22/09/2013

Coup de jeune pour les vieilles pierres

IMG_7784_modifié-1.jpg


Le Parc naturel régional, a ouvert ses formations « pierres sèches », aux professionnels bénéficiaires de la marque Parc et aux associations.

Préserver et mettre en valeur, le patrimoine bâti, retrouver les gestes « justes », les savoirs faire, mis au point par nos anciens, sont les objectifs de ces stages de formation.

Ouvrir réservées dans un premier temps aux employés des communes et communautés de communes du territoire, le parc a décidé d’ouvrir ces formations aux professionnels bénéficiaires de la marque Parc et aux associations qui œuvrent dans l’environnement et le patrimoine.

Deux jours durant deux journées, encadrés par deux professionnels (Alain Mattieu et Gaétan Billés), les stagiaires apprennent les bases d’une technique oubliée, qu’ils mettront en œuvre dans leur environnement professionnel ou personnel. A l’issue de ces deux journées, les stagiaires seront  opérationnels pour la construction de petits murets.

Pratique

Les stages sont gratuits. Deux autres sessions sont programmées. 26/27 septembre à Formiguères, 3/4 août, à Thues-entre-Valls.

Pour vous inscrire  tél 04.68.04.97.60.

Renseignements www.parc-pyrenees-catalanes.fr

Ce qu'ils en pensent

Jonathan Balaguer.jpg"J’ai appris de belles choses"

Jonathan Balaguer, agent technique à Bolquère « en contrat jeune, dans ce cadre, je participe à des stages de formation qui me seront utile dans mon travail. Les bases que j’apprends aujourd’hui, me permettront de construire des petits murets. L’ambiance est sympa, le travail fatigant, on remue beaucoup de cailloux. J’ai appris de belle choses ».

 

Grégory Gamet.jpg"Une belle découverte"

Gregory Gamet, saisonnier aux espaces verts aux Angles « je n’avais jamais construit de mur en pierre sèche. C’est donc une belle découverte. Je vais pouvoir mettre en pratique cet apprentissage, dans l’embellissement du village. Cela demande réflexion et habileté, pour allier stabilité du mur et esthétique. Je m’applique à cela et je me régale ».

 

Marcel Pomerole, André Modat.jpg"Les formateurs sont au top"

Marcel Pomerole, André Modat membres de l’association Mémoire Angles      « nous souhaitons participer au projet communal, de réhabilitation du village abandonné de Balcère. Ce stage nous permettra de restaurer quelques murets. Les formateurs sont au top, et on a appris les points clés de la construction, surtout ce que l’on doit éviter de faire ».

 

"C’est un travail esthétique"

Sia Artaud.jpgSia Artaud, hébergeur marqué parc à Rieutort « mon hébergement est une maison en pierre de 1800. Autour de la bâtisse, il y a un mur de soutènement qu’il serait intéressant de restaurer, le stage va me le permettre. Je suis étonnée qu’il n’y ait pas plus de femmes, c’est un travail esthétique. Un stage intéressant utile pour mon travail d’accueil »



IMG_7803_modifié-1.jpg


18:38 Publié dans formation, patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre, mur, bâti