13/10/2011

A la montagne, on fait la fête à la patate


IMG_1966.JPG

C’est à deux jours de fête autour de la célèbre pomme de terre de montagne que les producteurs locaux vous convient ce week-end. Marché, animations de rues, jeux pour enfants, repas terroir, bal sont au programme.

IMG_1900.JPGRacée, dodue, ferme, peau fine, douce, blonde parfois légèrement mouchetée, elle répond aux jolis noms de Florisse, Béa, Mona Lisa, charlotte… Elle, c’est la pomme de terre de montagne qui vient d’être récoltée, véritable prétexte ludique à faire la fête et ainsi la célébrer. L’Association « les pieds sur terre » renforcée par des bénévoles et le personnel communal, vous invite à cette 19è fête de la patate ce week-end, organisée comme à sa bonne habitude dans le village de Matemale. Cette année, la récolte a été abondante et la qualité exceptionnelle pour ce tubercule, dont de nombreux producteurs ont reçu la marque Parc Naturel Régional. Ainsi vous pourrez acheter vos pommes de terre tout en participant à la fête. Elles sont conditionnées en sacs de 10 ou 25 kg. Repas et animations des soirées sont organisées sous le chapiteau chauffé installé place du village.

Au programme : samedi 15 octobre à partir de 14 h, marché de laIMG_1893.JPG pomme de terre. A partir de 18 h apéritif à la buvette et au bistrot de pays « al tir tap », suivi du repas (jambon de pays, moule frites, fromage, gâteau) au prix de 12 €. La soirée débutera avec le groupe de musique festive « la berne »                                               L’orchestre « les nouveaux nés »  prendra le relai et vous fera danser jusqu’au bout de la nuit. Dimanche, de 10 h à 18 h vente de pommes de terre et marché de produits du terroir (fromages, miel, confitures, charcuterie, pommes…) et artisanal. Au foyer communal, les enfants des écoles des villages de Matemale et des Angles proposent une exposition de dessins sur la patate. A 11 heures au foyer, dégustation gratuite de diverses variétés de pomme de terre. Au déjeuner, dégustez le civet de chèvre accompagné de pommes de terre, fromage et gâteau, il vous en coûtera 12 €. Toute la journée animation de rue avec la banda « les canaillous », le groupe « les percubidons » et « les tire laine ». Un ludopark avec trampoline, jeu gonflables, jeux géants accueille les enfants toute la journée pour une participation de 2 €.

Invitez vos copains, c’est très sympa.

IMG_1984.JPG

IMG_2029 (2).JPG

 

 

les rues de Matemale seront animées ce week-end de vente de la pomme de terre de montagne.

14/08/2011

Le GAEC Perarnaud primé au concours des praries fleuries

 

concours, agricole, prairie, fleurs

Ce 2ème concours prairies fleuries, a vu la participation de cinq agriculteurs détenteur de la marque parc « viande », des producteurs respectueux de la biodiversité.

Pour la deuxième année consécutive, le Parc naturel régionale des Pyrénées Catalanes a organisé sur son territoire, un concours sur les prairies fleuries qui, cette année,  concernait les éleveurs « viande » marqués parc.

Le goût est dans le pré les participants ont en commun de présenter des prairies naturelles, de fauche et de pâture, riches en fleurs, remarquables par leurs qualités fourragères et mellifères. Cette diversité végétale donne toute sa spécificité gustative au fromage et au miel, en plus de renforcer le système immunitaire des animaux. Ce concours d'excellence agri-écologique récompense les exploitations agricoles présentant le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique. Il témoigne ainsi que production et biodiversité peuvent se rejoindre.

Belle participation ils étaient cinq agriculteurs à soumettre leurs prairies au regard critique d’un jury expérimenté. Le GAEC Perarnaud de Formiguères remporte quatre prix (agricole, biodiversité, paysage et excellence), le prix mellifère étant attribué à Sophie Vittot et Gérard Simon de Mosset. Le gagnant représentera les Pyrénées Catalanes au concours national en septembre à Paris, et sera opposé aux représentants de 20 autres parcs.

Les participants

Cal Rigole, Corinne et Philippe Parassols, Eyne

Bruno Moiola, Formiguères

GAEC Perarnaud, Formiguères

Fromagerie la Callola, Sophie et Yves Sola, Sahorre

Sophie Vittot et Gérard Simon, Mosset

 

Les prix ont été remis par Suzanne Delieu Vice présidente du parc et Philippe Loos, maire de Formiguères.

 

09/08/2011

Isabelle Vergés, fromagère en Capcir

 

fromage, chèvre, nature, terroir

Isabelle Vergés est productrice de fromages de chèvre à la fromagerie le « Dourmidou » à Matemale. « nous sommes trois en GAEC et chacun d’entre nous a une activité spécifique au sein de l‘exploitation ». En ce qui la concerne, son domaine est la fabrication des fromages, la commercialisation et l’administratif. « la paperasse, comme on dit, c’est le côté le moins agréable du métier, mais c’est incontournable pour notre pérennité ». Comptabilité, facturation, suivi des stocks, déclarations diverses… autant de tâches qu’il faut accomplir avec précision au long de l’année. « la fabrication des fromages, c’est un vrai plaisir, c’est la justification du choix de ce métier ». Tous les jours, le lait de traite est emprésuré, le caillé mis en moule et placé en cave d’affinage. La tomme fabriquée au printemps et à l‘automne demande un affinage de 3 mois minimum. Les lactiques, sont affinés en 2 jours pour les plus frais et jusqu’à 45 jours pour les plus secs. La commercialisation de la production, c’est aussi une facette du métier qu’apprécie Isabelle, au-delà de son aspect économique. « la relation avec les clients me passionne. Faire découvrir mon métier, expliquer la fabrication des fromages, mais aussi conseiller sur une balade, un site à visiter, autant d’échanges riches et fructueux ». Prendre le temps, accueillir, fabriquer, vendre, gérer, cela fait de longues journées, c’est en quelque sorte l’apanage de la fonction. « le métier d’agriculteur est contraignant, mais c’est un choix, une passion. Certes je ne compte pas mes heures, mais le fait d’être à trois en GAEC, cela permet d’avoir une vie de famille acceptable ». Tous les soirs, à partir de 17 h 45, ils sont nombreux, adultes et enfants, à se presser de rejoindre la ferme pour assister au retour du troupeau des champs et à la traite. « les gens qui viennent à la ferme sont intéressés, curieux, et c’est un plaisir de discuter avec eux, c’est vraiment un fabuleux métier ».

Tél 04.68.30.15.55. www.cerdagne-capcir.com/fromage-matemale-dourmidou

 

08/01/2011

Des agriculteurs du parc naturel récompensés nationalement

laur-ats-partenaires.JPG

Les agriculteurs Françoise et Jean Pierre Guidel et Jean Claude Calvet, ont été primés à Paris, par le Ministère de l’écologie dans le cadre du concours national des prairies fleuries

Parmi les primés par le ministère de l’écologie JC Calvet (2è à partir de la gauche), JP et F Guidel (2è et 3è à partir de la droite).

En décembre, s’est tenue la remise des prix du 1er Concours national des Prairies fleuries, au Ministère de l’écologie, à Paris. Parmi les 31 candidats venus de toute la France, deux candidats issus du territoire du Parc Naturel des Pyrénées Catalanes ont été récompensés. Eleveurs de brebis, Françoise et Jean-Pierre Guidel (« le Calmadou » fromages de brebis à Formiguères) ont bien failli remporter le 1er prix dans la catégorie « prairie maigre ». Il leur a échappé de 0,1 point au bénéfice d’un exploitant installé dans le Parc national des Pyrénées. Quant à Jean-Claude Calvet, éleveur de vaches laitières (« cal Guillemet » fromage de vache à Saillagouse), il a obtenu une 7e place dans la catégorie très disputée « prairie grasse ». Les deux exploitations catalanes avaient déjà obtenu une reconnaissance pour leur savoir-faire paysan. Elles avaient reçu le Prix excellence au Concours local des Prairies fleuries organisé par le Parc, et sont aussi sont aussi titulaires de la marque « Produit du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes » pour leur production fromagère.

Agri-écologie : ce concours national d'excellence agri-écologique récompense les exploitations agricoles présentant le meilleur équilibre, entre valeur agricole et valeur écologique. Il témoigne ainsi que production et biodiversité peuvent se rejoindre. Tous les participants avaient en commun de présenter des prairies naturelles, de fauche ou de pâture, riches en fleurs, remarquables par leurs qualités fourragères et mellifères. Cette diversité végétale donne toute sa spécificité gustative au fromage et au miel, en plus de renforcer le système immunitaire des animaux. Une démarche portée localement par le parc, dans le cadre du développement durable du territoire, et de la préservation de la biodiversité.

Face au succès de cette première édition, l’opération sera reconduite en 2011.

07/10/2010

En Cerdagne-Capcir on a la patate

IMG_0846.JPG

Depuis lundi, les agriculteurs des hauts cantons, ont mobilisé leurs « colles » pour ramasser les pommes de terre. Un moment fort d'automne et une récolte qui s'annonce correcte, le climat de 2010 ayant été propice.

 

IMG_0835.JPGAlors que les vendanges sont en cours en Roussillon, la récolte de la pomme de terre en Cerdagne Capcir leur emboite le pas. Dans les champs, le long des routes, les ramasseurs sont en action dès le matin. Si le tracteur a remplacé le cheval pour ouvrir les sillons, c'est encore à la main qu'une partie de la récolte est ramassée. Ce tubercule, planté en avril, est récolté en automne avec l'arrivée des premiers prémices du froid. Un avantage par rapport au vin, c'est que la pomme de terre peut-être consommée sans modération. Mona Lisa, Florisse, Bea, Charlotte, Bintje, ratte, sont les principales variétés que l'on trouve en montagne. Des variétés traditionnelles fort appréciées et adaptées aux différents modes de préparation.

Une qualité : la production de pommes de terre se développe en Cerdagne Capcir, et les modes IMG_0880.JPGde production sont toujours améliorés. « du fait de l'altitude, nous sommes sujets à moins de prédateurs, et donc à moins de traitement » précise Jean Pierre Vergés agriculteur à Matemale. « nous travaillons en partenariat avec un technicien de la chambre d'agriculture. Présent de la plantation à la récolte, il réalise plusieurs visites sur les parcelles. L'objectif est d'être plus performants sur la qualité et sur la méthode de culture ». le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes a attribué sa marque à ce tubercule. Ce qui engage les producteurs à respecter un cahier des charges où les méthodes de production sont respectueuses de l'environnement.

La fête après la récolte, une fête autour du marché de la patate est organisée tous les ans à Matemale. Cette année c'est les 16 et 17 octobre qu'elle aura lieu. Le samedi à partir de 14 h, marché des pommes de terre, puis repas traditionnel sous chapiteau et soirée animé par « les alchimists », puis bal avec les « Nouveaux Nés » jusqu'au bout de la nuit. Dimanche, marché des pommes de terre et du terroir, animations enfants, bandas, animation de rue, déjeuner sur place.

IMG_0867.JPG