29/08/2013

le portrait du jour, Evans Kai, "damleur" d'été au Nike park des Angles

Evans Kai (2).jpg

Originaire du pays de Galles, Kai débarque dans le département il y a une vingtaine d’années « j’avais huit ans, et ma mère a décidé de s’installer ici ». En 2007 il vient travailler aux Angles. Salarié de la régie municipale, il décide de se poser en Capcir. « je suis sportif, je pratique le ski et le vélo, et ici, pour de telles activités c’est super ». Il apprécie aussi le pays « la montagne c’est un beau cadre de vie, une nature sympathique, je me plais beaucoup ici ». Conducteur de téléski l’hiver, cet été, il est chargé de l’entretien du bike Park des Angles. Un emploi nouveau, créé par la régie, qui occupe deux personnes à temps plein. « les pistes vtt se dégradent avec le passage des vtt et les orages. Cela demande un entretien régulier ». Tous les soirs, les « bike patrol » (pisteur vtt), indiquent les lieux d’intervention. « on refait les appuis, on retaille les kicker (sauts), on enlève les gros cailloux. Demain, les pratiquants de vtt de descente vont trouver les pistes en parfait état et pourront se lâcher et se faire plaisir ». Parfois, ils font appel à la mini pelle. « c’est un métier nouveau, induit par la mise en place de ces circuits. Une sorte de travail de dameur des pistes d’été ». Un métier dans lequel s’investit Kai, et en mesure l’intérêt « je pratique le vtt de descente et je suis conscient des risques que cela sous-entend. Aussi je suis content de participer à cette mission, véritable plus pour la sécurité des descendeurs ». Tous les jours, Kai a le retour sur son travail par les pisteurs vtt. « pendant mes jours de congé, je roule sur tous les circuits, ce qui me permet de me rendre compte de l’état des pistes et du fruit de notre travail. Je suis heureux et fier de participer à cette action appréciée par le public».

21:43 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vtt, descente, bike park

29/08/2011

Simon et Bruni prennent de la hauteur

IMG_0474_modifié-1.jpg

IMG_0579_modifié-1.jpgOrganisée par le club Montain Bike des Angles, avec la collaboration de la mairie et de la régie, cette compétition de haut niveau regroupait une manche de la coupe régionale de descente et le  championnat de France Masters. Deux compétitions en deux manches, sur le circuit de la piste rouge Mordor du Bike Park des Angles et 214 participants.

Du beau monde : parmi les bons descendeurs en masters, c’est André Simon (Brassac vtt) qui s’impose au scratch en 3’ 46’’ 6 cent, devançant Siméon Muller de 3’’ 3 cent. Siméon (VC Mont Aigoual) moniteur vtt à l’école vcf des Angles a décidé de participer. Classé dans les 40 meilleurs mondiaux durant 5 ans, il arrête la compétition en 2004. Hier il étaitIMG_0579_modifié-1.jpgGeoffrey Buissan IMG_0749_modifié-1.jpg heureux et fier d’avoir participé « le parcours est digne d’un championnat de France. Très technique du départ jusqu’à l’arrivée. C’est dur physiquement, mais c’est un vrai bonheur ». Jean Pierre Bruni (US Cagnes vtt), quintuple champion du monde masters, s’impose en 4 en 4’ 00’’ 9 cent, et apprécie l’épreuve «le parcours est vraiment sympa, bien aménagé, très agréable à rouler », à la fois déçu et emballé « c’est dommage que beaucoup de compétiteurs masters ne se soient pas déplacés. Le site est extraordinaire, on est dans le village, l’accueil est formidable. La station pourrait accueillir une coupe de France, le site s’y prête ».

Geoffrey Buissan IMG_0749_modifié-1.jpgUn exploit : Geoffrey Buissan, licencié aux Angles épate la galerie en s’imposant sur le scratch général en 3’ 32’’ 3 cent. Ce junior, très à l’aise, sympa, ne se prend pas la tête et a la recette de la gagne « une bonne reconnaissance, attaquer tout le long, se lâcher pour se faire plaisir et prendre son pied à l’arrivée quand le résultat est au bout ». De la vraie graine de champion.

 

 

 

IMG_0539_modifié-1.jpgIMG_0713_modifié-1.jpgIMG_0608_modifié-1.jpg

 

 

  

05/08/2011

De belles émotions au Bike Park des Angles

bike park, descente, vt, circiut

Il y a longtemps que j’arrive à pratiquer le vélo sans les deux roues d’équilibre, mais partisan du moindre effort, je choisis les terrains plats. Pour vous, j’ai testé le Bike Park des Angles, que d’émotions !

bike park, descente, vt, circiutComme toutes les pratiques sportives, le vtt de descente a une tenue avec un « décorum » particulier. Je me suis donc équipé dans un magasin du village. Vélo, casque, protections adéquates à la pratique, je me sens comme un gladiateur qui va rentrer dans l’arène. La montée rapide en télécabine, est agréable et permet d’avoir un superbe point de vue sur le plateau du Capcir et les montagnes environnantes jusqu’au Canigou. Arrivé au sommet, incontournable passage par le chalet d’accueil où se trouvent les pisteurs. Je suis débutant en la matière, ce sera donc la piste verte avec un premier passage de découverte, c'est-à-dire au pas. Pratiquant habituellement le vtt, je suis confiant, mais inquiet. La pente est douce, les virages relevés facilitent la manœuvre, les petits ponts en bois sur ruisseau égayent le parcours. Je mets pied à terre pour admirer le paysage. Yvan, « Bike patrol » comme l’on dit dans le jargon s’arrête à ma hauteur et me donne quelques conseils. En quinze minutes, me voilà au bout du circuit. Tout s’est bien passé,  pas de frayeur, mais je prends conscience que ce type de pratique est sportive et ne concerne pas les non pratiquants du vtt. Cela demande un bon équilibre et une maîtrise du vélo. Je reprends le télésiège pour réaliser une vraie descente, de la piste verte, bien sûr, soyons fou…

Pratique

Seul Bike Park dans les hauts cantons, celui des Angles, propose cinq pistes de descentebike park, descente, vt, circiut avec trois niveaux de difficultés différents, de la verte à la rouge, une piste de North shore variante de la verte, constituée de modules en bois, et deux itinéraires enduro cross country peu pentus, adaptés au grand public. Ouvert tous les jours de l’été de 9 h 30 à 17 h.

Pour les passages télécabine il vous en coûtera pour la journée 21 € pour un adulte, 17 € pour un enfant de moins de 12 ans. La location d’un vélo avec casque et protections tourne autour de 50 € pour la journée.

Des moniteurs diplômés proposent des cours technique de descente.

Renseignements www.bike-park-66.com

 

bike park, descente, vt, circiut

choisir son circuit en fonction de ses capacités c’est le meilleur moyen de prendre son pied.

 

 

01/08/2011

Olivier Bise, Sébastien Pons et Yvon Morgunegg "Bike patrol" aux Angles

vtt, descente, bike park,

La station des Angles, a depuis 4 ans, mis en place un bike Park, qui attire de nombreux vététistes. Tels les pisteurs secouristes l’hiver, Olivier, Sébastien et Yvon exercent le métier de patrouilleurs VTT. Le travail commence en avant saison. Repérage des futurs projets, aménagement de pistes, vérification et remise en état des circuits existants, rebalisage. Un travail réalisé avec l’équipe de la régie municipale et qui demande parfois l’intervention de gros engins mécaniques. Une piste, précisent-ils doit-être « ludique et technique, avec des passerelles bois pour passer sur les obstacles non praticables (pierriers, mouillères), des passages à saut ». Durant la saison, c’est l’accueil et la sécurisation du domaine qui priment. Les pistes sont ouvertes le matin, fermées le soir, il y a de l’entretien quotidien. « information des bikeurs sur les circuits, vérification des équipements obligatoires (casque, dorsale…), conseil sur les itinéraires, la technique, assistance mécanique font partie de nos activités journalières ». La signalisation mise en place permet de réduire le nombre d’accidents. « en cas d’incident ou d’accident sur les pistes, nous sommes toujours joignables sur notre portable, dont le numéro est communiqué aux pratiquants » précise Olivier. Les patrouilleurs ont les capacités d’un pisteur secouriste. Sébastien le confirme « en cas d’intervention secours, l’un de nous se rend sur place pour faire un premier bilan. Si besoin on prévient le SAMU qui dirige la manœuvre d’évacuation. Le PGHM et les CRS peuvent nous aider pour l’évacuation ». Dans 90 % des cas, c’est de la « bobologie » et après les soins, la personne continue son circuit. La majorité de la clientèle est constituée de riders confirmés. Pour les débutants qui louent un vélo et découvrent l’activité, Yvon prodigue des conseils de prudence « nous vérifions qu’ils sont bien équipés, et leur conseillons vivement un repérage de la piste, en faisant une première descente au pas ». C’est un métier passion. Olivier, Yvon et Sébastien sont amoureux de la montagne et de l’activité vélo qu’ils pratiquent aussi en dehors de leur métier.

 

vtt, descente, bike park,

                             Plus qu’un métier, une passion.