03/02/2013

Vers un tourisme sans frontière

photo jc frances (3).jpg


Une convention de partenariat pour la mise en place de la destination Pyrénées Catalanes Nord et Sud est en cours d’élaboration pour une meilleure efficacité promotionnelle de ce territoire

photo jc frances.jpgDepuis plusieurs mois, les entités territoriales montagnardes de Catalogne Nord et Sud travaillent ensemble dans la mise en place de produits touristiques. Un travail qui s’appuie sur une formation action financée par l’Association de Développement des Pyrénées par la Formation. Cette action qui a débouché sur « les plateaux d’automne et d’hivers », une série de séjours touristiques proposés sur tout le territoire montagnard, a conduit les participants à aller plus loin dans la réflexion et le partenariat.

Un potentiel touristique : le tourisme est le principal facteur d’une économie directe ou induite. L’hiver c’est la neige qui est le moteur économique et pas seulement le ski, 50 % de la clientèle ne skie pas. L’été la diversification des activités est importante, mais il reste encore à aménager l’espace. Avec son fort ensoleillement, la présence d’eaux chaudes, de nombreux lacs, une montagne facilement accessible, une culture commune…, ce territoire mérite un développement touristique concerté.

Déficit d’image : ce n’est pas nouveau, ce territoire souffre d’un déficit d’image, ce qui est photo jc frances (4).jpgcontradictoire avec une stratégie et une volonté de développement, révélateur pour certains d’un manque d’identité. C’est à ce déficit que le groupe va s’attaquer prioritairement. De la mise en place d’une dynamique globale et pertinente du territoire, avec un tourisme en phase et en synergie avec les autres activités découlera une image commune et acceptée par tous.

Des points forts : tous les participants sont d’accord. La volonté de travailler ensemble est un atout fort et précurseur. Promouvoir une destination riche, diversifiée, dans un espace géographique naturel est un atout indéniable. Autre point fort, le fait d’être deux pays séparés par une frontière, ce qui donne un côté exotique à la destination, qui souhaite viser une clientèle internationale. Le client, c’est évident pour tous est au cœur de la réflexion.

Des actions : réunis à la Maison du Capcir, les futurs partenaires ont affiné la convention de partenariat qui sera signée en mars. Elle  prévoit un engagement clair de tous, la mise en commun de moyens humains et financiers. Un chargé de mission et commercialisation touristique sera embauché sur deux ans. Un site web commun permettra de promotionner tout le territoire, renforcé par la réalisation d’un film touristique. Un éductour permettra aux partenaires de découvrir l’ensemble des potentialités du territoire. Pour réaliser ces actions un budget de 169 568 € sur deux ans est prévu. Il sera financé à hauteur de 69 860 € par les partenaires du territoire. L’Europe au travers du programme leader, l’Etat, la région Languedoc Roussillon, le Conseil Général et la Consell Comarcal sont sollicité pour l’équilibre financier des actions.

La diversité touristique depuis les activités proposées jusqu’à la qualité de l’hébergement devraient permettre la venue de clientèles plus lointaines et le développement d’un tourisme sur quatre saisons.

Les futurs signataires de la charte

Syndicat Mixte du Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes, le Communauté de Communes Capcir Haut-Conflent, la Communauté de Communes Pyrénées Cerdagne, la Communauté de Communes Conflent, la Consell Comarcal de la Cerdanya, l’association Accueil et Loisirs en Pyrénées Catalanes, l’Agrupacio Empresarail de la Cerdanya.

 

photo jc frances (2).jpg

réunion de travail efficace pour un projet touristique commun.

 

Les commentaires sont fermés.