01/03/2013

La belle Hélène : pisteur secouriste stagiaire

 

IMG_0888_modifié-1.jpg

Originaire de Toulouse, en stage de pisteur secouriste à la station de Puyvalador, Hélène prépare le test technique qui va lui permettre d’engager pleinement sa formation. Un métier passion, qui a germé doucement dans sa tête, un projet lié au plaisir de la pratique du ski, et à l’intérêt qu’elle porte aux personnes. « depuis toute petite, je skie sur cette belle station. C’est une activité sportive et ludique que j’apprécie particulièrement, et que je maitrise, ce qui est un bon point pour entrer en formation. En observant les pisteurs évoluer, porter secours aux accidentés du ski, en discutant avec eux de leur pratique, j’ai eu envie de faire ce métier. Mon stage me passionne, il est très varié, je me sens en confiance et il me permet de confirmer mon choix pour ce travail. Travailler dans un environnement extraordinaire et porter secours aux gens c’est vraiment mon projet, un métier très gratifiant » nous confie Helene nous gratifiant d’un sourire de bonheur.

12/01/2013

Simulation d'accident à la station de Formiguères

acccident, secourir, samu, pisteur


Hier après midi, un coup de vent imprévisible a fait tomber un arbre sur un groupe de skieurs blessant mortellement deux skieurs et grièvement six de leurs compagnons. Les secours on été rapidement mobilisés sur l’accident.

acccident, secourir, samu, pisteurRien ne pouvait permettre de prévoir ce dérèglement climatique hier après midi sur la station de Formiguères. Le temps était beau, ensoleillé, avec un vent léger et une neige de cinéma. Vers 13 h 30, le vent s’est subitement renforcé, tournant rapidement en rafale. Un gros arbre s’est abattu sur un groupe de skieurs qui s’étaient abrités en lisière de forêt. Rapidement, les secours sont organisés par la station, faisant appel aux renforts extérieurs. Un poste de secours avancé est mis en place dans la salle hors sac de la station. Malgré l’efficacité des secours et leur rapidité à intervenir, deux skieurs sont décédés, et six blessés dont cinq dirigés vers l’hôpital de Perpignan.

Pour de faux : heureusement, il s’agissait d’un exercice de secours, une simulation, pour vérifier laacccident, secourir, samu, pisteur capacité de travail en coordination des secours extérieurs, avec l’équipe secours d’une station de ski. Cet exercice de synthèse concluait une semaine de formation à laquelle participaient les médecins du SAMU, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne et les CRS de Montagne. Cinq jours consacrée au déplacement en milieu enneigé, à des cas concrets de secours. Une formation qui abordait tous les moyens de secours en hiver, tant au point de vue technique d’intervention, que des traitements d’urgence médicaux.

Journée pratique : la journée de ce vendredi était en deux parties. Le matin, le capitaine Jacques Bernole du PGHM présentait l’organisation générale des secours en station. Le public composé des participants à la semaine de formation était renforcé par la présence de maires, directeurs et responsables de secours de stations des Neiges Catalanes, d’Andorre et de Catalogne, gendarmes, guardia civil, pompiers acccident, secourir, samu, pisteurlocaux et de Puigcerdá, médecin local et de l’hôpital transfrontalier. Jacques Bernole dans un exposé clair, insistait sur l’utilisation des nouvelles technologies de l’information, l’humanisation des secours, la gestion des intervenants, les moyens à mettre en œuvre qui doivent-être adaptés à l’importance du sinistre. Dans le même temps, des ateliers recherche en avalanche étaient organisés. Après le déjeuner, s’est déroulé l’exercice de secours, apprécié par Jacques Bernole « un exercice compliqué, avec un nombre de victimes important. La station a géré à son niveau et fait normalement appel à l’aide les autres stations et les services de l’Etat. Le secours aux victimes a été réalisé dans un délai raisonnable ».

Un exercice rassurant, surdimensionné par rapport aux réalités climatiques, et qui a bien fonctionné. Vous pouvez skier sans souci dans les stations des Neiges Catalanes, la sécurité y est maximum, le plaisir aussi, la neige en ce moment est particulièrement agréable.

 

acccident, secourir, samu, pisteur

acccident, secourir, samu, pisteur

acccident, secourir, samu, pisteur

Un exercice grandeur nature qui a permis de vérifier l’efficacité des secours. Les soi-disant blessés ont bien joué le jeu.

01/03/2011

Pisteur secouriste, un métier passion

pisteur, secours, ski, station

Benoît, Joris, Olivier, Fabien, Yvan, sont pisteurs secouristes sur la station de Formiguères. Ils assurent la sécurité sur tout le domaine skiable et le domaine hors pistes accessible par gravité. Ouverture et fermeture des pistes, mise en place de matériel de signalisation et, plan d’intervention de déclenchement des avalanches sur le secteur de la Lladure, accueil et prévention sur le milieu montagnard sont à leur menu. L’assistance aux blessés à l’aide de traîneaux et de barquettes, une mission qu’ils accomplissent avec professionnalisme. Ce sont aussi des observateurs pour météo France et transmettent le relevé des infos météorologiques deux fois par jour. « C’est un métier passion, dommage qu’il soit saisonnier ».

Un métier passion qu’ils accomplissent avec plaisir