22/02/2012

Grotte de Fontrabiouse : une promenade souterraine intimiste

IMG_6263.jpg

Le premier homme qui, pendu au bout d’une corde, une torche a la main, est descendu au fond de la brèche provoqué par un tir de mine de la carrière d’onyx située au dessus de la grotte, n’en a pas cru ses yeux. Voilà des millénaires, que l’eau a creusé son passage dans le sous sol de Fontrabiouse, laissant en place des trésors. Stalagmites, stalactites, fistuleuses, disques, draperies, colonnes, cristaux, aragonites étincelantes, mur de couleurs à dominante ferrugineuse, lac cristallin avec ses choux fleurs et ses coraux, sont un émerveillement. Tout est plaisir pour les yeux. Pas d’immenses salles, de vertigineux précipice, tout est à taille humaine, à votre portée, mais gardez vous de toucher les concrétions, elles sont fragiles. C’est une visite intimiste à laquelle vous êtes conviés. 900 mètres de réseau en deux niveaux, une température fraîche (petite laine indiquée), 45 minutes de visite commentée, une découverte entre amis ou en famille, que du bonheur.

Visite tous les jours à 10 h 30, 11 h 30, 14 h 30, 15 h 30, 16 h 30. Il vous en coûtera 8.80 € pour un adulte, 5.60 € pour un enfant (5 à 12 ans).

Renseignements 04.68.30.95.55.   www.fontrabiouse.fr

07/08/2011

prendre le temps de vivre en Garotxes

villages, vieilles pierres, tourisme doux

Ces mal nommées « terres arides », calées entre Capcir et Conflent, développent un tourisme doux, de rencontre, d’échange, de randonnée familiale entre les villages préservés, à la découverte d’un patrimoine riche.

Les habitants des communes d’Ayguatebia, Caudiès, Railleu, Sansa, regroupés dans l’association « Garotxes Conflent », en concertation avec leurs élus, ont décidé depuis plusieurs années de redynamiser leur territoire en développant un tourisme doux, d’échange avec les habitants, à la rencontre d’une histoire forte dont les  vestiges architecturaux sont en projet de réhabilitation.

villages, vieilles pierres, tourisme douxLa randonnée Aujourd’hui les communes sont reliées par des sentiers balisés, mais le projet partiellement réalisé, consiste en la mise en place de petites balades thématiques, autour et dans chaque village. Les oratoires d’Ayguatebia, le lac de Caudiès, les cabanes de berger de Sansa, à la rencontre du temps passé sur Railleu, guideront vos pas. Ici, la vie est calme, reposante, mais le temps ne s’est pas arrêté. Il y a une forte volonté locale de maintenir ce pays vivant, de l’aménager en le préservant, pour que les vacanciers puissent le découvrir. Une détermination de permettre à des agriculteurs de s’installer sur ces terres qui autrefois étaient agricoles. Certes il y a encore beaucoup à réaliser. Hormis le gîte d’étape de Sansa (20 places), et quelques gîtes ruraux, le pays manque terriblement d’hébergement touristique. « nous réfléchissons à la réalisation de petites aires d’accueil, avec des cabanes bois, 4 à 5 par village, pour héberger les randonneurs de passage sur une ou deux nuits » précise Marie Claude Raspaut maire de Railleu.

Un tourisme original si vous aimez le calme, le silence, promenez vous en Garotxes. Icivillages, vieilles pierres, tourisme doux des gestes simples, des rencontres, rempliront vos journées. Boire un peu d’eau fraîche à une fontaine, discuter avec les habitants qui aiment parler de leur village. Vous sous sentirez apaisé, un vrai retour sur vous-même. L’habitat traditionnel est préservé, murs en pierre, toits en llose. La population permanente de 120 habitants, passe à 600 en été. Six cents, c’était le nombre d’habitants d’Ayguatebia au début du 19è siècle. Une vie locale marquée par la ruralité et où perdurent certaines habitudes, comme la convivialité. Côté visites, les églises avec leur riche mobilier (il y a toujours un habitant qui a les clefs), la vieille église romane de Sansa, le moulin à foulon d’Ayguatebia, les vieux fours à pain accrochés aux murs des maisons, les restes de vieux moulins vous permettront d’approcher la vie de ces populations. Vous rencontrerez « les patotes », personnages d’autrefois disséminés dans les  rues des villages. A Sansa et Railleu une buvette vous permettra de vous rafraîchir.

Mais attention, les Garotxes ne sont ni une réserve d’indiens, ni un écomusée. Il y a des lustres que l’on ne s’éclaire plus à la bougie et Internet a « envahi » les foyers.

 

villages, vieilles pierres, tourisme doux

le temps ne s’est pas arrêté, mais venir en «Garotxes, c’est retrouver la paix.

15/07/2011

j'ai testé pour vous la visite de la grotte de Fontrabiouse

grotte, visite, sous terre

Pas vraiment claustrophobe, pas très attiré pour une balade souterraine, j’ai décidé de visiter pour vous cette grotte, un vrai moment de bonheur.

grotte, visite, sous terreArrivé sur le parking avec un peu d’avance sur l’heure de départ de la visite, j’en profite pour observer l’environnement. A mes pieds, le village et ses toits de llose, les prés fauchés avec ses balles de foin. Un sentier pédestre balisé,  conduit jusqu’au village voisin d’Espousouille, une petite balade à programmer après ou avant la visite. Le bâtiment d’accueil de pierre, de bois et d’ardoise est bien intégré dans le site et invite à entrer. L’accueil est chaleureux, dynamique, agréable à souhait. La visite va bientôt commencer, les participants s’approchent de l’entrée supposée. La guide regroupe les visiteurs, les conduit dans le sas d’entrée et donne les consignes « vous allez entrer dans un lieu magique, qui a mis des millions d’années à se construire.grotte, visite, sous terre Nous serons très près des concrétions surtout ne les touchez pas, elles sont fragiles. Pas de photos, restons groupés, pas trop de bruit pour bien m’entendre. N’hésitez pas à poser des questions ». C’est parti pour une balade d’environ 45 minutes.  Tout de suite la fraîcheur surprend, 6° constants. Heureusement, j’ai pris ma petite laine. Un cheminement en deux niveaux reliés par un escalier que nous empruntons dans le sens de la descente. De multiples concrétions de toutes tailles et de toutes formes jalonnent le circuit. Les fistuleuses, tels de fins tuyaux d’orgue descendent de la voûte. « Elles s’allongent de un à deux centimètres tous les dix à quinze ans » précise la guide. Disques, draperies, stalagmites, stalactites, colonnes, aux couleurs chatoyantes à dominante ferrugineuse, sont un véritable émerveillement. Au deuxième niveau, le lac à l’eau pure, cristalline, dévoile toutes les richesses de la grotte. Des bouquets d’aragonite illuminent de leur blancheur étincelante les parois de la galerie. De retour de ce voyage au cœur intime du Capcir, mon esprit est imprégné de toutes ces beautés naturelles. La boutique à cadeaux, conclue la visite.

 

Pratique :

Juillet et août départ toutes les 45 minutes de 10 h 15 à 14 h puis toutes les 30 minutes, dernier départ 18 h. il vous en coûtera 8.80 € pour un adulte, 5.6 € pour un enfant.

Renseignements 04.68.30.95.55.

 

grotte, visite, sous terre

une balade extraordinaire au cœur intime du Capcir

06/03/2011

A la rencontre d'un patrimoine mondial

IMG_4706.JPG

Classée au Patrimoine Mondial de l’humanité par l’UNESCO, la cité de Mont-Louis, œuvre de l’architecte Vauban, est un site préservé fort d’une histoire riche en évènements. Pour mieux vous imprégner de son cheminement historique, l’office du tourisme vous convie à deux visites. Découverte du cœur de la cité de Vauban, où, au travers des rues et des différents bâtiments vous appréhenderez la vie d’une cité, depuis l’apparition des premières cabanes de planche qui constituaient le premier village temporaire, jusqu’à sa conception et son apparence aujourd’hui.

Entrer dans la citadelle c’est possible. Place forte militaire occupée par l’armée, sa citadelle renferme un élément d’architecture unique, le Puits des Forçats.la visite vous permet d’entrer dans l’enceinte militaire habituellement fermée au public. Ces visites sont aussi l’occasion de comprendre la notion de patrimoine historique, comment le transmettre aux générations futures, quel impact du classement UNESCO pour l’avenir de la cité, quel programme de restauration pour conserver ce classement. Une visite agréable, animée par des guides passionnées.

Visite guidée d’une heure tous les jours à partir de l’office du tourisme. Départ à 11 h, 14 h, 15 h 30. Il vous en coutera 4.5 € pour un adulte, 1.50 € pour un enfant de 7 à 11 ans, 2.50 € pour un enfant de 12 à 18 ans.

Renseignements 04.68.04.21.97.

 

une visite historique intéressante, avec, en prime,  des points de vue remarquables sur le Cambre d’Aze et le Canigou

 

IMG_2664.JPG

03/09/2010

Laissez vous conter Mont-Louis

IMG_9402.JPG

La citadelle de Mont-Louis, qui s'enorgueillît de son classement au patrimoine Mondial par l'UNESCO, propose des visites guidées de la citadelle et de la ville, à la découverte de l'action de Vauban sur la cité.

IMG_0096.JPGTous les jours, à partir de l'office du tourisme, sous la conduite d'un guide professionnel, deux propositions de découverte, vous permettront de mieux appréhender la cité et l'empreinte laissée par Vauban. La visite de la citadelle est originale et particulière. Elle vous permet de rentrer dans la zone militaire habituellement inaccessible au public. C'est le fruit d'une collaboration efficace entre la municipalité et le Centre national d'entraînement Commando. Le CNEC, qui, pour les journées du patrimoine des 18 et 19 septembre, ouvrira exceptionnellement à la visite, la salle d'honneur du régiment. Architecture de Mont-Louis du XVIIe siècle, le traité des Pyrénées qui a rattaché le Roussillon à la France, visite du puits des forçats, véritable réseau hydraulique dont il n'existe que trois modèles dans l'hexagone, sont au programme. La visite de la ville, vous conduira dans les rues de Mont-louis. Vous découvrirez l'implantation des populations et l'organisation de la cité durant les trois derniers siècles. Une visite panoramique sur les remparts avec un point de vue privilégié sur le Cambre d'Aze et le Canigou.

Pratique :

Jusqu'au 06 septembre, tous les jours, visite de la citadelle à 10 h, 11 h, 14 h, 15 h, 16 h, visite de la cité 11 h30 et 15 h 30

A partir du 06 septembre visite de la citadelle à 11 h et 14 h du lundi au samedi.

Il vous en coûtera 4.5 € pour un adulte et 1.5 € pour un enfant (7 à 18 ans).

Tél 04.68.04.21.97.    www.mont-louis.net

 

IMG_0067.JPG

deux visites incontournables guidées par de véritables passionnées.