18/06/2013

Palabres d'aqui, saison 2

188-8846_IMG.JPG


Ateliers créatifs, parcours découverte, rencontres débat au menu de cette nouvelle saison de « palabres d’aqu’i », organisée par le parc naturel régional des Pyrénéens Catalanes.

Les « palabres d’aqui », est un moyen pour le parc de parler du projet en devenir du territoire, tel que décrit dans sa charte. A travers rencontres, échanges, la population locale est associée à ce projet et s’y implique. C’est aussi une rencontre entre les salariés du syndicat mixte du parc et les habitants.

La première saison, qui s’est déroulée ce printemps, a réuni plus de 200 participants. Les thèmes abordés concernaient le tourisme durable, le patrimoine Vauban, l’évolution des paysages. La deuxième, propose neuf rendez vous à la fois sérieux et ludiques. Au travers de randonnées, de virées en vélo électrique, ou suspendus dans les arbres, vous êtes conviés à observer les paysages, parler des patrimoines, échanger sur la bio diversité sur fond de développement économique et durable. Une manière originale pour les habitants du parc de s’exprimer sur la perception et l’avenir de son territoire. Un sujet important, au cœur de l’actualité du parc qui vient d’achever la rédaction de sa charte. Un document contractuel qui concerne 67 communes adhérentes et programmé pour 12 années à venir.

Les « palabres d’aqui », c’est sympa, ludique, éducatif et gratuit.

 

Le programme :

pont Gisclard.jpgMercredi 19 juin à Planés : « catacric, catacrorc, el tren grog ».

Voyage dans le temps à pied, à la découverte de ceux qui ont fait la ligne du train jaune et construit ses ouvrages d’art. Un après midi conduit par Pierre Cazenove auteur des « carnets du train jaune ».

Samedi 22 juin à Cornellá-de-Conflent : « des mots qui tombent à pic » 

Atelier d’écriture sur la montagne sacrée du Canigó

Samedi 29 juin à Mosset : « Melting pot »

Création d’une œuvre florale en land’ art sur le thème de la biodiversité

Samedi 6 juillet à Matemale : « Odyssée verte dans la forêt de la Matte »

Atelier suspendu dans les arbres sur le thème de la forêt

Samedi 6 juillet à Bourg-Madame « A vélo électrique on dépasse le Train Jaune ». Balade sur lecanigou.jpg thème des paysages et des ressources locales

Vendredi 12 juillet à Sainte-Léocadie : « Pierre sèche au musée »

Initiation à la construction en pierres sèches

Jeudi 18 juillet à Formiguères : « Laissez-vous conter fleurette »

Rencontre avec des agriculteurs sur leur métier

Vendredi 19 juillet à Railleu : « Murmures de murs »

Visite commentée par un architecte du patrimoine du village de Railleu

Vendredi 26 juillet à Sainte-Léocadie « Fabrique un hôtel et invite des p’tites bêtes ». Atelier autour du potager et des insectes qui l’habitent

 

Pour suivre l’actualité des Palabres d’aquí

http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com

Inscription (gratuite) 04 68 04 97 60

Forêt de la matte.JPG

16/03/2013

"Palabres d'aqui", découvrir et parler du territoire

découvrir, territoire


Des ateliers créatifs et des parcours de découverte, pour parler de l’avenir du territoire, c’est ce que vous propose le PNR dans le cadre de « palabres d’aqui »

Jusqu’à fin avril, le Syndicat mixte du Parc naturel régional des
Pyrénées catalanes propose une série d’animations sous le titre
générique Palabres d’aquí. Il invite la population à participer à des
ateliers créatifs, des projections-débats, des parcours de
découverte sur différents thèmes : culture, patrimoine, agriculture,
tourisme, habitat, déplacements... Cette programmation a pour vocation
d’ouvrir la discussion sur le devenir du Parc naturel régional, cet
espace de vie composé de 67 communes.

Ces rencontres sont l’occasion pour les salariés du Syndicat mixte du
Parc, d’aborder les choix à faire pour la préservation et la valorisation
des Pyrénées Catalanes. Ainsi seront abordées les propositions rédigées dans l’avant projet de charte du parc, outil d’orientation de l’avenir du territoire de 2014 à 2026.

En attendant de consulter ce document, qui sera soumis au vote des 67
conseils municipaux et à la validation de l’Etat, le Syndicat mixte vous
donne rendez-vous pour un atelier d’écriture ce dimanche 17 mars à Evol,
puis pour une excursion sonore le samedi 23 mars depuis le col de Creu
vers le refuge del Torn, suivi d’un atelier de land’art le samedi 6
avril à Thués-entre-Valls.

Pour suivre l’actualité des Palabres d’aquí et s’exprimer sur les
projets du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes :
http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com.
04.68.04.97.60 contact@parc-pyrenees-catalanes.fr

découvrir, territoire


              cheminer en discutant, un vrai plaisir de découverte du parc

01/02/2013

Voeux : "plus nombreux pour concrétiser les projets"

communauté de communes, territoire


Les forces vives de la communauté de communes Capcir Haut-Conflent se sont retrouvées à la maison du Capcir pour des voeux porteurs d'avenir.

Après la présentation des vœux de bonheur, santé, épanouissement personnel à l’assistance venue en nombre, Raymond Trilles rend hommage à la mémoire de Marc Rousset, maire d’Ayguatebia, « très investi dans la vie locale et associative et qui avait pris à bras le corps sa nouvelle fonction de maire ».

Soulignant « l’intérêt des élus de l’intercommunalité pour l’action publique, travaillant dans le souci partagé de l’intérêt général au-delà des différences de parcours, de convictions », c’est sur l’aboutissement de l’intercommunalité en 2013 que le président insiste. Au 1 janvier 2014 , les communes de Bolquère et des Angles adhéreront, il n’y aura plus de communes isolées dans le département. L’intercommunalité Capcir haut-Conflent regroupera 19 communes représentant 6230 habitants. Cet outil fort de développement local, devrait permettre de mieux faire face à la crise mondiale par « une mobilisation quotidienne des  acteurs de la vie locale, pour continuer ensemble à concrétiser des projets garants d’un avenir collectif et individuel meilleur pour nos habitants ».

Tourisme : schéma local de randonnée, sentiers vtt, réfections de refuges, places à feu, installation de wc publics sur les sites touristiques, création d’un observatoire des oiseaux au lac de Puyvalador, mise en place d’un stade de biathlon d’été sur Font-Romeu, réflexion sur la création de refuges bivouacs sur les Garotxes, mise en place d’un plan d’aménagement d’ensemble sur le Cambre d’Aze en partenariat avec le PNR, autant d’actions contribuant à la diversification des activités touristiques. En 2012, la formation développement financée par l’ADEPFO, a débouché sur un large partenariat des 3 Communautés de Communes Pyrénées Cerdagne, Capcir Haut-Conflent, Conflent, du PNR Pyrénées Catalanes et de la Comarca de Cerdanya. Cette vitrine commune pour le territoire verra aussi l’embauche d’un chargé de mission, d’un site internet commun, de catalogues de produits touristiques sur les quatre saisons, appuyée par la mise en place d’une stratégie marketing.

Patrimoine et environnement : un axe important pour le tourisme. Il s’est concrétisé par la réhabilitation de moulins dans les Garotxes, les remparts de Mont-Louis dont 1 km sur six ont été rénovés (coût des travaux 2 millions d’euros). Mais aussi rénovation du patrimoine vernaculaire de la Tour de Creu, des ponts du Galbe et les lavoirs de Sauto. La réhabilitation du petit patrimoine est soutenue par la fondation du patrimoine. Concernant l’environnement, remise en état des pistes DFCI du territoire des communes du Cambre et des Garotxes, sont à l’ordre du jour. Mais c’est sur le ramassage des ordures et la valorisation des déchets que portera l’effort en 2013. Augmenter tri et valorisation des déchets, développer la qualité des services tout en améliorant les conditions de travail des agents et réduire les dépenses pour les usagers sont au programme. A ce sujet, le président lance un appel aux habitants « tout aménagement sera vain, si les habitants ne participent pas à l’effort collectif de tri ».

Artisanat, social : deux zones artisanales devraient voir le jour, sur les communes du Cambre (Eyne et saint Pierre) et à Font-Romeu. Pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées,  le coût de la téléalarme est pris en charge par la communauté. En partenariat avec la charte de Cerdagne, des ateliers sont mis en place pour les séniors (informatique, gym, cuisine …). Deux maisons de santé fortement financées par l’Etat verront le jour aux Angles et à Font-Romeu. Un projet de résidence de vie pour personnes âgées est à l’étude.

Après avoir remercié salariés, partenaires administratifs, institutionnels, associatifs, les parlementaires Ségolène Neuville et Christian Bourquin, Hermeline Malherbe présidente du CG, le Président invite les présents à lever ensemble le verre de l’amitié pour cette nouvelle année.

 

communauté de communes, territoire

une assistance nombreuse et à l’écoute des vœux du président.

16/09/2010

Une première historique : les parcs pyrénéens s'unissent pour la vitalité du massif

IMG_0748.JPG

Le Parc National des Pyrénées, le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises et celui des Pyrénées Catalanes, réunis à la LLagonne sous l'égide du Commissaire à l'aménagement de Pyrénées, ont signé une convention de partenariat, pour la mise en œuvre de projets communs, l'échange d'informations, le partenariat technique et la mutualisation de bonnes pratiques.

 

Les parcs Pyrénéens, représentent un atout pour ce massif, et par leur travail sur l'espace montagnard des Pyrénées, peuvent donner une image de la montagne plus large que celle liée à la neige et aux sports d'hiver. C'est l'intime conviction de Charles Pujos, commissaire à l'aménagement des Pyrénées « les parcs sont très attachés à l'image des Pyrénées. Ce sont des territoires vivants et habités qu'il faut faire vivre. Les parcs véhiculent une image de valeurs naturelles et culturelles qu'il faut faire connaître et intéressent le grand public. La mise en réseau des parcs pyrénéens est une bonne chose ». Message reçu et validé par les élus des trois parcs qui, depuis plusieurs mois travaillent avec leurs techniciens sur cette mise en réseau. Pour André Rouch, président du parc Pyrénées Ariège « il y a une attente des gens envers le parc. Monter des projets en commun permettra de mieux les faire aboutir ». Président du Parc National des Pyrénées, André Berdou affirme « nos Pyrénées sont vivantes. Travailler en réseau nous permet d'être plus efficaces, et de porter haut et fort l'image des Pyrénées ». Des points de vue que partage Raymond Trilles premier vice-président du Parc des Pyrénées Catalanes et représentant son président Christian Bourquin retenu par d'autres obligations « il y a une vraie volonté de travailler à l'échelle Pyrénéenne. Un chemin pas simple mais que nous gravirons par notre volonté de travailler ensemble et par la mise en place d'une organisation acceptée par tous ».

Premières thématiques : le travail engagé en amont a permis de définir des axes de travail réalistes, impliquant les trois partenaires. La méthode de travail proposée et acceptée au cours de la réunion consiste à mettre en place des binômes inter parcs, chargés d'animer le travail sur la thématique attribuée. Ainsi un élu et un technicien issus de parcs différents, devraient permettre de faire le lien entre les partenaires. Pour chaque axe de travail choisi, une large concertation des différents acteurs concernés sera réalisée, un préalable déjà mis en place par les trois parcs. L'observatoire Pyrénéen des paysages et leur évolution en fonction des aménagements est le premier axe de travail validé, avec une réflexion spécifique sur les entrées de village. La réintroduction du bouquetin voit un blocage côté espagnol. Suzanne Delieu insiste pour que soit engagé « un travail d'explication et de concertation avec la population, incontournable si l'on ne veut pas se retrouver dans la problématique de l'ours ». Le tourisme durable concerne les trois parcs, mais deux ou trois actions prioritaires seront définies. Le volet forestier permettra de valoriser les essences locales et de redynamiser la filière courte. Une sensibilisation des artisans locaux sera réalisée. Pour le concours des prairies fleuries, il est envisagé de consacrer un champion Pyrénéen. Les marques parcs qui valorisent les produits du territoire seront développées, et une communication commune mettant en avant le caractère exceptionnel du massif des Pyrénées est envisagée. Les trois parcs vont enfin unir leurs efforts, avec les autres partenaires des deux côtés de la chaîne, pour un travail durable entre les espaces naturels Pyrénéens.

Après un repas à base de produits du parc catalan, dont la « rosée des Pyrénées «, la convention a été signée dans l'entente et la bonne humeur

 

IMG_0708.JPG

forte délégation d'élus et de techniciens des trois parcs pour ce moment historique de signature de loa convention de partenariat Pyrénéen.