04/11/2012

Ecole de Musique Capcir Haut-Conflent : une balade à deux tons

IMG_4775_modifié-1.jpg


Florissante au niveau des effectifs avec 75 enfants et adultes inscrits pour cette année scolaire, l’école de musique Capcir Haut Conflent est en équilibre fragile.

IMG_4776_modifié-1 (2).jpgGérée par une association, l’école de musique Capcir Haut-Conflent, est l’employeur des professeurs de  musique, qui animent les cours. Deux lieux de cours sont utilisés, aux Angles et à la Cabanasse, répondant à l’étendue du territoire.

Des difficultés : première difficulté, trouver des enseignants disponibles localement. Seuls trois sur six sont du secteur, ce qui pose des problèmes de disponibilité, de concentration des cours sur deux jours, et augmente le coût des prestations du fait de la prise en charge des frais de déplacement. « le territoire est très étendu, ce qui nous amène à avoir deux lieux de cours, Les Angles et La Cabanasse » précise Lucien Marc président de l’association. Autre difficulté, c’est la disponibilité des enfants. Les primaires libres le mercredi matin, ne sont plus disponibles quand ils intègrent le lycée. Le calendrier scolaire risque d’être modifié l’année prochaine, et tous les enfants auront cours le mercredi matin. Les locaux, un peu exigus, limitent le nombre de stagiaires.

Des satisfactions : de plus en plus d’élèves fréquentent l’école de musique. « cela est dû aux tarifsIMG_4780_modifié-1.jpgIMG_4796_modifié-1.jpg qui sont bas, à la qualité de l’enseignement, au contenue de la formation » précise le président.  Celle-ci alterne formation musicale, pratique d’un instrument, évaluation continue avec une audition et un examen en fin de cycle. Des ateliers regroupent des pratiquants des différents instruments, ce qui est fortement apprécié par les élèves. Les ateliers sont ouverts à des musiciens qui ne fréquentent pas les cours, mais qui ont un bon niveau de pratique instrumentale. Autre plaisir, régulièrement les enfants jouent en présence d’un public. «  la musique, tu ne la joues pas tout seul. Tu la joues en groupe et pour d’autres » affirme Lucien. La musique c’est aussi des rencontres entre les enfants du territoire. « nous faisons partie de l’union des écoles de musique des Terres  Romanes (Millas, Vinça, Conflent, Capcir Haut-Conflent, Cerdagne), et nous participons à la fête des autres écoles ».

Un budget : l’association est aidée financièrement par le Conseil Général, les mairies, la dotation cantonale, et la participation des parents. Pour un enfant il en coûte aux parents 375 € par an. Pour pérenniser l’école le président plaide pour une participation financière des communes « il suffirait que chaque commune verse 1 € par habitant pour que les comptes de l’association soient en équilibre. C’est le seul moyen pour ne pas en faire une école élitiste par l’argent ».

Instruments pratiqués : batterie, violon, violon alto, guitare acoustique, électrique et basse, piano, percussions, et des ateliers d’éveil musical à partir de 4 ans.

Renseignements : 04.68.04.35.95. et 06.15.25.03.25.

IMG_4791_modifié-1.jpg

les ateliers un vrai moment de plaisir partagé par les enfants.

Les commentaires sont fermés.