23/01/2014

"Catalane nordique" le plaisir au naturel

découvert, nordique, capcir, ski de fond

A pied, raquette, ski de fond, de randonnée, la « catalane nordique » vous invite à découvrir, dimanche les espaces naturels enneigés du Capcir.

A côté des grandes compétitions sportives telles la « trace catalane »  aux Angles et le « trail blanc » de Font-Romeu, qui réunissent dans un amical combat, de nombreux sportifs amoureux de la montagne, la « catalane nordique » propose une forme plus douce d’approche des espaces naturels enneigées.

découvert, nordique, capcir, ski de fond

Hors du temps : ce grand rassemblement nordique n’est pas une compétition. A l’arrivée il n’y a ni classement ni récompense. Si vous le souhaitez, votre temps peut vous être communiqué, mais vous parcourrez le circuit à votre rythme, en sportif, contemplatif, ou dilettante. Prenez du plaisir, admirez les superbes paysages, posez vous aux ravitaillements, participez comme vous le souhaitez.

découvert, nordique, capcir, ski de fondQuatre itinéraires : au départ de la Maison du Capcir, au col de la Quillane, qui est aussi le lieu d’arrivée, quatre parcours, damés et balisés, vous permettent de découvrir l’Espace Nordique du Capcir. Des itinéraires de 3.5  à 27 km, tous en forêt, avec des profils nordiques, qui pour le plus long, vous entraîne jusqu’au lac d’Aude. Les horaires de départ sont libres dans une fourchette de temps donnée.

En famille : convivialité, rencontre, échange, au programme de ce rassemblement nordique. De belles balades entre amis, en famille, en perspective, avec parfois au détour d’un chemin une heureuse rencontre, avec un écureuil, un chevreuil ou un cerf. Ski de fond, ski de randonnée, raquette, marche nordique, c’est vous qui choisissez votre moyen de déplacement, pour votre plus grand plaisir.

La « Catalane Nordique » est organisée par la Communauté de Communes Capcir Haut-Conflent avec le concours du Ski Club nordique local, le Centre National d’Entrainement Commandos de Mont-Louis et la station des Angles. A l’arrivée, un repas chaud, réunira tous les participants

découvert, nordique, capcir, ski de fond

Catalane Nordique pratique

Inscriptions par courrier ou sur place, jusqu’à dimanche matin (à partir de 7 h). Les tarifs de participation vont de 6 à 14 € selon le parcours, comprenant ravitaillements et repas à l’arrivée (à partir de 12 h 30).

Départs libres : de 8 h à 9 h parcours 27 km, 9 h à 10 h 30 parcours 13 et 5.5 km. Pour le circuit 3.5 km le départ est prévu à 11 heures.

Assurance en responsabilité civile obligatoire. Choisissez un itinéraire correspondant à vos capacités physiques.

Renseignements : Maison du Capcir 04.68.04.49.86. et www.capcir-pyrenees.com

 

découvert, nordique, capcir, ski de fond

                                     Catalane nordique, « l’important c’est de participer

10/10/2013

L'Indépendant est aussi lu au Népal

20131005_124359-1_modifié-1.jpg

Au 8ème jour de marche, le groupe de Capcinois en « balade » sur la haute route de l’Everest a franchi le « renjo pass », col à 5345 mètres, sous la neige. 1000 mètres de dénivelée positive et 620 mètres de descente pour atteindre Gokyo, à 4800 mètres, après 8 heures de marche. A Gokyo, un accueil chaleureux était réservé au groupe par le couple ang gyalzen sherpa, qui ont été honorés de leur présence dans le journal l’indépendant, au travers d’une photo prise l’année dernière par le guide Christian Cardot. Les jours suivants, changement de temps. « le beau temps est arrivé. Nous avons gravi le Gokio ri, 5360 m avec une superbe vue sur l’Everest. Nous avons traversé le glacier Ngozumba. Des passages grandioses, nous sommes dans un autre monde. Tout le monde va bien » nous précise Christine Cardot, chargée de la communication du groupe.

A la semaine prochaine.

20131005_080514_modifié-1.jpg

15:04 Publié dans montagne, trek | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anapurna, tour

06/10/2013

Des "correspondants tempête"

IMG_8057_modifié-2.jpg


Anticiper, agir rapidement, réduire les risques, au programme des « correspondants tempête » mis en place par ERDF et l’association des Maires.

Les tempêtes et évènements climatiques survenus ces dernières années ont marqué les esprits par leur violence et les désagréments qu’ils ont entraînés. L’expérience a montré la nécessité, pour ERDF, d’avoir une bonne connaissance de la situation sur le terrain, afin de permettre à ses équipes d’être plus efficaces lors des interventions.

IMG_8056_modifié-1.jpgPartenariat : en collaboration avec l’Association des Maires et le SYDEL 66 (SYndicat Départemental d’ELectricité), ERDF met en place un dispositif de communication en cas de sinistre. Dans chaque commune du département des Pyrénées-Orientales, un « correspondant tempête » est désigné par le Maire.

Informer Des réunions d’information de ces correspondants ont été tenues, la dernière aux Angles fin septembre. Elles ont permis  de sensibiliser les participants à la gestion de crise d’ERDF, au fonctionnement du réseau d’électricité, à la sécurité à proximité des ouvrages.

Missions : le correspondant tempête est une interface entre ERDF, la commune, les habitants. Il informe élus et population de l'état des travaux, des prescriptions de sécurité, recommandées par ERDF. Par les informations qu’il transmet aux équipes d’intervention, il facilite leur action pour la remise en route de l’électricité dans les plus brefs délais.

Des missions d’information au service de la sécurité et du confort des usagers.

IMG_8063_modifié-1.jpg

03/10/2013

Bons baisers de Katmandou


anniversaire Christian_modifié-1.jpg

Partir à l’aventure, à l’autre bout du monde, et pouvoir communiquer, donner de ses nouvelles, partager des moments forts, c’est un luxe, merci Internet.

Arrivés à Katmandou, fin de semaine dernière, le guide Christian Cardot et ses coéquipiers, Christine, Christian, Olivier, Pascal et Thierry, se sont mis en route sur la haute route de l’Everest. Après deux jours d’attente et de visite, dans la capitale du Népal, munis de leur permis de trek, ils ont pu prendre l’avion pour Lukla. Un vol sans problème, puis, montée en quelques heures à Phading, pour leur première nuit en altitude. « deuxième jour de marche et première grosse difficulté, n’ont pas entamé l’enthousiasme du groupe. Le vol, les passages sur les ponts suspendus, nous ont donné les premières émotions. Traversées de villages typiques, en pierre ou en bois. Ici tout est porté à dos d’homme, la charge pouvant atteindre jusqu’à 100 kg. On a fêté les 66 ans de Christian à Katamandou, un beau souvenir. A bientôt » nous écrit Christine, chargée de la communication pour le groupe.

A la semaine prochaine…

tout se transporte à dos d'homme_modifié-1.jpg

14:46 Publié dans montagne, trek | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : haute route, anapurna

19/08/2013

Les Camporells, la nature positive

IMG_0675_modifié-1.jpg


Montagnard aguerri, ou promeneur dilettante, la balade à Camporells est incontournable durant vos vacances

IMG_9561_modifié-1.jpgLa montagne, qu’elle soit catalane ou non, est belle lorsque l’on sait prendre le temps de la regarder et d’y randonner. Parmi les sites de montagne réputés du département, le massif classé et les lacs des Camporells est incontournable. Un accès facile en deux petites heures de marche. Qualité de son environnement, beauté des paysages, accueil au refuge, en font un lieu d’excellence montagnarde.

Prenez le temps empruntez la route de la station de ski de Formiguères, puis poursuivez doucement sur quelques kilomètres par la route forestière, relativement carrossable, arrivez au parking. Vous pouvez partir de la station, mais il faut alors compter 4 heures de marche aller. Suivez le balisage, jaune, tracé sur les arbres, ou sur des cairns (tas de cailloux). En moins de deux heures, vous accédez au refuge. Au fur et à mesure de l’ascension, le point de vue s’élargit. Derrière vous, le Madres, la Pelade. Au Sud, l’emblématique Canigou défie l’espace et le temps. Arrivés à la Serre de Maury, l’effort à l’aller est pratiquement terminé. Traversez ce haut plateau en admirant sur votre droite les sommets qui dominent la vallée du Galbe. Plus loin, sur votre gauche, levue sur le canigou_modifié-1.jpg Carlit apparaît, avec à ses pieds le lac des Bouillouses.

L’extase  au bout de la serre de Maury, grimpez sur le dernier promontoire, doucement, en savourant. Découvrez avec gourmandise le point de vue, vous frôlez l’extase. Les Pérics majestueux vous tendent les bras, le pic de Camporells ferme le cirque de la coquille. Les pins à crochets encore abondants à cette altitude, tels une mosaïque de tâches vertes, adoucissent l’état brut des roches. Plus bas, les lacs étoilent le paysage de mille scintillements. Posez-vous, c’est la nature à l’état pur. Sous un bosquet, en lisière de l’étang « del mitg », le refuge des Camporells est une agréable halte. Vous pouvez vous y restaurer, ou manger votre pique nique, sur les tables en bois. N’oubliez pas de ramener vos déchets dans la vallée. Si vous ne dormez pas au refuge, il est temps de retourner sur vos pas et de rejoindre votre véhicule. Ne soyez pas tristes, vous reviendrez vous ressourcer.

cairne avec balise.jpgIMG_0749_modifié-1.jpg

Pratique  vous êtes dans un site classé, donc, chiens tenus en laisse, pas de feu en dehors des places prévues à l’espace bivouac, baignade interdite. Pêche autorisée tous les jours, permis de pêcher obligatoire. Prudence  vous êtes en haute montagne.

Refuge 19 places, 35 € la demi pension, repas 19 €, nuit 10 € réservation obligatoire 06.82.12.99.22.

 

pique nique devant le refuge_modifié-1.jpg

                                    la nature à l’état brut vous attend à Camporells.

05/08/2013

Voler et planer sans perdre la raison

Planer comme un oiseau au dessus des montagnes, en toute sécurité, c’est possible en Capcir.

 

IMG_7949_modifié-3.jpg

Voilà plus de cinq décennies que le vol à voile se pratique sur l’aérodrome de la Quillane. Avec sept planeurs, un avion remorqueur, un treuil, l’association aéronautique anime et gère cette belle activité.

La passion les bénévoles de l’association sont des passionnés qui souhaitent promouvoir le vol à voile en montagne et pérenniser cette activité sur 5 ou 6 mois par an. Certains sont instructeurs, d’autres habilités à conduire des vols découverte. Tous veulent partager cette passion.

IMG_5556-1.jpg

Site exceptionnel cette plateforme planeurs, est la plus haute d’Europe (1710 m). Michel Salvetat président de l’association l’affirme « le vol à voile en montagne c’est exceptionnel par rapport à la plaine. Les ascendants sont plus importants et d’origines plus variées ». Ce que confirme Gabriel Briffe, chef pilote, salarié de la plateforme « l’aérologie est exceptionnelle en particulier la situation de confluence due au croisement de trois vallées. Il y a des phénomène aérologiques que je n’ai vu qu’ici ».

Une activité par excellence propre. Elle utilise l’énergie solaire, la dynamique du vent et un treuil photovoltaïque pour les décollages. Le vol, accessible à tous, dure environ une demi-heure, permet de découvrir du haut du ciel, le Capcir et le Conflent. Transformez-vous en oiseau, volez et planez en toute sécurité.

Pratique  un vol découverte coûte de 70 à 95 € selon le mode de décollage utilisé. Nouveau, une journée découverte avec deux vols et une approche du matériel, de l’aérologie… coûte 120 €.

Renseignements réservation 04.68.04.28.02.   www.planeur-lallagonne.com

IMG_5549 (2)_modifié-1.jpg

sur l'aérodrome de la Quillane, sept planeurs, un avion remorqueur et un treuil attendent les amateurs de sensations fortes

Le bon air de la montagne pour les enfants

vacances, séjour, montagne


Randonnée pédestre, baignade au lac, course d’orientation, rencontre avec les habitants, approche de l’environnement, au programme de ces vacances.

Depuis trois étés, les enfants des villages adhérents à la communauté de communes Albères Côte Vermeille, viennent en séjour à la montagne. Hébergés au centre de vacances « la Capcinoise » à Matemale, les séjours durent 4 jours et trois nuits, et se renouvellent durant trois semaines. Cette deuxième semaine avait pour thème « les super héros de l’environnement ». Un sujet travaillé durant l’année dans le cadre des « accueils loisirs ». Durant le séjour, l’accent a été mis sur la nature, l’environnement, l’eau. Randonnée montagne, balade en forêt, réalisation d’herbiers, baignade au lac, course d’orientation dans le village, et divers jeux ont animé ces quatre jours. Les enfants de la mer, découvrent avec joie  la montagne. « on a ramassé des cèpes et le cuisinier les a servis au repas. C’était très bon ». Les enfants ont l’air ravis. Côté encadrement, Isabelle Lavall et Anne Sophie Ruiz apprécient le séjour « c’est une belle aventure, un super séjour. On partage des moments forts, qui vont faciliter nos relations avec les enfants ». Des enfants qui repartent avec des histoires plein la tête et de superbes souvenirs. A l’année prochaine.

vacances, séjour, montagne

vacances actives et émotion du départ pour les enfants