02/10/2012

A la découverte du site des Bouillouses : pari tenu

IMG_4081_modifié-1.jpg


Une cinquantaine d’adultes et d’enfants, se sont retrouvés ce week-end au chalet du CAF des Bouillouses, pour une découverte pédestre du site.

Comme tous les ans, le comité départemental des Clubs Alpins Français du département, organise deux jours dédiés à la découverte de la montagne et de son environnement fragile. Une cinquantaine de personnes ont répondu à cette invitation et n’ont pas été perturbées par le temps pluvieux et froid. Toutes les activités prévues ont été réalisée hormis la montée au Carlit blanchi par la neige.

Un gardien : hébergés au refuge du CAF des Bouillouses, les groupe a pu découvrir le Parc Naturel Régional par une projection, et échanger avec Philippe le gardien. Métier, plaisirs et contraintes, organisation et gestion d’un refuge étaient au programme de cette discussion.

Dimanche matin, les randonneurs ont pu découvrir ou redécouvrir la beauté du site des Bouillouses.

www.cd-pyrénées-orientales.ffcam.fr

28/09/2012

Avec le Club Alpin, la montagne est belle

IMG_3966_modifié-1.jpg


Les clubs alpins des P.O., vous invitent samedi et dimanche, à découvrir et à respecter la montagne, sur le site classé des Bouillouses, superbe espace naturel.

IMG_3960_modifié-1.jpg Créé en 1874, le Club Alpin Français (CAF), est devenu en 2004 la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM). Avec 80 000 adhérents et 285 associations affilées, la FFMCAM intervient dans les sports de montagne, l’aménagement du territoire montagnard et le développement durable. Sa grande mission est de rendre accessible au plus grand nombre, une pratique autonome et responsable de la montagne. Elle favorise par la découverte, l'initiation et la formation de ses adhérents la pratique des activités physiques de montagne avec le souci de préserver et valoriser le patrimoine naturel montagnard. La F.F.C.A.M. gère et entretient 131 refuges, chalets et centres de montagne. Sur le département c’est six clubs qui sont fédérés.

Découvrir : samedi et dimanche, c’est à une journée « montagne ouverte » que vous invitent lesIMG_9447_modifié-1.jpg bénévoles du comité départemental. « nous voulons alerter les gens sur tous les problèmes de l’environnement et les informer sur notre éthique, en leur faisant pratiquer des activités de pleine nature en montagne » précise Michèle Poncet secrétaire du comité. Randonnées pédestres autour des lacs et jusqu’au Carlit, randonnées  flore, escalade sur des petits sites bien cachés, marche nordique sur les sentiers, vtt, en groupes de niveaux, sont au programme de ces deux jours. Des animations qui pour cette huitième année, ont pour fil conducteur le développement durable.

Des rencontres : le samedi est consacré, au cours de petites randonnées,  à la découverte du site des Bouillouses, du barrage, de son histoire. Une projection vous permettra de découvrir le Parc Naturel des Pyrénées Catalanes, ses objectifs, ses actions. En fin d’après midi, vous rencontrerez Philippe le gardien du refuge du CAF des Bouillouses. Il vous parlera de sa vie au refuge en été comme en hiver, de l’histoire de ce refuge, de ce bâtiment qui a fêté ses 100 ans d’existence, et répondra à toutes vos questions. Le soir, vous pourrez manger et dormir au refuge, une expérience inoubliable à vivre pour les enfants, une soirée conviviale avec plein de surprises.

Dimanche matin, vous partirez guidés par des encadrants bénévoles du CAF, avec votre pique nique, votre bouteille d’eau, et quelques affaires pour   une grande journée de montagne.

Rentrés vers les 16 heures, avant le verre de l’amitié,  vous redescendrez dans la plaine, avec de superbes souvenirs à faire partager à votre entourage.

Toutes les activités sont gratuites. Pour le repas du soir, la nuit et le petit déjeuner, il vous en coûtera 20 € pour un adulte, gratuit pour vos enfants. Il faut vous munir d’un duvet ou d’un « sac à viande », et réserver.

 

Renseignements réservations : 06.63.44.63.81. et 06.87.24.57.89.

 http://cd-pyrenees-orientales.ffcam.fr

 

Le programme en détail :

 Samedi 29 septembre

Le matin, accueil par les bénévoles, visite de découverte historique du site et du barrage.

Présentation du Parc Naturel des Pyrénées Catalanes

Petites randonnées autour du refuge, escalade

17 h : accueil du gardien qui répond à vos questions et vous parle du refuge.

Préparation des groupes d’activités du lendemain

18 h : apéro et tirage de la tombola

Repas et soirée conviviale

Dimanche 30 septembre

Départ des randonnées : lacs du Carlit, lacs du bas, le Carlit, le lac d’Aude, marche nordique, randonnée flore, escalade, rando vtt.

 

IMG_3988_modifié-1.jpg

la montagne elle est belle, particulièrement sur le site classé des Bouillouses

17/09/2012

Avec la Ramade le VTT c'est le pied

IMG_3444_modifié-1.jpg


Ce sympathique rassemblement, a réuni 300 participants, amoureux du vélo tout terrain, des circuits balisés en forêt, des paysages de montagne.

IMG_3404_modifié-1.jpgDédé, Bruno, Jean Claude, José, Bernard, Brigitte, sont unanimes, ils ont apprécié cette « Ramade ». « très bon accueil », « parcours splendide », « très beaux paysages », « bonne organisation », « excellent balisage ». Le cahier d’expression libre mis à la disposition des participants, ne tarit pas d’éloges. Pour cette deuxième édition, les organisateurs (club Capcir Aventure VTT et Maison du Capcir) avaient mis leur professionnalisme au service de l’épreuve et des concurrents. Mais au-delà de tout cela, c’est l’esprit du rassemblement qui en faitJean Louis démelin.jpg son vrai succès. Pas de classement, pas de podium, chacun participe en fonction de sa condition et ses capacités physiques, sa pratique, sa maitrise, son envie du jour, l’important étant d’arriver et de se faire plaisir. Et à l’arrivée, c’est la convivialité qui domine autour du buffet froid.

Christine et Béatrice ont choisi le parcours 17 km « technique, mais très agréable, en particulier le long de Têt, un vrai parcours nordique ». Quand à Jean Louis Démelin maire de Font-Romeu qui a emprunté le même circuit, il le promet, « je serai présent à la prochaine édition », et vous ?

 

IMG_3437_modifié-1.jpg

                                                du vtt rien que pour le plaisir

15:37 Publié dans randonnée, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vtt, ramade, balade

11/01/2012

Christian Cardot sur la Haute route de l'Everest

everest, haute route, treck


Guide de Haute montagne, le catalan Capcinois, infatigable marcheur, s’est remis en route pour un périple en haute montagne de 22 jours, entre 2850 et 6050 mètres et vue panoramique sur l’Everest qui culmine à 8848 m.

everest, haute route, treckAprès le tour des Annapurna en 2010, c’est la Haute Route de l’Everest que vient de parcourir Christian Cardot, en compagnie de son         épouse,        sa belle sœur et Lama porteur népalais. Une belle aventure, de rencontres, d’échanges, et d’efforts pour un plaisir immense. « du fait de l’altitude et du manque d’oxygène, le périple a été éprouvant, mais pas très technique. Les panoramas grandioses, le soleil toujours présent, la gentillesse des népalais, on fait oublier les moments difficiles » précise avec enthousiasme Christian.

Belle aventure : quatre jours d’acclimatation seront nécessaires pour ce trek qui les conduira de 2850everest, haute route, treck m à 6050 m d’altitude au dessus du camp 1 du Pumori au pied de l’Everest, avec le passage de trois cols à 5400 m. Vingt deux jours, cinq heures de marche journalière, au rythme de l’enjeu « ici il faut prendre le temps, maîtriser son rythme, admirer le paysage si l’on veut arriver au bout », c’est la philosophie de Christian.

Belles rencontres : au-delà de l’effort, de la beauté des sites, c’est l’humain qui est au cœur de l’aventure. Rencontre avec ce guide de haute montagne de 82 ans venu inaugurer l’électrification photovoltaïque d’une everest, haute route, treckécole réalisé par son association, ou celle d’André Peyraud le nageur de l’extrême, qui a descendu les rivières leseverest, haute route, treck plus hautes du monde, en pèlerinage sur l’un des sites de ses exploits. Rencontre surtout avec la population locale, qui est toujours en activité. Les femmes qui ramassent les bouses de yak qui séchées alimentent le feu, les porteurs qui sillonnent le circuit avec de très lourdes charges, les enfants qui vont à l’école à pied avec parfois 4 heures de marche par jour. « les népalais sont très accueillants, très gentils, je suis toujours ému quand le matin on reprend la route et on quitte nos hôtes ».

Gravir l’Everest, c’est un rêve sûrement inaccessible du fait du coût financier trop élevé. Mais Christian a d’autres rêves et pour 2012, il prépare un tour du monde, encore une belle aventure.

Contact: Christian Cardot 06.32.15.12.56.   Email cardot.expe@ifrance.com

 

everest, haute route, treck

               plein les yeux devant ces sommets mythiques, de la poésie,, de belles rencontres.

27/08/2011

Camporells :la beauté à l'état pur

IMG_8654_modifié-1.jpg

Situé en Capcir, au pied des pics Pérics, les lacs des Camporells offrent un cadre montagnard, facile d’accès, grandiose, à vous couper le souffle, un panorama d’une beauté à l’état pur.

IMG_0643.JPGParmi les sites de montagne réputés du département, le Canigou, le Carlit et ses nombreux lacs font référence. Mais il est un lieu dans la montagne catalane, qui constitue une balade incontournable, c’est le massif et les lacs des Camporells. Son accès facile à partir de la station de ski de Formiguères, la qualité de son environnement, le site est classé, la beauté des paysages que l’on découvre par couches successives, l’accueil au refuge, font de ce site un lieu d’excellence montagnarde.

Beauté explosive : l’accès au parking se fait par une route forestière relativement carrossable. Certes c’est la partie la moins intéressante du trajet, mais si vous partez à pied de la station, cela double le temps de balade. La première demie heure, vous êtes confrontés à un sérieux « coup de cul ». Il faut donc entamer la randonnée calmement, sans précipitation, comme des préliminaires incontournables, le plaisir à venir n’en sera que décuplé. Au fur et à mesure de l’ascension, le point de vue s’élargit au plateau du CapcirIMG_8706.JPG et aux chaines de montagne est et sud, jusqu’au majestueux Canigou. Arrivés à la serre de Maury, observez ces pins à crochets qui poussent à raz du sol, ou qui n’ont pas de branches côté vent dominant. Vous basculez sur la vision ouest et nord de la montagne. A votre droite, la vallée du Galbe, le pic de Baixouillade, la porteille d’Orlu, voie de communication que nos anciens empruntaient pour se rendre aux marchés à bestiaux d’Ax les Thermes. Sur votre gauche admirez le lac des Bouillouses et l’imposant Carlit. Vous approchez de l’extase, grimpez sur le promontoire dominant le site, c’est l’explosion. Les Pérics sont à portée de main, droits et fiers, harmonieux. A leurs pieds, les lacs donnent une touche de fraîcheur dans ce paysage rude et doux, surmonté par des pins à crochets qui soulignent d’une ligne verte échevelée la beauté du site. Prenez le temps, posez vous, respirez, moment inoubliable, où l’on se sent petit et fort dans cette imposante nature en liberté. Descendez jusqu’au refuge, et faites le tour des lacs, admirez les pics se refléter dans l’eau calme des étangs. Vous pouvez déjeuner au refuge, mais il faut réserver. Si vous êtes seul, il y a toujours une omelette et du fromage du pays pour vous sustenter. De retour à la civilisation citadine, si vous avez le blues, pensez fortement à cette balade, et promettez vous d’y revenir, c’est un antidote à la dépression.

Pratique : refuge 19 places, 35 € la demi pension, repas sur réservation

06.82.12.99.22.

 

IMG_9584_modifié-1.jpg

 

la beauté du site ne doit pas vous faire oublier que vous êtes en haute montagne, alors prudence.

24/08/2011

En balade sur le tour du Capcir en compagnie d'un âne

nae, balade, randonnée, famille, montagne

Eliot, Eulalie, Hélène et Olivier, originaires de Montauban, pratiquant habituellement la randonnée, ont décidé de faire le tour du Capcir en cinq étapes. « c’est notre première expérience de marcher avec un âne et c’est super. Comme il peut porter les enfants, cela permet de les soulager quand ils sont fatigués ». Bacchus, c’est le nom de l’âne, est très sympa et dressé pour ce travail. Le tour du Capcir se réalise en cinq jours avec départ et arrivée à Rieutort, lieu de location de l’ âne. Après une initiation et des informations sur le parcours, c’est parti pour l’aventure. Sur le parcours, vous trouvez des gîtes d’étape et refuges pour passer la nuit, pensez à réserver.

Le coût de location de l’âne avec bât et nourriture est de 250 € pour 6 jours. Vous pouvez aussi le louer à la journée, il vous en coûtera 50 €.

Renseignements réservation : www.vagabondane.com