12/02/2012

Des enfants des restos du coeur à la neige

enfants, restos, neige, joie, plaisir


A l’initiative de l’antenne des restos du cœur « au cœur du Capcir », des jeunes de la plaine et leurs parents ont vécu une journée mémorable à la neige, une première pour l’ensemble du groupe.

enfants,restos,neige,joie,plaisirPartis à 6h 40 de Perpignan avec le bus à un euro, ils ontenfants,restos,neige,joie,plaisir été accueillis àMatemale par un copieux petit déjeuner. Puis transfert au Pla del Mir aux Angles pour une partie endiablée de luge qui a réuni petits et grands. Une découverte de la nature enneigée, des plaisirs de glisser.  La balade dans les bois environnants, en préparation du programme de l’après midi, a permis de découvrir des traces d’animaux.

enfants,restos,neige,joie,plaisir

Après le déjeuner, visite du parc animalier, moment fort, et échange avec des enfants de Matemale qui se sont joints au groupe. Les animaux pyrénéens étaient au rendez vous, y compris les ours. Les marmottes, en hibernation, n’ont laissé entendre que leurs ronflements. Axel et Nicolas ont apprécié « la luge c’était super, et au parc on a vu tous les animaux. A midi on a mangé en face du lac, c’était bien ». Même son de cloche du côté de Nolwenn, une maman « belle journée, ça fait du bien de prendre l’air, ce soir, on va bien dormir ». Avant de prendre le bus du retour, un goûter revitalisant a été apprécié.

enfants,restos,neige,joie,plaisir


Belle solidarité : au-delà des bénévoles des restos et habitants du village, ils ont été nombreux à s’associer gracieusement pour la réussite de la journée. L’épicerie de Matemale chez Yannick, la maison familiale la Prairie, la station des Angles, le parc animalier et la CCAS. Le Conseil Général, a mis un bus supplémentaire sur la ligne.

Une belle journée qui, n’en doutons pas, se renouvellera.

 

enfants, restos, neige, joie, plaisir

une journée de détente dans un cadre enneigé, a ravi enfants, parents et accueillants.

30/12/2011

histoire d'eau chaude à Dorres, Llo, Matemale et Saint-Thomas

détente, eau chaude, ressoucer, plaisir

                          bain d’eau chaude, hammam, que du bonheur pour le corps et la tête

Dorres, Llo, Matemale, Saint Thomas, quatre lieux voués aux plaisirs de la détente dans des bains d’eau chaude, vous accueillent dans leur environnement naturel, un vrai ressourcement.

détente, eau chaude, ressoucer, plaisirLa civilisation grecque, qui mérite bien son triple A, et les romains, qui n’étaient pas si fous que cela, utilisaient déjà les eaux chaudes et leurs vapeurs pour se détendre. Nous leur emboitons le pas aujourd’hui, les Pyrénées étant particulièrement riches en sources d’eau chaude naturelle. Les hauts cantons du département comptent quatre sites aménagés, où, seul, en famille, en groupe, vous pouvez vous détendre et vous ressourcer dans des eaux chaudes sulfureuse ou non.

Plaisirs sains : les bains d’eau chaude, sont depuis la nuit des temps source de plaisir et de bien être. Ajoutez à cela les bienfaits complémentaires du hammam. Dans une atmosphère chaude sursaturée en humidité, retrouvez le calme, laissez votre corps se détendre, votre esprit vagabonder. Qu’elle soit naturellement chaude et sulfureuse comme à Dorres, Llo et Saint-Thomas, ou eau de source réchauffée par une chaudière à déchets de bois comme à Matemale, sa température oscille entre 36 etdétente, eau chaude, ressoucer, plaisir 38 degrés et procure une sensation plaisir intense. Ici, c’est le corps mais aussi la tête qui se revitalisent.

Plaisirs variés : Chaque site a sa particularité. Bain calme, bain bouillonnant, banquettes à bulles, cascades et canons à eau, jets de massage, autant de moyens de se relaxer, sans contrainte, bonheur garanti. Saint Thomas et Llo proposent un espace balnéo, lieu de détente et de bien être, où vous apprécierez les soins relaxants. L’amplitude d’ouverture va de 8 h 45 à 20 h 40 selon le site et permet à tous de profiter de ces plaisirs. Pour les tarifs comptez de 4.2 à 12 € pour un adulte, de 4 à 8.5 € pour un enfant, selon la formule choisie (bain seul, ou bain et hammam). Sur place vous pourrez aussi vous désaltérer ou vous restaurer selon diverses formules.

 

Renseignements :

Dorres tél  04.68.04.66.87.  www.bains-de-dorres.com                            

LLo tél 04.68.04.74.55. www.lesbainsde.llo.free.fr

Matemale 04.68.04.34.64. www.matemale.fr

Saint Thomas tél 04.68.97.03.13.  www.bains-saint-thomas.fr

 

détente, eau chaude, ressoucer, plaisir

15/08/2011

j'ai testé pour vous, un vol en planeur, fantastique zénitude

voler, planer, planeur, plaisir

En bon montagnard, je n’envisageais pas de décoller mes pieds de ma terre catalane, et m’élever dans les airs. Mais à force d’admirer les planeurs glisser majestueusement dans le ciel, j’ai décidé de les tester pour vous.

voler, planer, planeur, plaisirMe voilà en route pour l’aérodrome de la Quillane où je suis accueilli par Jacques Rondony, instructeur vol à voile, qui sera le pilote durant le vol. Accueil chaleureux, contact sympathique, pointe d’accent catalan, Jacques me met tout de suite à l’aise. Présentation de l’appareil, des règles de sécurité, du parachute dont il me déclare « j’espère que l’on n’aura pas à l’utiliser, ce n’est pas compris dans le forfait ». Les dès son jetés, avec la pointe d’humour. Je m’installe à l’avant, me voici sanglé, prêt au décollage. Aujourd’hui le vent est au sud, l’envol se fera au treuil. «cela donne des sensations fortes. L’accélération au départ, est équivalente à celui d’une voiture de sport. En quelquesvoler, planer, planeur, plaisir secondes, on passe de zéro à quatre vingt kilomètres heures ». C’est la séquence « émotions ». Le planeur monte jusqu’à environ 400 mètres à 45 degrés, puis se stabilise et lâche le câble d’envol. « Euréka », on plane au dessus du Capcir, c’est le vrai bonheur. « nous allons nous rapprocher des sommets environnants pour trouver les masses d’air ascendantes et prendre de l’altitude» me précise Jacques. Je jette un coup d’œil sur l’altimètre de bord, il indique 2400 mètres. Les sommets sont un peu bouchés mais je les distingue tous. Carlit, Péric, à l’ouest, Cambre d’Aze, Col Mitja, Canigou au sud, Dourmidou, Bastard et Madres à l’est. Sous nos pieds le lac de Matemale, plus loin celui de Puyvalador, la citadelle de Mont-Louis, Font-Romeu… C’est vraiment planant, on a voler, planer, planeur, plaisirl’impression d’immobilité dans l’air, effet d’optique, car il n’y a pas de repère proche à observer. Nous croisons un autre planeur et là, changement, on croirait fuser à 200 km heure. Il n’y a pas beaucoup de turbulences, le planeur glisse dans l’air, tout est calme, reposant, c’est extraordinaire. Je n’imaginais pas vivre de telles sensations. Voilà demi-heure que nous planons, il est temps de revenir sur terre. Quelques virages impressionnants, nous descendons à 2 m seconde. Dans l’axe de la piste, Jacques nous pose en délicatesse. Au sol cela va très vite, j’espère qu’il a de bons freins. Le planeur se stabilise et je suis heureux, rempli d’énergie et d’entrain, fier à la fois d’avoir vécu cette aventure et de telles émotions positives. C’est vraiment une activité anti déprime, qui devrait être emboursée par la sécurité sociale. Je crois que la prochaine fois je vais tenter un saut en parapente, une autre manière de voler.

Pratique : coût du vol d’initiation : 65 € si vous décollez au treuil, 90 € si vous êtes tractés par l’avion. Attention, lunettes de soleil et casquette indispensables.

Renseignements 04.68.04.28.02.  www.planeur-la-llagonne.com

 

voler, planer, planeur, plaisir

vous en prenez plein les yeux et vous retrouvez une joie de vivre et une « pêche d’enfer ».

10/08/2011

Jean-Marie Sergent, un métier plaisir autour de la pêche

lac, truite, pêche, plaisir

Employé communal à Formiguères, Jean Marie est détaché au lac de l’Olive durant la saison estivale. Ce lac qui au départ est un petit plan d’eau naturel a été agrandi, pour devenir un lieu de pêche fort apprécié. « le lac est rempoissonné toutes les semaines avec des truites arc en ciel, fario et des saumons de fontaine provenant de la pisciculture d’Olette ». C’est donc autour de la pêche que tourne le travail d’été de Jean Marie. Accueillir les vacanciers sur le site, les informer sur le lieu, la pratique de pêche, la réglementation, gérer la caisse font partie de ses attributions. Passionné de pêche, il n’hésite pas à donner des conseils aux débutants. « ce que j’apprécie le plus, c’est le contact avec les gens, leur rendre service, les aider quand ils ont des difficultés pour pêcher, s’ils sont débutants ». Le site est remarquable, boisé, en pleine nature avec une ouverture sur la montagne environnante, la clientèle fortement familiale. « les gens sont en général sympathiques. Ce lieu est convivial, familial, et il induit ce type de relation ». Durant la journée, Jean Marie circule le long du lac, pour vérifier que tout se passe bien et que le règlement de pêche est appliqué. « il n’y a a pas vraiment de fraudeurs. Même les débutants prennent quelques truites ». Beaucoup d’habitués viennent pêcher, des enfants à partir de 5 ans, le doyen, un pêcheur à la mouche, est là tous les étés, il  a 89 ans.  Cela tisse des liens forts « quand on accueille bien les gens, ils te le rendent ». L’aire de pique nique avec place à feu est appréciée, même par des randonneurs de passage, de futurs pêcheurs en perspective. « parfois je fais griller avec les pêcheurs et je déjeune avec eux. Cela fait des échanges fort agréables ». Dans sa carrière professionnelle c’est l’été qu’il le passionne le plus. « c’est un beau métier, mais je ne suis pas en vacances, j’ai des responsabilités à assumer. Quand on aime la pêche, la nature et les gens, ce travail devient un vrai plaisir ».

www.formiguères.net

02/01/2011

Tous les plaisirs de la neige au Pla del Mir

IMG_2907.JPGL’espace ski du Pla del Mir, sur la station des Angles, réunit tous les plaisirs de la neige. Départ de circuits damés pour piéton, raquette, ski de fond, piste débutants, espace enfants avec tapis, piste de luge, balade trappeur et nuit sous tipi pour les petits, télésiège 6 places débrayable qui dessert l’ensemble du domaine skiable de la station, et parc animalier. Cerise sur le gâteau le site est desservi par une navette gratuite au départ du village. Ce n’est pas beau les vacances !

09:30 Publié dans Loisirs, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ski, neige, plaisir

27/11/2010

Aux Angles, la saison de ski est lancée, la neige au rendez-vous

IMG_4056.JPG

C’était annoncé, la station des Angles ouvrait ce vendredi son domaine skiable. La neige tombée dans la nuit de jeudi est venu bonifier la qualité du manteau neigeux, pour le plus grand plaisir des premiers skieurs.

Ils n’étaient pas nombreux, les skieurs, ce vendredi matin, mais très heureux de pouvoir s’adonner à leur sport loisir d’hiver favori, dans de superbes conditions hivernales, avec une neige de haute qualité. Ces passionnés de ski et de neige étaient très motivés et heureux de rechausser en ce mois de novembre. Jérôme Meunier, directeur de la station est ravi « c’est une super nouvelle que d’ouvrir avec une semaine d’avance sur la saison dernière et dans des conditions d’enneigement bien meilleures. Ceci nous permet d’embaucher le personnel 10 jours plus tôt et d’envisager une belle semaine pour les vacances de la Purissima des catalans du sud , et je l’espère une belle saison». Une saison programmée jusqu’au week-end de Pâques, ce qui représente cinq mois d’ouverture. Ce week-end, vous skierez sur 50 % du domaine dans des conditions d’enneigement excellentes. Le froid et la neige annoncée permettent d’envisager une ouverture totale rapidement.  C’est donc une saison pleine d’espoir qui s’annonce pour les neiges catalanes, un bon cru pour cette neige primeur.

Ce week-end à côté des Angles, Formiguères, la Quillane et Porté Puymorens ouvriront leur domaine. Les stations du Cambre d’Aze, Font-Romeu/Pyrénées 2000, Puigmal et Puyvalador les rejoindront le 4 décembre.

 Ils apprécient la neige

photo 1 Roman (2).JPGRoman, habitant à Osséja passionné de ski et skieur assidu aux Angles : c’est ma quatrième journée de ski cette saison. J’ai déjà skié à Masella et à Porté Puymorens le week-end dernier. Le ski et la neige c’est ma passion. Dès qu’elle est là, je chausse mes skis et c’est parti pour la saison. L’hiver dernier j’ai totalisé 116 jours de ski. Aujourd’hui la neige est formidable, c’est vraiment du plaisir. La station n’est pas entièrement ouverte, mais c’est suffisant pour se mettre en jambe, car l’hiver sera long. Le ski c’est super, et en début de saison, je m’éclate.

 

photo 2 Julie et Alex (2).JPGJulie et Alex, originaires de Bretagne et habitant à Err : la neige est très bonne, avec une couche de poudreuse qui donne une super glisse. Pour nous c’est une première découverte de la station des Angles, et c’est très bien. Le temps est froid, mais c’est un vrai plaisir. On est passionnés par la montagne en général. On pratique le ski régulièrement, y compris le ski de randonnée. Aujourd’hui c’est vraiment formidable du point de vue météo, neige, et fréquentation. C’est calme, il n’y a pas d’attente aux remontées mécaniques, on est très bien accueillis, c’est le pied.

photo 3 Véronique, Antony, Eric (2).JPGVéronique, Antony, Eric, moniteurs de ski à l’ESF des Angles : nous sommes très heureux de l’ouverture de la station. La neige est au rendez vous, les températures aussi, les premiers cours ont repris dès ce matin. L’ESF c’est 40 moniteurs sur la saison et jusqu’à 70 en vacances scolaires. La neige pour nous c’est un élément vital, plus il y en a, plus on est heureux. On a fait le tour des pistes, la neige est d’excellente qualité, ça donne le moral, la saison s’annonce bien. On est dans les startings blocs, en pleine forme, c’est parti pour cinq mois et c’est super.

photo 4 Thierry (2).JPGThierry conducteur de télésiège débrayable aux Angles : cela fait 15 ans que je travaille en station et 5 ans aux Angles. Une ouverture en novembre c’est excellent. La météo est favorable, la neige super, ça y est, on est dans le bain. Il y a un peu de monde, et les skieurs sont ravis de retrouver la neige dans de très bonnes conditions. C’est parti pour une saison de cinq mois, et c’est intéressant pour le personnel saisonnier de la station. Avec les récupérations, cela va nous faire six mois de salaire, ce qui est n’est pas négligeable par les temps qui courent.

 

Super l’hiver est arrivée, mais prudence…

 

IMG_2290.JPG

Avec le froid et la neige, la montagne retrouve son habit hivernal, ce côté merveilleux qui se décuple quand le soleil, parsème de milliers d’étoiles le manteau blanc montagnard. A pied, en raquettes, ski de fond, de randonnée, ski de piste, actifs ou contemplatifs, vous appréciez de séjourner dans les hauts cantons. Pour accéder à ces plaisirs, il y a quelques conditions à respecter, en particulier en ce qui concerne la circulation automobile. Certes les routes sont relativement praticables, car les services de déneigement sont très actifs. Mais sachez toutefois qu’en période hivernale, pneus neige ou chaînes sont obligatoires. Le long de la nationale 116, à partir d’Olette, des espaces de chaînage son aménagés. Alors si besoin, utilisez les, n’attendez pas d’être bloqués sur la route et de créer un embouteillage. Conduisez calmement, évitez les accélérations qui vous font patiner. Des précipitations neigeuses sont attendues pour les jours à venir. Alors prudence, le plaisir est au bout de la route…

 

20:08 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ski, neige, plaisir

05/08/2010

La randonnée en montagne, une invitation au plaisir

IMG_9559.JPG

Dans les hautes terres catalanes, lieu privilégié pour la randonnée pédestre, des sentiers balisés, permettent aux randonneurs quelque soit leur niveau et en toute sécurité, de découvrir des sites extraordinaires, des paysages inoubliables, bref de prendre du plaisir.

 La montagne a de tous temps eu sa clientèle de randonneurs, les durs de chez dur, sac à dos 15 kg, chaussures en cuir armée, 1,5 kg pièce, semelle Vibram et une seule maxime, la montagne ça se mérite. Une clientèle qui elle-même a évolué, adoptant des matériaux modernes, légers, mais une clientèle qui s'est diversifiée.

De là à partir en randonnée en tongs, il y  a un pas à ne pas franchir tout de même. Si vous souhaitez randonner, mais n'êtes pas habitué à cet exercice ou ne connaissez pas bien notre région de montagne, passez par la case Office du tourisme. Vous y trouverez bulletin météo, conseils, fiches itinéraires, parfois gratuits, le plus souvent payants, mais indispensables pour bien profiter de tous les circuits et de choisir les plus adaptés à vos capacités physiques.

Ça balise : les balisages sont différents, selon les difficultés des itinéraires. Le balisage un trait jaune (2 cm x 10 cm) concerne les itinéraires de petite randonnée, souvent en boucle. Sur votre guide, ou au point de départ de la randonnée, un panneau vous indique les caractéristiques du circuit, son nom, la distance à parcourir, le dénivelé, le temps de marche, sa difficulté. Pour les tours de pays le balisage est composé d'un trait rouge sous un trait jaune, pour les itinéraires de Grande  Randonnée, un trait rouge sous un trait blanc. Si vous hésitez à partir seul à l'aventure, passez par la case bureau montagne. Des professionnels compétents vous proposent des balades accompagnées, à la découverte de la faune, la flore, souvent loin des sentiers battus. Dans tous les cas, soyez prudents, tenez compte de la météo. Chaussures fermées, semelle crantée minimum, sac à dos avec vêtement de pluie, petite laine, eau, barres de céréales, pique nique, lunettes de soleil, crème solaire et couvre chef feront partie de votre panoplie. Si la prochaine balise est une croix, ou s'il n'ya a plus de balise, revenez sur vos pas vous vous êtes trompés. Un vieux montagnard est un montagnard qui a su renoncer. Bonne balades.

  

188-8846_IMG.JPGIMG_9390.JPG

196-9672_IMG.JPG197-9767_IMG.JPGIMG_9344.JPG188-8847_IMG.JPG

la montagne, un espace naturel fabuleux à découvrir sans modération si ce n'est la prudence.

 Ils ont suivi le balisage avec bonheur

1 - René.JPGOn apporte le plus grand soin au balisage

René, responsable randonnée à la maison du Capcir : le réseau de sentiers balisé demande une attention particulière si l'on ne veut pas que les gens se perdent. Dès le départ de la neige, on vérifie l'état du balisage et des circuits, on dégage les arbres tombés sur les chemins, on améliore les passages délicats ou humides en mettant en place passerelles et platelage. Le débroussaillage représente environ 50 % des itinéraires existants. Sur la communauté de Communes, nous sommes 4 affectés à cette mise en conformité des circuits. Durant l'été, on intervient aussi, lorsque l'on nous signale des plaquettes de balisage cassées. La tendance est à l'itinéraire que l'on peut composer soi même. Pour cela, des plaquettes sur poteaux indiquent le lieu dit, la direction du prochain lieu dit et l'identification des sentiers. Le topo guide est un outil fort utile au randonneur.

 

2 - Pascal.JPGLe balisage des itinéraires est parfait

Pascal, originaire de Nantes, en vacance en famille à Font-Romeu : nous nous sommes mis à la randonnée familiale depuis l'année dernière. Les enfants sont plus grands, et ils apprécient beaucoup. Cette semaine on a découvert le site des Bouillouses et aujourd'hui nous allons au lac d'Aude. On utilise les informations des offices du tourisme et une carte IGN. Les circuits sont bien balisés et fiables. Hier on s'est trompés et l'on s'est rapidement aperçu de notre erreur ne trouvant plus de balisage. La région est intéressante et les itinéraires adaptés à tous les niveaux. En général on part à la journée avec le pique-nique. Par contre on s'est aperçus que les temps de marche indiqués sont parfois trompeurs. On met toujours plus de temps, mais cela est peut-être dû à notre rythme. On découvre de superbes paysages, beaucoup de lacs. C'est la super récompense de la randonnée.

3 - Mireille et Jean Pierre.JPGLe GPS, un bel outil si l'on sait s'en servir

Mireille et Jean Pierre de Nîmes, en vacances à Formiguères : nous pratiquons habituellement la randonnée dans le Gard et à chacun de nos séjours en Capcir. On utilise les topos guide locaux qui sont très bien faits, et les infos du syndicat d'initiative. On a pratiquement parcouru l'ensemble des balades proposées. Le balisage est parfait et si on est vigilant, on ne peut pas se perdre. On utilise aussi la carte IGN et le GPS qui est très pratique. Il permet d'avoir l'altitude, et nous ramènerait à note véhicule si nous nous perdions. Au retour de balade, nous transférons les données du GPS sur l'ordinateur, itinéraire, profil, temps de marche, dénivelé... Il nous arrive aussi de récupérer des itinéraires sur Internet. Le GPS est un super outil si l'on sait s'en servir. Randonner dans la région c'est très agréable et cela nous change des Cévennes et de la Camargue.

4 - Thierry.JPGLes Pyrénées c'est mieux que les Alpes

Thierry originaire de Chartres et en vacances en famille à Font-Romeu : pendant l'été, nous pratiquons la randonnée en famille, en petites balades. Nous partons entre 9 et 10 h avec le pique nique et nous rentrons en cours d'après midi. A mon arrivée en montagne, je passe à l'office du tourisme découvrir les randonnées, et j'investis dans une carte IGN au 1/50000. A partir des parcours proposés, je construis mon itinéraire. J'ai une bonne expérience de la montagne et de la grande randonnée. Les itinéraires que l'on a empruntés étaient bien balisés, avec beaucoup d'informations pratiques  au départ, on ne risque pas de se perdre. C'est la première fois que nous venons dans les Pyrénées, et c'est une belle surprise, les paysages sont magnifiques. La montagne est accessible, c'est bien pour les enfants. On se fait plaisir et on ne souffre pas, c'est mieux que dans les Alpes.