20/06/2013

les enfants de l'école de musique font leur festival

 

DSC02669_modifié-2.jpg

A l’issue d’un nouveau cycle de 9 mois, les enfants de l’école de musique Capcir, ont présenté individuellement ou en groupe le résultat musical du travail accompli, à leurs parents et amis.

DSC02655_modifié-1.jpgC’est à la salle du Capcir des Angles que s’est déroulée cette manifestation musicale ludique. A tour de rôle, seuls ou en groupe, classique ou non, les enfants ont présenté au  public venu nombreux toute l’étendue de leur riche répertoire. Un public conquis qui a apprécié ce moment de musique variée et enlevée. Guitares, pianos, violons, batterie, ont mélodieusement guidé le fil du spectacle. Les professeurs ont mis la main  à la corde, pour accompagner si besoin ces musiciens en herbe. Morceaux classiques, danse slave, blues, rock, pop, reggae, jazz, métal, tous les courants musicaux se sont exprimés, montrant le large répertoire travaillé durant ce cycle.

Des émotions fortes, de la joie, une belle après midi festive pour ce concert à l’orée des vacances

DSC02679.JPG

DSC02646_modifié-1.jpg

18/01/2013

D'aventures en aventures... les Angles fait son festival

aventurier, festival


Dans les airs, sous l’eau, à pied, à vélo, en 2 CV… ils ont  parcouru le monde, et nous racontent leurs « aventures humaines », durant ce 23è festival de l’aventure des Angles du 20 au 25 janvier 2013.

L’aventure, les organisateurs la vivent depuis 24 ans que ce festival existe, moment incontournable et apprécié dans l’animation hivernale de la station des Angles. Ils sont nombreux les bénévoles, épaulés par l’équipe d’animation, travaillant durant une année, pour proposer ces rencontre avec des « personnages extraordinaires ». Ces aventuriers se sont investis dans un projet humain, et nous le font vivre durant une semaine. Au-delà de l’exploit sportif, le festival donne largement la parole à des scientifiques, ethnologues, protecteurs de l’environnement… où la passion, la volonté, l’échange, l’humain sont au cœur de leur action.

Quel programme : Gilles Santantonio ouvre ce festival et nous amène sur le chemin du rêve en nous comptant l’histoire de deux amoureux du vol à bord du « woopy », aile volante révolutionnaire. Cyril aventurier, festivalTricot lui emboite le pas, et nous propose une découverte émotionnelle de notre pays au travers de son film « entre Ciel et Mer »  dans les Pyrénées Orientales. Anne Farrer nous fait découvrir le dernier mineur de glace du Chimborazo. Deux fois par semaine, avec ses deux ânes, Baltazar Ushca Terresaca, récolte la glace vive sur ce volcan mythique. Benjamin Expert fait voyager les enfants à la rencontre de la faune, la flore, l’histoire des populations de Patagonie et de la cordillère des Andes. Le Touareg Moussa Ag Assarid nous conte, avec émotion,  la réalisation d’une école Touarègue au travers de son film « enfants des sables ». Inde, Pakistan, Asie Centrale, ancienne route de la soie, Tibet, Chine, Mongolie… Béatrice Mayne, a la force de son pédalier a parcouru le monde et nous conte ses aventures. Francis Duranthon, conservateur du Muséum d’histoire naturelle de Toulouse nous plonge au plus profond du massif de Makay à Madagascar, région encore inexplorée hier. Avec Jocelyne Ollivier Henry, nous apprécierons la vie quotidienne des Inuit qui au long de la nuit polaire attendent inlassablement le retour du soleil. S’appuyant sur un drame en montagne retracé dans le film de Denis Ducros « Naufragés du Mont-Blanc », des membres du PGHM d’Osséja nous conduirons sur les pistes de réflexion de l’organisation du secours en montagne. 1970, « 500 dedeuches » de tous âges et de toutes couleurs, et 1300 jeunes sont en route pour la cité de Darius au fin fond de l’Iran. Pierre Lacasta nous livre leur périple riche de sensations fortes et de belles rencontres humaines.

La dernière soirée du festival, vendredi 25, est consacrée à la remise du prix aventure. Il est décerné cette année à Emeric Fisset qui à partir de photographies dresse un tableau précis des autochtones et des paysages des deux rives de la mer de Béring.

 

Le programme du festival en détail

Dimanche 20 janvier à 21 h 00 : ouverture du festival par Christian Blanc, Maire des Angles.

Gilles Santantonio : « le vol des Woopy ».

Lundi 21 janvier :

17 h 00 Anne Farrer : « le dernier mineur de glace de Chimborazo »

21 h 00 Cyril Tricot : « entre ciel et mer »

Mardi 22 janvier :

14 h 00 Benjamin Expert « itinéraires andins », séance spéciale scolaires

21 h 00  Moussa Ag Assarid : « l’école des sables »

Mercredi 23 janvier :

17 h 00 Béatrice Maine : « globecyclette »

21 h 00 Francis Duranthon : « Makay, les aventuriers du monde perdu »

Jeudi 24 janvier :

17 h 00 Jocelyne Ollivier Henry « les inuit de Siorapaluk »

21 h 00  PGHM d’Osséja et Denis Ducros « naufragés du Mont-Blanc »

Vendredi 25 janvier Pierre Lacasta : « Paris Persépolis Paris »

21 h 00 remise du 15è prix de l’aventure des Angles à Emeric Jisset et clôture du festival.aventurier, festival

Pratique : toutes les séances ont lieu à la Salle du Capcir

A la fin de » chaque soirée, dédicaces et rencontre avec l’invité autour d’un chocolat chaud

Tarifs : par soirée adulte 8 euros, enfant (12/18 ans) 4 euros. Séance après midi seule 3 euros. Abonnement 6 soirées et 4 après-midi : 42 euros

 

Détail du programme au jour le jou dans nos prochaines édtions. renseignements 04.68.04.32.76.

 

aventurier, festival

Avec ces aventuriers, côtoyez des univers extraordinaires, sortez des chemins formatés, enrichissez vous

20/07/2011

22è musicale de Matemale, un voyage à travers le monde

Irem Vé_modifié-1.jpg

C’est l’été, et le village de Matemale, vous invite à ses 22è musicales, 5 concerts gratuits, un voyage musical original à travers le monde.

Je ne sais si la musique adoucit les meurs, mais, tous les mercredis de l’été, à Matemale, elle vous fait voyager. Certes, on est loin des grands festivals, avec des têtes d’affiche internationales, qui déplacent des foules de fans, et qui demandent une organisation démentielle, mais qui sont incontournables dans le paysage culturel départemental. Il est vrai, que voir un Joe Coker sur scène, accompagné par un groupe de musiciens thaumaturgique, dans le cadre du château de Valmy, ça vous scotche. Mais, les organisateurs et financeurs (commune et commerçants du village) de ces musicales, n’ont pas à rougir. Le programme proposé, est toujours éclectique, et apprécié par les deux centaines de personnes qui habituellement se retrouvent pour ces soirées.

C’est le mercredi à 21 heures, sous le chapiteau érigé au cœur du village, à côté du bistrot de pays, et c’est gratuit. Pensez à prendre une petite laine, les soirées sont fraîches en Capcir.

 Au programme 

Mercredi 20 juillet : « D’Jam Tribu », propose ses compositions métissées, entrainantes, rythmées (Affro, Funk, Reggae).

Mercredi 27 juillet « Irem Vé » vous transporte dans les années 1970, en reprenant les grands standards des groupes phares (Abba, Bee gees, Beatles…).

Mercredi 3 août, « Berimbao » nous entraîne en Amérique du Sud, avec ses instruments typiques et sa musique des Andes. Une exposition vente d’objets d’art d’Amérique latine et des repas vous seront proposés. Les sommes récoltées sont destinées à aider des écoles en Argentine.

Mercredi 10 août : « Emocéans », quatre musiciens vous entraînent dans le sillage d’une musique tzigane festive, une sorte de jazz manouche dans la lignée de Goran Bregovic

Mercredi 17 août, « le temps des noyaux » revisite les grands standards de la chanson française, une invitation à chanter.

Renseignements complémentaires : www.matemale.fr

 

jpg.jpg

une programmation éclectique pour ces 22è musicales.

20/01/2011

22è festival de l'Aventure des Angles, 7 jours au coeur de l'exploit

Le camp au soir.JPG

Ce 22è festival des Angles, célèbre la rencontre et l’échange entre un public et des personnalités qui ont vécu une aventure humaine, qu’elle soit sportive, scientifique, environnementale…

Tradition, vitrine pour la station de ski capcinoise, ce festival est une manifestation qui intéresse la population montagnarde attachée à ce moment, mais aussi des vacanciers qui calent leur séjour sur cette semaine. De grands noms se sont succédés tels, Jacques Mayol, Jean Louis Etienne, Eric Tabarly, Patrick Baudry, Gérard d’Aboville, Patrick Edlinger, Isabelle Autissier, Yves Coppen… Claude Michel nouveau président du club et Jean Pierre Expert secrétaire souhaitent «donner une nouvelle orientation à cette manifestation. Sortir du seul exploit sportif pour aller vers des aventures humaines qu’elles soient scientifiques, écologiques, environnementales ou sportives ».

florest04-web.jpgUn programme original : le scientifique Eric Brossier, a hiverné durant quatre ans avec sa famille dans le grand nord sur son voilier le « vagabond ». Le guide polaire Emmanuel Hussenet s’est laissé dériver sur un iceberg pour étudier l’évolution de la banquise. Ils ouvrent le festival le 24. Mardi 25  « l’école du festival » accueille les scolaires, autour du thème développement durable en Amazonie. Un après midi animé par l’ethnologue Florent Kolandjian. En soirée, Raphaël Favrat relate son périple en vélo, une épopée sportive de 18 000 km parcourus en quinze mois, entre Océanie, Asie, Orient et Occident. Mercredi 26, Alessandro DI Benedetto, nous fait vivre son tour du monde sans escale ni assistance, sur son voilier de 6,5 mètres.P.Coulombel-Pakistan FAU.jpg Philippe Croison, amputé des bras et des jambes traverse la Manche à la nage en 2010. Il nous entraîne dans son exploit sportif, avec sa volonté extraordinaire. Jeudi 27, Christian Cardot, régional de l’étape, guide de montagne, conte son périple en Amérique du Sud. Patrick Colombel, avec son association « architectes de l’urgence », expose son combat pour réhabiliter l’habitat meurtri comme en Haïti aujourd’hui. Vendredi 28, la romancière Françoise Miran, nous conduit sur les pas du commandant Ernesto CHE Guevara. Lucie Robin relate avec son film l’exploit sportif de Stéphanie Geyer, Alexandra Lux et Flora Manciet qui ont relayé en planche à voile l’île de Cape Breton au Canada à Cap Breton en France. Une aventure racontée dans un livre « l’Atlantique en 54 jours » par Cathy Mazzer, Florence Defos, du Rau et Patricia Marinez qui a reçu le prix du livre de l’Aventure 2011.

Renseignements www.lesangles.com

Dossier de presse-5.jpg

Alessandro DI BENEDETTO.jpg

Au festival de l’aventure des Angles, rentrez dans l’aventure humaine de ces personnages particuliers, qui ont réalisé leurs rêves.

18:04 Publié dans aventure | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival, aventure, exploit

14/07/2010

Festival du Triathlon en Capcir

IMG_6512.JPG

Les Angles : Troisième épisode de la nouvelle saga des triathlons Longue Distance en Terre Catalane, le festival du triathlon organisé par le club et la ville des Angles, aura lieu, durant trois jours,  autour du lac de Matemale.

Trois mille personnes sont attendues sur le site du lac, pour trois jours d'animation. Une grande fête d'été, qui s'appuie sur trois disciplines sportives, qui se pratiquent sur l'altiplano Catalan. Natation dans le lac de Matemale, vélo sur les routes de montagne du Capcir, des Garotxes, l'Aude et l'Ariège, course à pied dans les superbes forêts de pins sylvestres ou à crochet de la Matte et du Capcir.

IMG_6612.JPGUn projet fédérateur : au-delà de la manifestation sportive, le festival du triathlon en Capcir se veut fédérateur des acteurs locaux, sociaux et économiques. C'est l'évènement de tout un territoire qui se veut promoteur d'une montagne en mal de reconnaissance estivale. Il délivre un message environnemental fort, en instaurant l'éco-compensation  carbone. Les participants sont sensibilisés au respect de la nature dans laquelle ils prennent plaisir à courir, et incités à ne pas jeter de déchet sur le long du  parcours. Les trophées qui récompenseront les vainqueurs ont été réalisés par le four solaire d'Odeillo, sous forme de plaques de fer percées par les rayons du soleil.

La fête partagée : si le point d'orgue de cette manifestation est l'Altriman, triathlon de longue distance au format Iron Man (3,8 km de natation, 188 km en vélo, 42,195 km de course à pied), les enfants et le grand public ne sont pas oubliés. Une épreuve découverte (200 m de natation, 8 km de vélo autour du lac, 2 km de course à pied), permettra le vendredi, de façon individuelle où IMG_6720.JPGà trois associés sur l'épreuve, de s'initier en toute amitié. Dimanche midi, un repas catalan champêtre, avec fideu, fromage du Capcir, pêches du Roussillon est ouvert à tous. Le prix du repas est de 10 € et sera servi sur la base nautique de l'Ourson, lieu de départ et d'arrivée de la plupart des épreuves. La réservation se fera sur place le samedi. Un salon d'exposants et de partenaires vous permettra de découvrir la philosophie du festival, avoir des  conseils sur l'activité ou acheter du matériel spécifique.

Un festival de rencontres, d'échanges, où sportifs, accompagnateurs, vacanciers actifs ou contemplatifs, communieront dans cette fête du triathlon.

Renseignements : www.o3series.org

IMG_5930.JPGIMG_5949.JPGIMG_5975.JPGIMG_6051.JPGIMG_6271.JPGIMG_6410.JPGIMG_6418.JPG
Le festival du triathlon vous invite à découvrir les magnifiques paysages du Capcir et son lac.

16/02/2010

Fest'images, des hommes et de la montagne

IMG_7012.JPGIMG_6978.JPGDu 16 au 19 février 2010, sur la commune de Bolquère, se déroulera le 4è festival de photographies et d'images. Expositions, diaporamas, conférences, films, cafés photos, stage de photographie, tout un programme à déguster sans modération.

Cette manifestation sur l'image, mise en place par le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, tourne depuis quatre années sur le territoire. Cet évènement culturel vise à mettre en avant la photographie, mais aussi à sensibiliser le public au patrimoine paysager. Un paysage c'est à la fois de la nature et de la culture, un postulat qui a initié l'appellation de cette édition du festival « des hommes et de la montagne »

Coup double deux évènements forts sont, cette année,  le support de ce festival d'images. Le centenaire de la mise en service du train jaune, et les quarante ans de la station de Bolquère/Pyrénées 2000. Ainsi, le fest'images se déroule dans la station Cerdane, qui abrite la plus haute gare d'Europe. Le train jaune vu du paysage et le paysage vu du train jaune, sont les thèmes centraux pour les photographes amateurs, qui mettront le canari à l'honneur.

Super programme des soirées animées avec projections de photos ou films. Le train jaune une ligne de vie, avec la participation d'Alexia Rossel, ethnologue, et de Noël Hautemanière, photographe, Les enragés du rail, 30 ans de lutte pour une ligne en présence du photo reporter Georges Bartoli et de Jean Louis Alvarez, ancien cheminot, 1910/2010, l'aventure du Train Jaune suivi d'un débat animé par Patrick Boudet l'auteur du film,  Bolquère se raconte, du village à Pyrénées 2000, en 40 ans  Le système hydroélectrique de la Têt en compagnie de Jean-Claude Bosc, ancien responsable de la centrale de La Cassagne et docteur en histoire de l'université. Des Cafés Photos où, autour d'un verre,  vous pourrez confronter vos photos au regard expert, des photographes Noël Hautemanière et Paul Delgado. Quatre stages photo en demi journée, sous la conduite d'un professionnel, qui vous accompagne, et vous aide à aiguiser votre regard de photographe. Les enfants ne seront pas oubliés, ateliers dessin et animations leur seront proposés au termanal des loisirs. Tout au long du festival et jusqu'au 7 mars des expositions photographiques sont visibles à l'office du tourisme, la mairie, et dans les hébergements de la station. Un concours photo amateur et aussi proposé. Rencontres, débats, projections, stage photos sont ouverts à tous, et c'est gratuit.

Renseignements : www.pyrenees2000.com  et 04 68 30 12 42.

Le train jaune à l'honneur pour ce quatrième fest'images, un sujet historique à photographier sous tous ses angles.

IMG_7956.JPGIMG_6960.JPG