14/09/2012

"Voiles ouvertes" pour le patrimoine maritime

IMG_6765_modifié-2.jpg


Pour ces journées européennes du patrimoine, les associations qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine maritime catalan vous invitent à découvrir et partager leur passion.

DSC_1202.JPGLe long de la côte catalane, des amoureux de la mer et des vieux gréements, pêcheurs, anciens marins, passionnés de voile, respectueux des traditions maritimes, conservent et entretiennent l’héritage que nous ont légué nos anciens. Réunis au sein de GAPAMAR (Groupement des Associations du Patrimoine Maritime Roussillonnais), 29 associations (barques catalanes, vieux gréements, bateaux de légende, clubs de rems, patrimoine immatériel maritime, archéologues sous marins, pêcheur à la palangrotte), unissent leur passion pour pérenniser la tradition maritime catalane.

Les barques : bateau de pêche traditionnel en bois, utilisé en mer ou sur l’étang, la barque catalaneIMG_2159_modifié-1.jpg est dotée d’une grande voile dite « latine ». Ils répondent aux magnifiques noms de « cassou », « bête » pour les plus petits, « llagut », « sardinals » pour les plus grands. Jusqu’aux années 1925, ces bateaux ont navigué à la voile. Les marins qui les pilotaient étaient expérimentés et dotés d’une grande habileté. Aujourd’hui, ces bateaux en bois, continuent à naviguer grâce aux bénévoles qui se mobilisent pour les réhabiliter.

Une rencontre : de nombreux bénévoles de ces associations se mobilisent samedi et dimanche, et vous proposent de découvrir leurs barques, leur site, leurs photos et surtout d’échanger autour de leur passion et peut-être de vous la transmettre. Toutes les visites sont ouverte à tous et gratuites. N’oubliez pas vos appareils photos, pour d’inoubliables souvenirs.

Le programme

Banyuls sur mer, association « vela i vent ».

Dimanche de 10 h à 19 h au port, avec repli sous les arcades, le passalis, si mauvais temps. Visite commentée de la barque « Albada », atelier de matelotage, fabrication de cordage, diaporama.

Canet en Roussillon, associations « bateaux du patrimoine et de légende de Canet Méditerranée » etP1020155_modifié-1.jpg « les vieux gréements ».

Samedi de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h, quai Florence Arthaud, visites commentées de bateaux anciens. Visite de plusieurs bateaux, exposition photos.

Collioure, association « patrimoine maritime colliourenc »

Samedi et dimanche de 10 h à 17 h, histoire du « Rigo Rigo », barque restaurée par l’association (Exposition de photos, échange),

Association « Ufana sardinal de Cotlliure »,

Quai « bora mar », visite du bateau « Ufana », exposition photos, présentation d’accastillage, possibilité de’ naviguer à la voile dans la baie.

Paulilles, atelier départemental des barques.

Samedi et dimanche de 9h30, 10 h 30, 15 h 30, 16 h 30, visite commentée de l‘atelier des barques. Rencontre discussion avec les charpentiers de marine qui restaurent une barque de 1904. Exposition « les scaphandriers de la côte vermeille »

Port-Vendres, association « patrimoine maritime colliourenc »

Samedi et dimanche de 9 h à 18 h, installation des principaux types de filets employés pour la pêche en mer et sur les étangs au cours de la première moitié du 20è siècle.

IMG_8798_modifié-1.jpgSaint Hippolyte, association « Bonança »

Dimanche de 10 h à 16 h, site de la « font del port » au bord de l’étang, visite du site et de la « barraca » de pécheurs en « senills », présentation des barques catalanes, exposition photo, découverte des techniques de pêche traditionnelles et artisanales.

P1010369_modifié-1.jpg

de belles découvertes, de belles rencontres passionnées et passionantes.

26/07/2011

Une première : une barque catalane navigue sur le lac de Matemale

 

llagut, barque, catalan, naviguer, latine

Le « llagut la barraca » gréé d’une voile latine a navigué sur le lac de Matemale. Invitée par la mairie des Angles,  l’association « Bonança » de la Font del Port a du faire un appel sur radio bleu Roussillon pour  transporter le Bateau. Claude Grenouillet d’Info Service a prêté sa remorque, Pierre Ferre de Barcarès Yachting l’a chargée avec sa grue. Un beau défi et une belle aventure qui n’en restera pas là.

 

llagut, barque, catalan, naviguer, latine

la "barraca" glisse en silence sur le lac sous le regard étonné de la montagne "Cambre d'Aze"

 

26/02/2010

Les Belles Catalanes

349-4985_IMG.JPGElancées, formes douces, souples, arrondies, couleurs multicolores, mât dressé vers la proue, antenne ourlée de la voile latine, prête à se déployer pour accueillir tramuntana, gregal, ou garbi, les barques catalanes sont toujours présentes sur notre côte.

Ces bateaux de pêche à la sardine et à l'anchois (sardinals), conçus et construits dans les « drassanes », ateliers implantés à Banyuls, Collioure et Le Barcarès, seront le fleuron de l'économie locale de la mer. Qui ne se souvient des ces « belles catalanes », dressées sur des madriers en bois durs, le long des plages de sable. Délaissées, dépassées par les nouvelles formes de pêche, elles vont, petit à petit disparaître, le tourisme prenant le pas. Une évolution que fustigera le pète catalan Joan Amade, dans son poème « Lydia », inspiré par le bateau des sables. Aujourd'hui, ces pièces de musée, restaurées par des bénévoles passionnés, retrouvent la mer et aiment aguicher le regard du chaland, quand le soleil couchant, mordore d'un rayon espiègle, leur élégante silhouette.