09/07/2013

pour une réhabilitation paysagère des entrées de bourgs du Parc

IMG_3326 jcf.JPG


Redonner aux entrées des villages de son territoire, une identité paysagère originale, tel est le but que s’est donné le Parc naturel régional Catalan.

Les Parcs naturels régionaux des Pyrénées Catalanes, de l’Ariège et le Parc National des Pyrénées travaillent ensemble sur les paysages, le suivi de leur évolution, la préservation et restauration de leur qualité. En 2011, ils ont décidé de s’orienter sur le thème des « entrées de bourgs ». Pour mener à bien ce projet, une étude a été réalisée, en s’appuyant sur 25 bourgs par parc. De cette étude est né un guide de préconisations, présenté à la Llagonne, aux élus, services techniques et maîtres d’œuvre en matière d’aménagement.

La méthode : les entrées de villages sont photographiées, commentées, analysées. L’histoire, l’économie rurale du territoire, l’échange avec des habitants, complètent cette approche territoriale. A l’aide d’un graphique, l’entité paysagère de la commune définie, est comparée à la perception réelle de l’entrée du village. Cette étude fine va permettre de valoriser et donner une identité forte et originale, aux villages. Elle aborde aussi la publicité et la signalétique. A savoir que dans un Parc, la publicité routière est interdite. L’Etat est en train d’appliquer cette réglementation en éliminant les éléments nuisibles, tels les alignements de panneaux publicitaires qui fleurissent aux entrées de villages et qui sont souvent illisibles. Les communes vont établir des règlements locaux de publicité qui définiront la méthode signalétique mise en place sur son territoire. La député Ségolène Neuville cite l’exemple « des panneaux indiquant vente de pêches en hiver… ». Le Président du Parc Christian Bourquin  précise que« le moment est venu pour le parc de s’occuper de cet aspect paysager. Le fléchage doit-être cohérent dans le parc, les points remarquables fléchés ». Si à l’intérieur des communes, « le maire doit garder le droit de décider » le président plaide pour « une entente et une cohérence intercommunale ».

L’exemple de Font-Romeu : la commune a établi un règlement local de publicité très précis. Ici les pré-enseignes et les panneaux publicitaires sont interdits. Une harmonisation des couleurs et des polices de caractères des enseignes des magasins est définie. Si au départ les commerçants de Font-Romeu étaient réticents, aujourd’hui ils sont convaincus. « ce sont les vacanciers qui apprécient la démarche. Leur regard n’est plus agressé par des panneaux publicitaires » précise Jean-Louis Démelin, maire de Font-Romeu. Et de conclure, « tout le monde est à la même enseigne ».

Renseignements : www.parc-pyrenees-catalanes.fr   tél 04.68.04.97.60.

 

 rue principale de Font-romeu FB.jpg

                                     une dépollution visuelle réussie à Font-Romeu