12/02/2013

Des enfants ders "Restos du Coeur" à la neige

le groupe au pla del Mir.jpg


Durant deux jours, une quinzaine d’enfants et 9 mamans, ont été invités  en Capcir, pour une découverte de la montagne enneigée et du ski de fond.

IMG_0230_modifié-1.jpgAprès une première expérience d’accueil en 2012, c’est à un week-end de découverte que des enfants et adultes bénéficiaires des restos du cœur, originaires de la plaine,  ont été conviés cette année. La tranche d’âge des enfants variait de 7 à 15 ans. Deux journées avec neige et vent, mais qui n’ont en rien perturbé le programme établi.

Le programme : samedi, après un petit déjeuner revitalisant au foyer communal de Matemale, en route vers la station des Angles pour une matinée luge au Pla del Mir. Après le déjeuner, visite du parc animalier. Dimanche matin, malgré la tourmente, balade à ski de fond dans la forêtIMG_0464_modifié-1.jpg de la Matte. L’après midi, projection d’un diaporama sur les oiseaux de montagne, bataille de boules de neige et retour vers la plaine.

Deux jours de plaisir et d’échange qui ont permis aux mamans et aux enfants, de sortir de leur environnement quotidien, de découvrir la montagne, la neige, la tourmente, et de prendre du plaisir.

 

Ils ne sont pas prêts d'oublier

                                 Les mamans du séjour

Sandra, Ingrid, Katy.jpg

Sandra, Ingrid, Katy, mamans accompagnatrices. On en a pris plein les yeux, des paysages magnifiques, une ambiance sympathique, c’était super. Un bel accueil, tout le monde s’est bien entendu, un très bon souvenir qui va rester. On a décompressé et oublié le quotidien. C’était fabuleux, tout a été fait pour que l’on soit bien.

                                       Les adolescents

Yanni, Stanislas, Mélissa.jpg

Yanni, Stanislas, Mélissa. On s’est éclatés sur la piste de luge, ça glissait bien. Le parc animalier c’était bien, mais on n’a pas vu les ours car ils hibernent et les loups qui se cachaient. Ce matin en ski de fond, on a un peu galéré, à cause de la neige et du vent, mais c’était super, dans la forêt. Cela fera un bon souvenir, on s’est régalés.

                                       Les plus jeunes

Morgan, Camélia, Gaëtan, Marianne.jpg

Morgan, Camélia, Gaëtan, Marianne. C’était marrant la luge et le ski de fond. On a bien glissé, ont est aussi tombé, mais c’était super. On a quand même eu un peu froid au départ. On avait déjà vu la neige, mais on  n’avait jamais fait du ski, et on n’a pas eu peur. Au parc on a vu beaucoup d’animaux, même de près. On s’est bien amusés.

                                  Bénévole des Restos

Samya.jpg

Samya, bénévole des restos. Le groupe a apprécié ces deux jours.  Ils sont sortis de leur quotidien, pour trouver un environnement inhabituel. Deux jours de vacances à la neige. L’accueil chaleureux, les activités diversifiées et adaptées, laisseront un souvenir impérissable et de nombreuses anecdotes à raconter. Les enfants sont ravis.

 

Ils ont participé à l’accueil

Des bénévoles de l’antenne restos du cœur Capcir et des habitants de Matemale.

Sur Matemale, la commune, l’épicerie « chez Yannick », le  « bitro d’aqui », le centre de vacances « la Capcinoise », la maison familiale « la Prairie », la fromagerie « le Dourmidou », le Centre de vacances EDF/GDF.

Sur les Angles, la commune, la station de ski, le parc animalier.

Le transport a été assuré par le bus à 1 € du département

IMG_0235.jpg

IMG_0276_modifié-1.jpg

IMG_0319_modifié-1.jpg

 

neige et plaisir au rendez vous de ce week-end animé.

 

09:05 Publié dans neige, ski, social | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accueil, découverte, aide

29/10/2012

Ségolène Neuville soutient la Perle cerdane

visite, perle, social, travail


Médecin de profession, la députée Ségolène Neuville, impliquée dans la défense de la Perle Cerdane, a visité l’établissement. guidée par son directeur et un membre du conseil d’administration.

C’est dans les pas du directeur et d’un membre du conseil d’administration que la député Ségolène Neuville a découvert la Perle Cerdane qui a subi un arrêté de fermeture de l’hébergement, pris par le Préfet des PO. Les enfants sont transportés, matin et soir au Centre des Escaldes pour y passer la nuit. Un déplacement qui pose des problèmes aux enfants, perte de repère, temps de transport, hébergement en chambre double pas toujours appropriée. Hébergement et transport entraînent un coût de dépenses supplémentaires de 700 000 €.

Construire : l’ALEFPA pensait que l’ARS souhaitait fermer l’établissement, l’ARS quand à elle attendait une proposition chiffrée de l’investissement. Des incompréhensions que la député a levées : « il n’y a aucun blocage de l’ARS (Agence Régionale de Santé) et du Préfet, qui comme nous, souhaitent maintenir une activité pédiatrique en Cerdagne. La construction d’un pôle hébergement doit être rapidement engagée ». Pour cela, l’ALEFPA qui gère la Perle doit investir dans un projet raisonnable. C’est ce qui est envisagé par la structure gestionnaire. « nous travaillons sur un permis de construire qui sera déposé fin novembre début décembre avec début des travaux en avril 2013 » annonce Christophe Paillard, directeur de la Perle. Un programme de 6 millions d’Euros centré sur l’hébergement. Le projet global de 18 millions d’euros serait mis de côté car il n’est pas réalisable aujourd’hui, par manque de financements.

Consolider le médico social : « ne vous y trompez pas, s’il n’y avait pas eu de changement, depuis 6 mois des établissements romeufontains  seraient fermés et la perle aurait perdu 50 lits » affirme Ségolène Neuville. L’activité est de qualité et permet de maintenir l’emploi. « ici nous faisons de l’excellence depuis longtemps » confirme le Christophe Paillard. Pour Joaquim Casanovas, « il faut consolider le médico-social en travaillant en lien avec des associations qui œuvrent dans ce secteur ».

Une rencontre constructive avec la décision de  travailler sur le projet médical avec l'ensemble des acteurs de la Perle Cerdane, et notamment les médecins, pour mettre en valeur les prises en charge sur les questions de l'obésité et du diabète

visite, perle, social, travail

Jean Calvet administrateur de l’ALEFPA, Georges Armengol Conseiller Général,  Daniel Delestré maire d’Osséja, Ségolène Neuville député, Christophe Paillard directeur de la Perle, Jaaquim Casanovas conseiller sanitaire au Conseil Général.

 

 

 

12/02/2012

Des enfants des restos du coeur à la neige

enfants, restos, neige, joie, plaisir


A l’initiative de l’antenne des restos du cœur « au cœur du Capcir », des jeunes de la plaine et leurs parents ont vécu une journée mémorable à la neige, une première pour l’ensemble du groupe.

enfants,restos,neige,joie,plaisirPartis à 6h 40 de Perpignan avec le bus à un euro, ils ontenfants,restos,neige,joie,plaisir été accueillis àMatemale par un copieux petit déjeuner. Puis transfert au Pla del Mir aux Angles pour une partie endiablée de luge qui a réuni petits et grands. Une découverte de la nature enneigée, des plaisirs de glisser.  La balade dans les bois environnants, en préparation du programme de l’après midi, a permis de découvrir des traces d’animaux.

enfants,restos,neige,joie,plaisir

Après le déjeuner, visite du parc animalier, moment fort, et échange avec des enfants de Matemale qui se sont joints au groupe. Les animaux pyrénéens étaient au rendez vous, y compris les ours. Les marmottes, en hibernation, n’ont laissé entendre que leurs ronflements. Axel et Nicolas ont apprécié « la luge c’était super, et au parc on a vu tous les animaux. A midi on a mangé en face du lac, c’était bien ». Même son de cloche du côté de Nolwenn, une maman « belle journée, ça fait du bien de prendre l’air, ce soir, on va bien dormir ». Avant de prendre le bus du retour, un goûter revitalisant a été apprécié.

enfants,restos,neige,joie,plaisir


Belle solidarité : au-delà des bénévoles des restos et habitants du village, ils ont été nombreux à s’associer gracieusement pour la réussite de la journée. L’épicerie de Matemale chez Yannick, la maison familiale la Prairie, la station des Angles, le parc animalier et la CCAS. Le Conseil Général, a mis un bus supplémentaire sur la ligne.

Une belle journée qui, n’en doutons pas, se renouvellera.

 

enfants, restos, neige, joie, plaisir

une journée de détente dans un cadre enneigé, a ravi enfants, parents et accueillants.

13/07/2010

Les Restos du coeur, réunis dans les hauts cantons

IMG_9103.JPG

A l'issue d'une saison active, les bénévoles des Restos du cœur du département se sont retrouvés en Cerdagne autour d'une grillade.

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, reconnue d'utilité publique, sous le nom officiel de « les Restaurants du Cœur - les Relais du Cœur ». Ils ont pour but « d'aider et d'apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l'accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu'à toute l'action contre la pauvreté sous toutes ses formes ».Sur le département, cela représente 17 centres, 417 bénévoles et 1 million de repas servis.

Le centre des Restos du cœur d'Osséja et les points d'accueil de Matemale et Font-Romeu, ont reçu le président départemental, monsieur Olibo, ainsi que les responsables des centres des Pyrénées Orientales. Cette journée, placée sous le signe de la détente et de la convivialité, a réuni une centaine de personnes autour d'un barbecue, sur le magnifique site d'Hix. A côté de l'aspect festif de cette journée, de nombreux échanges ont permis de mieux cerner le fonctionnement de cette importante institution. La mobilisation des bénévoles montagnards et la mise à disposition des locaux par la mairie de Bour-Madame, ont fait le succès de cette journée.

17:45 Publié dans social | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coluche, restos, aide, solidarité

15/02/2010

ADMR, l'aide à domicile se maintient

Voilà une trentaine d'années que l'Association Départementale en Milieu Rural (ADMR) section Capcir, œuvre pour le maintien à domicile des personnes fragilisées. Sa présidente, Madeleine Viguier, répond à nos questions. 

IMG_2982.JPGL'ADMR est une vieille dame dans le Capcir : l'association d'aide à domicile a été créée en 1945 dans le département et en 1980 en Capcir et depuis elle œuvre sans relâche.

Quelles sont les missions de l'ADMR : notre rôle est de favoriser le maintien à domicile des personnes fragilisées par l'âge ou par une situation familiale difficile. Pour cela, nous mettons en place et gérons des services d'aide.  Nous apportons ainsi une présence active et réconfortante pour ces personnes en difficulté.

Pour cela vous vous appuyez sur des personnels compétents : nous employons actuellement 12 aides à domicile certaines à temps plein, d'autres à temps partiel. La plupart sont des auxiliaires de vie diplômées, certaines sont en cours de formation. La fédération départementale à laquelle nous adhérons met à notre disposition deux secrétaires représentant 1.5 temps plein qui aident à la gestion de notre association et de celle de Cerdagne. Elle organise aussi la formation des personnels et des bénévoles.

Combien de personnes bénéficient de vos services : actuellement nous comptons 65 bénéficiaires répartis sur tout le Capcir, et nous faisons face à la demande. En été ce chiffre augmente avec le retour de personnes qui passent l'hiver en plaine, et nous embauchons un peu plus.

Combien coûte l'intervention à domicile : le coût horaire réel oscille aujourd'hui entre 17 et 18 €. Nous avons des aides financières du Conseil Général et des caisses de retraite. Le bénéficiaire participe en fonction de ses revenus. Pour certains, cela peut-être gratuit.

Quels sont les projets pour 2010 : mieux nous faire connaître auprès des mairies et des habitants est une de nos priorités. Nous nous engageons aussi dans une démarche qualité dans l'accompagnement des personnes, mise en place par l'Etat. Ceci viendra conforter notre expérience forte en la matière et nous permettra de formaliser clairement les procédures administratives.

Vous êtes une présidente heureuse : voilà cinq ans que je fais partie de l'association. J'ai été élue présidente à l'assemblée générale de printemps. Nous rencontrons une désaffection des bénévoles pour gérer l'association et cela est un vrai problème pour son administration et donc le maintien des services qu'elle gère.

L'ADMR Capcir a son siège à la Maison des Services à la Llagonne. Si vous êtes disponibles et voulez aider l'association ou si vous avez besoin de ses services, vous pouvez la contacter au 04.68.04.31.56. les lundi et jeudi de 10 h à 12 h.