23/01/2014

"Capcir Haut-Conflent" un club nordique multi activités

course, neige, nordique

Créé en 2005, le Club de ski de fond Capcir-Haut Conflent a pris le relai des différents clubs qui se sont succédé sur le Capcir.

Comme tout club sportif, il adhère à la Fédération Française de ski et, accompagne vers la compétition, jeunes et adultes passionnés par ce sport. Avec un effectif de 50 adhérents, dont cinq sont en étude au lycée de Font-Romeu, c’est un acteur incontournable de la pratique sportive locale.

course, neige, nordiqueDiversité : à côté de la section compétition, le groupe loisir, accueille les fondeurs de tous âges. Cette deuxième section est en quelque sorte une pépinière pour la compétition. « notre objectif principal est de donner le goût de la pratique du ski de fond en piste et hors piste. Ceux qui le souhaitent, s’orientent vers la compétition » précise Bruno Magdinier, l’un des entraîneurs du club. Au long de l’année, le club organise diverses activités (randonnée pédestre, vtt, ski roue…) et propose la découverte d’autres sports (spéléo, rafting,  kayac, plongée…). Autant d’activités sportives et récréatives qui soudent le groupe et favorisent la convivialité.

Compétition : le club organise tous les ans les « premières planches du Capcir ». Inscrite aucourse, neige, nordique calendrier régional de la FFS, cette épreuve concerne les licenciés âgés de 5 à 15 ans. Elle  réunit quelque 130 participants, issue des clubs pyrénéens du sud et du nord. Elle est programmée le 02 février 2014

Budget : les cotisations des membres ne suffisant pas, la plupart des communes territorialement concernées aident financièrement le club. C’est une reconnaissance du travail éducatif que celui-ci réalise auprès des enfants qui sont sûrement les compétiteurs de haut niveau de demain. Vous pouvez les aider en devenant membre bienfaiteur.

Renseignements : www.skiclub66.sitew.com  04.68.04.18.91. et 06.87.43.90.61.

 

course, neige, nordique

diversité des activités, mais le ski reste le fer de lance du club

15/01/2014

Trace Catalane : Pinsach tutoie les sommets

IMG_2703_modifié-1.jpg

Les catalans (es) du Sud s’imposent sur cette trace qui proposait un parcours de haute montagne, technique, complexe, mais apprécié par les participants.

IMG_2537_modifié-1.jpgNeige, soleil, concurrents, ont fait de cette 27è édition une superbe réussite sportive. L’équipe organisatrice du SMCC (Sport Montagne Cerdagne Capcir), et la station des Angles, ont mis tout en œuvre, pour que le parcours marque les annales du club. Départ du plateau de Bigorre (2130 m), mont Llaret (2376 m), la Balmette (2130 m), le petit Péric (2690 m), les Camporells (2240 m), le grand Péric (2810 m), puis retour par Balmette, Llaret et Costa Verde. 1800 m de dénivelée positive, deux couloirs impressionnants, ont ravi les concurrents.

Marc Pinsach Rubirola de la « colla excursionista casanença » s’impose en 2 h 06’ 31’’. « superbe parcours avec une descente pas évidente sur Camporells. Une véritable course de ski alpinisme où l’on retrouve l’esprit montagne ». Membre de l’équipe d’Espagne, il participe la semaine prochaine à la coupe du monde en Suisse. Son collègue Marc Sola Pastoret du « ski club Camprodon », quadruple vainqueur de la trace termine deuxième à 5 minutes « de la neige,Laura Balet Coixach.jpg un beau parcours et une forte participation récompensent les organisateurs ».

Sur le parcours B, qui évitait le grand Péric, Laurie Balet Coixach de « l’unio excusionista de Sabadell », s’impose. Etudiante au STAPS de Font-Romeu, c’est sa première participation. « j’avais reconnu la course avec mon père. Le parcours était très agréable et technique sur le Péric. Les paysages sont extraordinaires ».

 

 

 

 

IMG_2528_modifié-1.jpg

      une course de haute montagne qui a ravi les compétiteurs et dore l’image des organisateurs.

 

16/07/2013

La folle remontée de Touzard

IMG_3523_modifié-1.jpg


Si plus de 1200 ont participé aux 9 courses du week-end aux Angles, ils étaient 160 au départ de l’Altriman, épreuve réputée la plus dure au monde, et c’est l’Audois Alexandre Touzard, qui s’impose en 12 h 27’ 31’’

L’altriman des Angles, du fait de l’altitude, du climat, du dénivelé, est considéré comme l’épreuve la plus dure au monde. Enchaîner 3.8 km de natation dans un lac à 18°, puis 200 km de vélo avec 5200 mètres de dénivelée positive, et terminer par un marathon, cela n’est pas donné à tous les sportifs.

 

IMG_3610_modifié-1.jpg

IMG_3634_modifié-1.jpgQuelle course 5h 30, départ au coup de fusil, tiré par Christian Blanc, maire desIMG_3715_modifié-1.jpg Angles. Il fait encore nuit, l’eau est froide, ce qui n’enlève rien à l’envie d’en découdre. Une première épreuve à l’australienne, deux boucles dans le lac avec une sortie de l’eau entre les deux parcours. C’est Hendrik Fiedler du VFL Wofsburg qui sort en tête de l’eau en 55’ 24’’, record battu. Puis c’est parti pour une longue course à vélo, qui ferait pâlir de jalousie le Mont-Ventoux.  Tour des Garrotxes pour la mise en jambes, puis col de Pailhères, col du Pradel , col de Garavel et la terrible remontée « casse pattes » de Quérigut à 12 % . La pluie s’invite à la fête, durcissant le parcours. Thierry Chatron, triple vainqueur de l’altriman, souffrant du dos, abandonne au kilomètre 140 et termine le parcours « en touriste ». Premier sorti du parc à vélo,  Frédéric Fernandez de Pau triathlon s’envole. Mais les jeux ne sont pas encore faits. C’est sans compter sur le limouxin Alexandre Touzard, 2ème en 2011, et vainqueur en 2012 de « l’extrême man » de Salu. Arrivé au parc vélo avec 25 minutes de retard, il va réaliser un exploit. Reprenant 8 minutes par 10 km, il termine en tête en 12 h 27’ 31’’ avec huit minutes d’avance sur le second, Grégory Verschuer du triathlon catalan, qui a trouvé le parcours « magnifique mais très dur. C’est hors norme mais l’organisation est extraordinaire ».

 

Entretien avec Alexandre Touzard vainqueur de l’altriman 2013

Alexandre Touzard.jpgA 39 ans, le sociétaire du Limoux triathlon club, pratique cette discipline depuis six ans. Son point faible, la natation. Son point fort, la course à pied, et il l’a démontré aujourd’hui. Qualifié pour les championnats du monde à Hawaï, il n’a pu s’y rendre faute de moyens financiers.

Comment avez-vous vécu cette course ? «un peu déçu par la natation, je ne me suis pas énervé et j’ai roulé normalement. J’ai fait la différence dans le marathon. J’ai des regrets de ne pas être bon nageur, il faut que je fasse des progrès ».

Vous avez montré une belle combativité  « j’avais une revanche à prendre. L’an dernier j’ai crevé. Cette année je voulais gagner et j’ai été au rendez-vous ».

La course est-elle au niveau de sa réputation ? « le parcours vélo est terrible. L’altriman, c’est un défi face à soi, une véritable aventure humaine, un vrai bonheur douloureux ».

C’est un jour particulier pour vous : « c’est mon anniversaire, et cette victoire je la voulais. C’est une belle organisation et les bénévoles sont vraiment sympas ».

07/01/2013

Pastouret dans son janrdin d'hiver

gagne, glisse, alpinisme

Habitué de l'épreuve organisée aux Angles, le catalan Marc Sola Pastouret, membre de l’équipe de ski alpinisme d’Espagne s’impose sur cette édition qui proposait un parcours original.

gagne, glisse, alpinismeOrganisée par le club Sports Montagne Cerdagne Capcir en collaboration avec la station des Angles, cette édition proposait aux compétiteurs deux parcours  variés et techniques. 1650 m de dénivelé positif pour le parcours A, 1120 sur le parcours B. Un challenge relevé par quelque 80 participants, qui se « sont titrés la bourre » jusqu’à l’arrivée. Le parcours assez difficile et long, bénéficiait d’une belle couverture de neige, ce qui donne un côté agréable à la compétition. Une compétition inscrite au calendrier de la Fédération Française de Montagne et d’Escalade, qui permet de prendre des points pour le classement de la coupe de France. José Paino, président du club organisateur est satisfait de l’action de ses membres « durant cette semaine, 15 bénévoles du club se sont mobilisés sur la course pour baliser et sécuriser le parcours. C’est ce qui en fait son succès ».

gagne, glisse, alpinisme

gagne, glisse, alpinismeHaut niveau : chez les séniors hommes, c’est donc Marc Sola Pastouret du ski club Comprodon qui s’impose pour la cinquième fois en 2 h 05’ 07’’ « j’ai beaucoup apprécié le parcours, différent des autres années, technique avec la bonne distance. Je reviendrai l’année prochaine ». Marc, participe la semaine prochaine aux championnats du monde en Italie. Il a été sacré champion du monde espoirs en 2008. Chez les dames, c’est la vétérane Dusautoir Sophie du club Pirinenc Andorra qui l’emporte en 2 h 28’ 02’’. Cette ancienne membre de l’équipe nationale andorrane, a participé à plusieurs championnats du monde de ski alpinisme. « bel itinéraire et beau temps. Une course particulière, agréable, la neige était bonne. Rajoutez à cela un beau couloir et une belle arrête, c’était du vrai plaisir ».

Des encouragements qui font chaud au cœur des organisateurs qui sont déjà dans la 27è édition.

 

gagne, glisse, alpinisme

un beau parcours avec des points de vue que certains compétiteurs n’ont pas pris le temps d’admirer.

29/12/2012

Le ski club de la Quillane sort de son hibernation

course, compétion, apprentissaghe

Baptiste, Clément et Antony les « monos » avec une partie du groupe.

Contrairement à la marmotte qui durant l’hiver dort paresseusement sous la neige, les skieurs glissent sur sa surface, pour le plaisir et parfois se mesurer au chronomètre. C’est le cas du ski club de la Quillane qui était en sommeil et rebondit avec bonheur. Une trentaine d’enfants de 5 à 15 ans encadrés par trois moniteurs sont en stage sur les pistes des Angles. Ski de piste pour les petits, free style pour les plus grands. Bientôt une section snowboard devrait voir le jour en 2013. Un stage est d’ailleurs programmé durant les vacances. Allez glissez…

Renseignements 06.08.65.43.39. et 06.83.88.58.64.

 

04/09/2012

Julien Piccolo tout schuss

IMG_3153_1_modifié-1.jpg

Ils étaient 140 inscrits sur cette épreuve de la manche finale de la coupe régionale de VTT descente IMG_3095.JPGaux Angles. C’est sur la piste Mordor Ride que s’est déroulée cette quatrième édition. Une piste rouge, technique, d’une longueur de 3 kilomètre avec un dénivelé de 500 mètres, que les meilleurs ont parcouru en moins de 4 minutes. Tous les clubs de la région étaient présents à cette compétition. Une belle épreuve organisée par le club Montain Bike des Angles avec l’aide technique du personnel de la mairie et de la régie des Angles.

Sylvain Estaun, président du club local, regrette l’absence d’un de ses sociétaires Joffrey Buisan qui blessé ne pourra remettre son titre de l’an dernier en jeu. Joffrey qui termine sixième à la coupe de France junior vtt descente, édition 2012.  

En catégorie hommes, c’est Julien Piccolo du club 4xcombe qui s’impose en 3’ 32’’« beau parcours, piste rapide, avec toujours du rythme, pas trop de pédalage,IMG_3118.JPG du bon dénivelé avec des bosses et sauts intéressants. La remontée en télécabine c’est pratique, on a pu beaucoup rouler ». Locale de l’étape, Viktoria Gimenez est membre du club des Angles et fait partie du Roigo racing team. Vice championne de France junior de VTT descente en 2012, elle a survolé cette année le vtt régional et prend logiquement le titre 2012 « cette piste je la connais par cœur, elle est super à rouler, et pour moi c’est un bon souvenir. C’est à partir d’une course l’année dernière sur cette descent, que j’ai trouvé ma motivation pour la compétition ». 

Malgré le froid et le vent les concurrents ont apprécié la rencontre et n’ont pas boudé la remise des prix.

 

IMG_3144.JPGppodium J Piccolo_modifié-1.jpg

une belle épreuve sur un circuit au niveau de l’évènement.

28/02/2012

Ski de fond : la Romeufontaine, ça glissse pour les futurs cracks

classique, fond, nordique, compétition

classique, fond, nordique, compétitionOrganisée par le club Nordic 66, cette compétition est inscrite auclassique, fond, nordique, compétition calendrier officiel de la FFS et compte pour « Copa nins de Catalonya ». Ils étaient une centaine de filles et garçons, de 6 à 16 ans, à participer à cette belle épreuve, courue en classique, sur la mythique piste « Martin Fourcade ». Un parcours technique, qui enchaîne montées et descentes, avec une neige abrasive qui méritait une attention particulière pour choisir le bon fartage pour les skis. Une piste admirablement tracée par alti service.

Chez les cadets, c’est Arnaud Bosc du ski club de Beille qui s’impose en 19’ 55’’, devant son copain Ludovic Regard qui boucle en 22’ 13’’. « on s’est tiré la bourre tout le long. C’était difficile, on n’accrochait pas et on a fait toutes les montées sur classique, fond, nordique, compétitionles bras. Dans la descente, je glissais mieux c’est ce qui a fait la différence. Mais c’était super». Même son de cloche du côté de laclassique, fond, nordique, compétition première cadette Myrtille Bègue « c’était dur, j’étais un peu limite en fart dans les montées, j’ai pris du plaisir à courir ».

Côté organisateur c’est la satisfaction, et une vue sur l’avenir « nous attachons beaucoup d’importance à l’organisation des courses jeunes. Elles sont les premières étapes de l’accès au haut niveau, comme en témoigne Aristide Bègue, vainqueur de la Romeufontaine en 2008, et champion du monde jeune en 2012 ».

Une grillade conviviale a clôturé cette manifestation.

Samedi 3 mars, place à la Traversée du Capcir

classique, fond, nordique, compétitionclassique, fond, nordique, compétitionclassique, fond, nordique, compétitionclassique, fond, nordique, compétitionclassique, fond, nordique, compétition