05/02/2013

Inspection annoncée de la brigade de Font-Romeu, un bilan positif

photo 2.jpg

le lieutenant Mazoyer, le commandant et chef d’escadron Passelande et son adjoint le Capitane Bouatrous.


A l’issue de l’inspection annuelle de la Communauté de brigades de gendarmerie de Font-Romeu, élus et partenaires territoriaux étaient invités au bilan 2012, à la maison du Capcir.

Le lieutenant Mazoyer, chef de la communauté, présente le bilan d’action des brigades de Font-Romeu, Mont-Louis et Formiguères qui constituent la commmunauté. « un vaste territoire à couvrir, 19 communes réparties en Cerdagne, Capcir et Haut-Conflent, 18 gendarmes et 9 renforts durant les vacances de février ». Durant 2012, sept gendarmes ont quitté la communauté et ont été remplacés par sept nouveaux arrivants.

Activités diversifiées : au-delà de leurs missions premières, les gendarmes participent à différentes actions à la demande, et en équipe avec des partenaires du territoire. Surveillance de la pêche, lutte incendie, surveillance du domaine skiable, recherche en milieu montagnard… font partie de leur lot quotidien. Parmi les actions fortes le Chef d’escadron Alain Passelande relève « l’accident de ski de 2 espagnols dans le Galbe, l’incendie sur le secteur des Bouillouses, la visite du 1er ministre à Font-Romeu, la mobilisation forte pour la recherche de la disparue en Cerdagne ».

Activités de police : concernant la police de la route, il faut noter une baisse générale des  infractions comportementales qui passe de 458 à 436. Malgré l’augmentation des contrôles d’alcoolémie (2007 contre 1477 en 2011), les infractions constatées baissent passant de 55 à 28. Sil l’on constate une augmentation de la délinquance de vie publique (de 90 à 106 cas) et des mises sous écrou (de 4 à 11), la diminution est sensible pour les gardes à vue (29 contre 72), et le nombre de convocations (44 contre 60).

Satisfécit : l’augmentation de la délinquance de 15 %, est dans la moyenne nationale, l’implication des gendarmes est très forte. C’est ce que constate le Chef d’escadron de Prades « les gendarmes ont été impliqués dans des affaires importantes qui ont donné lieu à 11 incarcérations ». Retraçant la diversité des missions des gendarmes il plaide pour un « verbaliser intelligemment. Il faut trouver le juste milieu entre prévention et répression », et donne un satisfécit aux gendarmes du groupement de Font-Romeu.

Raymond Trilles, au nom des élus de la communauté, félicite le lieutenant Mazoyer pour « le bilan positif et la polyvalence de la gendarmerie sur laquelle les élus peuvent compter ».

Le verre de l’amitié conclura cette rencontre.

 

photo 1.jpg

 représentants du CNEC, police espagnole, église, ONF, élus et gendarmes présents à ce bilan annuel.

Les commentaires sont fermés.