23/07/2013

Séjours d'été en montagne pour les bovins capcinois

estives, prairie fleurie, fromages, terroir


Vaches, génisses, veaux, quittent les prairies fleuries primées du PNR, et prennent leur quartier d’été en estives.

Double évènement à la Calmazeille, sous le regard figé des remontées mécaniques, et  l’importante présence d’un public de vacanciers ravi. Comme tous les ans, lors de la montée en estive des bovins, le parc naturel régional des Pyrénées Catalanes récompense les lauréats du concours des prairies fleuries, qu’il organise.

estives, prairie fleurie, fromages, terroirConcours fleuri il récompense les agriculteurs, dont la gestion des parcelles répondent à leur besoin en fourrage, tout en préservant la biodiversité qu’elles abritent. Le gagnant représentera le parc au concours pyrénéen et peut-être national. Philippe Loos maire de Formiguères insiste sur « la qualité de nos prairies, qui donne ce goût particulier aux fromages ». Pour Raymond Trilles, premier vice président du parc, « le concours prairies fleuries, la montée des vaches en estive, démontrent aujourd’hui, qu’avec du naturel, on peut faire de bons produits et les vendre dans de bonnes conditions ». Raphaëlle Charmetant agronome du SUAMME est membre du jury « les prairies fleuries, c’est le premier concours agricole national qui valorise les performances environnementales des éleveurs». Françoise Guidel fromagère, élue à la chambre d’agriculture revendique « les prairies fleuries, ce n’est pas que joli, ce sont les réserves fourragères pour l’hiver. Il faut les protéger contre l’urbanisation excessive ».

En vacances départ en estives pour les 230 vaches et 60 génisses du groupement pastoral. Son président, Barthélémy Riveil rappelle « le travail des éleveurs tournés vers la qualité. Après avoir pâturé les prairies fleuries, les bovins vont gouter à l’herbe naturelle de notre montagne ». Après le Galbe, le troupeau rejoindra la Lladure jusqu’au 20 octobre. Trois salariés du groupement assurent le suivi du bétail en estive.

estives, prairie fleurie, fromages, terroir


Parmi les six agriculteurs qui ont participé cette année au concours prairies fleuries, c’est Philippe Bazan de Saillagouse qui reçoit le prix d’excellence, un beau cadeau et un magnifique bouquet offert par la fleuriste Primevère de Font-Romeu. Les autres participants (Georges Lledos de Valcebollère, Christian Tallant, Bernard Clément d’Osséja, Arnaud Carcassonne, Eric Grassaud associé à Alain Bousquet d’Eyne, reçoivent tous une mention spéciale

20/07/2013

Youpi, demain c'est la fête à Matemale

 

marché, terroir, enfants

« Fifine » « et « l’avi » vous invitent demain à découvrir Matemale en fête, une invitation qui ne peut se refuser.

marché, terroir, enfants« te recordes Fifine » (tu te rappelles Fifine) du premier marché local de Matemale ?  «si m’en racordi » (si je m’en souviens) l’Avi ! Il y avait des petits producteurs de toute la Cerdagne et du Capcir, venus vendre sur le marché. Qui des œufs, qui des lapins, des poulets, des pigeons, qui des confitures, du miel, qui des fruits, des légumes, qui de la charcuterie... Au village, il y avait encore des vaches, c’était si ma mémoire est bonne en 1977. « es pas possible » (ce n’est pas possible), 1977, tu es sûre. Hé oui, cela fait du temps. On avait croisé des amis d’enfance du bas Capcir. On ne les avait plus revus depuis nos 30 ans, alors qu’ils habitent à 15 km. « fava » (dis donc) quelle mémoire. Il y avait du monde qui venait de partout. Le journal l’indépendant, il avait fait un reportage, et le journaliste avait vu une voiture immatriculée en Amérique. Tu te rends compte, l’Avi, venir de l’Amérique en voiture pour voir le marché local de Matemale ! Allons, allons, Fifine, ils n’étaient pas venu exprès. Ça, tu n’en sais rien. « Après », les autres années  les artisans, puis les commerçants, ont participé. Cela fait un beau marché. Maintenant,marché, terroir, enfants ils font « de l’animation » comme ils disent, sinon les gens ils ne viennent pas. C’est les enfants qui sont gâtés, et c’est bien. Nous, l’avi, on n’a pas eu tant de choses quand on était petits. Dimanche toute la journée, c’est les jeux géants, le trampoline, le château gonflable, le maquillage. L’après midi, sous le grand chapiteau, ils vont les initier aux cirque. Ils font venir un cirque ? Mais non, c’est Pierrot l’animateur et un copain à lui, ils sont clown, et ils vont leur apprendre à ces petits. A oui, il a l’air bien ce Pierrot. En juillet il y a un joli marché, et je trouve toujours quelque chose à acheter. Là je reconnais les femmes. Dis donc, l’avi, toi aussi tu y fais tes courses. Ta canne ferrée, elle vient d’où. A midi, la paella, elle est très bonne. Les gens la prennent en photo. Et puis ils servent du fromage de chèvre, c’est celui du petit de « cal Simonot ». Tu ne fais plus le concours de pétanque l’avi. Cette année mon petit fils m’a proposé de jouer avec lui, je crois que je lui ai dit oui. Le soir, sous le chapiteau il y a un orchestre magnifique, avec des danseuses bien habillées, elles ont des jolies voies. Tu te rappelles, à l’époque, le Trio Roggers, c’étai pas mal aussi. Tu sais Fifine, les jeunes, il leur faut leur musique, mais en début de bal ils jouent pasos, valses et tangos. De toute façon, l’avi,  moi je ne danse plus avec ma jambe qui me fait mal. Je regarde le feu d’artifice et je vais me coucher. Et l’an dernier il était magnifique. Allez l’avi « fins aviat » (a bientôt), « adeu fins demà » (au revoir à demain) Fifine.

Programme de la fête :

Toute la journée, marché artisanal, commercial et de producteurs. Ludoparc pour les enfants, avec un droit d’entrée de 2 € la demi-journée, buvette

13 h repas sous chapiteau, entrée, paella, fromage fruit, 12 € par personne

15 heures concours de pétanque en doublettes, initiation au cirque pour les enfants sous chapiteau (gratuit)

18h tournoi de baby-foot en doublettes formées

19 h  grillades et frites

A la tombée de la nuit, feu d’artifice, puis bal gratuit sous chapiteau, orchestre  « Eden ». (gratuit)

Renseignements www.matemale.fr 04.68.30.59.57

marché, terroir, enfantsmarché, terroir, enfantsmarché, terroir, enfants

marché, terroir, enfants


13/10/2011

A la montagne, on fait la fête à la patate


IMG_1966.JPG

C’est à deux jours de fête autour de la célèbre pomme de terre de montagne que les producteurs locaux vous convient ce week-end. Marché, animations de rues, jeux pour enfants, repas terroir, bal sont au programme.

IMG_1900.JPGRacée, dodue, ferme, peau fine, douce, blonde parfois légèrement mouchetée, elle répond aux jolis noms de Florisse, Béa, Mona Lisa, charlotte… Elle, c’est la pomme de terre de montagne qui vient d’être récoltée, véritable prétexte ludique à faire la fête et ainsi la célébrer. L’Association « les pieds sur terre » renforcée par des bénévoles et le personnel communal, vous invite à cette 19è fête de la patate ce week-end, organisée comme à sa bonne habitude dans le village de Matemale. Cette année, la récolte a été abondante et la qualité exceptionnelle pour ce tubercule, dont de nombreux producteurs ont reçu la marque Parc Naturel Régional. Ainsi vous pourrez acheter vos pommes de terre tout en participant à la fête. Elles sont conditionnées en sacs de 10 ou 25 kg. Repas et animations des soirées sont organisées sous le chapiteau chauffé installé place du village.

Au programme : samedi 15 octobre à partir de 14 h, marché de laIMG_1893.JPG pomme de terre. A partir de 18 h apéritif à la buvette et au bistrot de pays « al tir tap », suivi du repas (jambon de pays, moule frites, fromage, gâteau) au prix de 12 €. La soirée débutera avec le groupe de musique festive « la berne »                                               L’orchestre « les nouveaux nés »  prendra le relai et vous fera danser jusqu’au bout de la nuit. Dimanche, de 10 h à 18 h vente de pommes de terre et marché de produits du terroir (fromages, miel, confitures, charcuterie, pommes…) et artisanal. Au foyer communal, les enfants des écoles des villages de Matemale et des Angles proposent une exposition de dessins sur la patate. A 11 heures au foyer, dégustation gratuite de diverses variétés de pomme de terre. Au déjeuner, dégustez le civet de chèvre accompagné de pommes de terre, fromage et gâteau, il vous en coûtera 12 €. Toute la journée animation de rue avec la banda « les canaillous », le groupe « les percubidons » et « les tire laine ». Un ludopark avec trampoline, jeu gonflables, jeux géants accueille les enfants toute la journée pour une participation de 2 €.

Invitez vos copains, c’est très sympa.

IMG_1984.JPG

IMG_2029 (2).JPG

 

 

les rues de Matemale seront animées ce week-end de vente de la pomme de terre de montagne.

09/08/2011

Isabelle Vergés, fromagère en Capcir

 

fromage, chèvre, nature, terroir

Isabelle Vergés est productrice de fromages de chèvre à la fromagerie le « Dourmidou » à Matemale. « nous sommes trois en GAEC et chacun d’entre nous a une activité spécifique au sein de l‘exploitation ». En ce qui la concerne, son domaine est la fabrication des fromages, la commercialisation et l’administratif. « la paperasse, comme on dit, c’est le côté le moins agréable du métier, mais c’est incontournable pour notre pérennité ». Comptabilité, facturation, suivi des stocks, déclarations diverses… autant de tâches qu’il faut accomplir avec précision au long de l’année. « la fabrication des fromages, c’est un vrai plaisir, c’est la justification du choix de ce métier ». Tous les jours, le lait de traite est emprésuré, le caillé mis en moule et placé en cave d’affinage. La tomme fabriquée au printemps et à l‘automne demande un affinage de 3 mois minimum. Les lactiques, sont affinés en 2 jours pour les plus frais et jusqu’à 45 jours pour les plus secs. La commercialisation de la production, c’est aussi une facette du métier qu’apprécie Isabelle, au-delà de son aspect économique. « la relation avec les clients me passionne. Faire découvrir mon métier, expliquer la fabrication des fromages, mais aussi conseiller sur une balade, un site à visiter, autant d’échanges riches et fructueux ». Prendre le temps, accueillir, fabriquer, vendre, gérer, cela fait de longues journées, c’est en quelque sorte l’apanage de la fonction. « le métier d’agriculteur est contraignant, mais c’est un choix, une passion. Certes je ne compte pas mes heures, mais le fait d’être à trois en GAEC, cela permet d’avoir une vie de famille acceptable ». Tous les soirs, à partir de 17 h 45, ils sont nombreux, adultes et enfants, à se presser de rejoindre la ferme pour assister au retour du troupeau des champs et à la traite. « les gens qui viennent à la ferme sont intéressés, curieux, et c’est un plaisir de discuter avec eux, c’est vraiment un fabuleux métier ».

Tél 04.68.30.15.55. www.cerdagne-capcir.com/fromage-matemale-dourmidou

 

09/03/2011

Qui êtes vous ?

IMG_5075.JPG

Gilles, gérant du snack de l’espace ludique bain chaud, sauna, hammam de Matemale

Quelles sont vos missions de gérant de snack ? De par mon expérience professionnelle de restaurateur, je fais la cuisine. J’accueille le public qui accède à l’espace ludique (bain chaud, sauna, et cette année le hammam), et je gère aussi la billetterie.

Quel style de restauration proposez-vous ? Une cuisine locale fortement influencée par le terroir catalan. Tout est frais et cuisiné sur place.

Quel est le public de l’espace ludique ? C’est un lieu de détente apprécié par les familles, mais le public n’a pas d’âge particulier. Il n’ya a pas d’âge pour se faire plaisir. La clientèle du restaurant est composée surtout de gens du pays, qui viennent aussi se ressourcer au calme.

Qu’est-ce qui vous motive ? Exercer mon métier dans un cadre aussi exceptionnel, c’est formidable.

17:46 Publié dans métier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bain chaud, cuisine, terroir

22/02/2010

La "Bona cuina" remet le couvert

IMG_7290.JPGMichel Lefloch, chef du restaurant la Bona cuina, s'est remis derrière les fourneaux. Ce Catalano-breton, bien connu dans le landerneau local, propose une cuisine de saveurs, originale et variée, où l'on retrouve les influences culinaires de ses origines. Tapas maison, poissons frais à la planxa, viandes grillées, salades variées, suggestions du jour. Situé au cœur du village de Matemale, dans un cadre chaud et chaleureux, le restaurant est ouvert tous les soirs à partir de 19 h 30. Il est prudent de réserver au 04 68 30 96 79.