25/08/2013

La "zénitude" au gîte des Garotxes

dormit, randonnée


Au cœur du village de Sansa, le gîte refuge est une étape intéressante pour la découverte des Garotxes.

dormit, randonnéeOuvert à l’année, le gîte refuge peut accueillir 35 personnes. L’hébergement se répartit en deux dortoirs et trois appartements. Ouvert à tous, la clientèle habituelle est diversifiée selon les saisons. Randonneurs, pêcheurs, chasseurs, vététistes, skieurs, ramasseurs de champignons… l’apprécient. C‘est un lieu calme, reposant, agréable pour le ressourcement.

Coup de cœur  Valérie, nouvelle gérante du gîte, est arrivée ici par hasard. En route pour le Capcir, elle décide, depuis Olette, de bifurquer à droite vers les Garotxes. « arrivée à Sansa, je me suis posée. Une zénitude immédiate. L’impression d’être dans un autre monde, un vrai dépaysement. La nature est belle, les paysages magnifiques ». Randonneuse, amoureuse de la montagne, le gîte fermé, lui donne l’envie de faire revivre cette structure et de profiter de cette montagne. Aussitôt dit, aussitôt fait, la voilà donc gérante du gîte.

Un programme : vous pouvez venir au gîte pour une ou plusieurs nuit, avec ou sans repas, ou tout simplement pour y déjeuner ou dîner. Mais Valérie propose aussi des semaines activités en pension complète. Toutes les semaines, en juillet août, stages oxygénation et remise ne forme. En août, stages de Tai Chi.

Pratique

nuit 17 €, demi pension 36 €, repas à partir de 15 €.

Stage oxygénation semaine, pension et encadrement 410 €

Renseignements, réservation 06.70.42.34.70.  www.gites-evasion.com

dormit, randonnée

26/07/2013

portrait : Christophe Milet, des fourneaux au refuge des Bouillouses

cuisine, refuge

                               l'escalivada à déguster sans modération en terrasse

Formé à l’école hôtelière de Perpignan, Christophe rentre dans le métier de cuisinier par de belles maisons lozériennes, Bras à Laguiole et Prouhèze à Aumont Aubrac. «chez Bras, à l’époque, la grand mère brassait l’aligot devant la clientèle, alors que débutait à côté son petit fils, avec la nouvelle cuisine moléculaire ». Chef du restaurant le Llat à Font-Romeu en 1991, il décide, 16 ans plus tard de rejoindre le bord de mer, « besoin de changer d’atmosphère, de cuisine ». Le voici chef du restaurant le Neptune à Collioure « qui à l’époque détenait un macaron au Michelin ». En 2011, il est sollicité par son ami Philippe, à le rejoindre pour garder le refuge du Club Alpin Français des Bouillouses.  « je n’ai pas hésité longtemps à accepter cette proposition. J’adore la montagne et la vie en refuge. C’est un travail différent de la haute gastronomie. Ici, la relation avec la clientèle est direct, convivial. L’ambiance relationnelle est à la hauteur de la beauté du site, je ne m’en lasse pas ». Aujourd’hui, au refuge, il propose une cuisine de terroir, utilisant fortement les produits locaux. « de temps en temps, pour le plaisir, je réalise des menus gourmets, qui étonnent et réjouissent les utilisateurs du refuge ». Avec cette expérience accumulée, nait en Christophe un grand projet. « je souhaiterais transmettre mon savoir culinaire, le mettre au service de personnes qui aiment la cuisine, pourquoi pas auprès d’un jeune cuisinier ». Cela pourrait par exemple se concrétiser par des stages de formation au refuge. Au-delà de la cuisine, c’est la relation avec les gens qui le passionne. « les renseigner sur le site, la météo, les itinéraires de randonnée, les temps de marche, prendre le temps d’échanger… ». Une belle aventure « je n’ai aucun regret, c’est le bonheur »

 

21/07/2013

Le Pla de Barres labellisé "camping nature"

tente, espace naturel, camping


Le camping du Pla de Barres vient d’être labellisé « camping nature » par l’ONF. Une distinction qui reconnaît état d’esprit environnemental, qualité des services et des paysages.

Créé en 1952, le camping du Pla de Barres, a toujours été apprécié par les amoureux de la nature. Géré par la municipalité de Mont-Louis, de nombreux aménagements tant au niveau du confort que des services ont été réalisés.

tente, espace naturel, campingCharte camping préserver l’esprit camping avec 50 % minimum des emplacements réservés aux tentes, caravanes ou camping car, offrir une qualité de vie et un environnement de qualité avec 45 emplacements par hectares maximum, garder le caractère forestier du camping en plantant régulièrement de arbres sont les points forts de la charte. Rajoutez à cela, économie des ressources naturelles, tri sélectif des déchets, proposition d’activités de pleine nature, promotion du patrimoine local, accueil de personnes à mobilité réduite, et vous aurez compris l’esprit de cette charte élaborée par l’office National des Forêts.

Camping distingué classé deux étoiles avec les nouveaux critères nationaux d’Atout France (agence de développement touristique de la France), le camping est aussi marqué parc naturel régional. Prochaine étape, le label qualité tourisme Sud de France pour lequel le pré-audit a donné un avis favorable. Durant l’été, un client mystère, séjournera au camping et donnera l’avis final. La signature de la charte « camping nature » réjouit Pierrette Cordelette, maire de Mont-Louis «le partenariat avec l’ONF est ancien. Aujourd’hui, nous renouvelons la convention avec un camping amélioré qui mérite ce label environnement ». Un plaisir partagé par Thierry Desboeufs, directeur de l’antenne ONF Aude/PO « les conditions environnementales sont réunies pour signer la convention. Au-delà de la qualité d’accueil, c’est l’intégration paysagère et environnementale de ce camping qui est respectée, en adéquation totale avec la charte ».

Voilà en perspective des vacances 100 % nature.

Information/réservation 04.68.04.26.04.  www.mont-louis.net.camping.htm

tente, espace naturel, camping

15/07/2013

Les Bouillouses : la nature sans voitures

IMG_3426_modifié-1.jpg


A 2000 mètres d’altitude, le site naturel des Bouillouses, espace de nature extraordinaire voit durant l’été, son accès régulé, pour une protection de cet environnement sublime, mais fragile, et le plaisir de ses visiteurs.

Quelle bonne idée a eu le conseil général des Pyrénées orientales, lorsqu’il a décidé en 2000, de réguler l’accès aux Bouillouses. Site classé, reconnu espace naturel fragile, il  subissait durant l’été, un  incessant aller et retour de voitures. « se croiser dans l’accordéon, quand il y avait de la circulation, c’était souvent risqué » se souvient un pécheur. La mise en place de navettes a un effet bénéfique sur la pollution et la sécurité. On est passé du « je monte, clic clac photo et je redescends », à « je prends le temps de découvrir ce site extraordinaire ».

IMG_3488_modifié-1.jpgQuel site : tous les visiteurs sont unanimes, « que c’est beau !». Le lac, les Pérics majestueux qui s’y reflètent, le Carlit dominateur, les cols rouges paradis des mouflons. Des sentiers balisés (1 h 30 à 5 h), vous invitent à pénétrer au cœur de cet écrin. Boucle des étangs du Carlit, de la Pradella, du lac d’Aude, les étangs des Esquits. Un jeu d’orientation, avec 14 balises à découvrir, permet aux enfants, à l’aide d’un plan de s’initier à l’orientation. Paradis des pêcheurs, de nombreux lacs pour « taquiner » la truite leurs sont accessibles, pourvu qu’ils soient munis d’un permis de pêche. Avec cent mille visiteurs par an, le site est propre et peu pollué. Le public est sensibilisé à adopter un comportement éco citoyen et y adhère.

Le point info : véritable office du tourisme des Bouillouses, c’est un lieu incontournable et fortementIMG_3446_modifié-1.jpg fréquenté. Situé à hauteur du barrage, en rive droite, vous y trouverez, information, documentation, carte des sentiers balisés, toilettes écologiques, point d’eau, portes bébés et un accueil sympathique. Une bibliothèque de livres de montagne à consulter sur place, la possibilité d’envoyer une carte postale par internet à vos proches ou amis, complètent ces services. Côté animation, tous les mardi et jeudi, du 9 juillet au 22 août, par demi journée des balades sont proposées, encadrées par ces accompagnateurs en montagne. Les 24 juillet et 21 août, des initiations à la pêche sont organisées par la fédération départementale de pêche. Tous ces services et animations sont gratuits.

N’hésitez pas, allez y.

Des nouveautés 

Visitez les Bouillouses à partir de Perpignan pour 7 euros : au départ de Perpignan, empruntez-le bus à 1 €. A Mont-louis une correspondance vous dépose au parking du Pla de Barrès, point de départ des navettes des Bouillouses, où vous achèterez votre titre de passage à 5 €. Au retour, le bus à 1 € vous conduira à Mont-Louis avec correspondance pour Perpignan.

IMG_3496_modifié-1.jpgActions pédagogiques auprès des scolaires : à partir de septembre les Bouillouses accueilleront des scolaires du département pour une découverte du site et de sa biodiversité. Transport et encadrement sont mis à disposition par le conseil général.

 Pratique

Accès au Bouillouses : par la navette bus à partir du parking du Pla de Barrès. Du 29 juin au 1 septembre et les week-ends des 7/8 et 14/15 septembre. Cout adultes 5 €, enfants 3.5 €. Par le télésiège de la Calme sud (station de Font-Romeu) du 6 juillet au 25 août. Coût adulte 805 €, enfant 5.5 € (04.68.30.68.30.)

Dormir et manger, boire un verre aux Bouillouses :

Refuge du CAF 04.68.04.93.88. www.refugedesbouillouses.ffcam.fr

Auberge du Carlit 04.68.04.22.23. www.aubergeducarlit.free.fr

Hôtel Les  Bones Hores 04.68.04.24.22 www.boneshores.com

Renseignements/réservation animations : 04.68.04.24.61. www.cg66.fr

Auberge du Carlit 04.68.04.22.23.

 

Ils ont apprécié les Bouillouses

 

Catherine, Guenael, Jean Claude, Anne Marie.jpgCatherine, Guenaël, Jean Claude, Anne Marie, originaires de Charentes, en vacances à St Pierre del Forcats. «nous étions déjà venu aux Bouillouses il y a trente ans. Le site est très propre et les navettes un bon moyen d’accès. On est allé au fond du lac des Bouillouses. Il y a du monde, mis ce n’est pas gênant. Les gens sont sympas et il y a de la place. Les paysages sont magnifiques, et la neige sur les montagnes avec l’eau au pied c’est très beau ».

 



Christophe, Cyril, Anaïs, Véronique, Maxime, habitant dans l’Aude, en vacances àChristophe, Cyril, Anaïs, Véronique, Maxime.jpg Formiguères. « on vient habituellement skier à Formiguères et on a voulu découvrir le pays l’été. On a fait la magnifique boucle des 9 lacs. C’est calme, de jolis points de vue. Le parcours est bien balisé, vallonné mais pas trop difficile, adapté aux familles. Le site est propre, l’accès navette intéressant. La présence de neige rajoute du piment à la beauté des paysages ».

 




Jérome, Marie Pierre, Paola, Andréa.jpgJérôme, Marie Pierre, Paola, Andréa, originaires de Montauban, en vacances à Egat. une redécouverte, pour Jérome qui y venait enfant. « on a fait la balade le long du lac avec une pause pique nique au bord de l’eau. Le site est magnifique, les gens semblent respectueux. Le fait de prendre les navettes, les informations, nous rendent éco-citoyens. On a l’impression de s’être posés dans un splendide site naturel, ressourçant, fleuri. Les enfants sont ravis ».

 



Marjorie, chargée d’accueil au point-info. « beaucoup de personnes passent au point info. Météo,Marjorie.jpg document des sentiers balisés, réglementation de la pêche sont leurs demandes prioritaires. La majorité des visiteurs sont agréables et souvent ravis. La propreté du site et l’absence de voitures sont mis en avant, en particulier par ceux qui ont connu le site avant les navettes. Après leur balade, ils repassent me voir, me font part de leur périple, de leurs émotions ».


04/08/2010

les tentes trappeur de la Devèze

IMG_6472.JPG

Le camping, une pratique touristique sexagénaire, a beaucoup évolué. Le matériel s'est sophistiqué, les habitations légères de loisir ont donné leurs lettres de noblesse, à l'hôtellerie de plein air. C'est le confort, mais aussi la diversité qui est appréciée par les vacanciers. Le camping La Devèze, à  Formiguères, l'a compris. Un espace, avec trois tentes trappeur et une roulotte, est aménagé. La toile, réalisée par un artisan de l'Ain, c'est le gérant, Frédéric, qui réalise l'ossature bois en rondins de la forêt de la Matte. « les tentes plaisent beaucoup aux enfants et comblent ainsi les parents. Les randonneurs aussi les apprécient ». Un point d'eau collectif alimente l'espace, qui n'est pas accessible aux véhicules, mais le parking n'est pas loin. La literie est confortable, et la cuisine équipée. Un espace un peu magique, à l'ombre des pins à crochets et à proximité de la rivière de la Lladure. Dépaysement garanti.

La tente 4 couchages est à 45 € la nuit avec un minimum de 2 nuits.

www.campingladevèze@wanadoo.fr