07/04/2013

Le Puigmal privatisé ?

Après une saison difficile, la station du Puigmal ne baisse pas les bras et cherche une solution pour dynamiser sa gestion. Des contacts sont en cours entre la station et Alti service qui gère déjà quatre stations Pyrénéennes (Font-Romeu/Pyrénées 2000, Guzet, Saint Lary, Artouste). Béatrice Rodriguez, directrice générale d’Alti service le concède «depuis trois mois, nous travaillons à la reprise éventuelle de la station du Puigmal. Nous avons étudié la partie technique. Si  nous trouvons un terrain d’entente, nous pourrions gérer la station dès la prochaine saison ». Même son de cloche du côté du maire d’Err qui est au cœur du débat et très favorable à ce passage de relai « j’ai œuvré en vain à une gestion groupée des stations des Neiges Catalanes, qui nous aurait donné des moyens. Je ne peux me résoudre au fait que le Puigmal ferme. Nous sommes effectivement en discussion avec Alti Service. C’est une bonne solution, à condition que les communes territorialement concernées s’unissent pour investir ».

La décision devrait-être prise avant l’été.

19:37 Publié dans économie, ski | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : privatisation, neige, ski

01/03/2013

La belle Hélène : pisteur secouriste stagiaire

 

IMG_0888_modifié-1.jpg

Originaire de Toulouse, en stage de pisteur secouriste à la station de Puyvalador, Hélène prépare le test technique qui va lui permettre d’engager pleinement sa formation. Un métier passion, qui a germé doucement dans sa tête, un projet lié au plaisir de la pratique du ski, et à l’intérêt qu’elle porte aux personnes. « depuis toute petite, je skie sur cette belle station. C’est une activité sportive et ludique que j’apprécie particulièrement, et que je maitrise, ce qui est un bon point pour entrer en formation. En observant les pisteurs évoluer, porter secours aux accidentés du ski, en discutant avec eux de leur pratique, j’ai eu envie de faire ce métier. Mon stage me passionne, il est très varié, je me sens en confiance et il me permet de confirmer mon choix pour ce travail. Travailler dans un environnement extraordinaire et porter secours aux gens c’est vraiment mon projet, un métier très gratifiant » nous confie Helene nous gratifiant d’un sourire de bonheur.

14/02/2013

Les enfants de Llupia découvrent le ski de fond

découverte, nordique, neige, ski


Parmi les 300 enfants du département invités par les Neiges Catalanes à découvrir les plaisirs du ski, élèves de CM1 et de CM2 de l’école de Llupia, ont apprécié la pratique du ski de fond

Cet hiver, les Neiges Catalanes « ressuscitent » les mercredis des neiges, en invitant 300 enfants des écoles du département à découvrir les joies du ski. Une initiative à laquelle enseignants et enfants ont répondu présent. Durant trois journées, les jeunes accompagnés par leurs maitres,  maitresses, des parents, encadrés par des moniteurs de ski, se sont éclatés sur les pistes, la neige était au rendez vous. Si le ski de piste est le fer de lance du tourisme d’hiver dans les hauts cantons, son petit frère, le ski de fond, est un atout touristique complémentaire. Il était donc naturel que cette activité sportive et ludique, soit au cœur de ce projet. Ainsi, les enfants des classes de CM1 et CM2 de Llupia se sont initiés au ski de fond sur le domaine de Calvet de l’espace Nordique du Capcir. Une belle aventure, et beaucoup de plaisir partagé, pour enfants et adultes et accueillants.

 

Ils ont apprécié

                                         L'institutrice

découverte, nordique, neige, ski

Florence, institutrice CM1. C’est génial pour les enfants de découvrir la neige et le ski de fond dans d’excellentes conditions. Le cadre, les paysages, les moniteurs, le matériel approprié, neige et beau temps au rendez vous. Ce serait bien que plus d’écoles puissent en profiter. Nous avons hâte de revenir la semaine prochaine.

                                          Une maman

découverte, nordique, neige, ski

Corine maman d’élève. J’ai la chance d’accompagner le groupe pour cette journée idyllique. Les enfants se sont régalés, ils rentrent tous avec de belles couleur, la neige était agréable à skier. L’encadrement était top, à l’écoute des enfants qu’ils ont su motiver et intéresser. Ils ont beaucoup appris, dans la bonne humeur et avec plaisir.

                                                               Des élèves

découverte, nordique, neige, ski

Rémi, Julie, Laurie, Amandine élèves de CM1 et CM2. On s’est bien amusés, c’était la deuxième fois. On a skié dans la forêt, on a bien glissé. On a fait plein de descentes et plein de chutes aussi, et même pas peur. On a joué au relai, à l’épervier. On a fait le pas de patineur. On s’est régalés on revient la semaine prochaine.

                                        Les moniteurs

découverte, nordique, neige, ski

Jean Luc, Guilhem, Fred, moniteurs de ski de fond. Une belle opération qui permet à des jeunes de découvrir en groupe le ski de fond. Ceux qui au départ avaient des à priori négatifs, ont été ravis à la fin de la journée. Ces six séances de 2 h nous permettent de faire un bon apprentissage et de donner l’envie aux enfants de revenir.

Les partenaires

Les stations des Neiges Catalanes, en collaboration avec l’USEP, l’Inspection Académique,  Jeunesse et Sports, l'Ecole du Ski Français et la Confédération Pyrénéenne du Tourisme

 

découverte, nordique, neige, ski

découverte, nordique, neige, ski

super glisse et beaucoup de plaisir sur les pistes de ski de fond.

18:34 Publié dans ski | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : découverte, nordique, neige, ski

25/01/2013

La "Catalane Nordique" se met en quatre dimanche

IMG_0173.JPG


A ski de fond, de randonnée ou marche nordique, raquettes, découvrez ce dimanche le site de Calvet de l’espace Nordique du Capcir en participant à la Catalane Nordique

176-7607_IMG.JPGTous les amoureux de la nature enneigée sont invités à participer à ce grand rassemblement nordique. Ce n’est pas une compétition, mais une fête sportive, il n’y a pas de classement, mais votre temps vous sera donné à l’arrivée. Vous pouvez donc participer comme vous le souhaitez. Les sportifs se mesureront à eux même, les randonneurs apprécieront cette balade en symbiose avec la nature, les contemplatifs prendront le temps d’admirer les beaux paysages Capcinois, avec des rencontres surprenantes de biches ou chevreuils de passage. Quelque soit votre niveau de pratique, vous pouvez participer et prendre du plaisir sur cette « Catalane Nordique », dans la convivialité, la rencontre, l’échange. Les itinéraires proposés vont de 3.5 à 27 km, empruntent les pistes de ski de fond du domaine de Calvet, jusqu’au lac d’Aude pour le plus grand parcours. En individuel, famille, groupe d’amis, vous utiliserez le moyen de déplacement de votre choix. Ski de fond, ski de randonnée, raquette, marche nordique, c’est vous qui choisissez pour votre plus grand plaisir.

De beaux parcours : quatre itinéraires balisés et damés, tous en forêt, sont proposés au départ de laIMG_4485.JPG Maison du Capcir au Col de la Quillane, qui est aussi le lieu d’arrivée. Le parcours vert, est très facile (3.5 km et 105 m de dénivelée positive), avec un point de vue sur le « Pla Lluzen » et sur le plateau du Capcir. Le circuit jaune (5.5 km et 125 m de dénivelée positive) prolonge le vert jusqu’au « Col del Mel ». Le bleu (13 km et 305 m de dénivelée positive) prolonge le jaune par la piste rouge de Calvet avec un superbe profil nordique, alternant petites montées et descentes avec virages serrés. Le quatrième périple, le plus long (27 km avec 738 m de dénivelée positive), balisé en rouge, prolonge le vert jusqu’au lac d’Aude, par la «jasse du Pla del Bouc », emprunte le sentier nordique des Angles jusqu’au Lac d’Aude, puis retour par Bernardi et Calvet.

L’organisation : s’il ne s’agit pas d’une compétition, organisation, balisage, sécurité, contrôle, neutralisation, ravitaillements sur les parcours bleu et rouge, sont réalisés avec le même professionnalisme. Les horaires de départ sont libres dans une fourchette de temps donnée. Ce rassemblement est organisé par la Communauté de Communes Capcir Haut-Conflent avec le concours du Ski Club nordique local, le Centre National d’Entrainement Commandos de Mont-Louis et la station des Angles. A l’arrivée, un repas montagnard, réunira tous les participants.

 

IMG_9890.JPG

Catalane Nordique pratique

IMG_4768.JPGLes inscriptions se font par courrier ou sur place, à la Maison du Capcir jusqu’à dimanche matin (à partir de 7 h 00). Les tarifs de participation vont de 6 à 14 € selon le parcours comprenant le repas à l’arrivée (à partir de 12 h 30).

Départs libres : de 8 h à 9 h parcours 27 km, 9 h à 10 h 30 parcours 13 et 5.5 km. Pour le circuit 3.5 km le départ est prévu à 11 heures.

Aucune licence n’est demandée pour participer, mais vous devez être assuré en responsabilité civile. Choisissez un itinéraire correspondant à vos capacités physiques.

Vous participez avec votre matériel (skis de fond, raquettes, bâtons et crampons).

Pour le chronométrage, une puce sera mise à votre disposition, une caution de 50 € vous sera demandée et rendue en échange de la puce à l’arrivée.

 

Renseignements : Maison du Capcir 04.68.04.49.86. et www.capcir-pyrenees.com

 

IMG_4517.JPG

tous les plaisirs du nordique, au rendez vous de la Catalane nordique.

01/11/2012

Bonne Nouvelle, vous pourrez skier à Puyvalador cet hiver

 

neige, vacances, hiver, ski

Election d’un directeur de régie et vote du budget 2012, confirment l’ouverture de la station de ski pour la saison 2012/2013.

Le conseil municipal de Puyvalador-Rieutort avait, lors de sa dernière réunion, créé une régie directe chargée de l’animation, du tourisme et des activités hivernales. La réunion d’hier, confirme l’ouverture de la station pour cet hiver, en nommant un directeur de régie et votant le budget 2012. Trois conseillers absent avaient donné leur pouvoir permettant ainsi au conseil de délibérer avec 11 voies.

Un directeur : poste administratif à titre bénévole, chargé de la gestion du personnel, de la préparation et du suivi du budget, c’est un relai entre le terrain et le conseil d’exploitation de la régie. A l’unanimité, le conseil municipal vote la création de ce poste et désigne son directeur.

Budget 2012 : un point de débat important qui a provoqué des oppositions. Le budget présenté concerne uniquement 2012. Une présentation règlementaire, le budget de la régie devant être établi sur la base d’une année civile. C’est la moyenne des 5 dernières années d’exploitation, hormis celle de 2011/2012 (pour laquelle les chiffres réels ne sont toujours pas connus) qui a servi de base avec un point d’équilibre à 500 000 €. « Un budget réalisé avec de la rigueur dans l’établissement des dépenses, et sans euphorie dans l’évaluation des recettes » précise le maire. Deux élus, sans remettre en cause la véracité du budget 2012, regrettent que le budget prévisionnel 2013 ne soit pas présenté. « Sans cela, il n’est pas possible de se positionner sur l’avenir », l’un d’entre eux demandant le report de ce vote. Le budget est validé par 8 voies pour et trois contre. Il est établi avec une dépense d’investissement de 54 000 €. En fonctionnement la dépense prévue s’élève à 95 200 €, les recettes chiffrent 227 972 €.

La station sera donc opérationnelle cet hiver, complétant l’offre de ski du Capcir et des Neiges Catalanes.

neige, vacances, hiver, ski

le conseil municipal en débat

17:58 Publié dans économie, ski | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : neige, vacances, hiver, ski

21/10/2012

Réouverture de la station : un peut-être... qui ne dit pas non

Puyvalador-1_modifié-1.jpg


Farouches partisans de la transparence, l’équipe municipale élue il y a 49 jours, a lors de la réunion publique d’hier, montré sa volonté de relever la station de sa descente financière aux enfers.

Salle comble pour entendre et échanger avec le nouveau conseil municipal, avec, pour tous les présents, des inquiétudes sur le passif financier de la station, et un questionnement quand à son ouverture cet hiver.

Pas responsables : en toute clarté, les élus en place, parlant d’une même voie, ont « mis les pendules à l’heure ». S’appuyant sur un rapport de la cour des comptes accablant pour leurs différents prédécesseurs, l’équipe municipale a voulu faire toucher du doigt à la population, les sources des défaillances, allant jusqu’à par délibération, permettre au maire d’ester en justice, si besoin. En clair, pour la cour des comptes, il y a une carence générale dans le budget et le compte administratif de la Régie Autonome d’Exploitation Touristique, qui n’ont pas été établis en 2010 et 2011. Aucun suivi comptable, une gestion laxiste, malgré les 9 rapports alarmants de la cour des comptes établis depuis 2003. À ce jour, tenant compte des éléments comptables, la dette est évaluée à 1 600 000 €, mais ce chiffre n’est peut-être pas le réel.

DSC01528.JPGTrois scénarios : arrêter d’exploiter la station, continuer l’exploitation avec la même régie, mettre en place une autre structure de gestion pour la station, dans tous les cas, la dette est là, et il faut l’apurer. C’est inéluctable, elle va retomber sur le budget communal et entraîner donc une augmentation substantielle des impôts locaux. Sur le foncier, la part communale (16.364 % en 2011) va passer à 35.77 % en 2012, et 53.58 % en 2013, le bâti subira à  peu près les mêmes augmentations. Les élus, s’ils décidaient de gérer la station, opteraient pour le scénario 3, avec une régie municipale directe. Les recettes venant uniquement de la vente des forfaits, un budget prévisionnel établie et approuvé par les autorités de tutelle donne le point d’équilibre à 700 000 € de recettes, somme que la station a déjà réalisée. Une communication forte sera mise en place, auprès des jeunes et des familles, une gestion au plus près du personnel et des dépenses programmée. Une éventualité qui entraîne des questions parmi les participants quand à la compétence du personnel et des modalités d’embauche, la réhabilitation de l’usine à neige (réalisés et financés par les assurances suite à l’incendie), les résultats de la station l’hiver dernier (300 000 € de déficit), combien d’années pour apurer la dette (au moins 6 ans), quelle est la responsabilité des anciens maires, si la station fait des bénéfices que deviennent-t-ils (affectés à l’assainissement de la dette)…

Et la commune : mise en place de commissions de travail, implication dans la communauté de communes, état des lieux du bâti communal, des voies et réseaux, en vue de leur entretien, création d’une commission d’appel d’offre, relance du Plan Local d’Urbanisme, réflexion sur la suppression du sectionnement électoral qui passera par une enquête publique, vote du budget 2012 imposé par la tutelle administrative, mise en place d’un programme d’animation… montrent l’énergie et la volonté des nouveaux élus de rapprocher les habitants, d’être à leur écoute et à échanger en toute transparence.

Michel Partouche conclue la réunion en insistant sur l’implication des autorités de tutelles (préfecture, sous préfectures) et de la cour des comptes qui ont beaucoup aidé le conseil municipal.

Décision finale lors du prochain conseil municipal de novembre.

 

DSC01526.JPG

                       élus et populations face à face dans un échange constructif

19:14 Publié dans économie, ski | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : station, neige, hiver, ski

25/02/2012

Col de la llose, le paradis des possibles

IMG_6316_modifié-2.jpg

plaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquetteImaginez un col à 1866 mètres d’altitude, doté d’un grand parking goudronné et d’un bâtiment d’accueil. Pas très poétique, mais très pratique. Garez votre véhicule et approchez du bâtiment, appréciez son architecture de pierre et de bois. Poussez la porte, vous serez bien accueilli, ici le sourire c’est une tradition. Buvette, restauration rapide, sanitaires, salle hors sac, location de skis et de raquettes, et une superbeplaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquette terrasse exposée plein sud. Le petit chalet en bois, à gauche du bâtiment est incontournable pour acheter votre redevance d’accès aux pistes de ski de fond. Vous y obtiendrez tous les renseignements sur les pistes, leur enneigement, les bons plans. Six pistes (une verte, trois bleues, 2 rouges) tracées en classique et skating. Vous ne pratiquez ni le ski de fond, ni la raquette, essayez la luge sur la piste mise gracieusement à votre disposition. Glisser ce n’est pas « votre truc », choisissez un jour de soleil, et posez vous sur la terrasse. Flânez, laissez passer le temps, en admirant tous ces sportifs, en superbes tenues multicolores qui prennent leur pied sur des circuits superbement tracées. Le Must, c’est d’aller déjeuner au refuge du Col del Torn, en ski ou raquette, 13 km aller retour avec un point de vue sur le Canigou à mi chemin.

Venez tester la Llose, c’est le paradis des possibles…

 

Ils ont déjeuné au refuge du Col del Torn.

 

plaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquetteCéline et Jérôme, habitant en Isère, en vacances à Pyrénées 2000. Onplaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquette pratique habituellement le ski de fond, mais jamais sur la Llose. On a découvert le site hier en raquettes avec nos parents, et on est venus aujourd’hui en  ski. La piste est super et le refuge magnifique, très bien chauffé. On reviendra y dormir avec des amis. Ici c’est que du bonheur,

 

Henri, Annie, Jacques, Lucile, originaires d’Albi, en vacances aux Angles. On est venu en raquettes, entre amis depuis le col de Creu. L’accueil au refuge est formidable, la cheminée allumée, extraordinaire. A midi c’est grillade catalane, une étape confortable dans notre randonnée. Une belle balade, dans un site protégé, avec des paysages magnifiques.

 

plaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquetteFlorent, Marcel, Lilian, Valérie, Cyril, originaires de Font-Romeu, enplaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquette vacances à Serdinya. On vient habituellement skier au col de la Llose, et déjeuner au refuge. C’est un passage obligé, un vrai régal, dans un joli décor naturel. La piste est bien damée et accessible à tous. Le refuge est grand, agréable, confortable, l’accueil sympathique et souriant.

 

Dominique, gardienne du refuge du Col del Torn. C’est ma troisième saison d’hiver, la clientèle est familiale et très conviviale, du plaisir. Les gens sont curieux sur l’environnement, la météo, les balades à faire. La cheminée allumée quand il fait frais, la terrasse avec son point de vue, et le repas authentique

 

plaisir, farnente, hiver, neige, ski, raquette

skieurs ou non, glisseurs ou non, raquetteurs ou non, la Llose est un site incontournable