01/06/2013

Que corri la veu, un festival interculturel

groupe amane.jpg


Pour sa deuxième édition, le festival interculturel « Que corri la veu » remet le couvert pour une rencontre haute en couleur entre culture catalane et culture amazigh.

Du 1er au 19 juin le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes et le Pays Terres Romanes vous invitent à voyager. De concerts en contes, bercés par le théâtre ou le cirque, rencontrez culture catalane et amazigh (berbères d’Afrique du nord).

Quel programme : le lancement des festivités est programmé ce samedi 1 juin, à Campôme à partir de 20 h. Musique traditionnelle de rue avec « la Masca », arabo andalouse avec « Amane ». « Projet Lafaille » et la « cobla Tres Vents » mêleront leurs instruments pour une musique inattendue. Le 4 juin à Osséja (20 h), place au théâtre avec les « folies berbères », qui nous révèlent la possibilité d’une histoire commune qui renaît. Le 6 juin, à la Llagonne, à 16 h, spectacle land art des enfants de l’école. A 18 h, conte musical Touareg par Hamed Bouzzine (enfants à partir de 7 ans). Le 8 juin à Esthoer, le 9 à Escaro, à 16 h, les enfants (à partir de 5 ans) découvriront le spectacle mêlant théâtre gestuel, cirque, clowns, du groupe barcelonais « Katraska ». La compagnie « le ventre à Paroles » présente le 12 juin à 16 h à Puyvalador, un conte musical. Le projet Lafaille et la cobla Tres Vents seront présents à Eyne le 15 juin. Ce même jour à 21 h à Mantet, concert du groupe catalan « Llamp te frigui ». Pour conclure, le 19 juin à 16 h à Font-Romeu, la compagnie « la Chouing » présente un spectacle drôle et funèbre, ainsi soit-il.

Un projet culturel financé par Conseil Général et Régional, la DATAR, le Parc, ma SHEM et la bijouterie Calvet.

Plus de renseignements : www.terredeparoles.coop/spip.php?article77   

28/12/2012

Fin d'anné en musique

DSC02279.JPG


L’école de musique Capcir Haut-Conflent a fêté son trimestre d’apprentissage musical au foyer communal du village.

DSC02277_modifié-1.jpgC’est une habitude, l’école de musique Capcir Haut-Conflent célèbre la fin du dernier trimestre de l’année en organisant un concert. Une manifestation qui depuis plusieurs années se déroule au foyer communal de Matemale, transformant l’habitude en tradition. Salle comble, parents, familles, amis, venus de l’ensemble du territoire, ont rempli la salle pour apprécier le travail des jeunes mélomanes.

26 compositions interprétées par les élèves, montrent la variété et la qualité du travail des enseignants. Soixante musiciens, de plus en plus jeunes, se sont succédés sur scène, dans diverses formations. Duos, trios, quatuors, ensmeble, ont varié les genres musicaux (classique, traditionnel, baroque, blues, rock, métal…) pour le plus grand plaisir du public conquis et enthousiaste. La chorale regroupant l’ensemble de l’école de musique a interprété « sur les champs Elysées », chanson reprise en chœur avec joie par le public.

A la fin du concert, une collation préparée par les parents d’élèves a été partagée par l’ensemble des présents. Une tradition associative à laquelle les bénévoles de l’association sont très attachés.

 

DSC02281_modifié-2.jpg

foule dense et heureuse pour cette fête de fin de trimestre

13:10 Publié dans culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concert, école, musique

04/11/2012

Ecole de Musique Capcir Haut-Conflent : une balade à deux tons

IMG_4775_modifié-1.jpg


Florissante au niveau des effectifs avec 75 enfants et adultes inscrits pour cette année scolaire, l’école de musique Capcir Haut Conflent est en équilibre fragile.

IMG_4776_modifié-1 (2).jpgGérée par une association, l’école de musique Capcir Haut-Conflent, est l’employeur des professeurs de  musique, qui animent les cours. Deux lieux de cours sont utilisés, aux Angles et à la Cabanasse, répondant à l’étendue du territoire.

Des difficultés : première difficulté, trouver des enseignants disponibles localement. Seuls trois sur six sont du secteur, ce qui pose des problèmes de disponibilité, de concentration des cours sur deux jours, et augmente le coût des prestations du fait de la prise en charge des frais de déplacement. « le territoire est très étendu, ce qui nous amène à avoir deux lieux de cours, Les Angles et La Cabanasse » précise Lucien Marc président de l’association. Autre difficulté, c’est la disponibilité des enfants. Les primaires libres le mercredi matin, ne sont plus disponibles quand ils intègrent le lycée. Le calendrier scolaire risque d’être modifié l’année prochaine, et tous les enfants auront cours le mercredi matin. Les locaux, un peu exigus, limitent le nombre de stagiaires.

Des satisfactions : de plus en plus d’élèves fréquentent l’école de musique. « cela est dû aux tarifsIMG_4780_modifié-1.jpgIMG_4796_modifié-1.jpg qui sont bas, à la qualité de l’enseignement, au contenue de la formation » précise le président.  Celle-ci alterne formation musicale, pratique d’un instrument, évaluation continue avec une audition et un examen en fin de cycle. Des ateliers regroupent des pratiquants des différents instruments, ce qui est fortement apprécié par les élèves. Les ateliers sont ouverts à des musiciens qui ne fréquentent pas les cours, mais qui ont un bon niveau de pratique instrumentale. Autre plaisir, régulièrement les enfants jouent en présence d’un public. «  la musique, tu ne la joues pas tout seul. Tu la joues en groupe et pour d’autres » affirme Lucien. La musique c’est aussi des rencontres entre les enfants du territoire. « nous faisons partie de l’union des écoles de musique des Terres  Romanes (Millas, Vinça, Conflent, Capcir Haut-Conflent, Cerdagne), et nous participons à la fête des autres écoles ».

Un budget : l’association est aidée financièrement par le Conseil Général, les mairies, la dotation cantonale, et la participation des parents. Pour un enfant il en coûte aux parents 375 € par an. Pour pérenniser l’école le président plaide pour une participation financière des communes « il suffirait que chaque commune verse 1 € par habitant pour que les comptes de l’association soient en équilibre. C’est le seul moyen pour ne pas en faire une école élitiste par l’argent ».

Instruments pratiqués : batterie, violon, violon alto, guitare acoustique, électrique et basse, piano, percussions, et des ateliers d’éveil musical à partir de 4 ans.

Renseignements : 04.68.04.35.95. et 06.15.25.03.25.

IMG_4791_modifié-1.jpg

les ateliers un vrai moment de plaisir partagé par les enfants.

21/08/2012

Le groupe "Manioc poésie" en concert

IMG_2411.JPG

                       Denis Campini guitariste de jazz bien connu dans le département

Franck Nicolas, trompettiste, et chanteur, leader du groupe « Manioc Poésie », est un compositeur de talent. Disciple de Miles Davis et de Kafé Edouard Ignol (maître du Gwo ka moderne Guadeloupéen), ce musicien s’est entouré de Denis Campini à la guitare, Charles Huck à la basse, Louis Allèbe aux percussions, pour cette tournée d’été dans le département. Une musique de la Guadeloupe, très chaloupée, colorée, chaleureuse, qui vous fera voyager.

En Capcir, quatre concerts sont programmés. Les 22 et 23 Août, au restaurant de l’Ourson (lac de Matemale), les 24 et 25 août au bar pub l’IN 8 aux Angles.

Concerts gratuits, à partir de 21 heures.

 

 

11:15 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concert, chanson

25/07/2011

En Capcir Haut-Conflent, les jeudis qui chantent c'est aussi le mardi

concert,gratuit,musique,villages,capcir

 Du 26 juillet au 18 août, six villages du Capcir Haut-Conflent proposent, autour d’un concert musical, la découverte de leur village, et une rencontre conviviale autour d’un repas.

Cette 14ème édition des jeudis qui chantent, se déroulera dans les villages d’Ayguatebia, Fontrabiouse, Planés, Réal, Sansa et Sauto. Six petites communes qui, avec l’aide de l’intercommunalité Capcir Haut-Conflent, vous proposent une animation conviviale dans leur village. Si les spectacles sont tous différents, la tonalité, qu’elle soit française ou catalane tourne autour de la chanson populaire traditionnelle. La démarche est cependant identique. Elle commence par une visite guidée du village (de 17 h à 19 h), puis apéritif et repas catalan à base de produits du terroir (de 19 h à 21 h), enfin, place au concert. De belles soirées en perspectives et des échanges intéressants entres locaux et vacanciers qui ensemble, se retrouvent pour une soirée conviviale et sympathique.

Seul, le repas est payant, pensez toutefois à le réserver.. Il vous en coûtera entre 10 et 15 €.

Renseignements, réservation du repas : 04.68.04.49.86.

Au  programme

Mardi 26 juillet, à Réal : l’orgue de Barbara, spectacle de chansons françaises d’hier à aujourd’hui entrecoupé de tours de magie burlesques.

Jeudi 28 juillet, à Fontrabiouse : l’avant bras, un duo swing-guinguette (chant, accordéon, batterie), qui fleure bon les années folles et leurs bals printaniers.

Mardi 2 août, à Sansa : Nadine, Sylvie et Yves vous entraînent dans leur soirée cabaret. Costumes, couleurs, fantaisie, charme, humour sont au rendez-vous.

Jeudi 4 août, à Planés : auteur, compositeur, interprète, Eric, au-delà de son répertoire personnel, interprète aussi des chants catalans traditionnels.

Mardi 9 août à Ayguatebia : groupe Joker, véronique au chant et Joa  guitare et trombone, vous promènent dans la variété internationale du rétro au moderne.

Jeudi 18 août, à Sauto : LLevant de Taula, de belles voix qui vous font voyager dans le patrimoine culturel de la chanson traditionnelle catalane.

 concert,gratuit,musique,villages,capcir

la chanson populaire traditionnelle s’invite à ces 14èmes jeudis qui chantent. La photo d’Eric el catala est de Fred Berlic

20/07/2011

22è musicale de Matemale, un voyage à travers le monde

Irem Vé_modifié-1.jpg

C’est l’été, et le village de Matemale, vous invite à ses 22è musicales, 5 concerts gratuits, un voyage musical original à travers le monde.

Je ne sais si la musique adoucit les meurs, mais, tous les mercredis de l’été, à Matemale, elle vous fait voyager. Certes, on est loin des grands festivals, avec des têtes d’affiche internationales, qui déplacent des foules de fans, et qui demandent une organisation démentielle, mais qui sont incontournables dans le paysage culturel départemental. Il est vrai, que voir un Joe Coker sur scène, accompagné par un groupe de musiciens thaumaturgique, dans le cadre du château de Valmy, ça vous scotche. Mais, les organisateurs et financeurs (commune et commerçants du village) de ces musicales, n’ont pas à rougir. Le programme proposé, est toujours éclectique, et apprécié par les deux centaines de personnes qui habituellement se retrouvent pour ces soirées.

C’est le mercredi à 21 heures, sous le chapiteau érigé au cœur du village, à côté du bistrot de pays, et c’est gratuit. Pensez à prendre une petite laine, les soirées sont fraîches en Capcir.

 Au programme 

Mercredi 20 juillet : « D’Jam Tribu », propose ses compositions métissées, entrainantes, rythmées (Affro, Funk, Reggae).

Mercredi 27 juillet « Irem Vé » vous transporte dans les années 1970, en reprenant les grands standards des groupes phares (Abba, Bee gees, Beatles…).

Mercredi 3 août, « Berimbao » nous entraîne en Amérique du Sud, avec ses instruments typiques et sa musique des Andes. Une exposition vente d’objets d’art d’Amérique latine et des repas vous seront proposés. Les sommes récoltées sont destinées à aider des écoles en Argentine.

Mercredi 10 août : « Emocéans », quatre musiciens vous entraînent dans le sillage d’une musique tzigane festive, une sorte de jazz manouche dans la lignée de Goran Bregovic

Mercredi 17 août, « le temps des noyaux » revisite les grands standards de la chanson française, une invitation à chanter.

Renseignements complémentaires : www.matemale.fr

 

jpg.jpg

une programmation éclectique pour ces 22è musicales.

04/08/2010

Au rythme de la Country

IMG_0634_modifié-1.jpg

Venue des Etats-Unis, la musique country, incite à la danse, loisir sportif qui se développe en France. De nombreux clubs de danse country se créent dans l'hexagone, des concours voient le jour, autour de cette pratique entraînante et festive. Ambiance country durant trois jours à Formiguères, pour les amateurs ou les passionnés. Mercredi 4 et jeudi 5 août, de 19 h à 20 h 30, initiation à la danse country, salle de l'école. C'est la troupe « Altitude country » qui animera ces initiations à la danse de cow-boys. Il vous en coûtera 10 € pour une séance, 16 € pour les deux.

Vendredi 6 août, à 21 h 30, sur la place du village, le groupe « Cotton Fields », animera la soirée, revisitant dans une sonorité country des chansons phares des Creedence Clearwater Revival, Eric Clapton et d'autres standards de la musique américaine. Vous pourrez aux côtés de la troupe « Altitude country » mettre en pratique votre apprentissage.

Une soirée gratuite, les costumes et accessoires de cow-boys sont fortement conseillés. Sur place, vous pourrez acheter des chapeaux.

Allez hop, en piste...

 

IMG_0591_modifié-1.jpg

le groupe « Cotton Fields » bien connu dans le Landerneau local animera cette soirée sur la place de Formiguères.