales : la célèbre compagnie des fauconniers «Horts de Walhalla » fera planer ses rapaces au dessus de la foule et des IMG_1487.JPGtypiques toits de LLose. La troupe « l'Armée des Maures », investira les lieux avec ses tentes, animations de rue, cracheurs de feu, bolas enflammées, parades militaires. Toute la journée, venez vous tester aux jeux ancestraux. Pyramide en bois, noix de coco à ne pas couler, nounours avaleurs de balle, quilles d'autrefois, chamboule tout, sciage de bois, et lancer de balle de paille, mettront au défi petits et grands. Les commerces locaux et les producteurs du marché du terroir seront à l'image de la fête, et une ferme miniature fera le bonheur des plus petits. A 13 h, un gigantesque banquet dressé sur la place rendu piétonnière pour l'occasion, vous invite à déguster des mets royaux, dont le veau entier à la broche. Il vous en coûtera 15 € pour un adulte, 10 € pour un enfant. A la taverne vous pourrez gouter des boissons médiévales mystérieuses. Pour le banquet, la taverne, les jeux, c'est avec des « Formis » que vous devrez Payer. Dame Valérie de la Calmazeille se fera le plaisir de transformer vos euros en « formis » (un formi égale 50 cts d'euro). C'est sans bourse délier que vous assisterez à tous les spectacles. Tous les costumes sont confectionnés par l'association de couture locale, vous pouvez louer le votre (15 € pour la journée).

Une belle journée festive à consommer sans modération.

Renseignements réservation repas et costumes : 04.68.04.47.35.

  

IMG_1501.JPG

IMG_1494.JPGIMG_1500.JPG

IMG_1519.JPGIMG_1572.JPGIMG_1541.JPG
Nobles et gueux se retrouvent autour du roi Sanche pour ripailler au cours d'une journée festive.