04/08/2010

Piscine de Matemale : de l'eau de source chauffée au solaire

Afin de mettre en adéquation ses intentions affichées d'économies d'énergies et leur utilisation pratique dans ses infrastructures, la commune de Matemale a investi dans le solaire. Une unité de chauffage au bois déchiqueté était déjà opérationnelle, les capteurs solaires installés sur le toit du bâtiment, viennent conforter cette production d'énergie propre. Résultat, depuis le début de la saison, l'eau du bassin de baignade et le bain enfants frôlent  les 27 degrés, le bain chaud les 36 degrés. Des températures qui ravissent les utilisateurs. Le site par lui-même est apprécié, pour son espace de verdure,  son secteur ombragé sous les pins qui entourent les bassins. Durant l'été, des animations gratuites sont régulièrement organisées dans l'enceinte de la piscine. Concours de natation, triathlon de la piscine (natation, course à pied, tir sur cible à la carabine laser)... autant de jeux ludiques pour adultes et enfants. Les maitres nageurs proposent des cours de natation tous les matins de 9 h30 à 10 h 00.

IMG_9512.JPGLe snack de Gilles : à côté de la carte snack traditionnelle, Gilles vous propose quelques spécialités et plats du jour. Onglet grillé à l'argentine, magret au piment d'Espelette, salades fraîcheurs. Sans oublier les produits locaux, tels fromages, légumes et fruits frais. Une cuisine de saison, un moment de plaisir dans un superbe cadre.

Ouvert tous les jours de 10 h à 20 h. entrée 5 € pour les adultes, 3 € pour les enfants de 5 à 15 ans.

Renseignements 04.68.04.34.64.

 

IMG_9526_modifié-1.jpg

 un espace naturel avec au cœur piscine et bain chaud à l'eau de source, que du plaisir.

07/06/2010

Restitution des audits et conseils d'orientation énergétique sur le territoire du PNR et du Pays

IMG_8939.JPG

Le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes et le Pays Terres Romanes, ont confié à des bureaux d'études la réalisation d'audits énergétiques de bâtiments communaux débouchant sur des préconisations d'amélioration en matière d'économies d'énergie.

Douze communes (10 de moins de 500 habitants et deux de moins de 2000), ont accepté de se prêter à cette démarche qui servira de base à une évolution positive de la gestion énergétique des bâtiments communaux du territoire. Ce sont les bureaux d'étude Défi'nergies, Eco2Bât et AD3E qui ont conduit études et audits et formulé aux élus présents des préconisations concrètes.

Un territoire particulier les communes auditées, sont fortement rurales et très touristiques. Seulement 32 % de résidences principales en Cerdagne et 56 % en Conflent, contre 62 % en moyenne sur le département, 84 % en France. Si les dépenses énergétiques des bâtiments arrivent en tête avec 67 %, l'éclairage public représente 25 %. Concernant les différentes sources d'énergies consommées, 54 % sont d'origine fissile (nucléaire), 41 % fossile et 5 % renouvelable. Si l'on intègre la commune d'Osséja qui vient d'installer une grosse unité de chauffage au bois déchiqueté, l'énergie renouvelable passe de 5 % à 40 %. La comparaison du coût des énergies montre que le KWh électrique coûte 13 centimes d'euros, contre 4 centimes pour le bois. L'investissement chauffage bois étant bien sûr plus important que l'électrique.

Des préconisations pour la plupart des bâtiments, c'est l'isolation des toitures, des murs, la mise en place de menuiseries à double vitrage qui sont prioritaires. Le parc de chauffage qu'il soit électrique, ou au fioul est vieillissant. Changement de radiateurs, installations de régulateurs sont des investissements efficaces. L'utilisation d'énergies renouvelables tels le solaire thermique pour l'eau chaude sanitaire, le solaire photovoltaïque, ou le bois énergie sont de bons moyens de faire baisser la facture énergétique. Les investissements inhérents sont amortis en une douzaine d'années. Concernant l'éclairage public, les questions qu'il faut se poser, c'est que faut-il éclairer, où et quand. L'installation d'horloges astronomiques permet de gérer les temps d'éclairage. Vérifier l'état des installations et mesurer les puissances installées est conseillé. Réduire l'étalement urbain est une mesure fortement préconisée. Chaque commune auditée a eu un rendu personnalisé des bureaux d'étude. Les maîtres mots en matière d'économies d'énergie étant sobriété, efficacité, énergies renouvelables. Ne chauffer ou n'éclairer un bâtiment, que lorsqu'il est utilisé, c'est un geste citoyen efficace dans la réduction des consommations d'énergie.

Pour l'accompagnement des travaux de rénovation et d'amélioration énergétique, la parole était donnée à des représentants du CAUE, de l'Espace Info Energie du département, de l'association bois énergie 66 et au Relais Europe Direct. Ainsi, conseils en urbanisme, en outils d'énergies renouvelables, informations sur les aides départementales, régionales, nationales, européennes ont complété cette restitution.

Renseignements : www.parc-pyrenees-catalanes.fr www.terresromanes.fr

IMG_8940.JPG

26/02/2010

PNR et Pays à la pointe de l'éco construction

IMG_6647.JPGLe club éco construction du Parc des Pyrénées Catalanes et du Pays Terres Romane, a tenu sa réunion au Gîte écologique de l'Orri à Planés, un bâtiment exemplaire en la matière, apprécié par tous les participants. 

Constitué en juillet 2009, le club éco construction réunit une cinquantaine de personnes. Elus, artisans, architectes, représentants d'associations, se réunissent régulièrement sur des sites remarquables, à la pointe de l'utilisation des techniques d'économies d'énergie. Des séances de travail et d'information, qui vont avoir des conséquences positives dans la construction des nouveaux habitats.

Un exemple le gîte écologique de Planés, met en adéquation, son appellation et sa pratique. Ici, tous les efforts sont faits pour limiter les consommations d'énergie et l'utilisation des ressources environnementales. Eau chaude et chauffage sont produits par l'énergie solaire thermique. Un système photovoltaïque, produit de l'électricité. Un exemple fort pour le groupe de travail qui avait mis à l'ordre du jour la question de la réhabilitation en éco construction. Au-delà des aspects techniques, ce sont les difficultés liées au montage de projets et à l'organisation du chantier qui ont étés abordés.

IMG_6654.JPGCode d'urbanisme toutes ces techniques d'éco constructions, sont liées aux règlements d'urbanisme. Aujourd'hui, les procédures de modification des documents d'urbanisme sont simplifiées. Ceci a pour effet direct de permettre la suppression des règles interdisant l'installation d'énergies renouvelables ou de systèmes constructifs innovants comme par exemple les toitures végétalisées. Avec le vote de Grenelle 2, d'autres règles seront érigées, à l'échelle nationale, assouplissant le contexte règlementaire. Des dispositions qui vont favoriser le développement de la filière éco construction, que le Parc et le Pays souhaitent mettre en place. Dans le cadre de la mission Urbanisme et Paysages, portée par ces deux structures, le débat est porté au niveau du groupe constituant le club. Des échanges de vues intéressantes, sur l'aménagement du territoire, qui  est à la croisée des chemins de l'urbanisme, du paysage, et des performances énergétiques. Afin de faciliter les porteurs de projets de constructions écologiques, qu'ils soient particuliers, ou collectivités, un annuaire des professionnels des métiers du bâtiment va être réalisé. Son objectif est de mettre en valeur les compétences « éco constructives »  de ces techniciens. Un recensement par le biais d'un questionnaire va être lancé auprès des artisans du territoire du Pays Terres Romanes. L'annuaire devrait être mis en ligne ce printemps.

Des réflexions et des actions qui montrent que l'éco construction est un véritable enjeu pour l'aménagement et le développement qualitatif de notre territoire. 

IMG_3993.JPGLe gîte écologique de Planés est un exemple d'éco construction et de sensibilisation des séjournants au tri sélectif et à l'économie dans l'utilisation des ressources environnementales.