26/12/2011

Fabuleuse balade à la rencontre de la faune Pyrénéenne

 

faune, sauvage, parc, visitge

Ouvert au public en décembre 1994, le parc animalier des Angles qui réunit sur 37 hectares 13 espèces de la faune pyrénéenne, est une visite incontournable pour les petits et les grands.

faune, sauvage, parc, visitgeNiché au Pla del Mir sur la station des Angles, le parc animalier sur 37 hectare, propose aux visiteurs de découvrir des animaux sauvages pyrénéens, présents encore aujourd’hui dans les hauts cantons ou qui y ont vécu autrefois. Son exposition sud, ses 14 hectares d’enclos, sa configuration géographique, sont adaptés à tous les animaux présents qui se reproduisent régulièrement, hormis les ours, le mâle étant stérile.

Prendre le temps : visiter le  parc, c’est prendre le temps pour observer les animaux. Le site boisé, les points de vue jusqu’au Canigou, l’eau, vous incitent à la flânerie. Deux parcours sont proposés. Le premier d’une longueur de 3500 m vous permetfaune, sauvage, parc, visitge de rencontrer tous les animaux. Le deuxième (1500 m), vous restreint aux cerfs, sangliers, daims, rennes, et ours. Le long du parcours, des aires de pique nique permettent une pose même en hiver. Les loups sont assez méfiants. Autour de leur enclos, deux affûts photo facilitent la vision. Originalité du parc, vous traversez les enclos des mouflons, bouquetins et isards. Les bouquetins sont les plus calmes ut vous observent du haut de leur rocher. Si le bison impressionne par sa masse musculaire et sa taille, le renne et le daim, très pacifistes, viennent souvent quérir une caresse. Le malicieux chevreuil parfois joue à cache cache avec vous, quand à la marmotte, ne la cherchez pas, en hiver elle hiberne. Pour l’ours, cela dépend du temps. S’il fait doux, il sort de sa tanière et au ralenti, fait sa petite promenade. Les animaux sont nourris par le parc, alors inutile de leur jeter quignon de pin, ou pomme…

faune, sauvage, parc, visitge

Ouvert tous les jours d 9 h à 17 h. Pour la balade complète comptez deux heures. Il vous en coûtera 12 € pour un adulte, 10 € pour un enfant (4 à 14 ans).

Renseignements 04.68.04.17.20.

 

Ce qu’ils en pensent


faune, sauvage, parc, visitgeCharles Balaguer, directeur du parc. La clientèle (60000 visiteurs an) a changé. Au début ils venaient voir des animaux de cirque. Aujourd’hui, ils prennent le temps de les chercher. Les animaux se sont bien adaptés à l’environnement et l’on n’a pas de problèmes. Nous les nourrissons avec du foin et des granulés. Les ours et sangliers sont omnivores. Les loups ne consomment que de la viande. Le métier est fantastique, en osmose avec la nature. Avec les animaux, on apprend tous les jours, c’est passionnant.




Christelle, Victoria, Pierre, originaires de Béziers en vacances aux Angles. C’est notrefaune, sauvage, parc, visitge première visite du parc. Les animaux sont vraiment dans leur élément, contrairement à certains zoos. Ici, il n’y a pas de girafe ou d’éléphant, les animaux sont tous originaires des Pyrénées. Le site est par lui-même magnifique, naturel, c’est un beau dépaysement pour des gens de la plaine net de la mer. On voit facilement les animaux, ils sont habitués à l’homme. Pour les enfants c’est formidable, pour les parents aussi.

 



faune, sauvage, parc, visitgeMichel, Pauline, Thomas, Estelle, Justine, Mathilde, Magalie, Damien, originaires d’Alasace, en vacances à Bourg Madame. Pour nous, c’est une découverte du parc cet de la région. On a vu tous les animaux. On a joué au « premier qui a vu ». Les loups sont venus au grillage et on a même vu les deux ours qui dormaient dans leur tanière. Même pas peur dans les enclos. Les animaux ont de l’espace. On a été impressionnés par la taille des cornes des bouquetins. Une belle balade dans un environnement naturel.Julie,




Magali, Amélie et leur tribu, originaires de Perpignan, en vacances à St Pierre del Forcatsfaune, sauvage, parc, visitge. Le parc on l’a déjà visité en été. Aujourd’hui, c’était glissant, mais magique. Les animaux, dans le cadre de la neige et avec la belle lumière d’aujourd’hui, c’est extraordinaire. Les enfants ont été captivés par les daims qui viennent se faire caresser. Le clou du spectacle, l’ours qui est venu nous saluer. Les animaux ont l’air heureux, il y a des petits dans tous les enclos. L’environnement est magnifique.

 

 

 

 

faune, sauvage, parc, visitgefaune, sauvage, parc, visitge

une belle découverte, dans un environnement naturel, et des animaux en pleine forme.

18:17 Publié dans faune, tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : faune, sauvage, parc, visite

24/12/2011

Idée Cadeau, un beau livrfe "les produits sauvages"

 

PNR PC - Les Produits sauvages-1.jpg

Un beau livre sur les savoirs et les saveurs des Pyrénées catalanes
autour de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Au fil de l’écriture, des conversations, des portraits, se révèlent un terroir, des pratiques, des secrets culinaires. Les images du photographe Paul Delgado donnent du relief à cet ouvrage.

Edité par le PNR et les éditions Loubatières, il est en vente (29 €) dans les librairies et points presse.   

 

17/12/2011

"les produits sauvages" un livre témoin de la vie du PNR

sauvage, faune, flore, livre, c

le « coscoll » à l’honneur sur la couverture des produits sauvages

Consacré aux produits sauvages, ce nouvel ouvrage nous entraîne dans le sillage des cueilleurs, des chasseurs et des pêcheurs du Parc naturel régional. Un périple égrainé de rencontres atypiques et de confidences gourmandes.

Co-édité par le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes et les Nouvelles Éditions Loubatières, ce beau livre sur la cueillette, la chasse et la pêche dans le PNR vient clore la collection Savoirs et saveurs des Pyrénées catalanes. « J’ai voulu que ce 3e tome montre la réalité de ce pays montagnard et brosse un portrait juste de ses habitants », précise Christian BOURQUIN, Président du Parc, à l’initiative de cette aventure éditoriale commencée il y a quatre ans. « Ce que j’aime avant tout c’est la fierté catalane qui se devine à chaque page ».

Des traditions Ici des chasseurs, des pêcheurs et des cueilleurs, d’ordinaire si jaloux de leur science, parlent avec générosité de leur pays, que ce soit le Capcir, la Cerdagne ou le Conflent auquel ils sont viscéralement attachés. La quête vertigineuse du « coscoll », la poursuite haletante de l’isard, la traque interminable de la truite fario ou la transformation de plantes offrent mille occasions de s’immiscer dans l’intimité d’un territoire sauvage. Au fil de l’écriture, des conversations et des portraits, se révèlent des savoir-faire, des terroirs, des pratiques et des secrets culinaires.

Un triptyque Après L’élevage (2009) et Les légumes et les fruits (2010), ce livre clôt un triptyque réalisé comme une enquête sur les traditions populaires et les initiatives locales que perpétuent les habitants. L’ensemble de ces trois volumes constitue un pan important de la mémoire orale des gens d’ici, que le Parc naturel régional se doit de perpétuer et faire connaître.

« les produits sauvages »  est en vente depuis décembre 2011 dans les librairies des Pyrénées-Orientales, des villes du Sud (Toulouse, Bordeaux, Montpellier, …), de Paris (FNAC) et d’ailleurs. Il sera présenté dimanche 18 décembre à la salle des fêtes de Villefranche de Conflent dans le cadre du 7è marché aux truffes. Paul Delgado photographe du livre et Delphine Julien instigatrice de cet évènement seront présents.

 

09/02/2010

Parc animalier des Angles, un monde merveilleux

IMG_4522_modifié-1.jpg

Avec ses quinze printemps, le parc animalier des Angles, qui réunit de nombreuses espèces pyrénéennes, est toujours une référence dans le monde en évolution des parcs animaliers, et jalousé par nombre de responsables.

Lorsqu'en décembre 1994, les premiers animaux ont pris place dans leurs enclos, nul n'imaginait le succès que ce parc emporterait auprès du public. Une clientèle fortement familiale et régionale, découvre avec plaisir la faune pyrénéenne. L'aménagement a bénéficié de l'expérience de nombreuses structures identiques dans l'hexagone. Sur 37 hectares, dans des espaces adaptés à leur milieu naturel montagnard, cerfs, sangliers, mouflons, bouquetins, isards, loups, chevreuils, bisons, rennes, daims, ours, marmottes, tous ces animaux spécifiques de la faune pyrénéenne, ont un bon confort de vie.

Superbes animaux Philippe, Bruno et Patrice, nourrisseurs au parc sont fiers. Hormis les ours, le mâle étant stérile, toutes les espèces se reproduisent, ce qui prouve qu'elles se sentent bien. Leur pelage en hiver est fourni, foncé, ils sont faciles à voir car ils ressortent sur la neige. « Malgré leur méfiance, les animaux sont habitués à nous. Un mâle daim vient régulièrement chercher des caresses. Nous les nourrissons tous les matins, seulement cinq jours par semaine pour les loups. La clientèle est satisfaite, car elle voit facilement les animaux ». Tous les animaux sont nés en captivité et issus d'autres parc, à l'exception de l'emblématique isard. Il aura fallu six années de batailles administratives, l'aide des offices de chasse et des forêts, l'appui de l'INRA de Toulouse qui souhaitait étudier le comportement de l'isard en captivité, une dérogation du ministère de l'environnement, le prélèvement d'animaux sauvages est en principe interdit.

Merveilleux Dominique, Séverine, Océane, Maeva, originaires de Peyrac Minervois, en vacances à la neige découvrent, « le parc est très ludique, on voit tous les animaux qui sont bien habitués au public, les enfants se sont régalés et nous aussi ». Un avis partagé par Maeva qui « n'a pas eu peur et est déçue de ne pas avoir vu les ours » et Océane « ravie d'avoir vu le renne du Père Noël ». Un moment de bonheur, émotions garanties, en particulier dans l'enclos des mouflons, bouquetins, isards, que l'on traverse.

Pratique : la visite dure environ deux heures. Des tables pique nique sont installées le long du parcours. Prêt de portes bébés. Soyez bien chaussés. Il vous en coûtera 10 € pour un adulte, 8 € pour un enfant (4 à 14 ans). Ouvert tous les jours de 9 h à 17 h.