26/04/2011

La motivation des filles du RACC

rugby, filles, sept, racc

Le Rugby Athlétique Cerdagne Capcir a en son sein, depuis deux ans,  une équipe féminine de rugby à sept. Jouant en fédérale trois et malgré sa jeune expérience, elle occupe la 5ème place sur 12 équipes.

rugby, filles, sept, raccC’est en 1968, que la première équipe de rugby des hauts cantons voit le jour à Osséja. Depuis, l’eau a coulé en Cerdagne Capcir et, malgré les difficultés liées au climat, à la non disponibilité des joueurs durant la saison d’hiver, l’étendue du territoire qui les oblige à parcourir des kilomètres pour rejoindre le lieu d’entraînement, ce sport est toujours présent. Le RACC réunit 160 joueurs licenciés, avec une école de rugby qui accueille les jeunes montagnards, filles ou garçons de 5 à 17 ans. L’engouement actuel pour le rugby féminin a motivé la création de l’équipe.

Des qualités : Franck Reinosa, manager général de l’équipe féminine est fier de sonrugby, filles, sept, racc équipe, dont l’approche du rugby est différente de celle des garçons « elles ont moins de vitesse et de puissance, de connaissance du jeu et des règles, une approche affective différente. Leurs qualités sont la compréhension et l’intelligence du jeu, la motivation, l’esprit d’équipe, l’envie de jouer et de participer à la compétition ». L’équipe réalise une belle saison, avec des déplacements à plus de 300 km tous les 15 jours. « de belles rencontres sportives et humaines très enrichissantes ».

Passion rugby : Pascale Gaches, habitant à Porta est le talonneur et la capitaine de l’équipe « au début j’accompagnais mon fils à l’école de rugby. Puis j’ai fait la formation d’éducatrice de rugby et tout naturellement j’aie eu envie de jouer ». C’est au cours d’une soirée amicale dans le cadre rugby, filles, sept, raccdu RACC que l’idée de créer un groupe féminin est née. Après une saison en loisir, l’équipe évolue en fédérale 3. « ici pas de prise de tête. Le groupe s’apprécie et a envie de jouer. Ce que j’aime dans le rugby c’est l’engagement physique, l’esprit d’équipe et la diversité du jeu » précise Pascale. Marion Bey, habite à Réal. A 19 ans elle découvre ce sport qu’elle avait occasionnellement pratiqué. « j’aime bien le contact et l’esprit d’équipe. Mon poste préféré, jouer arrière ».

On dit que le rugby est l’école de la vie. Les filles du RACC en, sont persuadées « il y a une vraie fraternité qui se crée dans ce sport, et on le retrouve dans les comportements dans la vie ».

Dimanche à Matemale le RACC a vaincu ses deux adversaires, Mende et Revel.

 

rugby, filles, sept, racc

un esprit d’équipe, une forte motivation caractérisent les filles du RACC, si jolies et si sympathiques aussi.

14:07 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rugby, filles, sept, racc