19/08/2013

Les Camporells, la nature positive

IMG_0675_modifié-1.jpg


Montagnard aguerri, ou promeneur dilettante, la balade à Camporells est incontournable durant vos vacances

IMG_9561_modifié-1.jpgLa montagne, qu’elle soit catalane ou non, est belle lorsque l’on sait prendre le temps de la regarder et d’y randonner. Parmi les sites de montagne réputés du département, le massif classé et les lacs des Camporells est incontournable. Un accès facile en deux petites heures de marche. Qualité de son environnement, beauté des paysages, accueil au refuge, en font un lieu d’excellence montagnarde.

Prenez le temps empruntez la route de la station de ski de Formiguères, puis poursuivez doucement sur quelques kilomètres par la route forestière, relativement carrossable, arrivez au parking. Vous pouvez partir de la station, mais il faut alors compter 4 heures de marche aller. Suivez le balisage, jaune, tracé sur les arbres, ou sur des cairns (tas de cailloux). En moins de deux heures, vous accédez au refuge. Au fur et à mesure de l’ascension, le point de vue s’élargit. Derrière vous, le Madres, la Pelade. Au Sud, l’emblématique Canigou défie l’espace et le temps. Arrivés à la Serre de Maury, l’effort à l’aller est pratiquement terminé. Traversez ce haut plateau en admirant sur votre droite les sommets qui dominent la vallée du Galbe. Plus loin, sur votre gauche, levue sur le canigou_modifié-1.jpg Carlit apparaît, avec à ses pieds le lac des Bouillouses.

L’extase  au bout de la serre de Maury, grimpez sur le dernier promontoire, doucement, en savourant. Découvrez avec gourmandise le point de vue, vous frôlez l’extase. Les Pérics majestueux vous tendent les bras, le pic de Camporells ferme le cirque de la coquille. Les pins à crochets encore abondants à cette altitude, tels une mosaïque de tâches vertes, adoucissent l’état brut des roches. Plus bas, les lacs étoilent le paysage de mille scintillements. Posez-vous, c’est la nature à l’état pur. Sous un bosquet, en lisière de l’étang « del mitg », le refuge des Camporells est une agréable halte. Vous pouvez vous y restaurer, ou manger votre pique nique, sur les tables en bois. N’oubliez pas de ramener vos déchets dans la vallée. Si vous ne dormez pas au refuge, il est temps de retourner sur vos pas et de rejoindre votre véhicule. Ne soyez pas tristes, vous reviendrez vous ressourcer.

cairne avec balise.jpgIMG_0749_modifié-1.jpg

Pratique  vous êtes dans un site classé, donc, chiens tenus en laisse, pas de feu en dehors des places prévues à l’espace bivouac, baignade interdite. Pêche autorisée tous les jours, permis de pêcher obligatoire. Prudence  vous êtes en haute montagne.

Refuge 19 places, 35 € la demi pension, repas 19 €, nuit 10 € réservation obligatoire 06.82.12.99.22.

 

pique nique devant le refuge_modifié-1.jpg

                                    la nature à l’état brut vous attend à Camporells.

15/07/2013

Les Bouillouses : la nature sans voitures

IMG_3426_modifié-1.jpg


A 2000 mètres d’altitude, le site naturel des Bouillouses, espace de nature extraordinaire voit durant l’été, son accès régulé, pour une protection de cet environnement sublime, mais fragile, et le plaisir de ses visiteurs.

Quelle bonne idée a eu le conseil général des Pyrénées orientales, lorsqu’il a décidé en 2000, de réguler l’accès aux Bouillouses. Site classé, reconnu espace naturel fragile, il  subissait durant l’été, un  incessant aller et retour de voitures. « se croiser dans l’accordéon, quand il y avait de la circulation, c’était souvent risqué » se souvient un pécheur. La mise en place de navettes a un effet bénéfique sur la pollution et la sécurité. On est passé du « je monte, clic clac photo et je redescends », à « je prends le temps de découvrir ce site extraordinaire ».

IMG_3488_modifié-1.jpgQuel site : tous les visiteurs sont unanimes, « que c’est beau !». Le lac, les Pérics majestueux qui s’y reflètent, le Carlit dominateur, les cols rouges paradis des mouflons. Des sentiers balisés (1 h 30 à 5 h), vous invitent à pénétrer au cœur de cet écrin. Boucle des étangs du Carlit, de la Pradella, du lac d’Aude, les étangs des Esquits. Un jeu d’orientation, avec 14 balises à découvrir, permet aux enfants, à l’aide d’un plan de s’initier à l’orientation. Paradis des pêcheurs, de nombreux lacs pour « taquiner » la truite leurs sont accessibles, pourvu qu’ils soient munis d’un permis de pêche. Avec cent mille visiteurs par an, le site est propre et peu pollué. Le public est sensibilisé à adopter un comportement éco citoyen et y adhère.

Le point info : véritable office du tourisme des Bouillouses, c’est un lieu incontournable et fortementIMG_3446_modifié-1.jpg fréquenté. Situé à hauteur du barrage, en rive droite, vous y trouverez, information, documentation, carte des sentiers balisés, toilettes écologiques, point d’eau, portes bébés et un accueil sympathique. Une bibliothèque de livres de montagne à consulter sur place, la possibilité d’envoyer une carte postale par internet à vos proches ou amis, complètent ces services. Côté animation, tous les mardi et jeudi, du 9 juillet au 22 août, par demi journée des balades sont proposées, encadrées par ces accompagnateurs en montagne. Les 24 juillet et 21 août, des initiations à la pêche sont organisées par la fédération départementale de pêche. Tous ces services et animations sont gratuits.

N’hésitez pas, allez y.

Des nouveautés 

Visitez les Bouillouses à partir de Perpignan pour 7 euros : au départ de Perpignan, empruntez-le bus à 1 €. A Mont-louis une correspondance vous dépose au parking du Pla de Barrès, point de départ des navettes des Bouillouses, où vous achèterez votre titre de passage à 5 €. Au retour, le bus à 1 € vous conduira à Mont-Louis avec correspondance pour Perpignan.

IMG_3496_modifié-1.jpgActions pédagogiques auprès des scolaires : à partir de septembre les Bouillouses accueilleront des scolaires du département pour une découverte du site et de sa biodiversité. Transport et encadrement sont mis à disposition par le conseil général.

 Pratique

Accès au Bouillouses : par la navette bus à partir du parking du Pla de Barrès. Du 29 juin au 1 septembre et les week-ends des 7/8 et 14/15 septembre. Cout adultes 5 €, enfants 3.5 €. Par le télésiège de la Calme sud (station de Font-Romeu) du 6 juillet au 25 août. Coût adulte 805 €, enfant 5.5 € (04.68.30.68.30.)

Dormir et manger, boire un verre aux Bouillouses :

Refuge du CAF 04.68.04.93.88. www.refugedesbouillouses.ffcam.fr

Auberge du Carlit 04.68.04.22.23. www.aubergeducarlit.free.fr

Hôtel Les  Bones Hores 04.68.04.24.22 www.boneshores.com

Renseignements/réservation animations : 04.68.04.24.61. www.cg66.fr

Auberge du Carlit 04.68.04.22.23.

 

Ils ont apprécié les Bouillouses

 

Catherine, Guenael, Jean Claude, Anne Marie.jpgCatherine, Guenaël, Jean Claude, Anne Marie, originaires de Charentes, en vacances à St Pierre del Forcats. «nous étions déjà venu aux Bouillouses il y a trente ans. Le site est très propre et les navettes un bon moyen d’accès. On est allé au fond du lac des Bouillouses. Il y a du monde, mis ce n’est pas gênant. Les gens sont sympas et il y a de la place. Les paysages sont magnifiques, et la neige sur les montagnes avec l’eau au pied c’est très beau ».

 



Christophe, Cyril, Anaïs, Véronique, Maxime, habitant dans l’Aude, en vacances àChristophe, Cyril, Anaïs, Véronique, Maxime.jpg Formiguères. « on vient habituellement skier à Formiguères et on a voulu découvrir le pays l’été. On a fait la magnifique boucle des 9 lacs. C’est calme, de jolis points de vue. Le parcours est bien balisé, vallonné mais pas trop difficile, adapté aux familles. Le site est propre, l’accès navette intéressant. La présence de neige rajoute du piment à la beauté des paysages ».

 




Jérome, Marie Pierre, Paola, Andréa.jpgJérôme, Marie Pierre, Paola, Andréa, originaires de Montauban, en vacances à Egat. une redécouverte, pour Jérome qui y venait enfant. « on a fait la balade le long du lac avec une pause pique nique au bord de l’eau. Le site est magnifique, les gens semblent respectueux. Le fait de prendre les navettes, les informations, nous rendent éco-citoyens. On a l’impression de s’être posés dans un splendide site naturel, ressourçant, fleuri. Les enfants sont ravis ».

 



Marjorie, chargée d’accueil au point-info. « beaucoup de personnes passent au point info. Météo,Marjorie.jpg document des sentiers balisés, réglementation de la pêche sont leurs demandes prioritaires. La majorité des visiteurs sont agréables et souvent ravis. La propreté du site et l’absence de voitures sont mis en avant, en particulier par ceux qui ont connu le site avant les navettes. Après leur balade, ils repassent me voir, me font part de leur périple, de leurs émotions ».


18/06/2013

Palabres d'aqui, saison 2

188-8846_IMG.JPG


Ateliers créatifs, parcours découverte, rencontres débat au menu de cette nouvelle saison de « palabres d’aqu’i », organisée par le parc naturel régional des Pyrénéens Catalanes.

Les « palabres d’aqui », est un moyen pour le parc de parler du projet en devenir du territoire, tel que décrit dans sa charte. A travers rencontres, échanges, la population locale est associée à ce projet et s’y implique. C’est aussi une rencontre entre les salariés du syndicat mixte du parc et les habitants.

La première saison, qui s’est déroulée ce printemps, a réuni plus de 200 participants. Les thèmes abordés concernaient le tourisme durable, le patrimoine Vauban, l’évolution des paysages. La deuxième, propose neuf rendez vous à la fois sérieux et ludiques. Au travers de randonnées, de virées en vélo électrique, ou suspendus dans les arbres, vous êtes conviés à observer les paysages, parler des patrimoines, échanger sur la bio diversité sur fond de développement économique et durable. Une manière originale pour les habitants du parc de s’exprimer sur la perception et l’avenir de son territoire. Un sujet important, au cœur de l’actualité du parc qui vient d’achever la rédaction de sa charte. Un document contractuel qui concerne 67 communes adhérentes et programmé pour 12 années à venir.

Les « palabres d’aqui », c’est sympa, ludique, éducatif et gratuit.

 

Le programme :

pont Gisclard.jpgMercredi 19 juin à Planés : « catacric, catacrorc, el tren grog ».

Voyage dans le temps à pied, à la découverte de ceux qui ont fait la ligne du train jaune et construit ses ouvrages d’art. Un après midi conduit par Pierre Cazenove auteur des « carnets du train jaune ».

Samedi 22 juin à Cornellá-de-Conflent : « des mots qui tombent à pic » 

Atelier d’écriture sur la montagne sacrée du Canigó

Samedi 29 juin à Mosset : « Melting pot »

Création d’une œuvre florale en land’ art sur le thème de la biodiversité

Samedi 6 juillet à Matemale : « Odyssée verte dans la forêt de la Matte »

Atelier suspendu dans les arbres sur le thème de la forêt

Samedi 6 juillet à Bourg-Madame « A vélo électrique on dépasse le Train Jaune ». Balade sur lecanigou.jpg thème des paysages et des ressources locales

Vendredi 12 juillet à Sainte-Léocadie : « Pierre sèche au musée »

Initiation à la construction en pierres sèches

Jeudi 18 juillet à Formiguères : « Laissez-vous conter fleurette »

Rencontre avec des agriculteurs sur leur métier

Vendredi 19 juillet à Railleu : « Murmures de murs »

Visite commentée par un architecte du patrimoine du village de Railleu

Vendredi 26 juillet à Sainte-Léocadie « Fabrique un hôtel et invite des p’tites bêtes ». Atelier autour du potager et des insectes qui l’habitent

 

Pour suivre l’actualité des Palabres d’aquí

http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com

Inscription (gratuite) 04 68 04 97 60

Forêt de la matte.JPG

06/03/2013

"Festi'Neu" : le nordique dans tous ses états

 

IMG_9273_modifié-1.jpg

Jeudi 7 mars, au col de la Quillane, faites vous plaisir en découvrant les activités nordiques sous la conduite  de professionnels du Capcir.

IMG_9236_modifié-1.jpgVous êtes thé ou café, plage ou montagne, actif ou contemplatif, piste ou nordique…  nordique, c’est une nouvelle mode ? Pas vraiment, mais un ensemble d’activités qui se déclinent au pluriel. Ski de fond, biathlon, randonnée nordique, raquette, marche nordique, chiens de traîneau et pulka, ski joëring… Une palette d’animations sportives et ludiques, pratiquées sur terrains enneigés, à faibles ou moyennes pentes. Des pratiques conviviales, privilégiant le contact avec la nature, procurant un bien être physique.

Les classiques : l’activité nordique reine, c’est le ski de fond. Il regroupe, sur des pistes damées et IMG_9244.JPGtracées, les adeptes du skating et de son pas de patineur, élégant et sportif, et ceux du pas alternatif. La randonnée nordique, le ski d’origine, permettait aux montagnards de se déplacer sur la neige, c’est la balade au naturel. Elle se pratique avec un matériel spécifique, dans des espaces naturels peu ou pas aménagés. Héritée des trappeurs du grand nord, la raquette est d’accès assez simple et permet de se déplacer en terrain vierge ou sur pistes aménagées et balisées. Le biathlon allie deux disciplines, le ski de fond et le tir à la carabine. L’homme et le chien, merveilleux complices et compagnons sont unis dans l’aventure du traineau à chiens. Un attelage de légende, qui permet de glisser sur la neige et de porter un regard particulier sur l’environnement forestier des espaces nordiques.

Les modernes : autour des activités nordiques classiques, de nouvelles pratiques se développent et complètent l’offre d’animations sur neige. Ski joëring, balades équestres ou à poney, snow kite, plongée sous glace… autant de plaisirs à découvrir en toute sécurité.

IMG_9269_modifié-1.jpgJeudi 7 mars, au col de la Quillane, l’espace nordique du Capcir, avec le concours du ski club Capcir Haut-Conflent, de la direction départementale Jeunesse et Sports et des professionnels du nordique vous propose de découvrir gracieusement la plupart de ces activités, avec en bonus, des baptêmes en dameuse. Sur place vous pourrez vous restaurer avec crêpes sucrées et salées. A 17 heures, la ronde nocturne vous fera découvrir les joies du ski de fond de nuit. Vin et chocolat chaud seront offerts à l’arrivée.

Renseignements : 04.68.04.49.86.   www.capcir-nordique.com

IMG_9288_modifié-1.jpg

                             toutes les activités nordiques à découvrir au col de la Quillane

14/02/2013

Les enfants de Llupia découvrent le ski de fond

découverte, nordique, neige, ski


Parmi les 300 enfants du département invités par les Neiges Catalanes à découvrir les plaisirs du ski, élèves de CM1 et de CM2 de l’école de Llupia, ont apprécié la pratique du ski de fond

Cet hiver, les Neiges Catalanes « ressuscitent » les mercredis des neiges, en invitant 300 enfants des écoles du département à découvrir les joies du ski. Une initiative à laquelle enseignants et enfants ont répondu présent. Durant trois journées, les jeunes accompagnés par leurs maitres,  maitresses, des parents, encadrés par des moniteurs de ski, se sont éclatés sur les pistes, la neige était au rendez vous. Si le ski de piste est le fer de lance du tourisme d’hiver dans les hauts cantons, son petit frère, le ski de fond, est un atout touristique complémentaire. Il était donc naturel que cette activité sportive et ludique, soit au cœur de ce projet. Ainsi, les enfants des classes de CM1 et CM2 de Llupia se sont initiés au ski de fond sur le domaine de Calvet de l’espace Nordique du Capcir. Une belle aventure, et beaucoup de plaisir partagé, pour enfants et adultes et accueillants.

 

Ils ont apprécié

                                         L'institutrice

découverte, nordique, neige, ski

Florence, institutrice CM1. C’est génial pour les enfants de découvrir la neige et le ski de fond dans d’excellentes conditions. Le cadre, les paysages, les moniteurs, le matériel approprié, neige et beau temps au rendez vous. Ce serait bien que plus d’écoles puissent en profiter. Nous avons hâte de revenir la semaine prochaine.

                                          Une maman

découverte, nordique, neige, ski

Corine maman d’élève. J’ai la chance d’accompagner le groupe pour cette journée idyllique. Les enfants se sont régalés, ils rentrent tous avec de belles couleur, la neige était agréable à skier. L’encadrement était top, à l’écoute des enfants qu’ils ont su motiver et intéresser. Ils ont beaucoup appris, dans la bonne humeur et avec plaisir.

                                                               Des élèves

découverte, nordique, neige, ski

Rémi, Julie, Laurie, Amandine élèves de CM1 et CM2. On s’est bien amusés, c’était la deuxième fois. On a skié dans la forêt, on a bien glissé. On a fait plein de descentes et plein de chutes aussi, et même pas peur. On a joué au relai, à l’épervier. On a fait le pas de patineur. On s’est régalés on revient la semaine prochaine.

                                        Les moniteurs

découverte, nordique, neige, ski

Jean Luc, Guilhem, Fred, moniteurs de ski de fond. Une belle opération qui permet à des jeunes de découvrir en groupe le ski de fond. Ceux qui au départ avaient des à priori négatifs, ont été ravis à la fin de la journée. Ces six séances de 2 h nous permettent de faire un bon apprentissage et de donner l’envie aux enfants de revenir.

Les partenaires

Les stations des Neiges Catalanes, en collaboration avec l’USEP, l’Inspection Académique,  Jeunesse et Sports, l'Ecole du Ski Français et la Confédération Pyrénéenne du Tourisme

 

découverte, nordique, neige, ski

découverte, nordique, neige, ski

super glisse et beaucoup de plaisir sur les pistes de ski de fond.

18:34 Publié dans ski | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : découverte, nordique, neige, ski

12/02/2013

Népal, Indonésie, avec le guide Christian Cardot

DSC_3696_modifié-1.jpg


C’est en famille et en compagnie d’un porteur népalais, que le guide de haute montagne Christian Cardot, a quitté son Capcir pour, durant deux mois et demi parcourir le haut Népal puis l’Indonésie.

DSC_4969 3_modifié-1.jpgMarcher, pour Christian Cardot, est aussi indispensable à sa vie que respirer. A pied du printemps à l’automne, en raquettes ou ski de randonnée en hiver, il arpente les hauts cantons, en connaît tous les détails, tous les secrets, tous les bienfaits. Quand il vous invite à boire un verre de genépi, vous savez exactement le lieu, le jour, l’heure de la récolte des plantes, et c’est toujours savoureux. Mais marcher ne suffit pas, il faut être curieux, avide de rencontres et d’échanges, pour tous les ans parcourir une partie du monde. C’est tout cela qui motive Christian, véritable globe trotter, qui revient toujours enrichi de ses voyages, et volubile, n’hésite pas à vous faire partager ses aventures.

Longue marche : le périple commence par le Népal, avec l’enchaînement de quatre treks (Tamang DSC_3379_modifié-1.jpghéritage, Langtang, Gosainkund et Helambu) soit environ 300 km en 25 jours. La première partie, frontière avec le Tibet est particulièrement agréable. « les gens sont en costumes traditionnels selon leurs ethnies, les maisons aux constructions originales, des styles de vie différents mais toujours un superbe accueil » précise Christian. Vallées grandioses et profondes, une lente progression au milieu des rhododendrons géants, pins, bouleaux, chênes et bambous. Du haut du Kanjin-Ri (4773 m) le point de vue est extraordinaire sur les sommets environnants dont le Shishapangma (8013 m). Après différentes ascensions dont celle du Langtang Lirung (7227 m), la route continue par le Gosain Kund et ses 106 lacs. Des parcours enchaînant de fortes dénivelées positives, qui donnent de la difficulté à la marche. Dernière étape, le village de Saku, puis, retour en stop à Katmandou et envol vers l’Indonésie et ses volcans.

DSC_4289_modifié-1.jpgDécevante Indonésie : changement de décor, durant six semaines, sur les iles du sud de l’Indonésie, ascension de six volcans. Le Bromo (ile de Java) et son immense cratère, le Butur et l’Agung (ile de Bali), le Rinjani le plus haut (3726 m) sur l’ile de Lombok. Sur l’ile de Flores, le Kelimutu est célèbre pour ses trois lacs qui changent de couleur durant la journée. Après la montagne népalaise, entre les ascensions des volcans, place au vtt, à la plongée, au repos sur de belles plages. Une déception cependant le tourisme développé à outrance sur l’ile de Bali, trop de monde, trop de sollicitations financières, grands hôtels, vont faire fuir nos globe trotter.

Etonnantes rencontres : si les échanges avec les locaux sont riches, il en est de plus insolites et DSC_4441_modifié-1.jpginattendus, laissant d’agréables souvenirs. La rencontre au tee shop de Thomma au Népal avec Christian Sénéchal originaire de Thonon les bains, une deuxième rencontre à dire vrai. En 1974, au volant de sa coccinelle, Christian Cardot est tombé en panne entre Tabaiz et Teheran en Iran. C’est Christian Sénéchal qui passait par là en 2 CV qui l’a dépanné. Puis, en Indonésie, agréable rencontre avec Camille et Manon jeunes habitantes de Matemale. Moins agréable, « la peur de ma vie » dira Christian, la morsure d’un serpent, heureusement sans gravité et soignée avec des plantes médicinales par un moine tibétain

A peine rentrés, Christian et son épouse Christine pensent au prochain départ. Juin, c’est l’incontournable Turquie. En automne ce sera la haute route de l’Everest au Népal suivie des Philippines, le Laos, le Cambodge et le Vietnam. Cette fois, le groupe s’agrandira à quelques matemalais, le virus est passé pour le plus grand plaisir de Christian.

 

Contact : 06.32.15.12.56.  et cardotchristine@hotmail.com

 

DSC_3900_modifié-1.jpg

des paysages extraordinaires qui récompensent toujours l’effort pour atteindre les sommets.

Des enfants ders "Restos du Coeur" à la neige

le groupe au pla del Mir.jpg


Durant deux jours, une quinzaine d’enfants et 9 mamans, ont été invités  en Capcir, pour une découverte de la montagne enneigée et du ski de fond.

IMG_0230_modifié-1.jpgAprès une première expérience d’accueil en 2012, c’est à un week-end de découverte que des enfants et adultes bénéficiaires des restos du cœur, originaires de la plaine,  ont été conviés cette année. La tranche d’âge des enfants variait de 7 à 15 ans. Deux journées avec neige et vent, mais qui n’ont en rien perturbé le programme établi.

Le programme : samedi, après un petit déjeuner revitalisant au foyer communal de Matemale, en route vers la station des Angles pour une matinée luge au Pla del Mir. Après le déjeuner, visite du parc animalier. Dimanche matin, malgré la tourmente, balade à ski de fond dans la forêtIMG_0464_modifié-1.jpg de la Matte. L’après midi, projection d’un diaporama sur les oiseaux de montagne, bataille de boules de neige et retour vers la plaine.

Deux jours de plaisir et d’échange qui ont permis aux mamans et aux enfants, de sortir de leur environnement quotidien, de découvrir la montagne, la neige, la tourmente, et de prendre du plaisir.

 

Ils ne sont pas prêts d'oublier

                                 Les mamans du séjour

Sandra, Ingrid, Katy.jpg

Sandra, Ingrid, Katy, mamans accompagnatrices. On en a pris plein les yeux, des paysages magnifiques, une ambiance sympathique, c’était super. Un bel accueil, tout le monde s’est bien entendu, un très bon souvenir qui va rester. On a décompressé et oublié le quotidien. C’était fabuleux, tout a été fait pour que l’on soit bien.

                                       Les adolescents

Yanni, Stanislas, Mélissa.jpg

Yanni, Stanislas, Mélissa. On s’est éclatés sur la piste de luge, ça glissait bien. Le parc animalier c’était bien, mais on n’a pas vu les ours car ils hibernent et les loups qui se cachaient. Ce matin en ski de fond, on a un peu galéré, à cause de la neige et du vent, mais c’était super, dans la forêt. Cela fera un bon souvenir, on s’est régalés.

                                       Les plus jeunes

Morgan, Camélia, Gaëtan, Marianne.jpg

Morgan, Camélia, Gaëtan, Marianne. C’était marrant la luge et le ski de fond. On a bien glissé, ont est aussi tombé, mais c’était super. On a quand même eu un peu froid au départ. On avait déjà vu la neige, mais on  n’avait jamais fait du ski, et on n’a pas eu peur. Au parc on a vu beaucoup d’animaux, même de près. On s’est bien amusés.

                                  Bénévole des Restos

Samya.jpg

Samya, bénévole des restos. Le groupe a apprécié ces deux jours.  Ils sont sortis de leur quotidien, pour trouver un environnement inhabituel. Deux jours de vacances à la neige. L’accueil chaleureux, les activités diversifiées et adaptées, laisseront un souvenir impérissable et de nombreuses anecdotes à raconter. Les enfants sont ravis.

 

Ils ont participé à l’accueil

Des bénévoles de l’antenne restos du cœur Capcir et des habitants de Matemale.

Sur Matemale, la commune, l’épicerie « chez Yannick », le  « bitro d’aqui », le centre de vacances « la Capcinoise », la maison familiale « la Prairie », la fromagerie « le Dourmidou », le Centre de vacances EDF/GDF.

Sur les Angles, la commune, la station de ski, le parc animalier.

Le transport a été assuré par le bus à 1 € du département

IMG_0235.jpg

IMG_0276_modifié-1.jpg

IMG_0319_modifié-1.jpg

 

neige et plaisir au rendez vous de ce week-end animé.

 

09:05 Publié dans neige, ski, social | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accueil, découverte, aide