23/01/2012

Pyrfénées Snowboard Tour, Malcom Faure avec panache


snowboard, neige, compétition

Beau temps, belle neige, pour cette compétition remportée en catégorie hommes par Malcom Faure de Luz Ardiden, et un doublé de Fiora Torello en femmes et Hugo Torrens en kids garçons du snow club des Angles.

snowboard, neige, compétitionCette 17è édition du Sud Ouest Pyrénées Snowboard a réuni une soixantaine de compétiteurs issus des Pyrénées, d’Andorre, de Catalogne Sud, qui se sont mesurés sportivement sur le Snow Park de la station des Angles.

Ce qui surprend, dans les compétitions de snow, c’est l’ambiance « cool » entre les compétiteurs et les entraîneurs qui s’épaulent et s’encouragent mutuellement. Mais, sur la piste, c’est une belle lutte sportive avec l’envie et le bonheur de gagner. Chaque épreuve se court en deux run (parcours) de qualification, les cinq meilleurs participent à la finale.

Super Park : c’est sur le snow park des Angles que les épreuves de slope style (snow acrobatique) sesnowboard, neige, compétition déroulaient avec deux tables (bosses) et un rail. Les figures sont  notées par cinq juges à la fois sur la difficulté, l’amplitude du saut, la qualité de la réception et la rapidité d’exécution. Un parcours apprécié et particulièrement aménagé pour ce rendez vous catalan incontournable. « une belle organisation. La station a mis en œuvre son savoir faire et sa technicité pour proposer un magnifique snow park dans un décor magnifique » affirme Hervé Mairal, directeur de la Confédération Pyrénéenne du Tourisme partenaire de l’épreuve. Mathieu Justafré, entraîneur du surf club des Angles, sélectionné olympique, s’est impliqué dans l’organisation « j’ai eu un rôle de conseiller technique et de contrôle des obstacles en les testant avant la manifestation. »

snowboard, neige, compétitionBelle participation : « on a les meilleurs du massif des Pyrénées. Cela donne de bonnes bagarres entre les premiers qui doivent se surpasser pour gagner » précise Mathieu. Et de la bagarre il y en a eu jusqu’au bout. De belles figures acrobatiques, et dans le dernier run, ce fut l’apothéose. Malcom Faure de Luz Ardiden, avec un 360° Back Tile Grab et un 720 ° Front Mute, confirme sa suprématie sur Jean Baptiste Nacher de l’ASPTT Bordeaux qui réalise tout de même un 360° Back Melon suivi d’un 720° Front.  Chez les filles, c’est l’angloise Fiona Torello qui s’impose sur les deux jours, son compagnon de club Hugo Torrens en fait de même chez les kids.

Cette épreuve se veut ouverte et propose des parcours de différents niveaux, afin de permettre aux pratiquants de niveau plus modeste de participer et de se faire plaisir.

snowboard, neige, compétitionMalcom Faure, un compétiteur modeste et sympa

Encore junior, sociétaire du club Ardiden snowboard, Malcom pratique la compétition depuis 9 ans. Plusieurs fois champion des Pyrénées de slope stile et de boarder (dernière fois en 2011), vice champion de France de border en 2008, il s’impose aux Angles, et s’il est ravi, c’est sur, il n’a pas la grosse tête « un beau parcours, bien aménagé, avec des obstacles variés et ludiques. Je me suis bien amusé, mais j’ai aussi bien géré ma course ».

 

 

 

snowboard, neige, compétition

de belles envolées avec le Canigou en point de mire, qui ont fait vibrer les spectateurs

18/01/2012

Station de Puyvalador, elle plie mais ne rompt pas

neige, ski, séjour, vacances, montagne


Avec ses 31 printemps, la dernière née des stations des Neiges Catalanes, subit comme ses congénères les aléas climatiques, mais a des projets d’avenir, et laisse passer la tourmente pour mieux renaître.

Créée d’une initiative privée, la station de Puyvalador en Capcir est aujourd’hui gérée par une régieneige, ski, séjour, vacances, montagne autonome. Au fil des années, elle a connu des hauts et des bas, liés à l’enneigement plus ou moins abondant. Certains investissements en particulier dans les remontées mécaniques n’ont pas étés réalisés en temps voulu et posent des problèmes en terme de flux des skieurs. Il est de fait difficile de gérer une station qui se retrouve avec un déficit important cumulé au cours des années précédentes.

Feu les canons : « cette année, on paye l’incendie criminel de l’usine à neige de cet automne. Nous avons mis tout en œuvre pour la reconstruire, mais il faut du temps. Elle sera opérationnelle dans 2 ou 3 semaines » déclare Jean Luc Aguzou directeur de la station. Un gros chantier de par sa réalisation et son coût pris heureusement en charge par les assurances. Les Neiges Catalanes ont aussi participé financièrement, la communauté de communes Capcir a fourni le bois pour le bardage du bâtiment et la toiture. « avec son fonctionnement, on pourra enneiger tout le bas de la station et assurer un retour du haut par des pistes faciles (verte et bleue) pour le grand public » précise le directeur. La fréquentation est en baisse d’environ 50 % par rapport à l’année dernière qui na pas été une année exceptionnelle.

neige, ski, séjour, vacances, montagneDes perspectives : « malgré des difficultés, la station n’envisage pas de déposer le bilan à la fin de la saison, on se bat pour cela » confirme le directeur. Et c’est la course à la recherche de partenaires financiers et de subventions que l’équipe en charge de l’outil s’est engagée. Des projets d’amélioration, pour reconquérir la clientèle, il n’en manque pas. Moderniser les remontées mécaniques et l’unité de production de neige, déplacer le Snow-Park sur la partie haute et remodeler le front de neige pour l’adapter aux débutants. Aujourd’hui tout le domaine du haut de la station est skiable sur une neige naturelle de grande qualité. Neige et soleil au rendez vous pour Samuel, Alois, Nixon, Thibault, Flo, Jérémie, Yann, Adrien, étudiants à Toulouse qui découvrent la station « on s’est éclatés, super ski et beaux paysages, même si ça manque de neige ».

Samedi 21 janvier la station sera en effervescence avec la présence de France Bleu Roussillon et des animations ouvertes à tous.

 

Ce qu’ils en pensent


neige, ski, séjour, vacances, montagneFernand Canto, chef d’exploitation. Le haut de la station est enneigé naturellement et on maintient une partie du bas ouvert. C’est une prouesse de l’équipe de damage qui maintien les pistes du bas skiables. Tout le personnel est au complet. On attend la neige pour éviter de les mettre au chômage partiel. Côté clientèle, cela se passe bien, les gens sont conscients du travail réalisé pour qu’ils puissent skier avec plaisir.

Monique Andreu propriétaire du snack des pistes. J’ai le moral, malgré une saison plus qu’enneige, ski, séjour, vacances, montagne demi-teinte, elle n’est pas finie. Cette année tout le monde souffre du manque de neige. J’ai beaucoup de frais, mais je reste ouverte,  car j’ai du personnel en contrat, et ils ont tous besoin de travailler. Les clients sont des habitués, pas assez nombreux, mais satisfaits des efforts de la station. Vivement que la neige arrive.

neige, ski, séjour, vacances, montagneYvan Dabouis gérant de la boutique ski. Une saison très morose du fait du manque de neige naturelle que les clients recherchent en venant chez nous. Le non fonctionnement de l’usine à neige accentue le problème. C’est rageant car le haut de la station est bien enneigé, mais la liaison est difficile ce qui dissuade la clientèle débutante. La tempête n’a pas été facilitante durant quelques jours. La neige est agréable à skier.

Michel Bataille du chalet d’altitude. Pour nous, qui sommes installés sur leneige, ski, séjour, vacances, montagne haut de la station, cela ne se passe pas trop mal. C’est déjà énorme que la station soit ouverte avec un enneigement en haut très bon. La clientèle est sympa et apprécie les efforts réalisés par la station pour proposer des pistes de qualité. Je suis optimiste pour l’avenir de la station qui est prise en main par une équipe jeune et très dynamique.

 

neige, ski, séjour, vacances, montagne


Puyvalador fiche technique

17 pistes (3 vertes, 6 bleues, 6 rouges, 3 noires), 32 km, 63 canons à neige, un Snow-Park,  une piste de luge, deux snacks  (un au bas des pistes, un au sommet), une salle hors sac, une école de ski, un loueur de matériel, une garderie pour les jeunes non skieurs. Peix du forfait, 27 € pour un adulte, 21,50 € pour un enfant jusqu’à 12 ans.

 

23/12/2011

Balade en traineau à chien : un plaisir partagé

chiens, traineau, neige, musher,

Aglaé, Sidonie, Matte, Skippy, Youpic et leurs copines et copains, tous chiens de race alaskan, vont pouvoir assouvir leur passion. Hé oui, un chien dit « de traineau », trouve son bonheur quand il peut courir dans la neige. L’homme a canalisé cette passion en l’utilisant pour tracter des traineaux. D’abord utilitaire, c’est aujourd’hui devenu un loisir fort apprécié. Sous la conduite du musher Laurent, la meute et le traineau s’élancent dans la superbe forêt de la Matte et de ses pins sylvestres séculaires, pour le plus grand plaisir des passagers adultes ou enfants. Le traineau glisse sur ses skis, à travers la nature enneigée, avec parfois une biche ou un chevreuil au rendez vous.

Une balade dure environ vingt minutes. Il vous en coûtera 30 € pour un adulte et 20 € pour un enfant de mois de 10 ans.

Deux adresses :

Matemale, Husky Forever 06.87.76.02.66.

Font-Romeu Drakkar traineau aventure 06.08.62.87.45.

chiens, traineau, neige, musher,

 

chiens, traineau, neige, musher,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le plaisir de la glisse et de l’aventure dans la nature.

 

12/11/2011

Un Forum des emplos saisonniers... très couru


IMG_2192_modifié-1.jpg

Le pôle emploi de Prades organisait ce jeudi à Font Romeu un Forum Emplois pour la saison d’hiver. Une initiative bienvenue et appréciée par les participants qu’ils soient employeurs ou demandeurs d’emploi.

 IMG_2194_modifié-1.jpgEnviron un millier de visiteurs, 45 entreprises, une quinzaine de partenaires associés dont les chambres consulaires, des organismes de formation, ont participé à ce forum dédié aux emplois saisonniers. Une participation qu’apprécie Stéphane Baron directeur du pole emploi de Prades « avec la crise, l’emploi devient plus précaire et nous demande d’être plus présents sur le terrain. Mille entreprises ont été contactées pour ce forum, et c’est 140 emplois qui sont proposés aujourd’hui ». Des emplois saisonniers qui concernent les activités touristiques de l’hiver dans les hauts cantons..

Se former : afin de faciliter l’emploi, des formations sont proposées aux travailleurs saisonniers.IMG_2208_modifié-1.jpg L’hôtellerie restauration propose aux saisonniers, 21 h de formation financé par le Fafih (fonds de formation professionnelle). Le pôle emploi de Prades met en place des formations de skiman et d’agent d’exploitation des remontées mécaniques. « cette année, dans le forum, l’accent a été mis sur les dispositifs de formation en alternance » précise le directeur. Pour mieux répondre aux attentes des participants, une enquête de satisfaction leur est distribuée. Un questionnaire enquête sur les conditions de logement, élaboré par l’observatoire régional de la santé est aussi réalisé sur site.

Satisfaction : Jonathan, Abbesse, Léonna, Christophe habitent Perpignan. Ils ont pris le bus à 1 € ce matin à 6 h 40. «On est bien accueillis, les propositions d’emploi sont convenables. Ça donne un coup de pouce aux jeunes qui recherchent du travail. Le problème c’est le logement ». Même son de cloche du côté des employeurs. «forte demande, des profils pas toujours IMG_2212.JPGadaptés, mais une vrai motivation, ils sont prêts à tout faire. Comme je ne loge pas cela réduit les possibilités » précise Lionel qui propose un emploi de service en hôtel restaurant.

Alice Coste, sous préfete de Prades, est présente auprès des équipes de pôle emploi «les emplois proposés correspondent à des métiers en tension pour l’hiver en montagne et son centrés sur le tourisme. Une difficulté est le logement des saisonniers, on insiste sur le recrutement local». La sous préfete soulève aussi le problème des difficultés de recrutement dans les emplois spécialisés du secteur santé en montagne. « un groupement, devrait permettre de mutualiser les actions entre les établissements. Formation interne des personnels, échange d’offres et de demandes d’emploi, travail en temps partagé entre plusieurs structures  seront au programme».

 

IMG_2187_modifié-1.jpg

de nombreux jeunes à la recherche d’un emploi saisonnier sont venu à ce forum montagnard.

23/03/2011

La catalane Alba Xandri et son compatriote Ricard Calmet s'imposent au premier trail "des 7 nains" aux Angles

trail, hiver, neige, course à pied

Le premier trail sur neige des Angles a réuni une soixantaine de participants sur un beau parcours de 16 kilomètres bouclant au lac d’Aude.

trail, hiver, neige, course à piedA 19 heures précises, les concurrents ont pris le départ du bas de la station des Angles pour un périple de 16 km avec un dénivelé positif de 600 mètres. Un parcours 100 % sur neige passant par le Pa del Mir, le Pla del Bouc, Bernardi et le lac d’Aude, puis retour au point de départ. Organisé par le Club des Angles Triathlon avec le soutien des personnels de la station, cette course originale se déroulait de nuit, un soir de pleine lune. Cependant, la frontale était obligatoire et le sifflet, élément de sécurité si l’on setrail, hiver, neige, course à pied perd ou se blesse pour se signaler aussi. Pour Lilian Olive,  le président du club organisateur le circuit est « un parcours de montagne roulant, damé ce qui permet d’avoir une neige portante. Certes, c’est une compétition, mais le parcours varié est adapté aux différents niveaux des participants ».

Les catalans en force : triathlète, coureur de duathlon, vainqueur du championnat de France de Triathlon à Bolquère cet hiver, la catalan Ricard Calmet du C. N. Reus Ploms s’impose en 1 h 28’ 34’’. « courir dans la nuit c’est impressionnant. J’ai fait la première partie de la course en tête. Au retour, on  était deux et à 2 km de l’arrivée j’ai profité d’une trail, hiver, neige, course à piedmonté pour prendre un peu d’avance et gagner. Ce n’était pas facile, la neige était molle et posait des problèmes en descente ». Même satisfaction pour Arthur Maignen le local de l’épreuve arrivé deuxième à 22 secondes de Ricard « je cours souvent en particulier sur des courses de montagne. Aujourd’hui c’était une première. La neige était croutée en surface et molle donc pas facile. Le dénivelé était équilibré et le parcours très agréable ». Côté dames, la triathlète catalane Alba Xandri du club Montain rainers Bergueda se place première en 1 h 50’ 52’’ « une belle course, assez facile à courir malgré quelques parties où la neige était ramollie. Je me suis régalée ». Le plus heureux des participants était le vétéran Patrick Rabat du haut Vallespir athlétisme « c’était magique, extraordinaire, je me suis éclaté. Le départ était raide, il fallait chercher son souffle, mais courir sur la neige à la pleine lune, c’est super ».

Une belle épreuve qui devrait se renouveler en 2012.

 trail, hiver, neige, course à pied

trail, hiver, neige, course à pied

la montée vers le lac d’Aude n’était pas facile, mais le plaisir de courir sous la pleine lune a transcendé les participants.

22:14 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trail, hiver, neige, course à pied

01/03/2011

Le groupe de secours en milieu périlleux en stage à la Serre de Maury

IMG_4614.JPG

 

Le Groupe d’intervention des Sapeurs Pompiers opère en milieu périlleux et en secours canyon et montagne. Il a organisé une session d’entraînement en neige sur le haut du domaine de la station de Formiguères.

IMG_4601.JPGLe GSMP (Groupe de Secours en milieu Périlleux), est constitué d’une équipe d’une vingtaine de  sapeurs pompiers professionnels dont deux volontaires. Spécialisés dans ce type d’intervention, ces professionnels sont appelés à intervenir dans des situations périlleuses. En milieu urbain, le groupe peut intervenir dans le cas de problèmes sur une grue, une tour, des cuves, puits… et sur tous les sites industriels de hauteur. Dans toutes ces interventions, ce sont les techniques de secours montagne qui sont employées. Les sapeurs pompiers du GSMP exercent leur métier comme leurs collègues.IMG_4663.JPG Lorsqu’il y a des difficultés techniques de hauteur, ou de matériel non adapté à ce type de secours, c’est le groupe spécialisé qui intervient. Pierre Muntaner, conseiller technique départemental au SDIS 66, a organisé ces deux journées de formation. « l’objectif est de maintenir les acquis de secours en milieu enneigé ». Un travail qui a permis de revisiter les notions de risque d’avalanche, la recherche avec détecteur de victime en avalanche, les techniques d’orientation et de secours sur neige. Quatre sapeurs pompiers volontaires de Formiguères, qui ont suivi et ont été validés sur la formation « équipier première intervention montagne », étaient associés à cette démarche.

Espaces de compétence en milieu urbain, le GSMP a compétence sur tout le département. Concernant le secteur montagne, un plan préfectoral défini des zones d’intervention. Si les pompiers interviennent en Albères, Fenouillèdes et zone côtière, au-delà de Prades (Canigou) et dans les hauts cantons ce sont les gendarmes et les CRS qui, en alternance une semaine sur deux, ont compétence d’intervention. Dans ce secteur montagne, le GSPM n’intervient qu’en renfort, lorsqu’ il est appelé.

Les conditions hivernales sur les hauts de Formiguères ont favorisé la réalisation de  l’ensemble du programme prévu. « deux journées bénéfiques, qui ont permis à l’équipe de se renforcer pour être plus efficace dans nos interventions » apprécie Pierre Muntaner.

033.JPGsecours, montagne, neige

deux journées actives pour être opérationnels en cas d’intervention.

20/02/2011

La montagne catalane retrouve son blanc manteau

neige, ski, glisse, montagne

20 à 30 centimètres de neige sont tombés sur les hauts cantons, redonnant une apparence hivernale, confortant la pratique du ski de piste et permettant la réouverture des domaines nordiques.

neige, ski, glisse, montagneEh oui, l’hiver n’est pas encore terminé, et la neige, parfois capricieuse, a recouvert les hauts cantons, pour le plaisir des vacanciers et des locaux qui les accueillent. C’est ainsi qu’en deux jours, la nature a retrouvé son blanc manteau. Avec ces conditions hivernales, la saison de ski est relancée, et c’est tant mieux. En Capcir c’est en moyenne 25 centimètres de neige fraîche qui est tombée sur l’ensemble du plateau, un peu moins en Cerdagne. Sur les hauts des stations la chute est plus conséquente.

L’espoir revient : la saison était en demi-teinte, cette nouvelle chute redonne espoir. «la neige conforte l’existant, permettant de passer les vacances dans de bonnes conditions » précise Gérôme Meunier directeur de la station des Angles. Même son de cloche du côté de Jean François Poroli, directeur de la station de Formiguères « nous avons pu ouvrir le deuxième boarder cross sur le secteur d’altitude. Cette neige nous permet aussi de préparer des pistes en prévision des prochaines chutes ». Il en est de même sur l’ensemble des stations catalanes.

Le ski de fond renaît : du côté des espaces nordiques, c’est aussi l’embellie. En Capcir,neige, ski, glisse, montagne le site col de la LLose et les sentiers nordiques de la Matte et du Galbe, sont entièrement ouverts à la pratique du ski de fond et de la raquette à neige. Sur Font-Romeu-Pyrénées 2000, Monsieur Luno directeur de la station apprécie «depuis le début de l’hiver, nous avons maintenu une partie du domaine fond ouvert. Cette chute conforte notre domaine. Nous proposons cinq pistes sur la Calme et deux sur les Estagnols (Lupins et Têt) ».

neige, ski, glisse, montagneLes non skieurs y trouveront aussi leur compte puisque les activités autour du ski sont possibles (chiens de traineau, raquette…). Les contemplatifs apprécieront la qualité des paysages et le soleil. Les températures négatives de la nuit ont eu un effet bénéfique sur le manteau neigeux.

Bref, un bel hiver qui redémarre, et une neige de plaisir, à consommer sans modération. Une prochaine chute est prévue ce début de semaine.

neige, ski, glisse, montagneavec le retour de la neige, toutes les activités hivernales reprennent pour le plaisir des vacanciers

10:47 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : neige, ski, glisse, montagne