22/10/2012

Le patrimoine bâti de la ligne du train jaune réhabilité

chantrier école, travail, foramtion, insertion


Etat, Région, Département, SNCF, RFF, PNR, CAUE, AICO ont réuni compétences et moyens financiers pour réhabiliter le patrimoine bâti de la ligne du train jaune.

Il est loin le temps, où cheminots, habitants, élus locaux, se battaient pour sauver le train jaune, menacé d’être démantelé par son propriétaire, la SNCF. Ce superbe « canari », malgré son âge centenaire est toujours en activité et représente aujourd’hui un symbole fort pour notre département. Défi technologique lors de sa construction (650 ouvrages d’art dont les ponts Gisclard et Séjourné), la ligne du train jaune est un vecteur clé du développement touristique des Pyrénées Catalanes et transporte quelque 180 000 personnes par an.

chantrier école, travail, foramtion, insertionRéhabiliter : la baisse de fréquentation du train jaune liée à la volonté de fermer la ligne, a eu pour conséquence une dégradation des quais et halles des gares le long de la ligne. Certaines ont été vendues, d’autres squattées et souvent vandalisée. « Aujourd’hui, nous souhaitons intégrer le train jaune dans l’économie locale, créer des produits touristiques autour de la ligne » affirme Jean Ghedira, Directeur Régional SNCF et rajoute « concernant le matériel, il faut trouver un équilibre entre les attentes des voyageurs et la sécurité du matériel. Nous y travaillons avec le Conseil Régional.

Partenariat : depuis 2009, deux  chantiers école encadrés par l’Association d’Insertion du Canton d’Olette, œuvrent à la rénovation et mise en valeur des haltes et gares de la ligne du train jaune. Quatre halles (Bolquère, Saillagouse, Osséja, Joncet) sont réhabilitées, trois quais (Serdinya, Sauto, Estavar) rénovés, trois autres (Joncet, Mont-Louis, Bolquère) en cours. Des travaux parfaitement réalisés, dans l’esprit de sauvegarde du patrimoine avec l’utilisation de matériaux locaux, comme ont pu apprécier les participants à cette visite de chantier. En 2013, le programme sera prolongé. Une action qui a permis à 40 personnes de bénéficier de formations et d’un suivi en vue d’une réinsertion professionnelle.

Réinsertion Professionnelle

L’AICO : cette association implantée à Olette, fait partie du réseau national des chantiers école. Elle accueille des chômeurs de longue durée dans le cadre d’un contrat aidé qui peut aller de 9 à 24 mois. Son but est de réinsérer ces personnes dans un milieu professionnel, par la formation aux différents métiers de la construction et par une mise à  niveau sur tous les savoirs de base.

 

chantrier école, travail, foramtion, insertion

réhabiliter un patrimoine en favorisant l’insertion sociale et professionnelle, un ambitieux projet qui réussit. Jean François Testard Directeur des affaires territoriales SNCF LR, Christian Petit Directeur Régional RFF LR, Jean Ghedira

Les commentaires sont fermés.