04/08/2010

Les marmottes en guets stars du parc animalier

IMG_9328.JPG

LES ANGLES 

Sur 37 hectares, dans des enclos de 1 à 23 hectares, tout la faune Pyrénéenne vous attend au parc animalier. Une étonnante rencontre, dans un cadre naturel fabuleux, émotions et plaisirs au rendez vous.

 Ce qui impressionne le plus le public qui visite le parc animalier, c'est son cadre. Un environnement naturel de haute qualité, qui vous donne l'impression d'approcher les animaux en pleine nature. Oubliés les barrières des enclos, les grillages de protection, vous êtes dans le monde de la faune Pyrénéenne. Si vous n'êtes pas trop bruyants, vous êtes garantis de voir tous les animaux. Certains, moins farouches que les autres, mettront un point d'honneur à se faire photographier. Vous traverserez les parcs des mouflons, bouquetins et isards. Là miracle, vous serez surpris par un bouquetin fier, dressé sur un gros bloc de granit, ou un jeune isard qui hésite entre se laisser approcher ou prendre la poudre d'escampette. Le loup, peureux, vous demandera un peu de patience pour l'observer, quand aux bisons impressionnants, dédaigneux, ils ne se soucieront aucunement de votre passage. Les daims, plus sociables se laisseront caresser.

Nouveauté : cet été, le parc accueille quatre nouvelles marmottes venues des Hautes Pyrénées. Elles font la fierté de Patrice directeur adjoint « le public appréciait beaucoup la visite du parc, mais avait de difficultés à voir les marmottes. Les nouveaux spécimens introduits depuis quelques mois, habitués à la présence du public, se laissent admirer sans crainte ». Deux parcours (1.5 et 3 km) pour admirer tout ou partie de la faune présentée. Equipez vous de chaussures fermées type tennis ou chaussures de montagne, lunettes de soleil, et d'une petite laine, le parc est à 1800 m d'altitude, ce qui surprend lorsque l'on vient du bord de mer. Bancs, espaces pique nique, sentier floral, traces d'animaux complètent cette agréable visite. Silence, les animaux vous observent.

Tarif d'entrée : adulte 11 €, enfant (4 à 14 ans) 9 €, moins de 4 ans gratuit.

04.68.04.17.20.

IMG_9175.JPGIMG_9252.JPG 
IMG_9446.JPGIMG_9294.JPG
Prenez le temps, ne faites pas de bruit, et vous verrez la plupart des pensionnaires du parc animalier.

 DU SOIGNEUR AUX PROMENEURS 

1 - Philippe.JPG"Passionné par les animaux"

Philippe nourrisseur et soigneur au Parc animalier : Je travaille au parc depuis son ouverture en décembre 1994. Je nourris, soigne les animaux et je participe aux autres tâches du parc. Une complicité s'établit avec les animaux, qui reconnaissent ma voix, mon odeur. Ils ont une mémoire incroyable. J'en ai élevé plus d'un au biberon, à qui j'ai donné un prénom. Quand je les appelle, ils s'approchent. Tous les animaux (hormis l'ours qui est stérile) se reproduisent normalement. Ils se sentent bien dans le parc qui est adapté à leur habitat habituel. On les nourrit une fois par jour de fourrage, céréales, granulés. Les loups mangent principalement du poulet, les ours sont omnivores. Les visiteurs apprécient le parc, et sont respectueux du site. J'adore mon travail, les animaux sont mes copains, s'ils vont bien, je vis bien.

2 - Sébastien.JPG"Un cadre naturel"

Sébastien, Toulonnais, en vacances avec son épouse et sa petite fille à Font-Romeu : C'est la première fois que je visite le parc. C'est un bel aménagement, un chemin de randonnée qui serpente entre les enclos. Le cadre naturel, la végétation montagnarde fait que l'on oublie vite que l'on est dans un lieu aménagé. On voit très facilement les animaux qui ont l'air heureux. On a été impressionnés par les Rennes et les marmottes que l'on peut voir de près. Il faut prendre le temps de les observer, c'est du plaisir. On a été très bien accueillis. On avait oublié le porte bébé, le parc nous en a mis un gracieusement à disposition. C'est une belle balade, que Maïlys notre fille a apprécié aussi. C'est grand, calme, des fleurs magnifiques, de l'eau partout avec des cascades. On s'est régalés et j'en parlerai autour de moi.

3 -Elise, Vincent, Rapael.JPG"Cette visite nous a beaucoup plu"

Elyse, Vincent, Raphael, originaires de Lovains, en vacances en famille aux Angles : On a vu plein d'animaux. Les plus difficiles à voir, c'étaient les loups, mais on est restés sur l'observatoire et ils se sont approchés. On a été impressionnés par leurs hurlements. Les daims, ils sont très gentils, on a pu les caresser. Les marmottes étaient rigolotes, elles jouaient dans la prairie. On a fait attention de ne pas faire de bruit. Les bouquetins ont des cornes magnifiques, ils étaient couchés sur les rochers. On a traversé des enclos, et l'on n'a pas eu peur. C'est comme une promenade en forêt. Ce qui est super, c'est que l'on peut approcher les animaux. Les bisons sont impressionnants. Le parcours est bien balisé et pas trop long. Il y avait beaucoup de fleurs, des gentianes, des lys martagon, ça nous a beaucoup plu.

4 - Nathalie.JPG"Un superbe circuit"

Nathalie, vivant à Poitiers, en vacances en famille aux Angles : Je connais la région, mais c'est ma première visite du parc. Super. On est vraiment en pleine nature et l'on voit bien les animaux. On a même vu des écureuils. Le sentier botanique est intéressant. Les animaux sont magnifiques et on a l'impression qu'ils sont en liberté. Certains comme les biches et les daims viennent se faire caresser. Les animaux ont l'air en bonne santé, il y a de nombreux bébés dans les enclos. Les bois des cerfs et des daims avec leur velours sont splendides. On a apprécié les aires de pique nique, la propreté du parc qui est ombragé, avec beaucoup d'eau. C'est très convivial, on croise de nombreuses familles, on discute, on échange, c'est très agréable. Sur le circuit il y a de magnifiques points de vue sur le lac. Le parcours est facile d'accès.

Tir à l'arc, l'antistress en Capcir

IMG_6447.JPG

Nos ancêtres l'utilisaient pour la chasse et la guerre. Aujourd'hui, ce sont les cibles en carton qui sont destinataire de la plupart de ses flèches. Un sport de loisir où l'on peut s'adonner au centre de tir à l'arc de l'Ourson, au bord du lac de Matemale. Une pratique ludique qui s'adresse à tous les âges. Les arcs sont adaptés en taille et en puissance de traction aux différentes morphologies. «le plus jeune archer qui vient ici à quatre ans et le plus âgé 77 » précise Michèle titulaire d'un Brevet d'Etat sportif. Elle anime les séances de découverte du tir à l'arc. Pour les moins de 7 ans, une séance de 11 h 30 à 12 h 30 leur est réservée. Quelques conseils de base et l'on passe à la pratique, sous le regard et les recommandations de Michèle. « il s'agit d'arriver à se concentrer pour placer au mieux la flèche dans la cible en effectuant un geste de visée ». Calme, sérénité, application, détente, sont les bienfaits de ce sport loisir qui se pratique ici dans un décor de rêve.

Tous les jours de 9 h à 19 h, 7 € la demi-heure, 11 € l'heure. 06.24.03.26.99.

  

 

19:17 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arc, détente, zen, sport, loisir

26/07/2010

Aérodome de la Quillane : planer avec les vautours

IMG_6910.JPGIMG_6949.JPGIMG_6987.JPG
Terrain d'aviation le plus haut d'Europe, l'aérodrome de la Quillane, est niché au cœur du Capcir, à 1710 m d'altitude, et propose des vols d'initiation en planeur. Un survol de la montagne catalane, une aventure extraordinaire que vous partagerez parfois avec les vautours.
IMG_9077.JPG

Cette plateforme remonte à 1936, et apparemment servait de terrain de secours pour les avions allemands qui bombardaient l'Espagne. Elle est devenue par la suite terrain annexe de l'aérodrome du Languedoc. C'est en 1957 que l'activité vol à voile s'y est implantée. L'intérêt de ce site c'est qu'il est au cœur des montagnes, en versant sud des Pyrénées, ce qui favorise l'aérologie. Lâché en l'air, le planeur va redescendre. Pour prendre de l'altitude, il faut qu'il trouve des courants chauds et dynamiques, qui vont assurer la durée du vol.

Planer comme les oiseaux : L'association aéronautique de la Llagonne, anime la plateforme. Dotée de 7 planeurs (4 biplaces et 2 monoplaces), elle permet à ses membres de voler en autonomie, et propose des vols d'initiation en double. Durant 20 à 30 minutes, vous aurez le plaisir de survoler les hautes terres catalanes, de retrouver la sérénité, dans le silence de l'altitude. C'est le cadre magnifique que l'on survole qui émerveille le plus durant le vol. La lecture du paysage prend une autre dimension vue d'en haut. Il vous arrivera peut-être de rencontrer des compagnons de route, tels les vautours, qui vous guideront à la recherche des courants ascendants. Selon l'aérologie du jour, le vol sera différent, et vous pourrez monter jusqu'à 3000 m. Une altitude raisonnable, quand l'on sait qu'ici, en 1963, Gérard Pic avait relevé le record d'altitude en planeur à 13 000 m. Le décollage, en douceur, est assuré par le tractage en avion, et quand les conditions météo sont réunies, par le treuil photovoltaïque. Dans ce cas, la montée en altitude est immédiate, et sans bruits, vous vous sentez devenir oiseau.

Accessible à partir de 14 ans, un vol d'initiation d'une demi-heure environ, coûte de 70 à 85 € selon le type de décollage (treuil ou avion).

Renseignements www.planeur-lallagonne.com et 04.68.04.28.02.

Ils ont pris leur envol

Photo n° 1.JPG J'y suis tombé dedans quand j'étais petit

Martin, pilote diplômé qui conduit des vols d'initiation

Je pilote depuis l'âge de 14 ans où j'ai commencé mon apprentissage. J'ai obtenu mon brevet de pilote de planeur à 16 ans. Je réalise des vols d'initiation depuis l'an dernier où j'ai eu 18 ans. Le vol à voile, j'y suis tombé dedans quand j'étais petit. Mon père passionné d'aéronautique m'a ouvert la voie. Ici, le cadre est formidable, et l'aérologie permet une qualité de vol que l'on ne retrouve pas en plaine. Mon vrai plaisir, c'est de me lancer des défis. Réaliser des vols longue distance, boucler des circuits, tout en appréciant le cadre. Je préfère voler seul, mais j'aime aussi faire découvrir cette activité, faire sentir et partager mes sensations. Ce matin, lors d'un vol d'initiation, les conditions étaient exceptionnelles, et on était en patrouille avec une demi-douzaine de vautours, qui nous ont accompagnés durant tout le vol.

photo n° 2_modifié-1.jpgJe veux devenir pilote d'avion

Guillaume, habitant Toulouse, en stage d'apprentissage

Un peu comme tout le monde, j'ai fait des vols dans des avions de ligne. Puis, j'ai eu l'occasion de voler en biplace en ULM. J'ai passé mon examen théorique de brevet d'initiation aéronautique. Aujourd'hui je suis en apprentissage de vol en planeur. Mon projet professionnel, est de faire carrière dans l'aéronautique, plus précisément de venir pilote de ligne. En planeur, c'est le silence en vol qui m'impressionne le plus. Le planeur, c'est lisse, on a l'impression de glisser sur la glace. Un planeur dans le ciel, c'est gracieux, agréable à regarder. Je n'ai aucune appréhension dans le vol, le matériel est fiable, vérifié tous les matins. Pour moi, voler c'est une passion que j'espère entretenir longtemps. Ce matin j'ai fait un vol de deux heures. On a survolé le trajet du train jaune, l'Espagne. On voyait jusqu'à Carcassonne, c'était super.

Photo n° 3.JPGUn superbe cadeau d'anniversaire

Françoise, habitante de Formiguères

Pour mes 50 ans, j'ai voulu faire un vol d'initiation en planeur. C'est un cadeau exceptionnel que je me suis offert. Depuis des années, quand je passe par la Quillane, je vois les planeurs, et je n'ai jamais pris le temps de m'arrêter. Aujourd'hui, je me suis enfin posée, pour voler, et ce  vol était fabuleux. J'avais déjà volé en petit avion et fait un vol en tandem en parachute à partir de 4200 m, ce qui m'a permis d'être plus à l'aise. La sensation dans le changement de courants ascendants inquiète un peu. Survoler le Capcir, cela m'a procuré beaucoup de joie. A pied, dans la forêt, on n'a pas de vue sur l'horizon. Ici c'est 360° sur le monde que je parcours habituellement. J'avais pleinement confiance dans mon jeune pilote. Il m'a parfaitement préparée au vol et a manié le planeur avec beaucoup de maîtrise. Je recommencerai.

Photo n° 4.JPGUn vrai bonheur

Aude, habitant à Lyon en vacances en Capcir chez sa mère

C'est la première fois que je vole dans un planeur, et ça m'a beaucoup plu. Dans la phase d'ascension, avec les courants, on a l'impression d'être sur un manège genre grand huit, on est un peu ballotés, ça monte, ça descend. Avant le vol, le pilote m'a expliqué le fonctionnement de l'appareil, du parachute et m'a aidée ensuite à m'installer. Lunettes de soleil et casquettes sont obligatoires. Je n'avais pas trop d'appréhension au décollage, plutôt hâte de voler. Durant le vol, le pilote m'a laissé agir sur le palonnier et le manche, et j'ai trouvé que c'était très sensible. C'est très impressionnant de voler, mais je n'ai pas été malade. J'ai bien aimé l'atterrissage, le sol qui se rapproche et tout à coup le planeur qui se pose dessus. C'est un vrai bonheur. Je ne sais si je recommencerai, mais je suis très heureuse de l'avoir fait.

"Grillade partie" en forêt de la Matte

La forêt de la Matte qui borde le lac de Matemale propose un panel d'activités sportives et ludiques fort appréciées. Mais, de part et d'autre de l'espace animé, des aires de pique-nique avec place à feu, vous attendent.

 

 Les vacances sont des moments privilégiés, pour voyager, découvrir une région, un pays, ses habitants, pratiquer des activités sportives ou de loisirs. Des instants de plaisir où l'on peut prendre le temps, et même ne rien faire, sans état d'âme. C'est aussi l'occasion de pique-niquer en famille, entre amis, en groupe. Autour du plan d'eau de Matemale, deux espaces aménagés sont à votre disposition pour goûter aux plaisirs de la grillade ou du repas froid. Le premier est situé sur le site de l'Ourson, le deuxième sur l'espace VTT. A la fraîche, sous les pins sylvestres séculaires, qui paraît-il, étaient utilisés pour réaliser les mats des bateaux de la flotte Royale sous Louis XIV, avec vue sur le lac, posez vous et appréciez. Places à feu avec branches sèches à proximité, tables et bancs en bois, vous êtes en plaine nature. A une centaine de mètres, des blocs wc avec point d'eau sont à votre disposition. Des moments de rencontre autour du feu, où l'on se surveille mutuellement la grillade, où l'on s'échange la braise encore vivace. Si les bancs sont occupés, le sous bois couvert d'une belle herbe, fera un tapis de sol de qualité. Veillez à ne pas laisser les traces de votre passage.

En Cerdagne Capcir et Haut-Conflent, autour des lieux d'activités, des villages, des espaces détentes sont aménagés et accessibles à tous. Poussez la porte de l'office du tourisme du village où vos résidez en vacances, vous y trouverez le bon plan en la matière.

  

IMG_6511.JPGIMG_7030.JPG

la grillade, une moment de convivialité, une tradition locale.

  La parole aux vacanciers 

1-Marie.JPG Marie, originaire de Montpellier et en vacances en famille à Font-Romeu

C'est la troisième année que nous venons autour du lac. Le site est superbe, bien aménagé, calme, très agréable, approprié à tous les âges.  On peut s'asseoir, passer l'après midi sur place. C'est très ombragé, avec des tables en bois massif, de magnifiques barbecues et du bois pour faire les grillades. Et si on ne veut pas prendre notre casse croute, il y a un restaurant et des snacks sur place. C'est formidable pour les enfants car il y a beaucoup d'activités pour eux à proximité. Hier, nous avons fait le parc animalier et nous avons vu tous les animaux. Demain, c'est les Bouillouses par le télésiège de Font-Romeu. Le site est propre, les sanitaires aussi, mais un peu excentrés. Les nuits sont fraîches, c'est très agréable, on revit.

 

2 -Rosette.JPGRosette, originaire de Sainte Eulalie dans l'Aude, en vacances à Espousouille.

Cela fait trente huit ans que nous venons en vacances, dans la vallée du Galbe, et nous ne nous en lassons pas. Nos enfants, nos petits enfants, connaissent apprécient le Capcir. On vient régulièrement pique niquer autour du lac, c'est très agréable. On a constaté, par contre,  des dégradations. Les tables et a place à feu à côté du camping sont cassées. L'aire de la barquette, est très bien aménagée, très agréable, à côté du lac et juste en face du point d'eau et des WC. On aime bien se  balader autour du lac et les jeux sont appréciés par nos petits enfants. C'est très familial. On peut se désaltérer ou boire un café dans les buvettes. Les amis qui sont avec nous apprécient. Pour eux c'est une découverte, et ils reviendront.

 

3-Marc.JPGMarc, originaire de Lyon, en vacances itinérantes en famille.

Nous sommes des pratiquants de l'escalade. Ce sont les sites des Pyrénées qui nous ont incités à passer par ici. En particulier celui de Targasonne qui avec ses gros blocs est adapté et pratique avec les enfants. En arrivant, découvrant le lac, la baignade autorisée, on a eu envie de s'arrêter. L'espace pique nique est très pratique, facile d'accès bien ombragé, sous de beaux arbres. L'eau du lac est un peu fraîche, mais c'est agréable de se baigner. Avec notre fourgon, on pratique le camping sauvage, et ici, on trouve des coins accessibles, où on peut se poser la nuit avec des coins feu aménagés, c'est très agréable. C'est notre première visite de la région, elle est très belle, sauvage. Pour l'instant, on n'est pas très consommateurs d'activités.

4-Céline.JPGCéline originaire d'Ambialet dans le Tarn, en vacances en famille aux Angles

Je connais bien le secteur, j'y venais déjà en vacances avec mes parents. On est venu déjeuner au bord du lac. L'aire de pique nique est bien aménagée, propre,  avec beaucoup d'activités autour, pour les enfants. C'est grand, c'est vert, c'est super. Aujourd'hui c'est repas froid, la prochaine fois, on fera griller. Ce qui est pratique c'est que l'on peut faire l'aller retour du lac avec la navette gratuite des Angles. On a  un appartement aux Angles. En juin, on a profité d'un week-end pour faire un saut en parapente bi place. On s'est tellement régalés que l'on envisage de recommencer. L'accrobranche intéresse beaucoup nos enfants. Venir en vacances à la montagne c'est reposant, on n'est pas stressés. Pique niquer au bord du lac c'est le pied.

 

Le VTT s'apprend au coeur de la Matte

En montagne, de nombreux itinéraires de vtt balisés, facilitent la pratique de sport, qui connaît un véritable engouement. Au cœur de la forêt de la Matte, un parcours loisir en accès libr, vous permet de vous initier aux difficultés que vous pouvez rencontrer sur les pistes. Sur 1,2 km, en terrain plat, entre les pins sylvestres, 11 ateliers vous aident à maitriser  les différentes phases de progression en vtt, en milieu naturel. Recherche d'équilibre, motricité, maniabilité, autant de situations que vous travaillerez en autonomie. A chaque atelier, un panneau vous informe sur l'objectif à atteindre. Quatre possibilités sont proposées pour passer l'atelier,  avec différents niveaux de difficulté qui vont de vert (facile) à noir (difficile). En fonction de votre maitrise, vous choisissez le franchissement adapté. Entre amis, en famille, c'est une découverte ludique, éducative et gratuite.

Si vous ne possédez pas de Vtt, vous pourrez en louer sur place ou dans les villages du Capcir.

testez-vous sur le parcours loisir, c'est facileIMG_6483.JPG

09/02/2010

Parc animalier des Angles, un monde merveilleux

IMG_4522_modifié-1.jpg

Avec ses quinze printemps, le parc animalier des Angles, qui réunit de nombreuses espèces pyrénéennes, est toujours une référence dans le monde en évolution des parcs animaliers, et jalousé par nombre de responsables.

Lorsqu'en décembre 1994, les premiers animaux ont pris place dans leurs enclos, nul n'imaginait le succès que ce parc emporterait auprès du public. Une clientèle fortement familiale et régionale, découvre avec plaisir la faune pyrénéenne. L'aménagement a bénéficié de l'expérience de nombreuses structures identiques dans l'hexagone. Sur 37 hectares, dans des espaces adaptés à leur milieu naturel montagnard, cerfs, sangliers, mouflons, bouquetins, isards, loups, chevreuils, bisons, rennes, daims, ours, marmottes, tous ces animaux spécifiques de la faune pyrénéenne, ont un bon confort de vie.

Superbes animaux Philippe, Bruno et Patrice, nourrisseurs au parc sont fiers. Hormis les ours, le mâle étant stérile, toutes les espèces se reproduisent, ce qui prouve qu'elles se sentent bien. Leur pelage en hiver est fourni, foncé, ils sont faciles à voir car ils ressortent sur la neige. « Malgré leur méfiance, les animaux sont habitués à nous. Un mâle daim vient régulièrement chercher des caresses. Nous les nourrissons tous les matins, seulement cinq jours par semaine pour les loups. La clientèle est satisfaite, car elle voit facilement les animaux ». Tous les animaux sont nés en captivité et issus d'autres parc, à l'exception de l'emblématique isard. Il aura fallu six années de batailles administratives, l'aide des offices de chasse et des forêts, l'appui de l'INRA de Toulouse qui souhaitait étudier le comportement de l'isard en captivité, une dérogation du ministère de l'environnement, le prélèvement d'animaux sauvages est en principe interdit.

Merveilleux Dominique, Séverine, Océane, Maeva, originaires de Peyrac Minervois, en vacances à la neige découvrent, « le parc est très ludique, on voit tous les animaux qui sont bien habitués au public, les enfants se sont régalés et nous aussi ». Un avis partagé par Maeva qui « n'a pas eu peur et est déçue de ne pas avoir vu les ours » et Océane « ravie d'avoir vu le renne du Père Noël ». Un moment de bonheur, émotions garanties, en particulier dans l'enclos des mouflons, bouquetins, isards, que l'on traverse.

Pratique : la visite dure environ deux heures. Des tables pique nique sont installées le long du parcours. Prêt de portes bébés. Soyez bien chaussés. Il vous en coûtera 10 € pour un adulte, 8 € pour un enfant (4 à 14 ans). Ouvert tous les jours de 9 h à 17 h.