12/08/2013

Pêche en lac de montagne : plaisirs divers

lac de Matemale.jpg


Constellées de lacs, les hautes terres catalanes, font le bonheur des pêcheurs, quelque soit leur mode de pratique.

lac de Balcère.jpgPêcheur depuis la nuit des temps, l’homme est passé de la pêche nourricière à la pêche loisirs. Certains, allant jusqu’à pratiquer  le « no kil », technique qui consiste à ferrer le poisson sans émerillon, pour ne pas le blesser,  puis le remettre à l’eau.

Des pratiques il n’y a pas une pêche, mais des pêches, et à chacune d’elle, correspondent des lacs. Le sportif qui ne rechigne pas à marcher, choisira les lacs du Carlit, des Camporells ou du Lanoux. Le pêcheur qui en famille recherche la tranquillité, se posera au bord d’un lac facile d’accès. Il choisira les lacs de Matemale, Puyvalador ou des Bouillouses. Celui qui veut absolument ne pas rentrer bredouille, pêchera au lac de Balcère aux Angles ou à celui de l’olive à Formiguères.

Des poissons c’est la truite qui est la reine des Lacs de montagne. La fario Carença, souche autochtone, est reproduite en pisciculture pour aleviner les lacs. Exception, l’arc en ciel Bouillouses, introduite il y a un siècle, se reproduit naturellement. La fédération de pêche et ses association locales, alevinent, réaménagent des frayères, déversent des truites adultes dans les lacs.

Une règlementation la pêche est un loisir plaisir. Elle est règlementée, quant aux appâts, à la taille des truites, aux modes de pêche, aux périodes de pratique, a la possession d’une carte. Pour pratiquer ce beau loisir sans souci, renseignez vous auprès des commerçants, offices de tourisme ou sur le site de la fédération. Bonne pêche

Pratique

Procurez vous la carte de pêche par internet ou dans les commerces spécialisés. Il vous en coûtera de121-2177 1_IMG_modifié-1.jpg 15 à 69 € selon la carte choisie. La carte loisirs est à 5 € pour les enfants, à 30 € pour les femmes.

La maille est de 25 cm, 30 cm au lac des Bouillouses

Les étangs du Carlit sont ouverts à la pêche le mercredi, samedi, dimanche et jours Fériés. Pour les autres lacs c’est tous les jours.

Apprendre à pêcher Marc Ribot www.pecheralamouche.com , Thierry Couasnon www.peche-terre-catalane.com , Jean Luc Belou www.belou-peche.com . www.peche66.org

21 août,  initiation gratuite à la pêche organisée aux Bouillouses par la fédération départementale de pêche

Tout savoir sur la pêche dans les PO  www.peche66.org

Acheter sa carte de pêche par internet  www.cartedepeche.fr

 

lac des Bouillouses.jpg

a chaque lac, une pratique de pêche, et toujours du plaisir

10/08/2013

A Matemale, le 11 août ça se fête

IMG_4215_modifié-1.jpg


Ludo 11 ans, veut convaincre sa mère que la fêté à Matemale « c’est trop ». Y réussira-t-il ?

IMG_4286_modifié-1.jpgMaman, maman, on ira dimanche à la fête à Matemale ? Ha bon, c’est la fête à Matemale ! Mais oui, tu sais bien, tonton Henri te l’a dit hier. Oui, peut-être. Tu sais cette année ce sera encore mieux. Au marché, il n’y a pas beaucoup d’exposants, alors ils vont faire pleins de jeux, comme à la kermesse de l’école. Tu sais maman, ce que j’adore c’est le ludopark, avec le château gonflable, les jeux géants et surtout le trampoline. Ils font aussi du maquillage, mais c’est pour les filles, Marie sera contente. Avec le billet de 5 € que m’a donné papi, je peux jouer toute la journée, et en plus on a droit à une boisson. Je crois que ce sera un Orangina avec une paille, super. Dis maman, on ira. On verra, je te dis… tu sais, des jeux il y en pour les grands aussi. Joutes, chamboule tout, concours d’écharpe, tournoi de baby foot. Au foyer communal, ils font une exposition de peinture et de sculpture, tu vas aimer. Mon copain Pierre, il m’a dit qu’il y aurait un bassin pour pécher, avec des vrais poissons. A midi, on mangera la paella, même que papa il a demandé la recette au monsieur l’an dernier. L’après midi, pas de sieste. Sous le chapiteau ils font une école de cirque et après un spectacle de clowns. Papa, il pourra jouer à la pétanque avec ses deux copains, peut-être qu’il gagnera cette fois. Je te promets, si on va à la fête à Matemale, j’irai dormir chez mamie « Gada » et je serai sage. Comme ça tu pourras aller au bal avec papa. Bon d’accord, on ira à cette belle fête, si animée.

 

Mais, comment tu sais tout cela toi ? Ben, c’est écrit dans l’indépendant.

 

IMG_4233_modifié-1.jpgIMG_4242_modifié-1.jpgIMG_4395.JPG

Programme

Toute la journée, petit marché, ludopark, pêche, maquillage, jeux pour tous.

13 h repas 12 € avec entrée, paella au feu de bois, fromage, fruit.

15 h concours de pétanque en triplettes formées, initiation cirque et spectacle

18 h tournoi de baby-foot

19 h grillades et à partir de 21 h bal gratuit sous chapiteau avec l’orchestre Eden

IMG_4301.JPG


jeux, repas, marché, une belle journée pour la fête du village

20/07/2013

Youpi, demain c'est la fête à Matemale

 

marché, terroir, enfants

« Fifine » « et « l’avi » vous invitent demain à découvrir Matemale en fête, une invitation qui ne peut se refuser.

marché, terroir, enfants« te recordes Fifine » (tu te rappelles Fifine) du premier marché local de Matemale ?  «si m’en racordi » (si je m’en souviens) l’Avi ! Il y avait des petits producteurs de toute la Cerdagne et du Capcir, venus vendre sur le marché. Qui des œufs, qui des lapins, des poulets, des pigeons, qui des confitures, du miel, qui des fruits, des légumes, qui de la charcuterie... Au village, il y avait encore des vaches, c’était si ma mémoire est bonne en 1977. « es pas possible » (ce n’est pas possible), 1977, tu es sûre. Hé oui, cela fait du temps. On avait croisé des amis d’enfance du bas Capcir. On ne les avait plus revus depuis nos 30 ans, alors qu’ils habitent à 15 km. « fava » (dis donc) quelle mémoire. Il y avait du monde qui venait de partout. Le journal l’indépendant, il avait fait un reportage, et le journaliste avait vu une voiture immatriculée en Amérique. Tu te rends compte, l’Avi, venir de l’Amérique en voiture pour voir le marché local de Matemale ! Allons, allons, Fifine, ils n’étaient pas venu exprès. Ça, tu n’en sais rien. « Après », les autres années  les artisans, puis les commerçants, ont participé. Cela fait un beau marché. Maintenant,marché, terroir, enfants ils font « de l’animation » comme ils disent, sinon les gens ils ne viennent pas. C’est les enfants qui sont gâtés, et c’est bien. Nous, l’avi, on n’a pas eu tant de choses quand on était petits. Dimanche toute la journée, c’est les jeux géants, le trampoline, le château gonflable, le maquillage. L’après midi, sous le grand chapiteau, ils vont les initier aux cirque. Ils font venir un cirque ? Mais non, c’est Pierrot l’animateur et un copain à lui, ils sont clown, et ils vont leur apprendre à ces petits. A oui, il a l’air bien ce Pierrot. En juillet il y a un joli marché, et je trouve toujours quelque chose à acheter. Là je reconnais les femmes. Dis donc, l’avi, toi aussi tu y fais tes courses. Ta canne ferrée, elle vient d’où. A midi, la paella, elle est très bonne. Les gens la prennent en photo. Et puis ils servent du fromage de chèvre, c’est celui du petit de « cal Simonot ». Tu ne fais plus le concours de pétanque l’avi. Cette année mon petit fils m’a proposé de jouer avec lui, je crois que je lui ai dit oui. Le soir, sous le chapiteau il y a un orchestre magnifique, avec des danseuses bien habillées, elles ont des jolies voies. Tu te rappelles, à l’époque, le Trio Roggers, c’étai pas mal aussi. Tu sais Fifine, les jeunes, il leur faut leur musique, mais en début de bal ils jouent pasos, valses et tangos. De toute façon, l’avi,  moi je ne danse plus avec ma jambe qui me fait mal. Je regarde le feu d’artifice et je vais me coucher. Et l’an dernier il était magnifique. Allez l’avi « fins aviat » (a bientôt), « adeu fins demà » (au revoir à demain) Fifine.

Programme de la fête :

Toute la journée, marché artisanal, commercial et de producteurs. Ludoparc pour les enfants, avec un droit d’entrée de 2 € la demi-journée, buvette

13 h repas sous chapiteau, entrée, paella, fromage fruit, 12 € par personne

15 heures concours de pétanque en doublettes, initiation au cirque pour les enfants sous chapiteau (gratuit)

18h tournoi de baby-foot en doublettes formées

19 h  grillades et frites

A la tombée de la nuit, feu d’artifice, puis bal gratuit sous chapiteau, orchestre  « Eden ». (gratuit)

Renseignements www.matemale.fr 04.68.30.59.57

marché, terroir, enfantsmarché, terroir, enfantsmarché, terroir, enfants

marché, terroir, enfants


12/02/2012

Des enfants des restos du coeur à la neige

enfants, restos, neige, joie, plaisir


A l’initiative de l’antenne des restos du cœur « au cœur du Capcir », des jeunes de la plaine et leurs parents ont vécu une journée mémorable à la neige, une première pour l’ensemble du groupe.

enfants,restos,neige,joie,plaisirPartis à 6h 40 de Perpignan avec le bus à un euro, ils ontenfants,restos,neige,joie,plaisir été accueillis àMatemale par un copieux petit déjeuner. Puis transfert au Pla del Mir aux Angles pour une partie endiablée de luge qui a réuni petits et grands. Une découverte de la nature enneigée, des plaisirs de glisser.  La balade dans les bois environnants, en préparation du programme de l’après midi, a permis de découvrir des traces d’animaux.

enfants,restos,neige,joie,plaisir

Après le déjeuner, visite du parc animalier, moment fort, et échange avec des enfants de Matemale qui se sont joints au groupe. Les animaux pyrénéens étaient au rendez vous, y compris les ours. Les marmottes, en hibernation, n’ont laissé entendre que leurs ronflements. Axel et Nicolas ont apprécié « la luge c’était super, et au parc on a vu tous les animaux. A midi on a mangé en face du lac, c’était bien ». Même son de cloche du côté de Nolwenn, une maman « belle journée, ça fait du bien de prendre l’air, ce soir, on va bien dormir ». Avant de prendre le bus du retour, un goûter revitalisant a été apprécié.

enfants,restos,neige,joie,plaisir


Belle solidarité : au-delà des bénévoles des restos et habitants du village, ils ont été nombreux à s’associer gracieusement pour la réussite de la journée. L’épicerie de Matemale chez Yannick, la maison familiale la Prairie, la station des Angles, le parc animalier et la CCAS. Le Conseil Général, a mis un bus supplémentaire sur la ligne.

Une belle journée qui, n’en doutons pas, se renouvellera.

 

enfants, restos, neige, joie, plaisir

une journée de détente dans un cadre enneigé, a ravi enfants, parents et accueillants.

03/05/2011

Le PNR se positionne sur la promotion de son territoire

pnr, tourisme, enfants, promotion

Dans le cadre de sa mission tourisme, le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, œuvre sur son territoire à l'organisation de l'offre touristique et à sa promotion vers les différents marchés potentiels.

Sur le territoire du parc, de nombreux prestataires, depuis les hébergeurs jusqu'aux animateurs d'activités  se côtoient sans pour autant travailler ensemble. Fort de cette constatation, le parc à décidé de fédérer les professionnels du tourisme et de créer des produits touristiques originaux, en cohérence avec ses valeurs, et de les commercialiser. Tous ces séjours ont obtenu la marque « accueil » du parc.

pnr, tourisme, enfants, promotionJeune public : après « objectif découverte », un programme d'activités réservées aux scolaires, le PNR propose « parcours découverte ». Entre nature, culture et patrimoine, en demi-journées ou journées, avec ou sans hébergement, c'est 9 séjours thématiques et 20 sorties pédagogiques qui sont proposées aux enfants. Seize professionnels sont concernés par cette démarche. Un guide catalogue « parcours découverte » regroupe toutes les propositions. Edité à 5000 exemplaires, il sera diffusé dans un premier temps dans toutes les structures accueillant des jeunes publics du Languedoc Roussillon et de Catalogne Sud (établissements scolaires, centres de loisir, points information jeunesse, associations...). Ceci est le fruit d'un travail collégial réalisé par le parc, les professionnels de l’éducation à l'environnement pour un développement durable du territoire, la direction départementale de la cohésion sociale et l'éducation nationale.

Grand public : depuis 2009, Smart box, n° 1 du coffret cadeau commercialise des séjours dans les 46 parcs naturels régionaux français. Sur 10000 coffrets mis en vente, 96OO, dont 379 pour le parc catalan ont étés réservés. Trois hébergeurs (Le Clos Cerdan à la Cabanasse, l'hôtel Planes à Saillagouse et l'hôtel Corrieu à La Llagonne) qui ont la marque parc et répondent aux critères de Smart box, ont fait partie de l'offre. Le contrat est renouvelé et le parc a proposé une liste de 13 hébergeurs à la société qui prépare un nouveau coffret « PNR » avec une offre de plus de 100 idées séjour au lieu des 60 actuelles.

Enrichir l'offre touristique, élargir les publics accueillis, valoriser les professionnels de son territoire sur un marché fortement concurrentiel sont les objectifs poursuivis par le parc naturel régional des Pyrénées Catalanes.

Catalogue « parcours découverte » disponible auprès du par cet sur le site www.parc-naturel-pyrénées-catalanes.com rubrique « préparez votre séjour ».

  

pnr, tourisme, enfants, promotion

les enfants sont la cible privilégiée pour des séjours pédagogiques à thématique environnementale.

26/07/2010

Les prairies fleuries de montagne revisitées par les enfants

Les écoles d'Egat et Dorres ont répondu présents à la sollicitation du Parc Naturel régional de participer au concours des prairies fleuries. Ils ont présenté leur production devant un jury réuni à Py, à l'occasion de la fête des foins.

 Dans le cadre du concours national agricole des prairies fleuries, le parc des Pyrénées Catalanes a souhaité associer les enfants des écoles à cette démarche. Ont été sollicitées les classes inscrites dans le programme mille pattes, mille feuilles initié par le parc, qui permet aux enfants de découvrir la faune et la flore de leur territoire. Les écoles d'Egat, classe CE2, CM1, CM2 de Vincent Hernandez à Dorres, grande section CP d'Audrey Ring et petite et moyenne section de Martine Bassignot à Egat, ont adhéré au projet. Maquettes et dessins sur le thème des prairies fleuries ont été réalisées par les enfants, au long de l'année scolaire. Ils étaient exposés dans les locaux de la réserve naturelle de Py et soumis à la sagacité d'un jury composé d'un élu du parc, un agriculteur, un représentant de l'éducation nationale, un expert naturaliste et un représentant de la presse. Les meilleurs œuvres ont été récompensées. Durant cette journée qui concluait l'année scolaire, les enfants ont pu visiter la ferme de chèvres Pyrénéennes de Monsieur René Verdaguer. L'après midi, un goûté à base de produits du parc (fromage, confiture de lait, pain bio, jus de pomme et poire) était organisé autour du montage traditionnel d'un pailler. Une belle démarche pédagogique qu'apprécie Philippe Bertein, inspecteur de l'éducation nationale « ce qui est essentiel c'est le fait de travailler en équipe, qui permet aux enfants de confronter leurs avis, d'écouter l'autre, d'apprendre à argumenter, de développer une relation d'entraide. La préservation de la nature, donc de la planète passe par l'éducation des enfants, citoyens en herbe ». Tous les enfants ont été récompensés avec un livre en lien avec cette journée.

DSC_1425.JPG

 

 Les gagnants du concours

 Classe de Vincent : maquette, Maxime et Lilian, dessin, Ryan

Classe d'Audrey : dessin,  Adrian et Nina

Classe de Martine : dessin, Noa et Thomas, dessin Doriane et Romane

Ce qu'ils en pensent

Olivier.JPG Eduquer les enfants

Olivier, élu du parc : le parc s'investit beaucoup au niveau des enfants, à travers de l'éveil au territoire. Il nous a semblé indispensable d'associer les scolaires qui travaillent tout au long de l'année sur la biodiversité, à s'intégrer dans ce concours national. Les enfants sont les acteurs locaux du futur. On peut faire passer beaucoup de messages aux adultes, au travers des enfants.

 

 

Vincent.JPGUn travail en autonomie

Vincent, instituteur à Dorres : dans notre école, nous développons une activité apiculture, depuis l'entretien des ruches jusqu'à la récolte du miel. Le travail engagé avec les élèves sur la flore de Cerdagne, la polonisation des fleurs, est en lien avec les abeilles et le concours prairies fleuries. Les enfants ont travaillé en équipe et en autonomie souvent en dehors des heures scolaires.

 

 

Yanis (2).JPGOn ne s'est même pas engueulés

Yanis élève de l'école de Dorres : j'ai trouvé que c'était bien ce concours. J'étais en équipe avec Laura et Guilhem. On a fait une maquette de prairie fleurie avec la ferme, le tracteur et un hangar. J'avais prévu de faire cela dans ma tête. Guilhem et Laura ont été d'accord pour ce projet. C'était super, on ne s'est même pas engueulés, on a bien travaillé ensembles.

 

 

Thalia et Chayma.JPGPlein de couleurs

Thalia et Chayma de la grande section d'Egat : on a fait des fleurs en papier avec des serviettes de table. Le papillon on l'a découpé et on a fait des petits points avec des cotons tiges. La maitresse a découpé les lapins et on les a peints. Pour les dessins de fleurs, on a utilisé plein de couleurs. On est très contentes d'être là. A la ferme, on a caressé la chèvre Alice, elle est très gentille.

 

 

une belle journée qui a comblé la cinquantaine d'enfants qui ont participé au concours de dessins et maquettes des prairies fleuries.

19/05/2010

L'arbre fruitier réintroduit dans le Parc Naturel Régional

IMG_8875.JPG IMG_8885.JPGIMG_8859.JPG

IMG_8860.JPG

IMG_8892.JPG

IMG_8855.JPG

IMG_8854 - Copie.JPG

IMG_8888.JPG

Dans sa mission de mise en valeur de son environnement paysager, le Parc Naturel Régional de Pyrénées Catalanes a mis en place un projet de réintroduction des vergers collectifs sur son territoire, avec la plantation de variétés anciennes.

Tout commence il y a un an avec le travail d'une stagiaire qui va défricher le terrain. Le projet de vergers collectifs prend forme, un cahier des charges est établi. Terrain communal bien exposé et  irrigable, appui du personnel communal, partenariat avec une association ou l'école locale, sont incontournables. Trois communes' Mosset et Enveigt en relation avec leurs écoles, Nohèdes avec le concours de ses habitants sont retenus. Une réflexion sur le remplacement chez les particuliler des haies de tuya par des pommiers, est à l'étude sur Sahorre. « au-delà de l'aspect paysager, c'est la conservation de la biodiversité avec la plantation d'anciennes variétés qui est visée. Planter des pommiers dans les villages du Conflent, c'est aussi un enjeu promotionnel pour la culture de la pomme » précise Mathieu Altadil, chargé du secteur agricole au parc. Pour ces vergers collectifs, les portes greffes sont fournis pat la pépinière du Conseil Général et  seront greffés cet été par Mathieu.

L'exemple d'Enveigt : le jardin du presbytère, terrain communal, était en friche d'puis qu'il n'y a plus de curé au village. C'était l'endroit rêvé pour cette action. Les employés communaux ont défriché et creusé les trous pour planter, les enfants de l'école ont planté. Georges Le Boutet, adjoint au maire, précurseur de l'action sur sa commune est un homme heureux « c'est un beau partenariat entre le parc, l'école, la commune et ses employés, qui va porter ses fruits. L'occasion d'impliquer les enfants dans cette démarche et de recréer un verger tel que nos anciens l'auraient conçu ».

Pédagogie de la patience les enfants de la grande et moyenne section de la maternelle du village, se sont transformés avec bonheur et énergie en arboriculteurs pour l'occasion. Leur instituteur, Olivier Soubielle est un fervent défenseur de cette approche de la nature « toutes les occasion de sortie découverte sont bonnes à prendre. Profiter de l'environnement rural et permettre aux enfants de se projeter vers l'avenir, c'est fantastique. C'est un moment dort de rencontre, de partage, de découverte de nouveaux savoirs ». C'est aussi un apprentissage de la patience car les premières pommes sont prévues pour 2014.