21/11/2011

Un vrai bistot de pays

IMG_2218_modifié-1.jpg

Véronique vous accueille dans une ambiance montagnarde et chaleureuse.

Changement de gérant, de look, d’ambiance, le bar al « tir tap » change aussi de nom et devient le « bistrot d’aqui ». Mais il s’affirme toujours comme un véritable « bistrot de pays ».

Dans les années 1980, lorsque la commune de Matemale a pris une délibération pour acheter une licence IV de bar, le sous préfet de l’époque s’est étonné de cet achat.  La collectivité a investi dans la réalisation d’un bâtiment et l’a loué avec la licence à un gérant. « le bar à Matemale, est une volonté communale et pour les habitants un service public. Aujourd’hui, les bars sont devenus des bistrots de pays. Nous étions donc des précurseurs » déclare Raymond Trilles, maire du village.

Coup de jeune : trente ans plus tard, le bar est toujours là et cet automne, des aménagements conséquents ont été réalisés. D’une part mise en conformité de la cuisine et des circuits électriques, mais aussi modification des sols, murs, plafonds, comptoir, éclairages, une vraie révolution. Ce projet est financé dans le cadre des bistrots de pays, avec une participation du département, de la région et de l’état avec la validation de la chambre de commerce et d’industrie. L’autofinancement est assuré par la collectivité.

Un esprit : Véronique Galy, nouvelle gérante du bar, a souhaité amener une touche personnelle dans la rénovation de l’établissement. Le bois, l’ardoise et la pierre, matériaux du pays, donnent une touche chaleureuse et conviviale, et l’on s’y sent bien. « avec les aménagements réalisés, nous collons bien à la charte des bistrots de pays » précise Véronique. Le bar est ouvert du mardi au dimanche à partir de 8 h 15. Outre les tapas de produits locaux (charcuterie, fromage, frites fraîches), que vous pouvez déguster à l’apéritif, le « bistrot d’aqui » propose tous les midis un plat du jour chaud.

Si vous passez par là, poussez la porte du « bistrot d’aqui », vous serez agréablement surpris.

 

IMG_2225.JPG

29/07/2011

Plaisir épanoui au bistrot de pays

IMG_6219_modifié-1.jpg

Un bistrot de pays est un lieu de rencontre, d’échange, de fête, de restauration. C’est donc avec un plaisir épanoui que j’ai testé pour vous celui d’Eyne, pour un déjeuner sympa, dans un cadre idyllique.

Rudy et FannyIMG_6229_.jpgDe retour de balade dans la vallée d’Eyne, particulièrement connue pour sa flore très riche, je me suis posé au bistrot de pays, pour un déjeuner reconstituant, après un effort modéré, je dois le reconnaître. Le cadre de « l’Indret », c’est le nom du bistrot, est très agréable. Une grande terrasse entourée des murs en pierre et toit en llose de la Maison de la Vallée. Rudy, le gérant m’accueille, sourire naturel, ça sent bon la grillade catalane qui aujourd’hui est le plat du jour. Fanny et Paméla assurent le service. Rudy est en cuisine, « et même parfois au service » reconnaît-il. La clientèle est à 50 % constituée d’habitués, des autochtones qui apprécient le bistrot. Parmi les vacanciers, beaucoup sont des randonneurs. Ils utilisent aussi les services de l’épicerie  proposant des produits locaux. Me voici installé, sous un parasol qui est le bienvenu, car aujourd’hui, le soleil brille par sa présence. Paméla, tout en sourire prend laRudy IMG_6206_.jpg commande. Ce sera le plat du jour, à 12 €. Saucisse et boudin grillés accompagnés de légumes et d’une pomme de terre à la cendre, un régal pour un gourmand. Un petit verre de rosé, à boire avec plaisir et un peu de modération, est le bienvenu. Les tables se garnissent, les conversations aussi, un petit air bucolique se dégage de ce lieu, en harmonie avec l’environnement montagnard. C’est ressourçant, revitalisant, j’ai l’impression d’être en vacances. Le bruit reposant de la rivière Eyne qui vient du fond de la vallée, invite à la flânerie. Rudy, amoureux de la montagne, peut-être de bon conseil pour vos randonnées. La maison de la vallée jouxte le bistrot de pays et fournit aussi tous renseignements utiles pour votre séjour. Des concerts en soirée et des animations enfants sont organisés par le bistrot. Une participation de 3 € est demandée pour y participer. Une belle expérience qui m’incite à tester d’autres bistrots.

Dix établissements ont le label bistrot de pays sur les hauts cantons (38 sur le département). Tous différents, avec une identité forte, et un excellent accueil. Retrouvez les sur le guide des bistrots de pays diffusé dans les offices du tourisme et sur www.bistrotdepays.com

 

IMG_6221_modifié-2.jpg

pour un moment de détente, les bistrots de pays vous accueillent