31/08/2013

le portrait du jour, Cédrick Blanch, conservateur du patrimoine aux Angles

Cédrik Blanch.jpg

Originaire, des Albères, Cédrik a toujours été passionné par l’histoire, et le patrimoine. « tout jeune, j’étais intéressé par l’art et la culture catalane. A l’époque j’ai réalisé l’inventaire du mobilier de l’église de Saint André. J’ai aussi tenté de compléter la recherche historique de ce village, initiée par monsieur Barcelo ». Licencié de catalan, il arrive aux Angles, emploi jeune au club de l’aventure. Puis il intègre le service animation et patrimoine de la station. « à travers le témoignage des anciens, la consultation d’archives, je me suis plongé dans la culture capcinoise ». Des rencontres vont façonner son destin « le conservateur, Henri Loretto, les techniciens du centre de restauration, suite à la découverte du monument de la semaine sainte, ont provoqué un véritable déclic, qui m’a conforté vers cette volonté de préservation et conservation du patrimoine ». Sauvegarder, certes, mais avec la finalité de restituer « ce que l’on sait, il faut le faire savoir aux autres ». Impliqué dans la sauvegarde de la chapelle de Villeneuve, il en écrit son histoire et passe le pas « tout s’est tout à coup articulé, et je suis devenu conservateur délégué, une mission d’état bénévole ». Prospection, recensement, préconisation des mesures de protection, proposition de classement, voilà le lot quotidien de ce travail « Je suis un observateur, un sonneur d’alarme ». Cédrik est aussi membre de la société française de campanologie « j’ai pris de relai de Louis Ausseil. Ce qui me passionne, c’est à partir de l’étude des cloches, de faire le lien avec la vie locale, retisser l’histoire ». Une véritable passion qui motive Cédrik dans cet investissement personnel qu’il retransmet avec joie.

Contact 06.78.80.33.63.