09/01/2012

Triplé pour Marc Sola Pastoret aux Angles

compétition, alpinisme, trace catalane,


Beau temps, pas de vent, 107 concurrents se sont mesurés sur cette 25è Trace Catalane sur un circuit de repli, à hauteur de l’évènement.

compétition, alpinisme, trace catalane,Ils étaient 107 sportifs à prendre le départ dès 8 h 30, du bas de la stationcompétition, alpinisme, trace catalane, des Angles, prêts à en découdre sur cette belle épreuve de ski alpinisme. Les aléas climatiques de jeudi soir, ont obligé les organisateurs à modifier le parcours, qui a été apprécié par l’ensemble des participants. « beau parcours avec quelques plaques de gel, mais largement sécurisé. La descente vers la Balmette était très technique. Une bonne ambiance, un bel état d’esprit ». précise Fabien Domenge du SMCC, heureux d’en terminer.

compétition, alpinisme, trace catalane,Deux parcours :Laurent Colomines responsable technique de l’épreuve estcompétition, alpinisme, trace catalane, rassuré. « il n’était pas possible de gravir les Pérics, c’était de la glace vive. On a donc redescendu le départ au bas de la station et mis en place un parcours de remplacement sécurisé dans les bois autour de la Balmette ». Le parcours A proposait tout de même 1710 m de dénivelé, le B 1000 m.

Catalans en force : on savait les catalans du sud montagnards, ils l’ont prouvé en gagnant pratiquement tous les podiums. Avec 1 h 47’ 31’’, Marc Sola Pastoret, du ski club Camprodon réalise le meilleurs temps chez les séniors et au scratch. Génis Zapater Balaguer du même club est le premier espoir homme. En sénior Femmes Maria Gargues Gimeno du CE Pedala Cat et en vétérans femmes Maribel Morillas de Alpi Palmamos sont sur la première marche. Le vétéran Xavier Sadurni de Ceripoll, arrive aussi en tête.

 Marc Sola Pastoret

compétition, alpinisme, trace catalane,Membre du ski club de Camprodon, Marc participe chaque année à la Trace Catalane depuis 2004. Il a déjà gagné 3 épreuves et apprécie cette manifestation « c’est une course spéciale, avec un  beau paysage que j’admire de loin cha

que fois que je m’entraîne chez moi ». Compétiteur de haut niveau, il fait partie de la sélection Espagnole de ski alpinisme, et participe à des courses internationales. «cette année, mon objectif est d’être dans les dix premiers à la coupe du monde de ski alpinisme ». La Trace Catalane, pour ce jeune compétiteur est un bon entraînement et un circuit qu’il apprécie «le parcours était difficile et très technique du fait de la glace. Ceci m’a favorisé car j’apprécie beaucoup quand c’est technique ». En pleine forme, il s’impose naturellement « dès le départ, je me suis bien senti, alors j’ai fait la course en tête. Le balisage était correct, une bonne organisation. Avec les conditions de neige ce n’était pas facile à organiser ».

                         

compétition, alpinisme, trace catalane,

                                 un beau parcours, technique, à la hauteur de l’épreuve.

07/01/2012

25è trace catalane : la fête du blanc aux Angles

ski alpinisme, course, compétition, montagne


Une belle compétition de ski d’alpinisme, avec deux tracés d’altitude, des dénivelés positifs de 1300 et 1850 mètres, un passage couloir avec crampons, une neige parfois glacée, une épreuve réservée aux skieurs aguerris.

ski alpinisme, course, compétition, montagneIls seront plus d’une centaine dimanche matin dès 8 h 30, à s’élancer du plateau de Bigorre sur la station de ski des Angles. Venus de Catalogne Nord, Andorre, Aragon Hautes Pyrénées, du massif alpin, mais aussi de notre département, ils vont en découdre. « les deux parcours sont sélectifs, techniques. La qualité de la neige avec quelques passages glacés, vont pimenter cette épreuve » précise José Paino, Président de l’association Ski de Montagne Cerdagne Capcir qui organise l’épreuve. Une course homologuée par la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade, qui compte pour l’Open de la Fédération Excursionniste de Catalogne, le Championnat Régional et la coupe de France de Ski Alpinisme.

Une épreuve sur laquelle un certain Kilian Jornet, champion du monde de ski alpinisme a fait ses premières armes. Il ne sera pas présent sur cette 25è édition, mais le niveau sera relevé. Le parcours A, le plus long sera bouclé en moins de deux heures pour la plupart des participants, on parle d’une heure quarante pour les meilleurs.

Deux parcours Le départ est prévu du plateau de Bigorre à 8 h 30 pour tous les compétiteurs. Leski alpinisme, course, compétition, montagne parcours A passe par le Mont-Llaret, puis rejoint la cabane de la Balmette, ascension du petit Péric, descente sur les Camporells par le couloir du Patou, remontée vers la coquille, ascension en crampons du grand Péric, descente par la ligne de crête entre les deux Pérics, et retour à la station par la Balmette, le Llaret et le Roc d’Aude. Le parcours B après la descente du petit Péric rejoint le départ. Les parcours peuvent être modifiés selon les conditions météo.

Vous pouvez encore vous inscrire aujourd’hui de 16 h 30 à 19 h 30 à la salle expo de l’espace Bleu Neige aux Angles.

 

 

ski alpinisme, course, compétition, montagneski alpinisme, course, compétition, montagne

15/11/2011

Les compétiteurs du Ski club prêts pour la saison

compétition, ski alpin, neige hiver

Après les essayages, réunion des membres du club ravis par leur nouveau blouson de ski.

Les sommets blanchissent à peine, que la saison hivernale débute pour le ski club de Puyvalador. Après deux années d’existence, jeunes compétiteurs, parents, dirigeants, entraîneurs, se sont retrouvés pour envisager le fonctionnement de la saison à venir et mettre en place les entraînements d’avant neige. Une assemblée ravie d’apprendre que malgré les déboires subis par la station avec en particulier l’incendie de l’usine à neige, celle-ci serait opérationnelle pour attaquer dès les premiers flocons (nous en reparlerons dans une de nos prochaines éditions).

Moment fort de la réunion, les nouveaux blousons au nom du ski club que les jeunes ont pu revêtir pour l’occasion. Une réalisation qui a pu voir le jour grâce à la participation de sponsors locaux et audois. Une belle initiative appréciée de tous.

29/08/2011

Simon et Bruni prennent de la hauteur

IMG_0474_modifié-1.jpg

IMG_0579_modifié-1.jpgOrganisée par le club Montain Bike des Angles, avec la collaboration de la mairie et de la régie, cette compétition de haut niveau regroupait une manche de la coupe régionale de descente et le  championnat de France Masters. Deux compétitions en deux manches, sur le circuit de la piste rouge Mordor du Bike Park des Angles et 214 participants.

Du beau monde : parmi les bons descendeurs en masters, c’est André Simon (Brassac vtt) qui s’impose au scratch en 3’ 46’’ 6 cent, devançant Siméon Muller de 3’’ 3 cent. Siméon (VC Mont Aigoual) moniteur vtt à l’école vcf des Angles a décidé de participer. Classé dans les 40 meilleurs mondiaux durant 5 ans, il arrête la compétition en 2004. Hier il étaitIMG_0579_modifié-1.jpgGeoffrey Buissan IMG_0749_modifié-1.jpg heureux et fier d’avoir participé « le parcours est digne d’un championnat de France. Très technique du départ jusqu’à l’arrivée. C’est dur physiquement, mais c’est un vrai bonheur ». Jean Pierre Bruni (US Cagnes vtt), quintuple champion du monde masters, s’impose en 4 en 4’ 00’’ 9 cent, et apprécie l’épreuve «le parcours est vraiment sympa, bien aménagé, très agréable à rouler », à la fois déçu et emballé « c’est dommage que beaucoup de compétiteurs masters ne se soient pas déplacés. Le site est extraordinaire, on est dans le village, l’accueil est formidable. La station pourrait accueillir une coupe de France, le site s’y prête ».

Geoffrey Buissan IMG_0749_modifié-1.jpgUn exploit : Geoffrey Buissan, licencié aux Angles épate la galerie en s’imposant sur le scratch général en 3’ 32’’ 3 cent. Ce junior, très à l’aise, sympa, ne se prend pas la tête et a la recette de la gagne « une bonne reconnaissance, attaquer tout le long, se lâcher pour se faire plaisir et prendre son pied à l’arrivée quand le résultat est au bout ». De la vraie graine de champion.

 

 

 

IMG_0539_modifié-1.jpgIMG_0713_modifié-1.jpgIMG_0608_modifié-1.jpg

 

 

  

28/03/2011

Tournée 1958 en Afrique du Sud : l'an un du rugby français

IMG_5383.JPG

François Moncla, une des légendes du rugby français a présenté à Matemale un film sur la tournée 1958 de l’équipe de France de rugby en Afrique du Sud.

En vacances au centre de vacances CCAS de Matemale, l’ancien troisième ligne du 15 de France est un des héros de l’équipe de 1958. Une année référence durant laquelle les Français pour la première fois se sont imposés face au Sprinboks. Une rencontre organisée par le centre de vacances et la municipalité qui collaborent habituellement en matière d’animation. C’est grâce aux images filmées par André Frémaux, troisième ligne du 15 de France que ce film a pu être réalisé. Une belle aventure humaine de six semaines, et un exploit sportif, un match était programmé tous les trois jours. Denis Lalane, seul journaliste sportif français accompagnant la tournée a pu communiquer au jour le jour dans son journal l’équipe, l’épopée des coqs gaulois.

L’enfer : « ce fut une tournée de combats de matche rudes, brutaux. Le talent n’était pas suffisant, il a fallu mettre au point une technique de jeu, en particulier en mêlée. On se battait contre tout un peuple » précise François Moncla. Et dans le déroulé du film, on voit bien les difficultés de ces joueurs qui n’avaient pratiquement jamais joué ensemble. Devant l’ardeur de l’adversité, un groupe s’est constitué, une vraie solidarité qui leur a permis de vaincre. « on a vécu une grande peur qui a créé une vrai solidarité, et qui par la suite nous a fait gagner les grands chelems »

Le rugby moderne : le rugby depuis 53 ans à bien sûr évolué, François le constate « aujourd’hui c’est un rugby de contact, nous c’était un jeu d’évitement qui permettait de faire courir le ballon ». Le statut du joueur a changé, les français de 1958 avaient une prime journalière de 4.5 francs qui couvrait à peine les faux frais « pour moi le rugby c’étai une passion, un dérivatif, la promenade du dimanche. Il régnait un esprit de camaraderie que le professionnalisme risque de détruire. En fait le rugby dit moderne, je le supporte mal».

De retour en France, François a milité contre l’apartheid en Afrique du Sud « sur les terrains il n’y avait aucun noir. On a sympathisé avec eux, c’étaient nos seuls supporters ».

Carrière et Palmarès de François Moncla

Joueur du Racing club de France de 1950 à 1959, de la section Paloise de 1960 à 1966.

Champion de France avec le Racing en 1959, avec Pau en 1964, finaliste en 1957.

Finaliste du challenge Yves du Manoir en 1962 et 1964.

International à 31 reprises de 1956 à 1961 dont 18 capitanats.

Vainqueur du tournoi des cinq nations en 1959, 1960 et 1961 (capitaine).

Tournées en Afrique du Sud (1958), Argentine (1960), Nouvelle Zélande (1961).

 

IMG_5388.JPG

beaucoup de monde au foyer communal pour échanger avec François Moncla mémoire vivante du rugby français.

26/03/2011

Font-Romeu capitale du ski

IMG_5476.JPG

Font Romeu primée première ville sportive de France en 2010, organise des compétitions sportives de haut niveau. Ainsi, la championnat de France de ski UNSS a eu lieu du 20 au 25 mars dans la station cerdane.

IMG_5407.JPGC’est sur le site de la Calme, que les manches finales de ce championnat de l’Union Nationale du Sport Scolaire ont eu lieu hier. Par équipe mixte de trois skieurs, les lycéens des différentes académies françaises ont participé à ces compétitions. Durant l’hiver chaque académie  organisé sesIMG_5414.JPG championnats de ski, ce qui permet de sélectionner les différents lycées participants. 25 équipes en ski alpin et 15 en snowboard, et leurs techniciens, cela représentait 250 personnes sur le site. Du lundi au mercredi, le championnat des collégiens était organisé et regroupait autant de personnes.

IMG_5454.JPGDe belles épreuves : soleil et neige au rendez vous ont permis aux compétiteurs de s’exprimer. Les pistes superbement aménagées par le personnel d’alti-service ont répondu à l’attente sportive de tous les participants. Yvan Meunier, responsable UNSS Languedoc Roussillon apprécie la mobilisation locale autour de cette manifestation « les courses ont été tracées par les moniteurs du ski club et de l’ESF de Font-Romeu et l’équipe du comité départemental de ski des PO. La partie snowboard aIMG_5451.JPG été organisée par Romain N’Dounbé conseiller snowboard au comité départemental ». au programme géant cross et slalom parallèle pour le ski alpin, saut et border cross pour le snow.

Super ambiance sportive : sur cette compétition les participants ne se sont pas fait de cadeaux, mais à l’arrivée, c’était joie et fraternité. Un comportement civique promu par l’UNSS. Ici, il n’y a pas d’argent en jeu, seul l’esprit sportif prédomine.

 

IMG_5466.JPG

une belle compétition dans des conditions de neige et météo excellente.

Les podiums 

Ski alpin

1 – lycée André Honnorat de Barcelonnette

2 – lycée les Emayères de Gap

3 – lycée Alpes Durance d’Embrun

Snowboard

1 – lycée mixte Michelet de Lannemezan

2 – lycée André Honnorat de Barcelonnette

3 – lycée Marie Curie de Tarbes

13/03/2011

Au col de la Llose, le ski de fond fait son carnaval

ski club, compétition, biathlon, carnaval

Les fondeurs du club Capcir Haut-Conflent ont fêté le carnaval au Col de la Llose. Une sympathique journée, où les déguisements ont égayé le ski. Invité surprise, la neige était au rendez vous.

ski club, compétition, biathlon, carnavalIls étaient tous là, parents enfants, membres du ski club de fond Capcir Haut-Conflent, dans des tenus diverses et variées, pour faire la fête, déguisés sur les skis. Même la neige était présente à ce sympathique rendez vous. Une journée ludique, pour le plaisir de se retrouver et de s’éclater en ski. Béatrice Garcia, la présidente était ravie « c’est dans ces manifestations que nous retrouvons l’esprit du club. Une solidarité, une envie d’être ensembles. Aujourd’hui, la compétition, on la regardera à la LLagonne sur grand écran ».

 

Un beau programme : le matin était consacré au ski et au tir à la carabine sur le siteski club, compétition, biathlon, carnaval nordique du Col de la Llose. En fin de matinée, défilé des participants déguisés pour élire le plus fantasque. Le jury, très attentif, attribuait le premier prix à Paul Samson déguisé en antillaise. Puis, repas tiré du sac pour le déjeuner, en attendant la retransmission de la Mass start sur grand écran, avec leurs idoles en piste, Simon et Martin Fourcade. Une super ambiance, avec un public chauvin conquis, qui a frissonné tout au long de l’épreuve.

ski club, compétition, biathlon, carnavalLa compétition : sur la première épreuve de ski de fond, double poursuite 2x10 km (classique et skating), les français Maurice Magnificat et Vincent Vittoz se classaient respectivement second et troisième. Un bon résultat qui donnait confiance au public impatient. Place au biathlon, et jusqu’à mi course tous les espoirs étaient permis. La salle poussait derrière Simon et Martin sur la partie ski et retenait son souffle pendant le tir. Mais les fautes dans les deux tirs debout annulaient les chances de podium des deux frères qui terminent 10è pour Martin et 15è pour Simon. Ce qui certes laissait un peu de déception, mais beaucoup d’espoir pour les prochaines échéances tantski club, compétition, biathlon, carnaval le talent des frangins est évident.

Une journée qui se clôturait par le tirage de la tombola et proposait de nombreux lots, offerts par des commerçants locaux, aux participants ravis.

Le ski de fond, c’est du sport, mais c’est aussi la fête, aujourd’hui le club Capcir Haut-Conflent l’a démontré.

ski club, compétition, biathlon, carnaval

une journée festive, sur les skis, autour d’un repas commun et devant le grand écran à rêver à une belle victoire des français.