02/06/2014

Christian Bourquin réélu président du Parc naturel

 

*

élection, pnr,

Salle comble pour cette réunion avec à l’ordre du jour l’élection du président du parc et celle des vice-présidents.

Le président sortant, Christian Bourquin, revient sur les péripéties et l’implication de tous, qui ont concouru à la validation de la charte défendue devant le Conseil National de Protection de la Nature (voir l’indépendant du samedi 24 mai). Il prend a témoin Sèverine Casasayas directrice du parc présente à la réunion qui rappelle « le chemin dur et difficile devant cette instance autonome, le jeu pointilleux des questions réponse, et la joie ressentie lors des félicitations des membres de la commission ». Même avis de la part de Mireille Bossy, sous-préfète de Prades, présente elle aussi « très fière de représenter ce territoire, j’ai apprécié le professionnalisme des membres du CNPN, très pointus dans leur secteur. Ils ont validé la charte pour son caractère exceptionnel, la légitimé de l’équipe du parc sur le territoire et le soutien sans faille des 66 communes ».

Votes unanimes : José Dominguez, maire de Nahuja et doyen de l’assemblée, conduit le vote de l’élection du président du parc. A main levée, l’assemblée unanime reconduit Christian Bourquin à cette fonction. Le président remercie les élus de « cette confiance que vous m’accordez et de cette capacité de travail que vous mettez dans le parc ». Il rappelle à l’assemblée que le fonctionnement en AG « où toutes les décisions sont prises », continuera. Au-delà des titres « il y a des hommes et des femmes qui se regroupent pour travailler au développement de ce territoire ». Les 13 vice-présidents présentés par le président seront élus à main levée et à l’unanimité.

Des avis partagés : avant de partager le verre de l’amitié, le président ouvre la parole à l’assemblée. Jean Louis Alvarez conseiller général rappelle la somme de travail accomplie « j’ai passé des centaines d’heures a travailler, a essayer de concilier parfois l’inconciliable, et on y est arrivés. On a travaillé pour l’ensemble du territoire du parc, passant au dessus des différences géographiques et politiques ». Jean Luc Blaise, maire de Mantet remercie le personnel du parc « pour toute l’aide qu’ils apportent à sa commune. C’est aussi cela le parc ». Hermeline Malherbe, présidente du Conseil Général, a décidé de plus s’impliquer dans le parc « très sensible à ce magnifique territoire, mon implication dans l’environnement et les énergies renouvelables, me poussent à participer à  l’avenir de ce territoire. Vous pouvez compter sur moi, comme je compte sur vous ». Le mot de conclusion à la sous-préfète « le parc est un outil privilégié du développement économique. Il doit continuer a être un lieu d’intelligence et d’expression démocratique ».

élection, pnr,

une ambiance chaleureuse et solidaire pour ces élections sous le regard ravi d’un Cambre d’Aze bientôt printanier

 Les élus du conseil syndical du Parc

 Président : Christian Bourquin, Sénateur, Président de la Région Languedoc Roussillon.

Premier vice-président : Grégoire Valbona, maire d’Egat

Vice-présidents représentant le Département : Hermeline Malherbe présidente du Conseil général des PO et Jean Louis Alvarez conseiller général du canton d’Olette

Vice-présidents représentant la Région : Christian Bourquin et Suzanne Delieu conseillère régionale

Autres vice-présidents : Fabienne Bardon maire de Sahorre (en charge des finances), Alain Bousquet maire d’Eyne, Jean Louis Démelin maire de Font-Romeu, Daniel Delestré maire d’Osséja, Raymond Pouget maire d’Err, Vincent Mignon maire de Nohèdes, Josette Pujol maire de Catllar, Georges Armengol maire de Saillagouse, Michel Garcia maire de Matemale.

 

élection, pnr,

24/05/2014

Parc Naturel Régional :la charte est validée

 

charte, validation, pnr

Enorme succès pour le parc, ses techniciens, ses élus et son président Christian Bourquin qui a défendu le dossier devant la commission parisienne.

Territoire vivant, de qualité exceptionnelle mais fragile, un parc naturel régional est régi par une charte. Ce document d’une durée de douze années, est la colonne vertébrale du territoire. Elle définit les actions prioritaires en matière de protection de l’environnement, d’aménagement, de développement économique et social, de tourisme. Fruit de la concertation entre élus locaux, départementaux, régionaux, habitants, professionnels, techniciens, elle est soumise à un arrêté du premier ministre. L’arrêté est pris sur proposition du ministère de l’environnement qui s’appuye sur les avis de la Fédération Nationale des parcs et le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN).

Dossier lourd : « la nouvelle charte correspond aux réalités de notre territoire. Nous avons mis le « turbo » et en un an et demi nous avons pu la présenter. Cette performance récompensée par un avis favorable de la commission a permis auparavant de proposer la charte au vote des 66 communes du parc avant les élections municipales » précise le président du parc. Lors d’une première présentation le CNPN a désigné des points à préciser. Maintien et développement de l’agriculture, conformité de la signalétique, développement d’un tourisme quatre saisons, aménagement des domaines skiables, freiner la circulation automobile dans le milieu naturel, urbanisme avec la non extension des espaces constructibles, ce qui permet de protéger les zones agricoles et paysagères, autant de points qui ont été retravaillés. La deuxième présentation du dossier prenant en compte ces observations vient d’être validée.

Unanimité : après une enquête publique favorable sans remarques, l’approbation de la charte par les 66 communes, l’avis très favorable à l’unanimité de la Fédération des parcs, le CNPN a validé la charte à 23 voix sur 24 (une abstention). L’arrêté officialisant la mise en œuvre de la charte devrait couler de source. « cela a couté beaucoup de travail, de la concertation, de la persuasion, l’implication de tous les maires qui ont compris la notion d’intérêt collectif, et je suis très fier de cet énorme succès » conclue Christian Bourquin.

 

charte, validation, pnr

                                   parc naturel, un environnement naturel exceptionnel

25/07/2013

Les murumures de Railleu

Des habitants des Garrotxes se sont laissé conter l’histoire du village de Railleu à travers son architecture.

 

architecture, protection

Cette visite originale, est organisée par le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, dans le cadre des « Palabres d’aquí ». L’enjeu, est de sensibiliser les habitants à leur patrimoine, leur montrer qu’architecture traditionnelle et confort contemporain sont conciliables.

Une architecture : au fil de la balade, Bruno Morin, architecte du patrimoine, a apporté son regard technique et historique sur les constructions, enrichi par les anecdotes des habitants. Pour illustrer ses propos, il a utilisé cartes anciennes et documents d’archives.  Autant d’indices pour comprendre le Railleu d’aujourd’hui, déceler les richesses de son bâti. La forme de Railleu, est liée à l'histoire d'un premier village détruit au Nord, à la présence des moulins et des canaux. Le caractère singulier des maisons, découle de l’utilisation de roches et de savoir-faire typiques. Les petits détails du patrimoine, méritent d'être conservés et réhabilités, en conservant les traits de l'architecture locale.

D’autres rencontres : le Parc invite les habitants à poursuivre la discussion sur le devenir de leur territoire. Vendredi 26 juillet, de 14h30 à 17h30, au Musée de Cerdagne à Sainte-Léocadie, il sera question de biodiversité, avec la construction d’un abri pour les insectes. Samedi 27 juillet, de 9h à 12h, la rencontre portera sur les déplacements doux et les paysages de Cerdagne, lors d’une balade en vélo électrique depuis Bourg-Madame.

Inscriptions/renseignements : 04 68 04 97 60 - http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com/

 

architecture, protection

                           Railleu, un village de caractère, bien préservé

23/07/2013

Séjours d'été en montagne pour les bovins capcinois

estives, prairie fleurie, fromages, terroir


Vaches, génisses, veaux, quittent les prairies fleuries primées du PNR, et prennent leur quartier d’été en estives.

Double évènement à la Calmazeille, sous le regard figé des remontées mécaniques, et  l’importante présence d’un public de vacanciers ravi. Comme tous les ans, lors de la montée en estive des bovins, le parc naturel régional des Pyrénées Catalanes récompense les lauréats du concours des prairies fleuries, qu’il organise.

estives, prairie fleurie, fromages, terroirConcours fleuri il récompense les agriculteurs, dont la gestion des parcelles répondent à leur besoin en fourrage, tout en préservant la biodiversité qu’elles abritent. Le gagnant représentera le parc au concours pyrénéen et peut-être national. Philippe Loos maire de Formiguères insiste sur « la qualité de nos prairies, qui donne ce goût particulier aux fromages ». Pour Raymond Trilles, premier vice président du parc, « le concours prairies fleuries, la montée des vaches en estive, démontrent aujourd’hui, qu’avec du naturel, on peut faire de bons produits et les vendre dans de bonnes conditions ». Raphaëlle Charmetant agronome du SUAMME est membre du jury « les prairies fleuries, c’est le premier concours agricole national qui valorise les performances environnementales des éleveurs». Françoise Guidel fromagère, élue à la chambre d’agriculture revendique « les prairies fleuries, ce n’est pas que joli, ce sont les réserves fourragères pour l’hiver. Il faut les protéger contre l’urbanisation excessive ».

En vacances départ en estives pour les 230 vaches et 60 génisses du groupement pastoral. Son président, Barthélémy Riveil rappelle « le travail des éleveurs tournés vers la qualité. Après avoir pâturé les prairies fleuries, les bovins vont gouter à l’herbe naturelle de notre montagne ». Après le Galbe, le troupeau rejoindra la Lladure jusqu’au 20 octobre. Trois salariés du groupement assurent le suivi du bétail en estive.

estives, prairie fleurie, fromages, terroir


Parmi les six agriculteurs qui ont participé cette année au concours prairies fleuries, c’est Philippe Bazan de Saillagouse qui reçoit le prix d’excellence, un beau cadeau et un magnifique bouquet offert par la fleuriste Primevère de Font-Romeu. Les autres participants (Georges Lledos de Valcebollère, Christian Tallant, Bernard Clément d’Osséja, Arnaud Carcassonne, Eric Grassaud associé à Alain Bousquet d’Eyne, reçoivent tous une mention spéciale

10/07/2013

Parc Naturel Régional : un conseil syndical animé

charte, débat, parc


Ce 42è conseil syndical du Parc, s’annonçait comme à l’habitude sans souci particulier. C’était sans compter sur le point 3 qui concerne le projet de nouvelle charte du parc, et qui a animé les débats.

Un parc naturel régional est un territoire rural habité, reconnu au niveau national par sa forte valeurcharte, débat, parc patrimoniale et paysagère, mais fragile. Il s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, qui est défini par une charte. Il est géré par un syndicat mixte regroupant toutes les collectivités de son territoire qui approuvent la charte.

La démarche : depuis 2011, le Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes mobilise habitants, organismes publics, professionnels, pour définir ensemble un nouveau projet de territoire. De ce travail collectif est née l’écriture de la nouvelle charte, véritable ligne conductrice du développement local de 2014 à 2026. Présenté aux instances parisiennes, remanié, amendé, l’’avant projet est soumis au vote des délégués des communes adhérentes. Après enquête publique prévue du 12 août au 12 septembre 2013, les communes, communautés de communes, conseil général et régional délibèreront (entre novembre 2013 et février 2014). C’est un décret du Premier Ministre qui reconduira le  label parc. « on a fait les 3/4 du chemin » précise le président du parc Christian Bourquin « un travail lourd, intense, mais c’est à ce prix que l’on a le label parc ».

charte, débat, parcLangage de sourds : Jean Ribot, représentant la commune de Porté Puymorens précise que « dans le plan du territoire de la nouvelle charte du parc, le domaine skiable de sa station n’est pas pris en compte dans sa totalité. Sa commune ne votera pas le projet de charte ». Ce que réfute le président du parc, qui demande au représentant de Porté « de ne pas flinguer ce travail collectif ». Raymond Trilles, maire de Matemale « trouve dommage qu’une commune comme Porté s’isole, aujourd’hui seul on ne peut rien ». Jean Louis Démelin, maire de Font-Romeu abonde dans ce sens « nous n’avons plus de capacité d’investissement. Porté ne doit pas faire bande à part. Porté est une pièce maîtresse dans le paysage hivernal des Neiges Catalanes. Il faut faire confiance au Président ». Son collègue Grégoire Valbona maire d’Egat rappelle qu’à Paris « il a fallu secharte, débat, parc battre pour que l’on ne touche pas aux domaines skiables, ce que prévoit la charte ». Effectivement dans le plan de la nouvelle charte, à la rubrique domaine de ski alpin il est écrit « maintenir les domaines de ski alpin dans les périmètres circonscrivant les aménagements existants ». Un argument qui n’infléchit pas la position de Porté, qui laisse entendre que peut-être, plus tard, une nouvelle remontée mécanique pourrait-être envisagée. Une position qui excède Christian Bourquin qui rappelle au représentant de Porté « vous n’avez pas l’argent pour effectuer la grande visite obligatoire de votre télésiège, comment pouvez-vous envisager d’investir dans de nouvelles remontées mécaniques ». Porté vote contre la charte, le parc ne compte donc plus que 66 communes.

Les autres points à l’ordre du jour sont votés à l’unanimité.

Plus d’information sur la charte : www.parc-pyrenees-catalanes.fr  

 

charte, débat, parc

18/06/2013

Palabres d'aqui, saison 2

188-8846_IMG.JPG


Ateliers créatifs, parcours découverte, rencontres débat au menu de cette nouvelle saison de « palabres d’aqu’i », organisée par le parc naturel régional des Pyrénéens Catalanes.

Les « palabres d’aqui », est un moyen pour le parc de parler du projet en devenir du territoire, tel que décrit dans sa charte. A travers rencontres, échanges, la population locale est associée à ce projet et s’y implique. C’est aussi une rencontre entre les salariés du syndicat mixte du parc et les habitants.

La première saison, qui s’est déroulée ce printemps, a réuni plus de 200 participants. Les thèmes abordés concernaient le tourisme durable, le patrimoine Vauban, l’évolution des paysages. La deuxième, propose neuf rendez vous à la fois sérieux et ludiques. Au travers de randonnées, de virées en vélo électrique, ou suspendus dans les arbres, vous êtes conviés à observer les paysages, parler des patrimoines, échanger sur la bio diversité sur fond de développement économique et durable. Une manière originale pour les habitants du parc de s’exprimer sur la perception et l’avenir de son territoire. Un sujet important, au cœur de l’actualité du parc qui vient d’achever la rédaction de sa charte. Un document contractuel qui concerne 67 communes adhérentes et programmé pour 12 années à venir.

Les « palabres d’aqui », c’est sympa, ludique, éducatif et gratuit.

 

Le programme :

pont Gisclard.jpgMercredi 19 juin à Planés : « catacric, catacrorc, el tren grog ».

Voyage dans le temps à pied, à la découverte de ceux qui ont fait la ligne du train jaune et construit ses ouvrages d’art. Un après midi conduit par Pierre Cazenove auteur des « carnets du train jaune ».

Samedi 22 juin à Cornellá-de-Conflent : « des mots qui tombent à pic » 

Atelier d’écriture sur la montagne sacrée du Canigó

Samedi 29 juin à Mosset : « Melting pot »

Création d’une œuvre florale en land’ art sur le thème de la biodiversité

Samedi 6 juillet à Matemale : « Odyssée verte dans la forêt de la Matte »

Atelier suspendu dans les arbres sur le thème de la forêt

Samedi 6 juillet à Bourg-Madame « A vélo électrique on dépasse le Train Jaune ». Balade sur lecanigou.jpg thème des paysages et des ressources locales

Vendredi 12 juillet à Sainte-Léocadie : « Pierre sèche au musée »

Initiation à la construction en pierres sèches

Jeudi 18 juillet à Formiguères : « Laissez-vous conter fleurette »

Rencontre avec des agriculteurs sur leur métier

Vendredi 19 juillet à Railleu : « Murmures de murs »

Visite commentée par un architecte du patrimoine du village de Railleu

Vendredi 26 juillet à Sainte-Léocadie « Fabrique un hôtel et invite des p’tites bêtes ». Atelier autour du potager et des insectes qui l’habitent

 

Pour suivre l’actualité des Palabres d’aquí

http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com

Inscription (gratuite) 04 68 04 97 60

Forêt de la matte.JPG

16/03/2013

"Palabres d'aqui", découvrir et parler du territoire

découvrir, territoire


Des ateliers créatifs et des parcours de découverte, pour parler de l’avenir du territoire, c’est ce que vous propose le PNR dans le cadre de « palabres d’aqui »

Jusqu’à fin avril, le Syndicat mixte du Parc naturel régional des
Pyrénées catalanes propose une série d’animations sous le titre
générique Palabres d’aquí. Il invite la population à participer à des
ateliers créatifs, des projections-débats, des parcours de
découverte sur différents thèmes : culture, patrimoine, agriculture,
tourisme, habitat, déplacements... Cette programmation a pour vocation
d’ouvrir la discussion sur le devenir du Parc naturel régional, cet
espace de vie composé de 67 communes.

Ces rencontres sont l’occasion pour les salariés du Syndicat mixte du
Parc, d’aborder les choix à faire pour la préservation et la valorisation
des Pyrénées Catalanes. Ainsi seront abordées les propositions rédigées dans l’avant projet de charte du parc, outil d’orientation de l’avenir du territoire de 2014 à 2026.

En attendant de consulter ce document, qui sera soumis au vote des 67
conseils municipaux et à la validation de l’Etat, le Syndicat mixte vous
donne rendez-vous pour un atelier d’écriture ce dimanche 17 mars à Evol,
puis pour une excursion sonore le samedi 23 mars depuis le col de Creu
vers le refuge del Torn, suivi d’un atelier de land’art le samedi 6
avril à Thués-entre-Valls.

Pour suivre l’actualité des Palabres d’aquí et s’exprimer sur les
projets du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes :
http://blog.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com.
04.68.04.97.60 contact@parc-pyrenees-catalanes.fr

découvrir, territoire


              cheminer en discutant, un vrai plaisir de découverte du parc