01/02/2013

Voeux : "plus nombreux pour concrétiser les projets"

communauté de communes, territoire


Les forces vives de la communauté de communes Capcir Haut-Conflent se sont retrouvées à la maison du Capcir pour des voeux porteurs d'avenir.

Après la présentation des vœux de bonheur, santé, épanouissement personnel à l’assistance venue en nombre, Raymond Trilles rend hommage à la mémoire de Marc Rousset, maire d’Ayguatebia, « très investi dans la vie locale et associative et qui avait pris à bras le corps sa nouvelle fonction de maire ».

Soulignant « l’intérêt des élus de l’intercommunalité pour l’action publique, travaillant dans le souci partagé de l’intérêt général au-delà des différences de parcours, de convictions », c’est sur l’aboutissement de l’intercommunalité en 2013 que le président insiste. Au 1 janvier 2014 , les communes de Bolquère et des Angles adhéreront, il n’y aura plus de communes isolées dans le département. L’intercommunalité Capcir haut-Conflent regroupera 19 communes représentant 6230 habitants. Cet outil fort de développement local, devrait permettre de mieux faire face à la crise mondiale par « une mobilisation quotidienne des  acteurs de la vie locale, pour continuer ensemble à concrétiser des projets garants d’un avenir collectif et individuel meilleur pour nos habitants ».

Tourisme : schéma local de randonnée, sentiers vtt, réfections de refuges, places à feu, installation de wc publics sur les sites touristiques, création d’un observatoire des oiseaux au lac de Puyvalador, mise en place d’un stade de biathlon d’été sur Font-Romeu, réflexion sur la création de refuges bivouacs sur les Garotxes, mise en place d’un plan d’aménagement d’ensemble sur le Cambre d’Aze en partenariat avec le PNR, autant d’actions contribuant à la diversification des activités touristiques. En 2012, la formation développement financée par l’ADEPFO, a débouché sur un large partenariat des 3 Communautés de Communes Pyrénées Cerdagne, Capcir Haut-Conflent, Conflent, du PNR Pyrénées Catalanes et de la Comarca de Cerdanya. Cette vitrine commune pour le territoire verra aussi l’embauche d’un chargé de mission, d’un site internet commun, de catalogues de produits touristiques sur les quatre saisons, appuyée par la mise en place d’une stratégie marketing.

Patrimoine et environnement : un axe important pour le tourisme. Il s’est concrétisé par la réhabilitation de moulins dans les Garotxes, les remparts de Mont-Louis dont 1 km sur six ont été rénovés (coût des travaux 2 millions d’euros). Mais aussi rénovation du patrimoine vernaculaire de la Tour de Creu, des ponts du Galbe et les lavoirs de Sauto. La réhabilitation du petit patrimoine est soutenue par la fondation du patrimoine. Concernant l’environnement, remise en état des pistes DFCI du territoire des communes du Cambre et des Garotxes, sont à l’ordre du jour. Mais c’est sur le ramassage des ordures et la valorisation des déchets que portera l’effort en 2013. Augmenter tri et valorisation des déchets, développer la qualité des services tout en améliorant les conditions de travail des agents et réduire les dépenses pour les usagers sont au programme. A ce sujet, le président lance un appel aux habitants « tout aménagement sera vain, si les habitants ne participent pas à l’effort collectif de tri ».

Artisanat, social : deux zones artisanales devraient voir le jour, sur les communes du Cambre (Eyne et saint Pierre) et à Font-Romeu. Pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées,  le coût de la téléalarme est pris en charge par la communauté. En partenariat avec la charte de Cerdagne, des ateliers sont mis en place pour les séniors (informatique, gym, cuisine …). Deux maisons de santé fortement financées par l’Etat verront le jour aux Angles et à Font-Romeu. Un projet de résidence de vie pour personnes âgées est à l’étude.

Après avoir remercié salariés, partenaires administratifs, institutionnels, associatifs, les parlementaires Ségolène Neuville et Christian Bourquin, Hermeline Malherbe présidente du CG, le Président invite les présents à lever ensemble le verre de l’amitié pour cette nouvelle année.

 

communauté de communes, territoire

une assistance nombreuse et à l’écoute des vœux du président.

04/02/2011

Voeux de la communauté de communes Capcir/haut-Conflent, décider ensemble de notre avenir

voeux, communauté de communes, capcir haut-conflent

Ils étaient nombreux, élus, salariés, représentants des administrations, réunis à la Maison du Capcir, autour de Raymond Trilles, qui présentait les vœux de la communauté de communes Capcir haut-Conflent qu’il préside.

C’est la réforme des collectivités territoriales, qui a été  votée à une voie de majorité au Sénat, qui est le premier sujet fort du président. « nous entamons l’année 2011 avec de grandes inquiétudes ». Cette réforme va faire vivre un bouleversement important aux structures locales. Une loi qui touche les communes et leurs compétences, le périmètre des intercommunalités « sous l’autorité directe des préfets au pouvoir exorbitant », et les départements. « est-il efficace d’avoir un grand périmètre Cerdagne Capcir alors que nous avons déjà à notre disposition un regroupement intercommunal de 64 communes au sein du Parc Naturel Régional, qui permet de réfléchir aux grands projets de territoire ». Et de suggérer d’engager un travail de réflexion avec la communauté de Cerdagne et les communes non adhérentes, pour proposer au Préfet un schéma consensuel. « à nous de définir un regroupement fondé sur des projets ambitieux qui s’inscrivent dans des bassins de vie et d’emploi, en faisant fi des petites querelles locales et des arrières pensées électorales ».

Un bilan fort : la diversification des activités touristiques dont la communauté a la compétence se concrétisent par la réalisation du treuil photovoltaïque sur l’aérodrome de la Quillane, l’organisation de la randonnée d’été et des activités nordiques, le développement des loisirs autour du lac et dans la forêt de la Matte en partenariat avec la commune des Angles. Le patrimoine n’est pas oublié en particulier sur Mont-Louis où 1 million d’euros ont étés injectés en 6 tranches de travaux sur les remparts. La protection de l’environnement est aussi prise en compte avec entre autre, la réhabilitation de la décharge, la création d’un dépôt homologué pour les gravats, l’amélioration des points d’apports volontaires dans les villages. La relance de l’artisanat et de l’industrie se concrétise par la création de deux zones d’activités, et la réalisation d’une scierie intercommunale. « En moins de deux ans, c’est 5 millions d’euros investis, qui ont pu être financés grâce à des subventions de l’Europe, l’Etat, la Région et le Département qui frôlent les 80 % d’aide sur les grands projets ». Un choix de gestion décidé par l’ensemble du conseil communautaire.

Après avoir remercié l’ensemble du personnel pour leur travail accompli, le président souhaite ses bons vœux à l’assemblée, avant de conclure « trois élus de la communauté sont candidats aux cantonales, je leur souhaite bonne chance et espère que la communauté n’aura pas à souffrir de leur démarche ».

voeux, communauté de communes, capcir haut-conflent

Une partie de l’assemblée réunie autour du président de la communauté pour les vœux 2011.